festival gay

Publié le 4 Novembre 2016

Il y a maintenant deux ans de cela, le Marais Film Festival faisait ses premiers pas à Paris. Organisé par la très chaleureuse et conviviale équipe d’Outplay (qui édite et sort en salles de nombreux films à thématique LGBT), l’événement valait autant pour sa programmation de films éclectiques que pour son ambiance ultra friendly. La seconde édition aura lieu du 8 au 15 novembre du côté du cinéma Luminor Hotel de Ville.

Pour cette édition 2016, on retrouve tout d’abord une belle sélection de longs-métrages en avant-première et qui nous viennent du monde entier. Les parcours initiatiques et autres portraits de jeunesse, qui constituent un genre cher à Outplay, seront une fois de plus bien representés avec le film brésilien « D’une famille à l’autre » (un mélodrame familial sur fond de crise d’identité sexuelle d’un ado), l’australien « Teenage Kicks » (ou l’éternelle naissance d’un désir contrarié et pas forcément partagé entre garçons), l’argentin « Esteros » (récit d’un premier amour teinté d’érotisme entre adolescence et vie adulte) ou encore l’allemand « Center of my world » (ode au passage à l’âge adulte adapté du best-seller d’Andreas Steinhöfel).

Pas de doute que de belles surprises seront à dénicher parmi les autres films de la sélection comme « Dyke Hard » qui suit un groupe de rock lesbien (un film qui avait fait sensation à la Berlinale), le très attendu et assurément coquin « Taekwondo » (nouveau film de Marco Berger, réalisateur d’Absent) ou encore « Nasty Baby », une « anti-comédie » dans laquelle la toujours géniale Kristen Wiig joue une femme qui propose à un couple d’amis gays de porter leur enfant.

Toujours côté longs-métrages de fiction, le festival proposera une reprise de quelques-uns des meilleurs films à thématique gay de l’année cinéma écoulée parmi lesquels le bouleversant « En la gama », l’implacable « Les amants de Caracas », le subtil et nostalgique « Brooklyn Village » ou encore la version Director’s Cut de Studio 54 (ce dernier ayant été choisi en guise de clôture festive).

Cerise sur le gâteau : la découverte d’une mini-série gay brésilienne ,« The nest », en exclusivité française. Il se murmure qu’elle fait songer par ses envolées pop et indé à l’univers de Xavier Dolan…

Et pour ceux qui ne seraient toujours pas convaincus : le Marais Film Festival a concocté une séance spéciale dédiée au travail génialissime du vidéaste gay Antonio Da Silva. Sexualité, portraits et pornographie s’y entremêlent pour un résultat irrésistible.

Toute la programmation sur le site officiel du Marais Film Festival

Marais Film Festival, du mardi 8 au mardi 15 novembre 2016 au Luminor Hôtel de Ville (20 rue du Temple, 75004 Paris)

Source popandfilms

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 25 Octobre 2016

Pour sa 28e édition, le festival lesbien et féministe Cineffable fait la part belle aux luttes des femmes à travers le monde avec une sélection de plus de 80 longs et courts métrages, fictions et documentaires, en présence de nombreuses réalisatrices.

Cette année, le festival féministe a préparé une sélection de documentaires particulièrement attrayante: les butch à l'honneur dans le documentaire Gender Troubles: The Butches de l'Américaine Lisa Plourde, du féminisme écolo avec Feed the Green: Feminist Voices for the Earth de Jane Caputi, une plongée dans la communauté lesbienne noire américaine dans The Same Difference de Nneka Onuorah, ou encoreIn The Turn d'Erica Tremblay sur une jeune fille trans et sa rencontre avec une équipe internationale queer de roller derby.

A découvrir aussi en ouverture, le court-métrage Gabber Lover, d'Anna Cazenave-Cambet, récompensé de la Queer Palm au dernier festival de Cannes. On note aussi la séance «En quête de liberté» qui s'ouvrira par un hommage à la militante féministeThérèse Clerc décédée en février dernier.

Retrouvez toute la programmation de Cineffable

Cineffable
Du 28 octobre au 1er novembre, à l'espace Reuilly (12e arrondissement)

Source yagg

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay, #lesbien

Repost0

Publié le 25 Octobre 2016

Le festival de cinéma LGBT+ Chéries-Chéris revient pour sa 22e édition, du 15 au 22 novembre prochains, avec des films très attendus

 

Le mystère plane encore sur la programmation complète du festival mais l’équipe a révélé plusieurs films marquants, à commencer par King Cobra, un biopic sur la porno star Brent Corrigan dans lequel joue James Franco, mais aussi dans un tout autre registre  Absolutely Fabulous qui signe le retour des deux Anglaises les plus trash au cinéma, quinze ans après l’arrêt de la série.

