homoparentalite

Publié le 12 Juillet 2021

En couple depuis plusieurs années, Alice et Gabrielle veulent un enfant. De l'Espagne à la France, elles se lancent dans l'aventure semée d'embûches de la procréation médicalement assistée dans cette série touchante sous forme de stories Instagram

Alice veut un enfant depuis longtemps. Très longtemps. Gabrielle n’y a juste jamais pensé. Après sept ans de vie commune, ça y est, elles se lancent. Rendez-vous est pris avec une clinique à Barcelone. Mais Alice découvre qu’elle souffre d’endométriose. Gabrielle, qui n’a jamais voulu porter d’enfant, décide par amour de faire la PMA...

 

On ne peut pas accepter qu’en France, en 2021, des femmes hétérosexuelles en couple aient des enfants par PMA et que des femmes en couple lesbien ou célibataires ne puissent pas y avoir accès" déclarait récemment Elisabeth Moreno, ministre chargée de l’Égalité, au journal Libération. "C’est une question d’égalité.

Une égalité désormais tangible : après deux ans d'aller-retours législatifs et de débats sociétaux, le projet de loi de bioéthique est définitivement adopté par le Parlement le 29 juin 2021. Il ouvre désormais le droit à la procréation médicalement assistée à toutes les femmes en France, et plus seulement aux couples hétérosexuels infertiles.

 

Créée, écrite et réalisée par Camille Duvelleroy (également co-autrice de la jolie série d'animation Été) avec la complicité de Dorothée Lachaud (Je te promets), Patience mon amour montre un couple lancé dans une véritable course contre la montre, en décrivant le douloureux parcours du combattant pour les couples de femmes qui souhaitaient donner la vie en France avant cette mesure historique, à laquelle 67% des Français se montraient pourtant favorables

 

Au casting, Sophie de Fürst (Profilage, Derby Girl) et Isabelle Joly (Munch, Camweb) incarnent un duo aussi complémentaire que soudé face à une Zabou Breitman hilarante en gynécologue aux pratiques clandestines. De leurs pérégrinations sur le web à la recherche d'un donneur anonyme en passant par le protocole d'insémination artificielle en Espagne, Alice et Gabrielle doivent confronter leur désir d'enfant à la dure réalité de la PMA, et mettre à l'épreuve leur couple face aux nombreux échecs rencontrés en chemin.

Pensé sous forme de stories Instagram filmées à la verticale, chaque épisode, d'une durée de 3 minutes, nous plonge dans l'intimité de leur quotidien et des bouleversements auxquels les deux femmes vont devoir faire face

Injections d'hormones, examens médicaux fastidieux, espoirs déçus des premiers tests de grossesse, mais aussi le soutien précieux des proches et l'empathie nécessaire des membres du corps médical... En s'inspirant de sa propre expérience, Camille Duvelleroy dépeint les conséquences à la fois physiques et psychologiques de ce processus médical qui s'apparente à un véritable chemin de croix. Un tourbillon d'épreuves et d'émotions sublimé par un humour salvateur.

Patience mon amour est disponible dès le 12 juillet sur le compte Instagram @laserieen31episodes et sous forme de court-métrage accompagnant la série sur le site arte.tv

Source allocine.fr 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #websérie gay, #Arte.tv, #homoparentalité, #lesbien

Repost0

Publié le 1 Juillet 2021

Laurent Kerusoré n'est plus un coeur à prendre depuis un moment maintenant. Et avec son compagnon, le comédien pourrait bien passer un cap très important : celui d'avoir un enfant. Lors d'une interview pour "Gala", il se confie.

Avec le temps, Laurent Kérusoré a appris que, pour vivre heureux, vivons cachés. Ainsi, après avoir longtemps exposé sa vie privée sur les réseaux sociaux, le comédien privilégie désormais la discrétion. Lors de sa dernière interview accordée à Gala, il a tout de même fait des confidences très personnelles, plus particulièrement sur son couple.

"Aujourd'hui, je protège beaucoup ma vie privée. On ne voit jamais mon ami, par exemple", a-t-il déclaré au détour d'une question portant sur l'homophobie dont il a été victime. C'est d'ailleurs ce fléau qui l'a en parti poussé à ne plus mettre en avant ses relations amoureuses. "Mon nouvel amour, je le protège de tout ça", a-t-il encore confié à nos confrères.

Laurent Kerusoré n'a désormais qu'un souhait : que cette idylle dure pour toujours. Et pour cause, l'acteur star de Plus belle la vie a connu de nombreuses déceptions amoureuses ces dernières années. La faute notamment à des personnes en qui il ne pouvait pas faire confiance. "Vous savez, en amour, les garçons me considérait souvent comme une carte bleue, car je suis quelqu'un d'assez généreux", a-t-il déploré.

L'acteur est donc heureux de pouvoir assurer que son nouveau compagnon n'est en rien après son argent. "Là, j'ai trouvé ! Mais c'est vrai que beaucoup d'acteurs ont cette difficulté, mais maintenant, à 47 ans, je vous assure que j'ai du nez", promet-il. Très confiant, Laurent Kerusoré se dessine même un avenir avec son chéri dans lequel se trouverait un enfant. "J'ai toujours rêvé d'avoir une famille. Mais disons que c'est peut-être en train de se faire", a-t-il laissé entendre. Pour rappel, l'interprète de Thomas Marci avait déjà envisagé l'adoption mais sans jamais se lancer dans les démarches, pris de gros doutes.

