cinema gay

Publié le 2 Avril 2017

Un film de  avec , , 
Nationalité : Etats-Unis
Distributeur : Metropolitan Film
Sortie en salles le 05 Avril 2017
Année de production : 2017
Cinq adolescents découvrent qu'ils ont d'extraordinaires pouvoirs surnaturels. Ils vont alors affronter leur peurs et s'unir pour sauver le monde d'un ennemi venu d'ailleurs.

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

Un film de 
Titre original : ZJEDNOCZONE STANY MIłOSCI (Pologne)
Duree : 1H44 mn
Sortie en salles le 05 Avril 2017
Année de production : 2016
Pologne, 1990. La première année de liberté, mais aussi de l'incertitude pour l'avenir. Dans ce contexte, quatre femmes de différents âges décident qu'il est temps pour elles de satisfaire leurs désirs...
Un film de 
Nationalité : Palestine
Duree : 1h42 mn
Distributeur : Paname Films
Sortie en salles le 12 Avril 2017
Layla, Salma et Nour, 3 jeunes femmes palestiniennes, partagent un appartement à Tel Aviv, loin du carcan de leurs villes d'origine et à l'abri des regards réprobateurs.
Mais le chemin vers la liberté est jalonné d'épreuves.

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

Un film de et avec  et 
Nationalité : France
Duree : 1H26 mn
Distributeur : JHR Dist.
Sortie en salles le 12 Avril 2017
Année de production : 2016
Une fête foraine, sur un terrain vague, aux abords d’une petite ville de province du sud de la France. Une femme, Sarena, vend des barbes à papa. Elle est belle, son visage est dur. Son jeune frère, Ravi, adolescent très animal, parlant un français extrêmement triste, guide des petites filles qui font un tour sur un poney nain. Dans le camping-car qui leur sert de maison, vit leur père, un vieil homme russe, faible et malade, inquiétant et grognant, la plupart du temps allongé sur un matelas.

Ravi rencontre une jeune fille, Mathilde, une héritière qui vit un peu à l’écart de la bille dans une belle propriété posée en pleine nature. Orpheline et solitaire, elle se prend d’une amitié trouble pour Ravi, fascinée par sa sœur, et les invite à la rejoindre et à s’installer dans sa maison. Les trois forains investissent les lieux, qu’ils vont faire revivre à leur façon, et entrent dans l’existence de Mathilde…

 

 Les Initiés

Un film de 
Nationalité : Afrique du sud
Duree : 1H28 mn
Distributeur : Pyramide
Sortie en salles le 19 Avril 2017
Année de production : 2017

Synopsis
Afrique du sud, montagnes du Cap Oriental. Comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. L’un d’eux, venu de Johannesburg, découvre un secret précieusement gardé… Toute l’existence de Xolani menace alors de basculer.

Un film de 
Titre original : UN BACIO (Italie)
Duree : 1H44 mn
Distributeur : Optimale
Sortie en salles le 26 Avril 2017

Lorenzo, Blu et Antonio, trois lycéens vivant dans une petite ville du nord de l’Italie, sont marginaux pour différentes raisons. Ils deviennent très vite meilleurs amis et trouvent dans leur amitié la force d’échapper à ceux qui les insultent et les harcèlent. Mais un jour, quand Lorenzo manifeste clairement son attirance pour Antonio et tente de se rapprocher de lui, Antonio, qui est amoureux de Blu, repousse violemment Lorenzo. Dès lors, plus rien n’est pareil. Les trois amis s’éloignent et les autres lycéens les liguent les uns contre les autres, mais l’amitié finira par triompher.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost0

Publié le 30 Mars 2017

Un casting en or pour le biopic sur Oscar Wilde par Rupert Everett

Plus d’un siècle après sa mort, le dandy fascine toujours. Un nouveau biopic – actuellement en préparation – s’intéressera à ses dernières années grâce à un casting ambitieux.

L’acteur britannique Rupert Everett, qui avait critiqué le Hollywood « dominé et dirigé par des hétéros » et qui déconseillait aux acteurs et actrices de faire leur coming-out pour préserver leur carrière, consacrera son tout premier film en tant que réalisateur à l’une des figures du Panthéon LGBT : l’écrivain Oscar Wilde.

Lui qui fut poète, dramaturge, critique d’art et romancier – Le portrait de Dorian Gray est son seul véritable roman – se targuait d’avoir mis tout son génie dans sa vie, et son talent dans ses œuvres. En 1895, il affrontait un série de trois procès pour « actes obscènes » conduit par un Lord, père d’un de ses amants; épisode qui entâche sa flamboyante carrière. Il sera condamné pour « grave immoralité » et emprisonné das la Gêole de Reading qui lui inspirera son dernier texte.

