coming out

Publié le 26 Juin 2019

Lors de l'émission diffusée sur Facebook, "Red Table Talk", Willow Smith a révélé être bisexuelle, le 24 juin 2019. La jeune actrice de 18 ans a discuté avec sa maman, Jada (qui présente l'émission) et sa grand-mère, Adrienne, du polyamour en direct sur le réseau social.

Depuis mai 2018, les femmes de la grande famille des Smith présentent l'émission Red Table Talk, diffusée en direct sur Facebook. Thèmes variés, invités venus de tous horizons : le programme rassemble plus de 6 millions de fans et a connu une popularité mondiale lorsque Jordyn Woods y a donné une interview-vérité après le scandale d'adultère dans lequel elle était impliquée avec Tristan Thompson. Le 24 juin 2019, un autre sujet était discuté : "Relations non conventionnelles : avoir plusieurs partenaires fonctionne-t-il ?", avec la participation de Jada Pinkett Smith (47 ans), de Willow et de sa grand-mère, Adrienne Banfield-Jones (la mère de Jada). La jeune artiste de 18 ans en a profité pour faire son coming out bisexuel.

"J'ai déjà fait un plan à trois une fois. J'étais très jeune, j'avais la vingtaine", explique Jada Pinkett Smith, devant sa fille qui s'empresse de cacher son visage. "Je n'avais pas assez d'intimité, ce n'est pas pour moi. Mais je pense que si j'avais été amoureuse des deux personnes, ça aurait été différent", poursuit l'épouse de Will Smith. Lancée sur le sujet de la bisexualité, Willow s'est confiée sur sa propre intimité. "Je pense que la monogamie empêche de s'élever au-delà du sentiment d'insécurité et de jalousie. J'aime autant les hommes que les femmes, donc je pense que je voudrais avoir un petit ami et une petite amie. Je pense que je pourrais être 'polyfidèle' avec ces deux personnes", explique Willow.

"Je ne suis pas le genre de personnes à vouloir multiplier les expériences sexuelles. Je me concentre sur la connexion émotionnelle", poursuit l'égérie Chanel. Une déclaration honnête qui se termine sur la réaction pleine de tolérance de sa maman. "Peu importe, tant que tu es heureuse !", se réjouit Jada Pinkett Smith.

Ce n'est pas la première fois que les trois générations discutent de sexualité dans Red Table Talk. En juin 2018, Willow Smith avait raconté la fois où elle avait surpris ses parents au lit. "Mon initiation au sexe remonte au jour où je vous ai surpris au lit, papa et toi. C'était à Aspen. Je suis descendue pour boire un jus et je vous ai surpris. Je n'ai pas vu grand-chose, car la chambre était dans la pénombre, j'ai juste vu des silhouettes", avait-elle expliqué devant sa mère, hilare.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #bisexualité

Repost0

Publié le 25 Juin 2019

A 25 ans, l'acteur canadien Connor Jessup vient de faire son coming out médiatique. Celui que l'on a pu voir dans la série "American Crime" a posté un long message sur son compte Instagram, lundi 24 juin 2019.

Connor Jessup ne pouvait choisir meilleur moment pour faire publiquement son coming out. L'acteur a évoqué son homosexualité dans un touchant message sur Instagram, le 24 juin 2019, à l'occasion du mois de la Pride, période au cours de laquelle les communautés LGBT du monde entier défilent dans les rues.

"J'ai su que j'étais gay quand j'ai eu 13 ans mais je l'ai caché pendant des années", commence par déclarer l'acteur vu dans American Crime. Il dit avoir longtemps ressenti de la "honte" et ajoute toutefois avoir conscience qu'il reste en réalité plutôt privilégié au regard du milieu dans lequel il a grandi. "Je suis un homme blanc, cisgenre, d'une famille de la classe moyenne supérieure. L'acceptation n'a jamais été une question. Mais pourtant ça m'a pris des années avant de le dire car je rechignais. Je le dis maintenant parce que je ne l'avais jamais dit explicitement avant. Je suis out depuis des années dans ma vie privée mais je ne l'ai jamais vraiment été publiquement", a-t-il ajouté.

Cette discrétion est devenue suffocante

Le jeune comédien s'en veut de ne pas avoir publiquement assumé son homosexualité plus tôt et évoque le fait d'avoir incarné... des personnages gays devant la caméra. "J'ai joué un jeu fastidieux. Plus douloureux encore, j'ai parlé de ces personnages gays que j'ai joués avec neutralité, avec une distance presque anthropologique, comme s'ils étaient éloignés de moi. (...) La honte peut prendre une forme lourde et bruyante mais aussi être très discrète. Cela peut s'installer derrière une forme de confort de vie et de commodité. Mais c'est toujours violent. Pour moi, cette discrétion est devenue suffocante", déclare-t-il.

