cinema gay

Publié le 16 Décembre 2017

Every day :

Une jeune adolescente timide tombe amoureuse d'A, un être qui se déplace à travers le corps de plusieurs habitants de la région.

Imaginez vous réveiller chaque jour dans un corps différent. La personne a toujours le même âge et vous ne vous êtes jamais réveillée deux fois dans le même corps. Alors imaginez que vous rencontrez l'amour de votre vie, et chaque jour vous revenez dans un corps différent, en tant que personne différente.

Voilà la prémisse du film à venir every day, basé sur  le New York Timesbest-seller roman YA du même nom. L'auteur David Levithan raconte l'histoire de Rhiannon, une jeune fille de 16 ans qui tombe amoureuse d'un mystérieux esprit nommé "A" qui habite un corps différent tous les jours de leur vie.

Il y a un certain nombre de beaux messages dans l'histoire, dont l'un des principaux est la façon dont le véritable amour peut transcender le genre.

Un des corps que "A" habite appartient à Vic, joué par l'acteur transgenre Ian Alexander de The OA de Netflix Il a tweeté à propos du film hier, en écrivant «Le premier long métrage de bébé».

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 12 Décembre 2017

Sortie ciné : Heartstone- un été Islandais

HEARTSTONE DE GUDMUNDUR ARNAR GUDMUNDSSON SORTIE NATIONALE LE 27 DÉCEMBRE 2017

L'histoire :

Un village isolé de pêcheurs en Islande. Deux adolescents, Thor et Christian, vivent un été mouvementé. Tandis que l’un tente de conquérir le cœur d’une fille, l’autre se découvre éprouver des sentiments pour son meilleur ami. À la fin de l’été, lorsque la nature sauvage reprend ses droits sur l’île, il est temps de quitter le terrain de jeu et de devenir adulte…

HEARTSONE – UN ÉTÉ ISLANDAIS a gagné plus de 45 prix lors de nombreux festivals français et internationaux notamment les 3 grands prix du Festival Premiers Plans d’Angers, le QUEER LION au MEILLEUR FILM GAY au festival de Venise, PRIX DU JURY au festival LGBTQ+++ de Paris : Chéries Cheris et cette semaine il a été le grand gagnant des European University Film Award (EUFA) qui ont eu lieu à Berlin.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 5 Décembre 2017

Et qui va le remplacer ?

La 20th Century Fox a décidé de mettre en pause le tournage de Bohemian Rhapsody le 1er décembre, le temps de trouver le remplaçant de Bryan SingerThe Hollywood Reporter revient en détail sur cette affaire, démêlant le vrai du faux, car de nombreuses rumeurs ont couru sur la production du film tout le week-end. Il a notamment été dit que le réalisateur s’entendait si mal avec son acteur principal, Rami Malek (qui joue Freddie Mercury), qu’il avait fini par ne plus se rendre sur le plateau en Angleterre. Ce qu’il dément auprès du magazine américain.

"Je ne voulais rien de plus que terminer ce projet et honorer la mémoire de Freddie Mercury et de Queen, mais la Fox ne m’a pas autorisé à le faire, quand j’ai voulu mettre ma santé et celle de mes proches en priorité." Le réalisateur explique qu’il voulait se rendre au chevet d’un membre de sa famille gravement malade, que ses producteurs ont refusé, et qu’il y est allé quand même. Il a alors été viré par le studio. THR précise que cette décision a été prise après "d’autres absences répétées, durant lesquelles le chef opérateur Thomas Newton Sigel se chargeait des prises de vue à l’improviste." Et ajoute que ce comportement a passablement énervé les comédiens du film, notamment Malek, donc, mais aussi Tom Hollander, qui joue le manager de QueenJim Beach, et qui a quitté le film brièvement sous le coup de la colère, avant de revenir sur sa décision.

Il y a bien eu des tensions entre Singer et Malek, mais la source insiste sur le fait que ce n’est pas cela qui a poussé la production à virer le metteur en scène. "La tension montait entre les deux, et elle a conduit à une confrontation. Ils ne se sont pas battus, mais Singer a balancé un objet à travers la pièce. En fin de compte, ils ont réussi à régler leurs problèmes et le tournage a pu reprendre." Ce que confirme l’intéressé : "Les rumeurs qui ont enflé disant que mon départ inattendu avait été causé par une dispute avec Rami Malek sont fausses. Nous avons bien eu des différends, mais nous avons su les régler. Et nous avons travaillé normalement jusqu’à Thanksgiving."