« Le film sera une sorte de road movie du XIXème siècle, racontant l’exil d’Oscar Wilde en France et en Italie, et son voyage de la prison jusqu’à la tombe « , tease Rupert Everett qui a tourné des scènes en Allemagne, en Italie, en Belgique, et bien-sûr en France – puisqu’il repose au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Oscar Wilde, « figure christique pour la communauté gay du monde entier »

« Wilde est en quelque sorte une figure christique pour toute personnes LGBT. L’homosexualité n’était pas réellement débattue avant le scandale puis sa mort en 1900 – à l’orée du nouveau siècle où on discutera de modernisme, de féminisme, de communisme », poursuit Rupert Everett pour The Hollywood Reporter, « Oscar a vraiment été crucifié par la société qui l’avait d’abord adoré. Il est comme un saint patron pour moi. »

Le biopic dirigé et produit par Rupert Evertt s’intitulera The Happy Prince en référence au Prince heureux, un conte d’Oscar Wilde relatant l’histoire d’une statue d’or et de joyaux, se délaissant de sa parure pour sauver son peuple de la misère.

Rupert Everett, dans le rôle d’Oscar Wilde, a décidé de s’entourer de Colin Firth (aka Mark Darcy dans la saga Bridget Jones) dont il avait impressionné par la prestation dans A Single Man et qui interprétera Reggie Turner, fidèle ami d’Oscar Wilde. Le comédien britannique Tom Wilkinson sera également à l’affiche, de même qu’Emily Watson, Miranda Richardson et Anna Chancellor. L’actrice française Béatrice Dalle – amante de Emmanuelle Béart dans Bye Bye Blondie, adapté du roman éponyme de Virginie Despentes – fait aussi partie du casting.

Des retrouvailles inattendues

Rupert Everett et l’actrice avaient eu une liaison durant les années 1980, alors qu’elle était mariée avec le boxeur et artiste-peintre Jean-François Dalle. Everett fera son coming-out en 1989.

« Elle avait une beauté plus profonde que les pièces ‘à emporter’ d’aujourd’hui. C’est une jolie laide, mignonne et affreuse » racontait Rupert Everett dans son autobiographie Tapis rouges et autres peaux de bananesparue en 2008.

The Happy Prince est actuellement en post-production mais Rupert Everett promet sa sortie au début de l’été 2017, soit 20 ans après le premier biopic consacré à l’artiste.

Source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Biopic, #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost0

Publié le 27 Mars 2017

« Something like summer » : la bande-annonce du nouveau teen movie gay

Adapté d’une nouvelle de Jay Bell, le film « Something like summer » devrait débarquer bientôt dans les festivals LGBT. Présenté comme un teen movie gay romantique, ce long-métrage suit l’itinéraire de Ben, un adolescent qui est amoureux transi d’un des garçons de son lycée, l’insondable Tim. Contre toute attente, une amitié va naître entre eux. Les choses basculeront quand Tim, qui clamait jusqu’alors être hétéro finira par franchir la ligne et embrasser celui qui le désirait depuis si longtemps. Début d’une liaison compliquée qui poursuivra Ben pendant des années.

Arrivé à l’âge adulte, en couple avec le bienveillant Jace (interprété par Ben Baur de la série gay « Hunting Season »), Ben recroisera le chemin de Tim. Ce triangle sentimental pop devrait être orné de passages de comédie musicale. A suivre.

Source popandfilms

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost0

Publié le 23 Mars 2017

Her Mouth, le film suit une éditrice de mode (Natalie Krill) fiancée avec bonheur à un homme avant de rencontrer, et de tomber en fin de compte amoureuse d’une belle femme (l’androgyne et top model Erika Linder) lors d'une soirée.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma, #lesbien

Repost0

Publié le 21 Mars 2017

Le film gay « I Am Michael », dans lequel James Franco joue un pasteur gay devenu hétéro et pro activiste de la réorientation sexuelle, est sorti en vidéo à la demande.

Une scène d’une partie à trois vient de fuiter sur le net. C’est quand même assez acrobatique comme exercice ;-)

La vidéo complète de la scène est ci-dessous.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #dvd gay

Repost0

Publié le 20 Mars 2017

Je viens de voir ce magnifique film "1:54".

C'est mon coup de cœur cette semaine et en même temps c'est un film coup de poing qui prend aux tripes !