Projection de King Cobra en ouverture du festival, le 15 novembre.

Au programme : 

João Pedro Rodrigues avec L’Ornithologue.

Jours de France de Jérôme Reybaud raconte des histoires de drague via des applications de rencontre.

 

 

 

Les Vies de Thérèse, centré sur la vie de la militante féministe Thérèse Clerc

Bruce La Bruce sera l’invité d’honneur.

 

Les autres films présentés :

Brothers of the night de Patric Chiha sera en compétition Entre documentaire et fiction, il film des prostitués roumains dans un bar à Vienne
 

Barash est un film lesbien israélien.

Kopec, un film turc, parle du parcours d’un personnage trans dans un pays qui n’est pas forcément ouvert sur ces questions là.

You can’t escape Lituania qui est un triangle amoureux.

 

Fair Haven, c’est un film américain sur les thérapies de conversion à l’hétérosexualité… Le personnage finit sa thérapie, rentre chez lui dans une ferme, et va être confronté à ses pulsions.

Source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 28 Septembre 2016

Chéries-Chéris 2016

Toute la programmation n'a pas encore été dévoilée mais cette édition du festival de films LGBT de Paris devrait réserver de belles surprises.

On commence à en savoir un peu plus sur le programme de Chéries-Chéris, le festival de cinéma LGBT de Paris. Pour cette 22e édition, qui a lieu du 15 au 22 novembre prochain, Cyril Legann, président du festival, a dévoilé à Yagg quelques moments forts. Chéries-Chéris proposera une rétrospective des films du cinéaste canadien Bruce LaBruce, l'un des invité.e.s de Chéries-Chéris, à Paris, où il donnera une master class. L'occasion de voir ou de revoir Hustler White, L.A. Zombie (avec François Sagat) ou encore Gerontophilia.

Très attendu également, la projection de L'Ornithologue, de João Pedro Rodrigues,avec Paul Hamy (photo). Le cinéaste portugais de O Fantasma et de Odete a reçu pour ce film le prix du meilleur réalisateur au dernier Festival de Locarno.

QUATRE FILMS SUR LE VOGUING
Cette année, le festival a sélectionné plusieurs documentaires autour du voguing. Tout d'abord, le cultissime Paris is Burning réalisé en 1990 par Jennie Livingston et qui a été peu montré à Paris.

Trois autres films sur cette thématique seront projetés durant le festival: le tout récentParis is voguing, de Gabrielle Culand, Kiki, qui nous replonge, 25 ans après Paris is Burning dans l'univers des battles de voguing à New York et qui a obtenu le prix du meilleur documentaire aux Teddy Awards à Berlin cette année. Et enfin Strike A Pose,qui, 25 ans après le mythique Blond Ambition Tour de Madonna en 1990, donne la parole aux sept danseurs, six gays et un hétéro, qui accompagnaient la chanteuse à l'époque.

Tout ceci n'est qu'un avant-goût de Chéries-Chéris, qui nous réserve sans doute bien d'autres surprises et de belles découvertes. Dernière information, la Région Ile-de-France, aujourd'hui présidée par Valérie Pécresse, n'a pas abandonné son soutien et maintient sa subvention au festival de films LGBT.

Publié par Christophe Martet pour yagg

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 1 Septembre 2016

Festival de films LGBT ''D'un bord à l'autre''

Programme du festival de films LGBT ''D'un bord à l'autre'' à Orléans, du 23 au 25 septembre 2016

L'association Ciné Mundi présente du 23 au 25 septembre 2016 le festival D'un bord à l'autre (festival de films LGBT) au cinéma Les Carmes.

