cinema gay

Publié le 20 Janvier 2016

The Danish Girl : l'histoire vraie derrière le film

Le film de Tom Hooper s'empare d'une histoire vraie peu connue. On compare la fiction à la réalité.

The Danish Girl est adapté du livre de David Ebershoff qui raconte l'histoire de la transformation du peintre Einar Wegener (Eddie Redmayne) en Lili Elbe, connue comme la première femme transgenre. Le film de Tom Hooper ne prétend donc pas être précisément conforme aux événements qui se sont déroulés au début du siècle dernier : il est tiré d'un livre lui-même inspiré de la vie de Elbe et non de son autobiographie, Man into woman (essentiellement un assemblage de correspondances et d'extraits de journal intime, déjà assez retouché par son éditeur de l'époque). Qu'en est-il alors de la véritable existence de l'héroïne du film et à quel point The Danish Girl s'en rapproche ? Essayons d'éclaircir les choses.

L'ensemble de l'article par ici

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #transexualité

Repost0

Publié le 16 Janvier 2016

Oscars : des nominations très LGBT-friendly

Depuis quelques années, le tout Hollywood se montre de plus en plus friand de films LGBT-friendly et le fait savoir tous les ans à la cérémonie des Oscars. Si on peut regretter l’absence de véritables personnes LGBT pour tenir ce genre de rôle, on saluera toutefois l’ouverture du monde du cinéma vers ce genre de sujets, notamment depuis le succès de Brokeback Mountain.

Cate Blanchett en route pour un nouvel exploit ?

Le film Carol, qui nous narre les aventures lesbiennes d’une riche bourgeoise et d’une petite vendeuse new-yorkaise des années 1950, récolte pas moins de 6 nominations, dont une dans la catégorie Meilleure Actrice, mais aussi Meilleure Actrice dans un Second Rôle et Meilleure Adaptation. Cate Blanchett, qui tient le rôle principal, serait donc susceptible de remporter une fois de plus l’Oscar de la Meilleure Actrice, après l’avoir gagné pour Blue Jasmine, sorti en 2013.

L’actrice Rooney Mara, qui jour au côté de Cate Blanchett, est également en compétition pour l’Oscar du Meilleur Second Rôle, se retrouvera face à Alicia Vikander pour son rôle de Gerda Wegner dans The Danish Girl. Ce dernier film, biopic de la première femme trans à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle, remporte quant à lui 4 nominations dont Meilleur Acteur et Meilleur Second Rôle. Eddie Redmayne, qui tient le rôle principal, est nommé dans pour l’Oscar du Meilleur Acteur, tout en ayant été lui-même récompensé dans cette catégorie reine l’an dernier.

Nomination d’une femme trans

Côté musique, Sam Smith est nommé pour la catégorie Meilleurs Chanson Originale, grâce à la bande originale du dernier James Bond, Spectre. Il sera en compétition avec Lady Gaga, nommée pour avoir co-écrit la chanson Til It Happens To You tirée du film The Hunting Ground. Mais l’information majeure pour cette catégorie, c’est la nomination d’Antony Hegarty, pour la chanson Manta Ray, tiré du film Racing Extinction.Antony est en effet la première personne trans à être nommée aux Oscars.

On remarquera toutefois que, si le cinéma fait preuve d’ouverture envers les LGBT, la polémique enfle aux États-Unis, suite à la quasi absence de personnes noirs et latinos dans la liste des nommés. Il semble qu’il y ait encore beaucoup à faire pour faire progresser l’égalité dans le monde du cinéma hollywoodien.

Source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #oscars

Repost0

Publié le 16 Janvier 2016

Ellen Page - son combat contre l'homophobie

Ce jeudi 14 janvier 2016, l'actrice Ellen Page était à Paris pour présenter son dernier film, Free Love !

Habillée en total black, Ellen était tout sourire et a déclaré devant les spectateurs de la salle UGC Les Halles : "Je suis tellement heureuse d'être à Paris et de vous présenter le film Free Love, cela me tient beaucoup à cœur ! Ça a été une aventure extraordinaire. Le combat de ces deux femmes américaines auraient pu être le miens, merci d'être là ..."

Voici le pitch du film Free Love :

Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s'effondre quand Laurel découvre qu'elle est atteinte d'un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu'elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu'au bout pour faire triompher leurs droits.