A cette période de fête, l’équipe a eu droit à quelques jours de congés, et c’est là que la situation a empiré, lorsque Bryan Singer n’est pas revenu sur le plateau à la date prévue. "Il serait resté aux Etats-Unis pendant dix jours", précise l’article, en expliquant que "Sigel a pris le relai avant que la production ne décide d’arrêter le tournage. L’absence prolongée de Singer a poussé le studio à le virer, puisqu’il ne respectait pas les termes de son contrat."

Le tournage de Bohemian Rhapsody doit encore durer une quinzaine de jours, et le studio cherche actuellement un réalisateur pour remplacer Singer sur le plateau, puis durant la phase de post-production. Pour l’instant, la date de sortie reste fixée au 20 février 2019.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Biopic

Repost0

Publié le 5 Décembre 2017

Une romance gay fiévreuse doublée d'une auscultation mélancolique de la jeunesse paysanne. 

Johnny se biture tous les soirs dans le pub de son petit village natal du Yorkshire pour oublier son quotidien morne de fils de fermier. Nettoyer l'étable, aider les moutons à mettre bas, s'occuper de la grange, réparer les enclos des bêtes... Autant de tâches difficiles et ingrates que le jeune homme ponctue à coup de pintes de Bombardier et de shots de Saint George. Sa vie bascule le jour où débarque Gheorghe, un immigré roumain engagé par son père pour l'aider à la ferme.

Ang Lee meets Ken Loach
Seule la Terre vaut mieux que son postulat de départ labellisé Brokeback Mountain britannique. Certes, une romance homosexuelle fiévreuse plante ici aussi son décor dans une nature sauvage, loin de tout regard. Mais le long-métrage de Francis Lee scrute encore plus l'ennui d'une jeunesse grandie dans des patelins de cent habitants et le poids de la responsabilité familiale qui tombe sur les épaules des descendants d'exploitants agricoles. Une fatalité professionnelle qui fait partir en fumée les rêves de ces adolescents devenus trop vite des adultes. Il y a forcément du Ken Loach dans cette approche du monde prolétaire, mais où les briques rouges des maisons ouvrières et les reflets d'acier des usines auraient été remplacés par l'immensité verdoyante des collines déchirant le ciel brumeux. Un havre de paix où l’amour résonne en écho, parfois dans une bicoque décharnée, parfois autour d'un feu improvisé en plein milieu d'une plaine fantomatique. Ce minimalisme champêtre enveloppe de son écrin cotonneux cette puissante romance passionnelle qui est aussi la promesse d'une vie meilleure. 

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 4 Décembre 2017

La saison des Oscars est lancée !

A un mois et demi de l’annonce des nommés (le 23 janvier 2018, précisément), la course aux Oscars suit son petit calendrier habituel, et c’était donc aux Los Angeles Film Critics Association Awards de dévoiler ce week-end ses récompenses.

Call Me by Your Name est reparti avec le prix du meilleur film, tandis que son metteur en scène, Luca Guadagnino, a partagé celui meilleur réalisateur avec Guillermo del Toro (La Forme de l’eau). Le film, qui bénéficie d’un accueil critique impressionnant, a décroché un autre trophée majeur avec le meilleur acteur remis à Timothée Chalamet devant James Franco (The Disaster Artist).

L’an dernier, le meilleur film était revenu à Moonlight, qui avait ensuite remporté l’Oscar face à La La Land, après la fameuse histoire de l’enveloppe.  

Sally Hawkins, révélation de La Forme de l’eau, a elle été désignée meilleure actrice face à Frances McDormand (3 Billboards), alors que les seconds rôles ont récompensé Laurie Metcalf (Lady Bird) et Willem Dafoe (The Florida Project).

On notera aussi que 120 bm de Robin Campillo s’est partagé le meilleur film avec Faute d’amour d’Andreï Zviaguintsev, alors que Coco (Pixar) a été devancé par Parvana, une enfance en Afghanistan(The Breadwinner) dans la catégorie animation et que Roger Deakins (Blade Runner 2049) ne s’est pas imposé dans la catégorie photographie.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #Oscars 2018

Repost0

Publié le 3 Décembre 2017

La Forme de l'eau ( The shape of watrer)
Date de sortie 21 février 2018 (2h 03min)
Nationalité Américain

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultra secret, Elisa mène une existence morne et solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Prochainement le dernier film de Del Toro, The Shape of Water. 

Le film a tout ce que vous pouvez demander : une grande sensibilité dans sa direction artistique et un hommage aux créatures classiques du genre monstre / romance, couplé avec sa fantaisie.

Et la meilleure partie? C'est aussi un personnage gay dans l'histoire.

En effet, il y a le voisin gay d’Élisa, Giles (Richard Jenkins), qui est en couple avec un charmant jeune homme qui vends des tartes dans un magasin. Artiste de métier, il a fait découvrir à Élisa l'art, les comédies musicales et la manière d'attirer les hommes. Ils forment une famille.