Au programme : 6 séances de films inédits sur Orléans

Vendredi 23/09 à 20h : séance de courts métrages
Samedi 24/09 à 18h : film La visita de Mauricio López Fernández
Samedi 24/09 à 19h30 : film En la gama de los grises de Claudio Marcone

Samedi 24/09 à 21h45 : film Tangerine de Sean Baker
Dimanche 25/09 à 15h30 : film Vierge sous serment de Laura Bispuri

Dimanche 25/09 à 18h45 : film de clôture While you weren't looking de Catherine Stewart, précédé du court métrage Carina de Sandra Concepción Reynoso Estrada

www.festivaldunbordalautre.com

Source citegay

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 19 Juillet 2016

La célection 2016 d'Outfest Los Angeles films

Voici les grands gagnants 2016 de "Outfest Los Angeles LGBT Film Festival" :

Miles

Basé sur une histoire vraie ... Un jeune élève du lycée Pondley High dans Illinois en 1999, Miles n'en peut plus d'attendre pour pouvoir aller vivre à Chicago et devenir cinéaste. Il décide de rejoindre l'équipe de volley-ball pour obtenir une bourse d'études. Le hic? Son lycée ne dispose que d'une équipe de filles.

Suicide Kale

Suicide Kale est une comédie sombre. Jasmine et Penn, sont en couple avec un avenir incertain, ils tombent sur une note de suicide anonyme dans la maison de leurs hôtes.

La célection 2016 d'Outfest Los Angeles films

Spa night

Un jeune américain d'origine coréenne cherche à respecter les responsabilités qui le lie à son étouffante famille d'origine, tout en faisant face à des désirs sexuels grandissant envers une communauté homosexuelle souterraine, dissimulée dans des spas de Los Angeles.

Women who kill

Morgan (Jungermann) et Jean (Ann Carr) travaillent ensemble sur des entretiens avec des femmes criminelles. Lorsque Morgan entame une relation avec la mystérieuse Simone (Sheila Vand,)leur intérêt professionnel vire à la méfiance, à la paranoïa et à la peur.

Other people

Jesse Plemons est un jeune homme gay très attentionné envers sa mère (Molly Shannon) qui se meurt d'un cancer

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 9 Juin 2016

Le « Ciné Friendly » de Rouen

« Ciné Friendly », c’est la journée du festival lesbien, gay, bi et trans organisé par Gay’T Normande. L’association LGBT a lancé cette initiative en 2015 de manière à poursuivre la lutte contre l’homophobie en empruntant le chemin de la culture et plus spécifiquement du 7ème art.

Riche du succès de sa première édition qui a enchanté près de 800 spectateurs l’année dernière, Gay’T Normande renouvelle l’expérience et le « Ciné Friendly » prend ses quartiers au Cinéma l’Omnia République, du vendredi 10 au dimanche 12 juin 2016. Pour l’occasion, le festival rehausse le niveau, et propose huit films en exclusivité et même trois belles avant-premières en perspectives.

Pendant une année, l’équipe de Gay’T Normande a ainsi étudié un panel d’une centaine de films pour en extraire ces huit œuvres choisies avec attention pour leur dimensionn LGBT mais aussi « friendly ».

Une programmation forte, ouverte et positive

Le résultat est une programmation forte, ouverte et positive, qui ouvre le dialogue et la discussion sur la question de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, mais aussi sur des thématiques bien plus larges ayant trait aux différences culturelles, à la famille, et aux autres formes de discrimination.

Le festival « Ciné Friendly » s’ouvrira vendredi sur la romance de deux adolescents, l’un Espagnol et l’autre Marocain arrivés clandestinement dans la péninsule Ibérique dans Fronteras, puis sur le triangle amoureux de trois hommes dans le décor argentin d’El Tercero.

Le lendemain, le public pourra apprécier l’histoire de Margarita, une jeune femme mexicaine fille-au-pair dans une riche famille canadienne. Puis le festival nous plongera dans la scène gay et trans de Cologne avecRomeos, avant de nous propulser au Chili devant les questionnements d’un architecte dans En la gama de los grises. Ensuite, les spectateurs s’envoleront pour Cuba où le jeune protagoniste de Viva désire faire du transformisme dans les cabarets contre l’avis de son père.

Enfin, dimanche, « Ciné Friendly » partira à la rencontre d’une famille recomposée de Stockolhm dans Kiss Myg – Une histoire suédoise, puis nous replongera dans les premières heures de l’émancipation homosexuelle en Suisse avec Le Cercle.

Cette année, les spectateurs seront d’ailleurs invités à élire leur film préféré, qui recevra alors le Prix du public.