 

Au début on suit ces deux jeunes ados Tim et Francis qui vivent leur amour en secret. Tout bascule lorsque Francis, excédé par le harcèlement de ses camarades, fini par lâché au sein de son lycée qu'il est gay. D'insultes homophobes, en passant par des brimades en tout genre, il se donne la mort. Son ami, Tim qui par peur de vivre le même sort tente de garder son homosexualité secrète. Il n'a qu'une idée en tête, venger la mort de son ami en mettant des bâtons dans les roues de Jeff qu'il juge responsable.

 

Je vous conseil vivement ce film magistral. L'interprétation du jeune Antoine-Olivier Pilon

(vu dans Mommy) est exceptionnelle de sincérité et de sensibilité. On souffre avec lui et on pense à tous ces jeunes victimes de harcèlement sur les réseaux socio.

Avant qu’internet n’entre dans notre vie, il était déjà difficile d’être différents des autres. On se souvient tous de nos années collèges et lycée, avec cette pression de devoir être dans la norme au risque d’être mis à l’écart et pire encore. On se rend compte à quel point  pour les jeunes d’aujourd’hui les choses peuvent être encore plus difficile à vivre. Avec l’omniprésence des téléphones portables où le moindre mot, la moindre faiblesse peux être filmé et tourner en boucle à la vue de tous sans jamais pouvoir rien effacer.

Ce film montre que, même en 2017, les mentalités restent les mêmes. Et que nos harceleurs d’hier peuvent être encore  plus puissant aujourd’hui grâce aux nouvelles technologies.

 

Je trouve que ce film devrait être diffusé dans les écoles. J’espère qu’il connaitra le succès qu’il mérite.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 19 Mars 2017

Charlize Theron, arrive en force dans la bande-annonce d' Atomic Blonde . Le film suit un agent MI6 qui est envoyé à Berlin pour enquêter sur le meurtre de ses collègues. Avec Theron, le thriller met en vedette James McAvoy et John Goodman, et inclut même une scène lesbienne très hot entre Charlize Theron et  Sofia Boutella. Le personnage de Theron respire le pouvoir et la confiance. Atomic Blonde est-il le film de James Bond queer que nous attendions? Espérons-le.

A venir le 28 Juillet 2017

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 19 Mars 2017

1:54 vient du Canada en sprintant. S’il est présenté comme un film sur la compétition sportive, il révèle en réalité le harcèlement dont sont victimes les homos à l’école. Puissant.

C’est ce qu’on appelle un coup de génie : au lieu d’annoncer le sujet principal, à savoir le harcèlement homophobe à l’école, la bande-annonce du film (et son affiche) se focalisent sur la course et la rivalité entre deux ados charismatiques. Jeff, brun populaire et tête-à-claques, voit d’un très mauvais œil que Tim, blond à tendance geek qui passe son temps libre à réaliser des expériences chimiques avec son acolyte Francis, coure sur ses plates-bandes.

« Sale fif » [pédale en québécois, ndlr]

Depuis que Tim s’est réinscrit à la course, Jeff et sa bande le harcèlent : jet de nourriture à la cantine, mises en scènes sur les réseaux sociaux, intimidation physique et surtout insultes homophobes car son copain Francis, lui, a fait son coming-out. Et Tim est évidemment soupçonné d’être son « cheum ». Ce qu’il dément fermement au point de trahir son ami et de l’exposer à la pire des homophobies, alors que le spectateur, lui, connaît déjà l’attirance de Tim pour Francis, et inversement…

 

Dans ce cauchemar adolescent qui rappellera à nombre d’entre vous les heures souvent peu glorieuses de la puberté, du collège au lycée, plusieurs adjuvants gravitent autour de Tim : Jen, une camarade de classe qui ne se laisse pas faire, comprend et accepte subtilement le « secret » de Tim; son prof de chimie, qui s’occupe aussi du club de course; et son père, seul à la maison depuis la mort de sa femme.

Source première

Grave

Sortie le 15 mars 2017

Nous suivons la trajectoire de Justine (Garance Marillier), jeune fille modèle, studieuse et assez surdouée qui intègre une école de vétérinaire. Première fois qu’elle quitte le cocon familial cimenté par un père et une mère déjà vétérinaires et végétariens. Sur le campus, Justine se fait une joie de retrouver sa soeur Alexia (Ella Rumpf). Mais cette dernière ne se révèle pas particulièrement disponible, ne se présentant pas au rendez-vous pour l’accueillir. Elle préfère profiter des joies du campus et de ses multiples soirées décadentes et arrosées.

Les premiers jours se révèlent inattendus et d’une violence assez inouïe : se déploie un bizutage hardcore qui flirte avec le harcèlement. On recouvre les bizuts de sang, on les incite à coucher les uns avec les autres, on se saoule jusqu’à la déraison, on démonte les chambres… Pour Justine, l’étape la plus insupportable consiste à être contrainte d’ingurgiter de la viande crue, un rein de lapin. Après l’avoir mangé, quelque chose change en elle : un rejet puis le début d’une soif vertigineuse de chair.