Rappelons que Ellen avait publiquement annoncé son homosexualité en février 2014 à Las Vegas lors du discours inaugural d'une convention du HRCF (ellen page Human Rights Campaign Foundation). Bouleversante, elle avait évoqué les souffrances endurées par les jeunes homosexuels à travers le monde.

Vite découvrez : "Ellen Page : "Je suis tellement heureuse d'être à Paris pour vous présenter Free Love"

Source citegay

Ce jeudi 14 janvier 2016, l'actrice Ellen Page était à Paris pour présenter son dernier film, Free Love !

Le grand journal du 15/01/16 replay

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 13 Janvier 2016

"Carol" : la véritable histoire d'amour derrière le film

Acclamé au dernier Festival de Cannes où Rooney Mara a remporté le prix d’interprétation féminine (partagé avec Emmanuelle Bercot pour Mon Roi) et où le film a reçu la Queer Palm, Carol est, sans conteste, l’un des films les plus attendus de cette année 2016. Réalisé par Todd Haynes, maître de la subtilité et des portraits de femmes, le film, teinté d’un puissant esthétisme, de belles nuances et de ressentis, plonge le spectateur dans l’ambiance feutrée et ceinturée des années 50.

Une histoire secrète née sur le papier en 1948

Scénarisé par Phyllis Nagy, Carol est en réalité l’adaptation d’un roman dePatricia Highsmith publié en 1952 sous le titre "The Price of Salt". Un roman d’abord refusé par son éditeur qui jugeait son sujet un peu trop sulfureux pour l’époque. Pour que son histoire puisse exister, Highsmith choisit donc de la faire publier sous le pseudonyme de Claire Morgan. Le succès sera au rendez-vous mais Highsmith attendra 1990 et la republication du livre en Angleterre pour le signer de son vrai nom sous le titre "Carol". En France, ce livre sortira en 1985 sous le titre "Les Eaux dérobées".

Si l'oeuvre de Patricia Highsmith a été maintes fois adaptée au cinéma, la scénariste Phyllis Nagy a la particularité d'avoir bien connu l'auteure. Elle a ainsi tenu à livrer un scénario qui rendrait justice au roman, sachant que l’écrivain n’a jamais été très adepte des diverses adaptations de ses œuvres au cinéma. Cette dernière estimait d'ailleurs que Carol passerait difficilement à l'image en raison de son point de vue subjectif. L’un des grands défis de Nagy a effectivement été de transmettre le point de vue et l’imaginaire de Thérèse qui est ainsi devenue photographe dans le film alors qu'elle était décoratrice dans le livre.

En tout et pour tout, ce projet de cinéma a mis plus de 15 ans à se faire. Le projet a connu de nombreux retards de développement et, forcément, de nombreux changements de casting et de réalisateurs, Kenneth Brannagh et Stephen Frears ayant un temps été à bord. En livre ou en film, Carol s’est donc bien fait attendre…

la suite de l'article par ici

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 12 Janvier 2016

Les autorités du Qatar interdisent Danish Girl

Après quelques jours d’affiche, le film de Tom Hooper consacré à la transsexualité vient de se faire déprogrammer des cinémas qataris, jugé "dépravé" par les internautes

"Nous tenons à vous informer que nous avons contacté l’administration concernée et la projection de Danish Girl est désormais interdite dans les salles de cinéma" a annoncé lundi le ministère de la Culture qatari via Twitter."Nous vous remercions pour votre vigilance sans faille".

Au Qatar, le long-métrage de Tom Hooper, qui traite de l’une des premières femmes de l’histoire à avoir subi un changement de sexe dans les années 1920, faisait débat depuis sa sortie au début du mois. "J’ai vu la bande-annonce du film, il ne devrait pas être montré chez nous. Il contient, en revanche, suffisamment de dépravation morale pour être montré partout dans le monde" peut-on lire sur Twitter (via le site d’information Doha News), ou encore : "Non à tous les films qui vont à l’encontre de notre religion, de notre morale et de nos traditions. Nous espérons que les responsables de cette projection rendront des comptes".

Ce n’est pas la première fois que la censure qatarie sévit sur des films étrangers. Deux grosses productions au thème biblique ont récemment subi le même sort que Danish Girl, à savoir Noé, de Darren Aronofsky ainsi que le péplum de Ridley Scott, Exodus. Avant d’être montré dans les cinémas du Qatar, Le Loup de Wall Street s’est vu amputé de toutes ses scènes de sexe et dans lesquelles les personnages prennent de la drogue ou prononcent des injures, soit au total 50 minutes du film. Une enquête réalisée par la Northwestern University du Qatar en 2014 affirme que la population locale soutiendrait largement le gouvernement dans sa censure des films.

