france 3

Publié le 11 Décembre 2020

Le gouvernement l’a confirmé, les salles de cinéma, les théâtres et musées resteront fermés jusqu’en janvier prochain. Komitid s’adapte et vous conseille cinq films ou séries à découvrir chez vous pendant les fêtes de fin d’année. Au programme : une plongée en studio avec une chanteuse de blues dans les années 20, un documentaire sur l’homophobie familiale, deux épisodes « bonus » d’une série culte, un feuilleton suédois décapant et un DVD « best of » du plus queer des jeunes cinéastes français.

1) Le Blues de Ma Rainey avec Viola Davis, sur Netflix

Vous avez déjà appris les paroles des chansons et les chorégraphies de The Prom par cœur ? Pas de panique, Netflix en a sous le pied et dégaine dès le 18 décembre un des ses autres grands films de l’année, lui aussi adapté d’un spectacle créé sur scène, Le Blues de Ma Rainey. Ce quasi huis-clos qui se déroule en 1927 dans des studios d’enregistrement de Chicago raconte le bras de fer opposant la « mère du Blues », Ma Rainey, ses producteurs et son groupe de musiciens. Cette adaptation d’un grand succès théâtral créé en 1982 est à la fois surprenante et d’une force implacable. Dans le rôle d’une chanteuse noire et lesbienne qui a décidé de ne plus faire de concessions, Viola Davis, à peine échappée de son personnage d’Annalise Keating dans les six saisons de How to get away with Murder, excelle et s’accorde une place de choix dans la ligne de départ pour les Oscars. À noter à ses côtés, l’interprétation dingue de Chadwick Boseman dont cela restera le dernier rôle. Le comédien de Black Panther décédé d’un cancer en août dernier donne vie à Levee, un musicien atypique et à fleur de peau. 

Sortie mondiale sur Netflix le 18 décembre

2) Famille, tu me hais, documentaire de Gaël Morel, sur France 3

Cela faisait longtemps qu’il avait envie de faire en sorte que personne n’ignore la façon dont sont traité.e.s certains gays et certaines lesbiennes par leurs parents, leur propre famille. Gaël Morel, héros adolescent des Roseaux sauvages de Téchiné devenu au fil des films un des réalisateurs français qui comptent (Le Clan, Prendre le large…), est parti à la rencontre, entre deux confinements, de jeunes garçons et filles qui ont accepté de lui confier leur histoire souvent difficile. C’est beau, c’est simple et c’est indispensable !

Diffusion sur France 3 et en replay à partir du 18 décembre 

3) Le bref retour d’Euphoria, sur OCS

La série la plus sexy-trash diffusée en 2019 sur HBO a du retarder le tournage et la diffusion de sa saison 2 pour cause de pandémie. Devant l’impatience des fans de connaître la suite des aventures de l’héroïne Rue Bennett (l’incroyable Zendaya récompensée pour ce rôle aux derniers Emmy Awards) et de sa girlfriend Jules (Hunter Shafer), la production avait promis deux épisodes spéciaux pour patienter. Le Malheur n’est pas éternel, premier de ces épisodes spéciaux tranche avec la saison 1 d’Euphoria en proposant un huis-clos décalé qui prend le contrepied du rythme habituel de la série. Dans un « diner » la nuit, alors qu’elle a replongé, Rue retrouve son sponsor des Narcotiques Anonymes, Ali pour une discussion passionnante sur les addictions, la religion et le sens de la vie. Toujours sublimement réalisée et interprétée, Euphoria impose à nouveau son style fort, marqué par une utilisation idéale de la musique (ici le « Me in 20 years » de Moses Sumney ou l’Ave Maria de Labrinth) et la capacité à créer une ambiance hors du temps. Sublime ! 

Episode Le Malheur n’est pas éternel déjà disponible sur OCS, le deuxième épisode à partir du 25 janvier 2021

4) Une si belle famille, série suédoise, sur Arte

C’est une série très étonnante qui s’ouvre par un beau mariage lesbien que propose Arte pour cette fin d’année. Sous ses aspects très bourgeois avec ses réunions familiales à répétitions dans une belle maison de la campagne suédoise, Une si belle famille (Mariage, enterrement et baptême en VO) parvient à aborder de nombreux sujets de société (la PMA, la ménopause, les nouvelles familles…) en quatre épisodes de 45 minutes plutôt riches en rebondissements qui mêlent comédie et tragédie avec un certain talent. À découvrir !

Déjà disponible sur Arte.tv et diffusée sur Arte le 17 décembre

5) Les courts métrages d’Alexis Langlois en DVD

Vous imaginez des personnages de Jacques Demy chez John Waters (ou l’inverse) ? Si vous faites partie de celles et ceux qui ne connaissent pas encore l’univers camp et trash d’Alexis Langlois, il n’est jamais trop tard pour combler cette lacune. Alors que le plus queer des réalisateurs de la jeune génération de cinéastes français prépare son premier long métrage, vous pouvez découvrir sur un DVD ses clips, des images de tournage et une interview aux côtés de ses trois courts métrages aux titres évocateurs : Fanfreluches et idées noires, À ton âge le chagrin c’est vite passé et De la terreur mes sœurs !.

DVD disponible dans la collection « Cinéastes de demain » éditée par JHR 

Source Komitid

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #Arte, #France 3, #OCS

Repost0