Comme possédée, l’adolescente va peu à peu se laisser dépasser par ses pulsions, sous la coupe d’une grande soeur un peu perverse sur les bords. Dépassée par ce qu’elle vit et ressent, Justine ne semble pouvoir compter que sur son colocataire gay, Adrien (Rabah Naïf Oufella) dont elle tombe amoureuse en secret. Mais aussi protecteur et bienveillant soit-il, ce dernier pourra-t-il stopper la transformation inquiétante de Justine ?

Visuellement abouti, jouant avec les limites du spectateur, « Grave » dépeint avec une réelle intensité la fin de l’enfance et une entrée violente dans le monde adulte. La vie étudiante est ici montrée comme quelque chose d’à la fois exaltant (par exemple pour le personnage d’Adrien qui peut vivre son homosexualité de façon libre et débridée) et de terrifiant (les mythiques bizutages type fac de médecine sont ici poussés à leur paroxysme de barbarie). Le cannibalisme est  traité avec sérieux mais a aussi un caractère fantasmatique et métaphorique, retranscrivant la soif de chair de son héroïne qui au début du film est encore vierge.

Source popandfilms

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #homophobie

Repost0

Publié le 12 Mars 2017

Un film de  avec , 
Titre original : PRISCILLA, QUEEN OF THE DESERT (Etats-Unis)
Duree : 1H44 mn
Distributeur : Splendor Films - Editeur DVD : Fox Pathé Europa (FPE)
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 07 Juin 2005
Sortie en salles le 01 Mars 2017
(Reprise, Première sortie en 1994)
Année de production : 1994
Felicia et Mitzi, deux travestis australiens, et Bernadette, une transsexuelle, doivent se produire à l'autre bout du pays. Entre eux et l'hôtel où ils sont attendus s'étend le désert, immense et aride. Les trois amis ne se laissent pas décourager. Ils achètent un bus, qu'ils baptisent «Priscilla», et foncent à tombeau ouvert sur les pistes sablonneuses.

Jours de France de Jérôme Reybaud

Le film de Jérôme Reybaud "Jours de France" sort dans les salles du cinéma le 15 mars.

Au petit matin, Pierre quitte Paul. Au volant de son Alfa Roméo, il traverse la France, ses plaines, ses montagnes, sans destination précise.

Pierre utilise Grindr, l'application de son téléphone portable qui recense et localise pour lui les occasions de drague. Mais Paul y a recours aussi pour mieux le suivre.

Au terme de quatre jours et quatre nuits de rencontres – sexuelles ou non – parviendront-ils à se retrouver ?

Ce road-movie gay va bien au delà de ce descriptif dans la mesure où il juxtapose la trivialité de la drague instantanée avec la profondeur des rencontres humaines dans un contraste poétique réussi. 

Malgré quelques imperfections, ce premier long métrage de Jérôme Reybaud n'en reste pas moins à film à voir par ce qu'il filme de juste et d'universel sur la passion amoureuse et la solitude.

Date de sortie 15 mars 2017 (1h 46min)
Genre Drame
Nationalité Canadien

À 16 ans, Tim est un jeune homme timide, brillant, et doté d’un talent sportif naturel. Mais la pression qu’il subit le poussera jusque dans ses derniers retranchements, là où les limites humaines atteignent le point de non-retour.

Date de sortie 15 mars 2017 (1h 38min)
Nationalités Français, Belge

Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature.

Un film de  avec ,  et 
Nationalité : Etats-Unis
Duree : 2H10 mn
Sortie en salles le 22 Mars 2017
Année de production : 2017
La Belle et la Bête relate l’incroyable destinée de Belle, une jeune fille aussi brillante qu’indépendante, retenue prisonnière dans un château par une Bête hideuse. Bravant sa peur, elle se lie d’amitié avec les domestiques transformés en objets enchantés suite à un sortilège et découvre peu à peu qu’au-delà de l’apparence physique de la Bête se cache un véritable Prince au cœur pur…

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 8 Mars 2017

Departure 

Date de sortie 31 mai 2017 (1h 50min)
Genres Drame, Famille, Romance
Nationalités Britannique, Français

Béatrice et son fils passent une semaine dans une maison de vacances, dans un coin isolé du sud de la France. Le jeune Elliot fait la connaissance de Clément, un adolescent mystérieux, qui poussera peu à peu Elliot et sa mère à affronter leurs désirs. Pour chacun, c’est un changement profond qui se profile…

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost0