Articles avec #festival tag

Publié le 20 Janvier 2020

C'est l'histoire de Léo et Rémi. C'est aussi l'histoire d'Alice, leur fille de 3 ans. Un moment de vie pour cette famille comme les autres dans un monde qui ne les comprend pas toujours.

Si vous aimez n'hésitez pas à soutenir ce film 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival, #homoparentalité, #Court-métrage gay

Repost0

Publié le 11 Novembre 2019

"Lola vers la mer" a décroché trois prix dimanche soir au Festival du cinéma et musique de film de La Baule.

Le jury, présidé cette année par André Téchiné, a décerné trois prix à Lola vers la mer de Laurent Micheli : celui du meilleur scénario, celui du meilleur acteur à Benoît Magimel et celui de la meilleure actrice à Mya Bollaers (sortie programmée le 11 décembre prochain).

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival, #sorties cinéma, #cinéma gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 5 Septembre 2019

Véritable vitrine d’un cinéma britannique vif et actuel, à la fois pointu et populaire, le Dinard Film Festival fête en 2019 ses 30 ans en proposant une programmation exceptionnelle !

 

Plus que jamais pendant 5 jours, Dinard redevient une véritable enclave britannique en terre bretonne et propose au public et aux professionnels films en compétition, avant-premières et rétrospectives, séances spéciales et rencontres, masterclasses et hommages aux grands acteurs et réalisateurs du cinéma britannique.

 

Ces séances et rendez-vous se tiennent en présence d’invités prestigieux, des équipes des films en
compétition ainsi que du Jury.


Fidèles à la ligne artistique du festival et signées Hussam Hindi, directeur artistique du Festival, les sélections courts et longs-métrages ont pour ambition de montrer la production britannique de l’année, dans toute sa diversité (fictions, documentaires, animation, comédies, drames, thrillers…).


Sans se départir du flegme et de l’humour légendaires des Britanniques, le Dinard Film Festival poursuit cette année encore sa mission : celle de permettre à des films rares, originaux et indépendants de rencontrer les distributeurs et le public français.

AVANT-PREMIÈRE 

Carmilla

de Emily Harris, 2018 (1h36)

avec Tobias Menzies, Jessica Raine, Greg Wise...

Lara a 15 ans. Elle vit coupée du monde avec son père et leur gouvernante austère, Miss Fontaine, et peine à trouver un exutoire à sa curiosité naturelle et sa sexualité naissante. Lorsqu’un accident de calèche se produit près de chez eux et que la famille recueille Carmilla, une jeune fille blessée, Lara tombe sous le charme.

Compétition SHORTCUTS

Becoming Cherrie

de Nicky Larkin, 2019, (12’)

Matthew Cavan, alias Cherrie Ontop, est la drag-queen préférée de Belfast. Il raconte la diffi culté d’être séropositif en Irlande du nord.

MASTERCLASSES

Rock stars on film, coup de projecteur sur David Bowie, par Hussam Hindi

Queen avec Bohemian Rhapsody, Elton John avec Rocketman, sans oublier Lady Gaga dans A Star is Born, le biopic musical a le vent en poupe et les rock stars n’ont jamais été aussi présentes au cinéma. La chose ne date pourtant pas d’hier, et à ce titre le Royaume Uni n’a rien à envier à Hollywood. Hussam Hindi parlera donc rock’n’roll, en se penchant tout particulièrement sur le cas du regretté David Bowie, dont l’intrigante personnalité a fait de lui le comédien idéal pour des rôles ambigus aux émotions contrastées. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival, #cinéma gay

Repost0

Publié le 3 Juin 2019

La 34e édition du Festival de Cabourg du 12 au 16 juin 2019 a dévoilé sa sélection, qui verra les nouvelles réalisations de Céline Sciamma, Danny Boyle et Xavier Dolan être proposées en avant-première !

COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES

 

Benjamin de Simon Amstell (Royaume-Uni)

Cette douce comédie raconte l’histoire de Benjamin (Colin Morgan), cinéaste, plongé dans la tourmente au moment de la première de son deuxième film, lorsque Billie, sa publiciste fêtarde, lui présente un musicien français appelé Noah.

Situé dans les ruelles de l'Est et du Nord de Londres, le film propose une musique originale de James Righton.

Luciernagas de Bani Khoshnoudi (Mexique)

L'exil de Ramin, jeune homosexuel iranien fuyant la répression sexuelle et politique de son pays. Passager clandestin dans un cargo en partance de Turquie, il arrive au Mexique dans le port de Veracruz qui sert de décor à la solitude et au drame de ce migrant. Livré à lui-même, il s’emploie à organiser sa survie et à composer malgré l’absence et l’éloignement de son compagnon resté à Téhéran. L’amour et l’amitié, ses rencontres avec un autre migrant et la gérante du petit hôtel où il a trouvé refuge l’aideront à redécouvrir un sentiment de liberté et à renouer avec le désir.

SÉANCE SPÉCIALE

 

Portrait de la Jeune Fille en Feu de Céline Sciamma (France)

PANORAMA / PRIX DU PUBLIC

 

Matthias et Maxime de Xavier Dolan (Canada)

 

Vita et Virginia de Chanya Button (Royaume-Uni)

Virginia Woolf et Vita Sackville-West se rencontrent en 1922. La première est une femme de lettres révolutionnaire, la deuxième une aristocrate mondaine. Quand leurs chemins se croisent, l'irrésistible Vita jette son dévolu sur la brillante et fragile Virginia. Commence une relation passionnelle qui fait fi des conventions sociales et de leurs mariages respectifs. La fascination que Virginia ressent pour Vita, l'abîme entre sa vie d’artiste et le faste de l'excentrique aristocrate donneront naissance à Orlando, une de ses œuvres maîtresses, bouleversante réflexion sur le genre et sur l’art.

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #festival

Repost0

Publié le 1 Septembre 2018

D.R.

La 29ème édition du Dinard Film Festival, anciennement appelé Festival du Film Britannique de Dinard, a dévoilé la programmation. Ouverture des portes du 26 au 30 septembre 2018, of course!

C’est la tradition chaque année : dans la foulée du Festival du Film Américain de Deauville, les festivités se déplacent vers la côte bretonne pour le Dinard Film Festival (nouveau nom du Festival du Film Britannique de Dinard). Pour cette 29ème édition, l’irrésistible Monica Bellucci est aux commandes d’un jury complété par les comédiens Alex Lutz, Emmanuelle Bercot, Sabrina Ouazani, Ian Hart, Rupert GrintKate Dickie et le distributeur Thierry Lacaze.

Ils visionneront les six films de la compétition pour décerner le Hitchcock d’Or 2018 du meilleur film britannique ainsi que le Hitchcock du meilleur scénario

En compétition, le long métrage sur les dernières années d’Oscar Wilde dans The Happy Prince

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma, #festival

Repost0

Publié le 30 Août 2018

La 75ème édition du Venice Film Festival a débuté le mercredi 29 août. 

Parallèlement au prix principal du Lion d'or, le festival attribuera également le Queer Lion à un film LGBTI exceptionnel.

Voici les films queer en compétition pour la statuette d'or cette année.

The Favorite de Yorgos Lanthimos.

L'histoire du film est basé sur la vie de la reine Anne, qui a régné en Angleterre, en Écosse et en Irlande entre 1702 et 1707.

Le film laisse entrevoir un triangle amoureux centré sur la royauté impliquant la reine (Olivia Colman), sa compagne secrète Sarah Churchill, la comtesse de Marlborough (Rachel Weisz) et la nouvelle servante et confidente de la reine, Abigail (Emma Stone). Abigail et Sarah se battront pour le pouvoir avec n'importe quelle arme possible, y compris la séduction.

Suspiria

Suspiria est également l'un des titres les plus attendus. Une adaptation du film original de l'auteur d'horreur Dario Argento, réalisé par Luca Guadagnino (Call Me By Your Name).

Il tourne autour d'une compagnie de danse de renommée mondiale avec un secret obscur.

Suspiria met en vedette Dakota Johnson, Chloë Grace Moretz et Tilda Swinton dans les rôles principaux. La relation entre les personnages de Dakota Johnson et de Tilda Swinton semble avoir des connotations sexuelles.

 José, un film queer guatémaltèque.

José, 19 ans, vit avec sa mère au Guatemala. Il passe ses journées dans des bus bondés et dans les rues pour livrer de la nourriture. Sa seule distraction consiste à faire défiler son téléphone à la recherche de rapports sexuels occasionnels. Quand il rencontre Luis, la vie de José va changer pour de bon.

Zen In The Ice Rift est un film italien en compétition pour le Queer Lion.

Dans un petit village au sommet des montagnes, Maia, également connue sous le nom de Zen, est la seule fille de l’équipe de hockey locale. Elle est également une cible facile en raison de son look de garçon manqué.

Lorsque Vanessa, la petite amie du capitaine de l’équipe, s’enfuit de chez elle et se cache dans le pavillon familial de Maia, les deux jeunes filles passeront des jours ensembles et développeront une relation étroite.

Le film français Bêtes blondes d'Alexia Walther et Maxime Matray se concentrera sur l'histoire de l'amour gay entre une ancienne star de sitcom et un militaire solitaire.

Ephémère vedette de sitcom dans les années 1990, Fabien boit aujourd'hui. Beaucoup trop pour se souvenir de tout ce qu'il fait, et plus grand-chose ne l'étonne. Aussi, lorsqu'il croise la route de Yoni, il n'est pas autrement surpris de découvrir, dans le sac du jeune militaire en larmes, la tête d'un autre jeune homme, beau comme un rêve, comme un souvenir, comme un reproche.

 

Un autre film français, C'est ça l'amour de Claire Burger, a un personnage secondaire lesbien

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #festival, #festival gay

Repost0

Publié le 1 Décembre 2017

Lizzie (2018)

avec Chloë Sevigny, Kristen Stewart

Une adaptation de l'histoire de Lizzie Borden, accusée, puis acquittée, pour le double meurtre de son père et de sa belle-mère.

The Miseducation of Cameron Post

avec  Chloë Grace Moretz, Sasha Lane,

Cameron Post, 12 ans, découvre son homosexualité, puis perd ses parents dans un accident de voiture. Sa famille survivante, conservatrice, l'envoie dans un camp destiné à lui faire une "thérapie de conversion", qui lui fera apprendre les relations amoureuses "appropriées".

A Kid Like Jake

Un couple de Brooklyn cherche la bonne crèche pour leurs enfants tout en naviguant dans les questions sur l'identité de genre.

The Happy Prince

Les derniers jours d'Oscar Wilde et les fantômes qui le hantent. Son corps malade, Wilde vit en exil, survivant sur l'ironie flamboyante et l'esprit brillant qui le définissait comme la fugacité de la convoitise est mise à nu et les vraies richesses de l'amour sont révélées. Distribution : Colin Firth, Emily Watson, Colin Morgan, Edwin Thomas, Rupert Everett.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #festival

Repost0

Publié le 7 Novembre 2017

La 9e édition du Festival de cinéma européen des Arcs se dévoile. Les jurys et les films sélectionnés viennent d'être annoncés. Le jury long métrage sera présidé par Céline Sciamma (la cinéaste remplace Andrea Arnold, précédemment annoncée, retenue par un tournage aux Etats-Unis); elle sera entourée de des comédiennes Clotilde Courau et Natacha Régnier, du réalisateur László Nemes (Le Fils de Saul) et du compositeur Evgueni Galperine.

la section Playtime, proposant un coup de projecteur sur de nouveaux cinéastes européens, parmi lesquels Call Me By Your Name de Luca Guadagnino.

Toute la sélection par ici

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival

Repost0

Publié le 19 Juin 2017

Le 31e Festival du Film de Cabourg, Journées romantiques a remis ses Swann d'Or et autres prix ce 17 juin, sous l'oeil de la Présidente Marion Cotillard.

Grand Prix et  Prix de la Jeunesse
Une femme fantastique de Sebastián Lelio

 

Prix du Public
120 battements par minute de Robin Campillo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival, #sorties cinéma, #cinéma gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 31 Janvier 2017

C'est un grand cinéaste espagnol habitué de la Croisette qui a été choisi.

Cinq fois en compétition - pour Tout sur ma mère, Volver, Etreintes brisées, La Piel que habito et Julieta l'an dernier -, Pedro Almodovar, figure de proue de la Movida espagnole, n'a jamais remporté la Palme d'or. Il se console avec une belle annonce : il sera le président du jury de la 70e édition du Festival de Cannes. Il succède au réalisateur australien George Miller (Mad Max) qui avait récompensé l'an dernier Moi, Daniel Blake de Ken Loach.

"Le Festival de Cannes est heureux d'accueillir un artiste unique qui jouit d'une immense popularité. Son oeuvre s'est déjà inscrite pour toujours dans l'histoire du cinéma. Une longue fidélité unit Pedro Almodovar au festival", ont déclaré le président du Festival, Pierre Lescure, et son délégué général, Thierry Frémaux. La composition du jury à la mi-avril.

 

"Je suis très heureux de fêter le 70e anniversaire du Festival du film de Cannes dans cette fonction si privilégiée. Je suis reconnaissant et honoré et j'ai le trac !", a déclaré Pedro Almodovar, 67 ans, cité dans le communiqué. "Etre président du jury est une lourde responsabilité et j'espère être à la hauteur des circonstances. Je peux vous dire que je vais me dévouer corps et âme à cette tâche, qui est à la fois un plaisir et un privilège", a ajouté celui qui a déjà été membre du jury du Festival de Cannes en 1992, sous la présidence de Gérard Depardieu.

 

Metteur en scène connu dans le monde entier, il a été également récompensé par deux Oscars, pour Tout sur ma mère et Parle avec elle. Auteur de portraits de femmes audacieux, cultes et bouleversants, Pedro Almodovar a fait briller de grandes actrices devant sa caméra, telles que Marisa Paredes, Penélope Cruz, Carmen Maura, Victoria Abril et Rossy de Palma. Les hommes ont aussi une belle place chez Almodovar, avec les performances d'Antonio Banderas et Javier Bardem, l'époux de Penélope.

Source purepople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival, #Cannes 2017

Repost0