Connor Jessup prend aujourd'hui la parole pour son bien-être personnel, affirmant ne pas vouloir accepter l'idée de censurer qui il est. "Il est hors de question que je sois complice de l'idée qu'être gay est un problème à résoudre ou à taire. (...) Si vous êtes gay, bi, trans, que vous vous cherchez, si vous êtes confus, si vous souffrez, si vous vous sentez seul ou rien de tout cela : vous rendez le monde plus incroyable et supportable. A tous les queers, les déviants, les inadaptés et les amoureux dans ma vie : je vous aime. Joyeuse Pride !", a-t-il conclu.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 24 Juin 2019

Clo n'a laissé aucun téléspectateur indifférent dans "Koh-Lanta 2019". Parfois aimée, parfois critiquée, elle ne regrette rien de son aventure. Elle a répondu sans détour aux questions de "Purepeople.com".

Clo a perdu à l'épreuve d'orientation de Koh-Lanta 2019. La jeune candidate qui aurait préféré voir Cindy plutôt que Maud gagner l'émission a accepté de répondre à nos questions. Elle est revenue sur son aventure et son coming out, réalisé en direct sur TF1 le 21 juin.

Lors de la course d'orientation vous avez fait le choix de suivre Maud plutôt que de chercher par vous-même le poignard, pourquoi ?

Lorsque je trouve l'arbre repère, je me mets tout de suite à chercher la balise. Je le fais pendant deux heures. C'est l'enfer, c'est la jungle, il fait humide, on a des moustiques qui collent à la peau... Et puis à un moment donné je comprends que Maud a trouvé la fameuse balise et qu'elle cherche le poignard. Je comprends alors que ma seule chance d'aller plus loin est de la suivre. A partir de là je ne cherche plus la balise.

Comprenez-vous que cela puisse agacer certains téléspectateurs ?

Je comprends et de toute façon on ne peut pas faire l'unanimité. Mais ce n'est pas première fois que ça arrive, cela s'est déjà produit dans les saisons passés. C'est le jeu de l'orientation qui veut ça. Et je rappelle que je n'ai pas passé toute cette épreuve à regarder Maud faire des recherches. J'ai moi aussi tenté de trouver la balise, en vain.

Sur le plateau en direct vous avez fait votre coming out, pourquoi avoir choisi ce moment ?

Mon entourage est au courant depuis un moment. En participant à Koh-Lanta, je n'avais pas forcément d'intérêt à mettre ça en avant. Contrairement à Cyril, je suis célibataire, je vis seule... Mais vendredi soir j'ai eu envie de passer un message, celui que je cherche une femme pour faire ma vie et qu'il ne me manque plus que ça pour être épanouie. Je sais aussi que beaucoup de filles ont des difficultés à faire leur coming out. Les aventuriers étaient bien sûr au courant. Je crois qu'ils savent plus de choses que 95% des gens qui me connaissent. Et je sais qu'ils me souhaitent de trouver la bonne personne.

Avez-vous reçu des messages suite à cette annonce ?

Beaucoup de filles ont écrit. J'ai reçu des messages merveilleux, disant que mon geste avait beaucoup aidé. Une fille m'a par exemple confiée qu'elle se cache depuis un an auprès de ses collègues et que grâce à moi elle se sent d'en parler. Il y a eu aussi pas mal de déclarations d'amour. Je n'ai pas encore eu vraiment le temps de tout regarder mais il y en a eu beaucoup et ça fait du bien.

Source Purepeople.com.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #Coming out, #lesbien

Repost0

Publié le 23 Juin 2019

Les femmes étaient à l'honneur lors de la finale de "Koh-Lanta 2019" sur TF1, le 21 juin... Si Maud a remporté la victoire finale, Cindy a pu annoncer son futur mariage et Clo a fait son coming-out en direct devant des millions de téléspectateurs !

Vendredi 21 juin 2019, les téléspectateurs de TF1 ont pu assister à la grande finale de Koh-Lanta : la guerre des chefs sur TF1.

Quelques instants avant la victoire de la sympathique Maud et avant l'annonce du futur mariage de Cindy – actuellement enceinte de son premier enfant avec son compagnon Thomas –, c'est une autre candidate qui a attiré l'attention. En effet, Clo a décidé de faire son coming out en direct à la télévision devant des millions de Français à l'occasion de cette finale. Un geste fort.

C'est alors que l'animateur Denis Brogniart lui avait tendu le micro pour savoir ce que Koh-Lanta avait apporté dans sa vie que Clo, éliminée lors de la course d'orientation - et très critiquée pour son attitude sur Twitter - a indiqué : "Je suis super heureuse d'avoir pu réaliser l'un de mes plus grands rêves, j'ai beaucoup gagné en confiance en moi grâce à cette aventure qui est vraiment hors du commun." Puis, avec le sourire, elle a poursuivi : "Il ne me reste plus qu'une chose à accomplir dans ma vie maintenant Denis... c'est de trouver la femme de ma vie."

Sous les applaudissement du public, Denis Brogniart a aussitôt souhaité "beaucoup de bonheur" à l'aventurière et Cyril, ouvertement homosexuel, a donné une accolade à sa camarade qui venait de franchir publiquement un cap important dans sa vie. Nul doute que Cyril, qui a malheureusement eu affaire à des commentaires déplacés de la part de haters, sera un soutien pour l'ex-candidate.

 

Récemment interrogé par Purepeople.com, il avait expliqué qu'il lui arrivait de répondre à certains haters sur les réseaux sociaux : "Je voulais leur dire ce que j'en pensais, les confronter à leurs dires. Beaucoup se sont excusés. Ce sont des enfants, ils sont des hologrammes, des images qui parlent. C'est du vent finalement.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #people, #Coming out, #lesbien

Repost0

Publié le 16 Juin 2019

Eugene Lee Yang, la star des Try Guys, a révélé qu'il était gay grâce à la danse interprétative.

La personnalité de YouTube, mieux connue dans le cadre du quatuor Try Guys, a publié samedi 15 juin une vidéo de cinq minutes intitulée «I'm Gay» dans laquelle il aborde sa sexualité.

Pas un mot n'est dit dans le clip, alors que Yang danse son expérience personnelle, confrontée à sa vie de famille, la religion et l'homophobie avant de trouver l'amour et une famille queer.

Le clip, qui contient la musique d'ODESZA, est dédié à «la communauté LGBTQIA +».

Eugene Lee Yang: Je suis un homme gay fier

Dans un article sur Twitter, Yang a expliqué: "J'ai créé cette vidéo musicale comme ma façon personnelle de devenir un homme gay fier qui a de nombreuses histoires inédites à raconter.

Je me suis abstenu à cause de la peur et de la honte causées par mon passé, mais je promets de donner toute ma vérité dans le reste de mon travail.🏳️🌈"

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #danse gay, #Musique gay, #homophobie, #Coming out

Repost0

Publié le 20 Février 2019

À 29 ans, Charles Consigny est devenu incontournable sur nos petits écrans grâce à ses prises de position dans "On n'est pas couché" sur France 2. Interrogé par "Têtu", le jeune avocat a accepté de se dévoiler...

En l'espace de quelques mois, le jeune avocat Charles Consigny, ouvertement homosexuel, est devenu une figure du PAF grâce à sa participation au talk show On n'est pas couché (France 2) de Laurent Ruquier. Interrogé par nos confrères du magazine Têtu sur son coming out, le polémiste de 29 ans plutôt classé à droite qui officie – non sans heurts – au côté de Christine Angot est revenu sur cette période cruciale de sa vie.

S'il a d'entrée de jeu assuré que son coming out n'avait posé "aucun problème" à ses parents, il a toutefois fait une révélation : "J'ai compris que j'étais gay vers 14 ans. Pas avant. Au début, c'était dur. On se sent différent. On a l'impression d'être maudit. On se dit 'Pourquoi moi ?' On mesure la montagne qu'il va falloir gravir. J'avais envie que cela change, mais rien n'a changé. À 17 ans, je l'ai dit à mes potes puis, à 18 ans, à mes parents." Et Charles Consigny d'ajouter sur leur réaction : "Mon père a eu une réaction plutôt lyrique. Il m'a dit : 'C'est merveilleux, mon fils chéri, quel bonheur !' Ma mère a été plus directe. Elle m'a dit que j'avais, moi aussi, le droit d'être heureux. Ce que j'ai interprété comme : 'Tu vas peut-être devoir te battre plus que les autres à cause de ta différence, et n'oublie pas que toi aussi tu as droit au bonheur."

Conscient de sa chance, le polémiste de Laurent Ruquier se met à la place de ceux qui ont moins de chance que lui. "Ça doit être horrible pour ceux qui reçoivent une réaction hostile de la part de leur famille. On ne doit pas pouvoir s'empêcher de penser : 'Mais comme ma famille est bête !' C'est ça la plus grande souffrance, c'est de se dire : 'Mes parents sont stupides ! S'ils réagissent hostilement à ça'", a-t-il analysé.

Une interview à retrouver en intégralité dans le magazine Têtu, actuellement en kiosque.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 19 Février 2019

Lorsqu'il avait 20 ans, Laurent Kérusoré a décidé de révéler son homosexualité à sa famille... Une période difficile pour le comédien de "Plus belle la vie" (France 3) qui a vu son père lui imposer une décision radicale.