Danish Girl, avec Eddie Redmayne et Alicia Vikander, sortira le 20 janvier prochain sur les écrans français. Bande-annonce :

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #transexualité

Repost0

Publié le 10 Janvier 2016

Carol et The Danish girl nominés aux Bafta

"Carol", romance lesbienne élégante déjà en tête de la course pour les Golden Globes qui seront remis dimanche, est notamment nominé dans les catégories de meilleur film, meilleur réalisateur (Todd Haynes), meilleure actrice (Cate Blanchett) et meilleure actrice dans un second rôle (Rooney Mara).

"Le Pont des Espions" est également nominé dans les catégories meilleur film et meilleur réalisateur (Steven Spielberg) tandis que Mark Rylance est nominé pour la catégorie meilleur acteur dans un second rôle.

Au total, 38 films ont été sélectionnés cette année et la cérémonie de remise des prix aura lieu le 14 février à Londres, deux semaines avant celle des Oscars, le 28 février.

Le troisième film à recevoir le plus de nominations (8, dont meilleur film) aux Bafta est "The Revenant", réalisé par Alejandro Gonzalez Inarritu, avec Leonardo DiCaprio. Tous deux sont nominés respectivement pour meilleur réalisateur et meilleur acteur. Aux côtés de DiCaprio dans cette catégorie sont sélectionnés Eddie Redmayne ("The Danish Girl"), lauréat en 2015, Matt Damon ("Seul sur Mars"), Michael Fassbender ("Steve Jobs") et Bryan Cranston ("Trumbo"). Eddie Redmayne, acteur britannique 34 ans, avait remporté l'année dernière le triplé Globe-Bafta-Oscar dans la catégorie du meilleur acteur pour son interprétation de l'astrophysicien Stephen Hawking.

"The Danish Girl", film de Tom Hooper sur la pionnière du mouvement transsexuel Lili Elbe, décroche également une nomination dans la catégorie meilleure actrice, avec Alicia Vikander. Cette actrice suédoise de 27 ans est par ailleurs nominée pour la catégorie meilleure actrice dans un second rôle pour "Ex-Machina", un film de science-fiction sur la première intelligence artificielle.

L'actrice britannique Maggie Smith ("The Lady in the Van"), l'américano-irlandaise Saoirse Ronan ("Brooklyn") et l'américaine Brie Larson ("Room") viennent compléter la sélection pour le prix de meilleure actrice. Les deux autres nominés dans la catégorie meilleur film sont "The Big Short: le casse du siècle" et "Spotlight".

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #lesbien, #transexualité

Repost0

Publié le 7 Janvier 2016

Depuis que Star Wars, épisode VII est sortie au cinéma, vous avez probablement entendu toutes sortes de théories. La théorie la plus populaire semble être que les personnages de  Poe et Finn auraient une romance ?. Le fait que l'univers Star Wars version bd est acquis de son premier personnage queer laissait planer le doute sur la version film.

Oscar Isaac semblait même faire une allusion à l'histoire d'amour chez Ellen:

"Je pense qu'il y a une romance très subtil qui se passe. Vous savez, vous avez juste à y regarder de plus près. Vous devez faire attention à quelques reprises pour voir les petits trucs".

 

Hélas dans une interview qui va être publié dans Shortlist, John Boyega (Finn) dit que la romance entre Finn et Poe  "existe seulement dans la tête d' Oscar. "

Pour se consoler, on peut se dire que si cette romance existe dans la tête d'Oscar Isaac cela veut probablement dire que le personnage de Poe Dameron est probablement gay !

 

Pour preuve regardez ces deux photos. Pourquoi Poe a-t-il donné son blouson à finn ? n'est-ce pas une preuve d'amour (ah! ah!)

Star wars épisode VII : une romance gay ?
Star wars épisode VII : une romance gay ?

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay

Repost0

Publié le 5 Janvier 2016

Sortie ciné "Free Love"

Basé sur une histoire vraie, Free Love réalisé par Peter Sollett et écrit par Ron Nyswaner(Philadelphia), met à l’honneur Julianne Moore et Ellen Page dans un drame poignant.

Julianne Moore interprète le rôle de Laurel, une brillante inspecteur de police du New Jersey qui voit sa vie bouleversée par l’arrivée de Stacie (Ellen Page). Très vite, les deux femmes tombent amoureuses et décident d’acheter une maison ensemble.

Leur nouvelle vie s’effondre lorsque Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Elle a néanmoins un dernier souhait : que sa pension de fonctionnaire revienne à la femme qu’elle aime. La hiérarchie policière refuse catégoriquement la requête des deux femmes.

Soutenues par une association pour la défense des homosexuels, Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leur droit à l’égalité.

Présenté en septembre dernier au 40ème Festival International Du Film De Toronto 2015, les performances de Julianne Moore et d’Ellen Page avaient été saluées à l’unanimité.

Découvrez sans plus attendre la bande-annonce poignante :

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 29 Décembre 2015

Tangerine, la folle journée de deux transgenres filmée au smartphone

Un ovni cinématographique tourné au smartphone: remarqué aux festivals de Sundance et Deauville, le film indépendant américain "Tangerine", en salles mercredi, raconte le périple survitaminé de deux prostituées transsexuelles au cours d'une journée à Los Angeles.

Sortie ciné gay "Tangerine"

Cinquième long métrage de Sean Baker, 44 ans, "Tangerine" entraîne le spectateur dans les pas de Sin-Dee Rella, une Cendrillon ("Cinderella" en anglais) haute en couleurs, à la recherche de sa rivale.

Prostituée transgenre noire, Sin-Dee vient de sortir de prison la veille de Noël, quand elle rencontre son amie Alexandra, également transsexuelle. Apprenant que son homme l'a trompée avec une femme en son absence, Sin-Dee va partir bille en tête dans les rues de son quartier mal famé de Los Angeles pour la trouver et se venger.

A partir de ce scénario très simple, qui immerge le spectateur dans la vie de ces personnages pendant 24 heures hystériques, Sean Baker construit une oeuvre à l'atmosphère électrique et baignée de soleil.

Le film est porté par ses deux interprètes principales à la fois énergiques, drôles et touchantes, Kitana Kiki Rodriguez et Mya Taylor, elles-mêmes transgenres, dont c'est le premier film.

Sean Baker, qui avait filmé des personnages travaillant dans l'industrie du porno dans son précédent film "Starlett", s'est cette fois-ci intéressé à cet univers après avoir rencontré Mya dans un centre LGBT de Los Angeles. Elle lui a ensuite présenté son amie Kiki.

"Mya a été notre passeport pour ce monde-là", a-t-il raconté à l'AFP lors d'un passage à Paris.

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #transexualité

Repost0

Publié le 13 Décembre 2015

Carol et The Danish Girl nominés aux Golden Globes

Ce film de Todd Haynes, nommé dans la catégorie meilleur réalisateur, est talonné par "The Big Short: le Casse du siècle", "The revenant" et "Steve Jobs", avec chacun quatre nominations.

Chez les interprètes, Leonardo di Caprio est cité dans la catégorie meilleur acteur dramatique pour "The revenant", d'Alejandro Inarritu, aux côtés de Bryan Cranston ("Dalton Trumbo"), Michael Fassbender ("Steve jobs"), Will Smith ("Seul contre tous (Concussion)") et Eddie Redmayne ("The Danish Girl"), lauréat l'an dernier.

Les Golden Globes, décernés par les quelque 90 membres de l'Association des journalistes étrangers d'Hollywood (HFPA), font partie des prix les plus prestigieux du cinéma avec les Oscars.

Ils récompensent à la fois le cinéma et la télévision, et séparent les comédies des drames.

L'an dernier, "Boyhood" (meilleur film dramatique) et "The Grand Budapest Hotel" (meilleure comédie) avaient été récompensés.

Deux coproductions françaises, "Mustang" (tournée en turc) et "Le tout nouveau testament", ont été nommées pour le Golden Globe du meilleur film étranger cette année.

Ces films sont aussi en lice pour l'Oscar du meilleur film étranger, représentant respectivement la France et la Belgique.

L'annonce des nominations a été faite jeudi à Beverly Hills par le président de la HFPA Lorenzo Soria ainsi que par les acteurs Dennis Quaid, America Ferrera, Chloe Grace Moretz et Angela Bassett.

(Avec AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #lesbien, #transexualité

Repost0