Source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 1 Juin 2016

Ciné Pride au Mans – 6ème Edition

Au programme de la 6ème édition de la Ciné Pride du Mans :

The danish girl de Tom Hooper (USA – Grande-Bretagne – Allemagne – 2016) : Histoire d’une artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de ré-attribution sexuelle en 1930 (séances : le 1er Juin à 20h – ouverture de la Ciné Pride 2016 – et le 07 juin à 18h).

La Sociologue et l’ourson d’Etienne Chaillou & Mathias Thery (France – 2016) : La sociologue Irène Théry raconte à son fils les enjeux du débat sur le projet de loi du Mariage pour tous… (séances : le 06 juin à 20h et le 07 juin à 16h).

Fille ou Garçon, ou mon sexe n’est pas mon genre de Valérie Mitteaux (USA – France – Espagne – 2016) : Naître femme, se sentir homme et dépasser la frontière entre masculin et féminin… (séances : le 2 juin à 16h et le 05 juin à 20h).

In the family de Patrick Wang (USA – 2014) : Un garçon de 6 ans, ne connaît que la vie avec ses deux papas, Cody et Joey. Cody meurt dans un accident…. (séances : le 02 juin à 19h et le 04 juin à 16h).

La belle saison de Catherine Corsini (France – Belgique – 2015) : 1971, Delphine monte à Paris et vit les débuts du féminisme. Elle rencontre Carole…. (séances : le 03 juin à 20h et le 06 juin à 11h).

Week-end d’Andrew Haigh (Grande-Bretagne – 2012) : Russell rencontre Glen dans un club gay et finit par rentrer avec lui… (séances : le 03 juin à 18h et le 04 juin à 20h).

Bound de Lilly et Lana Wachowski (USA – 1996) : Violet, maîtresse d’un truand de la mafia, se prend d’une passion violente pour une voleuse : Corky… (séances : 05 juin à 18h et 07 juin à 20h en clôture de la Ciné Pride 2016).

  • Cinéma Les Cinéastes
  • 42 place des Comtes du Maine, Le Mans
  • Source yagg

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay, #cinéma gay

Repost0

Publié le 12 Avril 2016

Festival gay : Désir… Désirs, à Tours

La 23e édition du festival Désir… Désirs débute ce soir à Tours du 12 avril au 13 mai 2016

Le festival Désirs… Désirs commence ce soir à Tours. Pour cette 23e édition, le festival porte son regard sur les «expériences solitaires» et programme plusieurs nouveaux longs-métrages très attendus, comme Théo et Hugo dans le même bateau, ou La sociologue et l'ourson, mais aussi quelques temps forts comme Paragraphe 175, qui revient sur la déportation des homosexuels pendant la Seconde guerre mondiale. Ce documentaire sorti en 2000 est présenté alors que pour la première fois cette année, le centre LGBT de Touraine sera aux commémorations locales le 24 avril.

D'autres longs-métrages sont à voir ou à revoir, comme les très beaux Lilting, Je suis à toi ou encore l'électrisant Tangerine, sans oublier Fucking In Love, documentaire hors normes en forme de journal intime, réalisé par Justine Pluvinage, qui sera présente pour échanger avec le public. Plusieurs sélections de courts-métrages sont aussi programmées tout au long du festival. Et parce qu'il n'y a pas que du cinéma dans la culture LGBT, Désir… Désirs propose aussi plusieurs rencontres, expositions et spectacles tout au mong du mois d'avril

Voir toute la programmation.

Source yagg

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 26 Février 2016

Festival "Ecrans Mixtes" lyon Vendredi 4 mars 2016

Le festival lyonnais Ecrans Mixtes proposera une rétrospective d'Alain Guiraudie à l'Institut Lumière lors de la soirée Ce dernier sera présent durant cette soirée exceptionnelle.

Deux projections ont lieu:

19h Le Roi de l’évasion - L'histoire ?
Armand Lacourtade, 43 ans, vendeur de matériel agricole, ne supporte plus sa vie d’homosexuel célibataire. Quand il rencontre Curly, une adolescente qui n’a pas froid aux yeux, il vire de bord. Pourchassés par tous, ils bravent tous les dangers pour vivre cet amour interdit. Ils finissent par créer un drôle de couple. Mais est-ce vraiment de ça dont Armand avait rêvé ?

21h L’Inconnu du lac - L'histoire ?
L’été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d’un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion… Polar beau et décalé, Prix de la mise en scène à Un Certain Regard au Festival de Cannes en 2013.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0