Dans Plus belle la vie (France 3), le personnage de Thomas Marci, campé par Laurent Kérusoré, est revenu au centre de l'intrigue grâce à sa relation avec Gabriel Riva (Joakim Latzko).

Interrogé par nos confrères du magazine Télé Loisirs sur le coming out de ce dernier, Laurent Kérusoré – qui affirme être encore "insulté dans la rue tous les jours" – en a profité pour rappeler qu'il était toujours compliqué en 2019 d'assumer son homosexualité, notamment auprès de sa famille. Il s'est rappelé son cas personnel : "Il a fallu un an à mes parents pour ruminer et accepter. Mon père m'a demandé de quitter la maison, pas parce qu'il me détestait mais parce que ce n'était pas ce qu'il avait imaginé. J'avais 20 ans et c'était une autre époque. Quand je suis revenu avec mon petit ami, mon père m'a dit : 'Je suis content d'avoir un deuxième fils.' Certains parents ne comprendront jamais, mais si on n'essaie pas, on se prive d'une belle vie avec eux."

Pour rappel, début 2017, Laurent Kerusoré (44 ans) confiait au magazine Public qu'il avait décidé de quitter Marseille à cause de multiples agressions (treize !) dont il a été la victime en marge des tournages de Plus belle la vie :"J'en ai marre d'être parfois le punching-ball de la connerie de certains. (...) Un jour, je me suis même retrouvé dans le coffre d'une bagnole ! J'ai cru que j'allais crever." Une histoire qui fait froid dans le dos...

Une interview à retrouver en intégralité dans le magazine Télé Loisirs, actuellement en kiosque.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 12 Février 2019

Un personnage majeur de la série Arrow  vient de confirmer qu'il était gay.

 

Dans la saison 7, William Clayton (joué par Ben Lewis), le fils d'Oliver Queen, vient d'officialiser sa sexualité. Quand on lui demande si Felicity Smoak et lui se fréquentaient autrefois, William répond: «Mon Dieu, non ! Je suis gay et elle est ma mère. "

Lewis, qui se trouve être gay lui-même.

Il semble que ce soit la première fois que William utilise le mot «gay» pour se décrire dans la série. .

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Coming out

Repost0

Publié le 10 Février 2019

En 2017, la nouvelle émission de télévision Andi Mack a marqué l'histoire en annonçant qu'elle mettrait en scène une histoire gay pour l'un de ses personnages secondaires. Une première pour Disney Channel. Maintenant, après le coming out de la saison deux, le personnage de Cyrus Goodman (Joshua Rush) a finalement prononcé les mots "Je suis gay".

Dans l'épisode intitulé "One in a Minyan", on peut voir Rush expliquer à Jonah Beck (pour qui il a le béguin), les différents plats d'un buffet. Il finit par lui avouer qu'il est gay.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Coming out

Repost0

Publié le 10 Février 2019

Six ans après son coming out, l'acteur américain Matt Dallas, que les téléspectateurs avaient découvert dans la série "Kyle XY" revient une nouvelle fois sur comment il gérait son homosexualité à Hollywood. Sans surprise, il explique qu'on lui a conseillé le silence.

Si les artistes LGBT sont de plus en plus nombreux, force est de constater que cela reste encore un vrai risque, dans la tête des producteurs, que de dire publiquement que l'on est homo ou lesbienne. L'acteur de Kyle XY, le séduisant Matt Dallas, vient de s'exprimer sur le sujet dans un vlog posté sur Youtube.

L'acteur de 36 ans, qui avait fait son coming out médiatique en 2013, est aujourd'hui un homme épanoui, marié à Blue Hamilton et père de famille. Mais le chemin a été difficile avant de s'assumer pleinement. "Quand j'ai commencé à avoir du succès, notamment avec Kyle XY, on m'a demandé de rester dans le placard, de ne pas parler de ma sexualité et de me rendre sur les tapis rouges avec une fille à mon bras. On me disait que je ne pourrais pas réussir si j'étais ouvertement gay dans l'industrie du divertissement. Au moins devant la caméra", a-t-il confié.

Matt Dallas, qui a largement disparu des radars même s'il continue de tourner, a ajouté qu'il aurait aimé "ne pas suivre ce conseil" car il s'est "déconnecté de qui il était". D'ailleurs, l'acteur affirme avoir encore certaines craintes. "Encore aujourd'hui, je me dis parfois que j'ai l'air trop efféminé ou trop gay, parce que c'est trop ancré dans mon cerveau", a-t-il ajouté. Il n'a qu'un conseil : "Soyez visibles, très très visibles !"

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0