Lors d'une entrevue avec The Playlist , Del Toro a raconté aux lecteurs son inspiration pour Giles, admettant que la partie a été écrite à l'origine pour Sir Ian McKellen :

"Ian est un gars que je trouve attachant et adorable et je pense que c'était en quelque sorte basé sur un réalisateur que j'admirais qu'il a joué, James Whale (dans Gods and Monsters de Bill Condon ) C'était un mélange de gens que j'ai rencontrés dans le passé "

 

Zelda (Octavia Spencer) et  Giles, vont aider Elisa à sauver la créature et à sauvegarder leur lien particulier. Une action louable digne du sentiment que tout amour est égal et est tout aussi précieux.

Il est difficile de nier les thèmes forts de l'attraction dans  The Shape of Water , en particulier en ce qui concerne la façon dont la société nous dicte comment être, les sentiments qui doivent digne ou pas et la douleur du désir.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 2 Décembre 2017

 
Seule la Terre     
Un film de .
Titre original : GOD’S OWN COUNTRY (Royaume-Uni)
Duree : 1h44 mn
Distributeur : Pyramide
Sortie en salles le 06 Décembre 2017
Année de production : 2016
Johnny travaille du matin au soir dans la ferme de ses parents, perdue dans le brouillard du Yorkshire. Il essaie d’oublier la frustration de son quotidien en se saoulant toutes les nuits au pub du village et en s’adonnant à des aventures sexuelles sans lendemain. Quand un saisonnier roumain vient travailler pour quelques semaines dans la ferme familiale, Johnny est traversé par des émotions qu’il n’avait jamais ressenties. Une relation intense naît entre les deux hommes, qui pourrait changer la vie de Johnny à jamais.
 
Un film de 
Titre original : DIE HANNAS (Allemagne)
Duree : 1h42 mn
Distributeur : ASC Distribution
Sortie en salles le 13 Décembre 2017
Année de production : 2017
Les Hannas, ce sont Hans et Anna. Ils sont enrobés, et en couple depuis 15 ans. Leur vie tourne autour de la cuisine et de leur séjour rituel sur les côtes de la mer Baltique. Ils ont besoin de nouveauté, d'imprévu. Ils rencontrent Kim et Nicola, deux jumelles souffrant d'hyperactivité. Ils entament alors chacun une liaison qu'ils se cachent mutuellement. Anna et Nicola vivent une histoire d'amour romantique. Quant à Kim et Hans, leur relation est moins conventionnelle...

 

 
Un film de .
Nationalité : Canada
Duree : 1h30 mn
Distributeur : Optimale
Sortie en salles le 13 Décembre 2017
Année de production : 2015
Jeune garçon énergique et imaginatif, Oscar est témoin d’un meurtre à caractère homophobe dans un cimetière du voisinage. Les années passent et il grandit dans le souvenir de cette expérience traumatisante couplée au sentiment d’abandon généré par le départ de sa mère et aux multiples conflits de personnalités avec son père. Grâce à son imagination, au soutien d’un hamster doté de la parole, Oscar parvient peu à peu à faire face à ses démons pour découvrir la vraie nature qui est la sienne. À l’adolescence, Oscar déniche un premier emploi dans une quincaillerie où il fait la connaissance de Wilder, un garçon de son âge étrangement libre et rebelle. Les deux adolescents se lient d’amitié, mais les sentiments d’Oscar pour Wilder deviennent toujours plus confus.

 

 
Un film de , avec , , , Jamie Drivan, .
Titre original : BILLY ELLIOT (Grande-Bretagne)
Duree : 1H50 mn
Distributeur : Tamasa - Editeur DVD : Le Studio Canal +
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 05 Septembre 2001
Sortie en salles le 13 Décembre 2017
(Reprise, Première sortie le 20 Décembre 2000)
Année de production : 2000
Billy (), onze ans, découvre avec surprise qu’un cours de danse partage désormais les mêmes locaux que son club de boxe. D’abord intrigué puis bientôt fasciné par la magie de la gestuelle, Billy abandonne les gants de cuir pour assister discrètement aux leçons de danse. Devant le talent potentiel de sa jeune recrue, son professeur, Mme Wilkinson (), trouve une nouvelle énergie.
Mais le père de Billy () et son grand frère Tony (), tous deux mineurs en grève, se battent quotidiennement pour assurer le minimum à leur famille. Les frustrations explosent quand ils découvrent que Billy a dépensé l’argent consacré aux cours de boxe pour des activités nettement moins viriles.
 
