cesars 2020

Publié le 10 Février 2021

Sans trop de surprise au vu de l'année écoulée plutôt calme côté cinéma, le très réussi Été 85 de François Ozon rafle plusieurs nominations, avec notamment une jolie distinction pour ses deux acteurs principaux. Et ce n'est pas tout !

En dépit d'une année 2020 compliquée pour le cinéma au vu du contexte sanitaire, les Césars auront bel et bien lieu pour une 46ème cérémonie, d'ores et déjà prévue pour le 12 mars prochain. À cette occasion, on espère que le fameux Été 85 sortira victorieux d'une des nombreuses catégories où il vient d'être nommé. En effet, le film rétro de François Ozon est en lice pour le César de Meilleur film, alors que ses têtes d'affiche Félix Lefebvre et Benjamin Voisin concourent au titre de Meilleur espoir masculin.

Sorti le 2 juillet dernier dans les salles obscures, le long-métrage est également distingué dans bon nombre de catégories à l'instar de Meilleure réalisation, Meilleure adaptation, Meilleure musique originale, Meilleur son, Meilleure photo, Meilleur montage, Meilleurs costumes et, enfin, Meilleurs décors. Un vrai pactole pour François Ozon et son équipe, qui parviennent à s'illustrer à presque tous les niveaux.

Des distinctions prometteuses

Au-delà de cette consécration pour Été 85, d'autres œuvres faisant du bien à la communauté ont été distinguées. À commencer par Garçon Chiffon de Nicolas Maury, en compétition pour être élu Meilleur premier film. Il s'opposera à Deux, le long-métrage acclamé sur l'idylle de deux femmes septuagénaires, également en lice pour ce prix tant convoité ainsi que dans la catégorie Meilleur scénario original. En prime, ses deux actrices – Martine Chevallier et Barbara Sukowa – prétendent au César de la Meilleur actrice.

Pour clôturer ces réjouissances queers, le documentariste Sébastien Lifshitz s'immisce dans plusieurs catégories pour son documentaire remarquable Adolescentes, notamment Meilleur film, Meilleur film documentaire et Meilleure réalisation. En revanche, aucune distinction pour Petite fille, son long-métrage sensible sur une jeune enfant trans. Enfin, Alexandre Wetter, révélation indiscutable dans Miss, se retrouve dans la section Meilleur espoir masculin. Côté formats courts, les couleurs du drapeau LGBTQ+ sont représentées grâce à Baltringue de Josza Anjembe qui récolte une nomination de Meilleur film de court-métrage amplement méritée.

Source Têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Césars 2020, #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 29 Février 2020

La salle Pleyel, à Paris, accueillait le vendredi 28 février 2020 la 45e cérémonie des César. Une soirée sous tension entamée par des débordements avec des manifestants anti-Polanski... Malgré tout le show a poursuivi et a couronné Roschdy Zem comme meilleur acteur.

Une cérémonie... compliquée. Voilà à quoi ressemblait la 45e édition des César, le 28 février à Paris. Une soirée entamée par des débordements et le boycott de l'équipe du film J'accuse, de Roman Polanski. Malgré tout, le show a continué. C'est Roschdy Zem qui l'a emporté pour Roubaix, une lumière.

 

C'est ce parcours qui me permet d'être avec vous ce soir. Je voudrais dire à tous ces metteurs en scène qu'ils ont toute ma gratitude, mon respect. Je voudrais aussi transmettre mon respect à Arnaud magique Desplechin. Merci pur ce rôle. Je voudrais aussi remercier mes partenaires Léa, Sarah... Tous les acteurs qui se sont improvisés acteurs, les habitants de Roubaix. Ils sont l'âme, la lumière de la ville", a-t-il notamment déclaré, ajoutant aussi qu'il remerciait ses parents.

"Je suis très heureux. Les César je regardais ça quand j'étais petit, puis j'étais parfois nommé et on se dit que c'est pour les autres, c'est pas très grave. Et le jour où ça vous tombe dessus bah c'est un vrai moment d'émotion, c'est une vraie satisfaction aussi d'avoir la reconnaissance de ses pairs", a-t-il confié dans la press room à laquelle participait Purepeople.com.

Étaient nommés Daniel Auteuil pour le rôle de Victor dans La Belle Époque, Damien Bonnard pour le rôle de Stéphane dans Les Misérables, Vincent Cassel pour le rôle de Bruno Haroche dans Hors normes, Jean Dujardin pour le rôle de Marie-Georges Picquart dans J'accuse, Reda Kateb pour le rôle de Malik dans Hors normes, Melvil Poupaud pour le rôle de Alexandre Guérin dans Grâce à Dieu ainsi que Roschdy Zem pour le rôle de Yacoub Daoud dans Roubaix, une lumière.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Césars 2020, #people

Repost0