Un film de 
Nationalité : Etats-Unis
Duree : 1h35 mn
Distributeur : 20th Century Fox
Sortie en salles le 20 Décembre 2017
Année de production : 2017
Ferdinand est un taureau au grand cœur. Victime de son imposante apparence, il se retrouve malencontreusement capturé et arraché à son village d’origine.
Bien déterminé à retrouver sa famille et ses racines, il se lance alors dans une incroyable aventure à travers l’Espagne, accompagné de la plus déjantée des équipes !

Après les sagas L’Âge de Glace et Rio, les studios Blue Sky nous livrent une merveilleuse histoire sur la tolérance et l’accomplissement de soi.
 
Un film de .
Titre original : HJARTASTEINN (Islande)
Duree : 2h09 mn
Distributeur : Outplay
Sortie en salles le 27 Décembre 2017
Année de production : 2016
Un village reculé de pêcheurs en Islande. Thor, 13 ans, vit avec sa mère et ses deux sœurs. Tandis que son meilleur ami se découvre des sentiments pour lui, il tente de gagner le cœur d’une fille. Quand l’été se termine et que la nature sauvage reprend ses droits, il est temps de quitter le terrain de jeu et de devenir adulte.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 1 Décembre 2017

Lizzie (2018)

avec Chloë Sevigny, Kristen Stewart

Une adaptation de l'histoire de Lizzie Borden, accusée, puis acquittée, pour le double meurtre de son père et de sa belle-mère.

The Miseducation of Cameron Post

avec  Chloë Grace Moretz, Sasha Lane,

Cameron Post, 12 ans, découvre son homosexualité, puis perd ses parents dans un accident de voiture. Sa famille survivante, conservatrice, l'envoie dans un camp destiné à lui faire une "thérapie de conversion", qui lui fera apprendre les relations amoureuses "appropriées".

A Kid Like Jake

Un couple de Brooklyn cherche la bonne crèche pour leurs enfants tout en naviguant dans les questions sur l'identité de genre.

The Happy Prince

Les derniers jours d'Oscar Wilde et les fantômes qui le hantent. Son corps malade, Wilde vit en exil, survivant sur l'ironie flamboyante et l'esprit brillant qui le définissait comme la fugacité de la convoitise est mise à nu et les vraies richesses de l'amour sont révélées. Distribution : Colin Firth, Emily Watson, Colin Morgan, Edwin Thomas, Rupert Everett.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #festival

Repost0

Publié le 28 Novembre 2017

 

Dans le drame musical Saturday Church , un garçon, timide de 14 ans nommé Ulysse lutte avec son identité sexuelle lorsqu'il doit devenir "l'homme de la maison" après la mort de son père. Mais ne vous attendez pas à une histoire triste. Dans le film de Damon Cardasis, Ulysse va trouver une nouvelle famille au sein d'une communauté de jeunes transgenres. Ils lui ouvriront les portes de «Saturday Church», un programme pour les jeunes LGBTQ et ses nouveaux amis l'encourageront à découvrir son identité et à trouver sa voix.

Outre le rôle de Luka Kain en tant qu'Ulysse (un rôle qui lui a valu le prix du meilleur acteur à OutFest), le film est également remarquable pour avoir mis en vedette les interprètes Indya Moore et MJ Rodriguez, qui vont jouer dans la nouvelle série transgenre de Ryan Murphy. Pose .

L'histoire est le fruit de l'expérience de Cardasis qui a lui-même suivi un programme pour les jeunes LGBTQ, ce qui pourrait expliquer pourquoi il est l'auteur, le réalisateur, le producteur et le parolier du projet. Saturday Church sortira en salles le 12 janvier aux US, 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 28 Novembre 2017

Il prend la place de Toy Story 2 sur Rotten Tomatoes.

Lady Bird, le deuxième long-métrage de Greta Gerwig (après Nights and Weekends, co-réalisé avec Joe Swanberg en 2008) fait un carton sur Rotten Tomatoes. Le site, qui recense les avis de la presse et les transforme en note, lui attribue ainsi jusqu'ici 100 % sur 170 critiques, ce qui en fait le meilleure score de tous les temps. Précédemment, seul Toy Story 2 était arrivé au même résultat, avec 163 critiques "fresh".

Cela ne veut pas dire que Lady Bird est le meilleur film de tous les temps, mais simplement qu'il y a un consensus critique autour du long de Greta Gerwig. Pour le moment, Lady Bird n'est visible qu'en sortie limitée dans quelques salles américaines (ce qui lui permet de concourir aux Oscars 2018) mais il devrait prochainement être visible dans tous les États-Unis. En France, ce coming of age movie avec Saoirse Ronan dans le rôle principal sortira le 18 février prochain. Bande-annonce :

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0