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 26 Juin 2021

Le mariage de Mathieu et Alexandre, couple formé grâce à l'émission "L'amour est dans le pré" en 2020, aura lieu ce week-end. Karine Le Marchand y jouera un rôle primordial pour des raisons dramatiques.

Le 26 juin 2021, Mathieu et Alexandre, candidats de L'amour est dans le pré, vont se marier. La veille de la cérémonie, les amoureux ont accordé une interview à 20 Minutes. Ils y révèlent à quoi ressemblera la cérémonie et en disent plus sur leurs projets.

Le couple, qui commencera dans un an les démarches pour la GPA, ne cache pas que les préparatifs ont été un peu compliqués. Après avoir annoncé la date de leur union dans Touche pas à mon poste, ils ont été contraints de la changer à la demande du maire qui "craignait que 2000 personnes débarquent". Et puis, Mathieu a eu des problèmes d'ordre familial. Son père, dans le coma depuis deux mois, est "en train de mourir" de la maladie de Cadasil, dont le candidat a hérité. Sa mère, elle, est hospitalisée.

C'est étrange de préparer son mariage et en même temps de préparer la mort de mon papa

Ses parents seront donc absents. Un coup dur pour Mathieu qui a demandé à Karine Le Marchand de le conduire à l'autel, à la place de sa maman. "C'est très étrange de préparer son mariage et en même temps de préparer la mort de mon papa. Je passe par des hauts et des bas, même si je sais que la journée se passera bien, sera superbe, avec plein d'émotions. La journée va être bien, on arrivera vers 10h à la mairie, à cheval – Karine sera à cheval aussi. On fera le mariage dans le patio de la mairie. On partira ensuite, toujours à cheval et avec le cortège derrière, jusqu'à la manade, quatre kilomètres plus loin. Les gendarmes nous escorteront. Une fois sur place, on fera une cérémonie laïque", raconte-t-il à 20 Minutes. L'animatrice de L'amour est dans le pré aura un autre rôle à tenir puisqu'elle officiera.

Concernant toujours les préparatifs de ce mariage décrit par Alexandre comme "simple, dans le thème du folklore de la Camargue", le couple a fait face à une belle galère. "On n'a pas trouvé de traiteur qui nous satisfaisait alors on a fait construire un énorme barbecue de 3m50 sur 1m50 et commandé 60 kg de viande. On se fera une bouffe en mode campagne", révèle Mathieu.

Les fans d'ADP peuvent se réjouir car ils ne devraient rien rater de ce mariage. Celui-ci doit être filmé par les caméras de M6. Il devrait être diffusé une semaine avant le lancement de la nouvelle saison de L'amour est dans le pré.

UN PROJET QUI LEUR TIENT À COEUR

Le couple qui s'est entretenu avec Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de la diversité et qui a participé à un clip contre les Lgbt-phobies, initié par le ministère de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la diversité, travaille sur un nouveau projet pour lutter contre l'homophobie. Mathieu raconte : "Avec Alex, on partira cinq mois, de novembre à mars, aux Antilles, avec l'appui du ministère d'Elisabeth Moreno, pour aider les associations LGBT sur place et j'ai proposé une sorte de projet filmé : on voudrait être en immersion pendant une semaine, quinze jours, un mois, avec des homophobes. On est persuadés qu'au bout de cette période, on s'embrassera tous en se disant qu'on s'aime. Je veux arriver à prouver que 80 % des homophobes le sont juste par méconnaissance ou en raison d'une crainte injustifiée." Et il s'avère qu'une boîte de production est intéressée, une bonne nouvelle.

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay, #homoparentalité

Repost0

Publié le 22 Juin 2021

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay, #homoparentalité

Repost0

Publié le 2 Juin 2021

Carnet rose pour les amoureux. Mariés depuis 2014, Lance Bass et son époux Michael Turchin préparent actuellement la maison pour accueillir leurs deux enfants. Toutes nos félicitations !

La famille va s'agrandir, et pas qu'un peu ! Lance Bass, ancien membre du boysband NSYNC, et son époux Michael Turchin s'apprêtent, non pas à accueillir un bébé, mais deux. Mariés depuis 2014, les amoureux ont annoncé la nouvelle de manière hilarante sur TikTok. Ils ont travaillé d'arrache-pied sur une fausse bande-annonce de film d'horreur, dans laquelle on les voit entendre d'effrayants rires d'enfants, ou crier d'effroi devant une poussette... jusqu'à ce qu'on comprenne qu'une grossesse suit tranquillement son cours.

Lance Bass et Michael Turchin pourraient effectivement devenir pères pour Halloween, puisque l'arrivée des jumeaux - un garçon et une fille - est prévue pour le début du mois de novembre 2021. Evidemment, le couple a traversé un véritable parcours du combattant. Comme ils l'expliquent dans une longue entrevue accordée au magazine People, les futurs parents n'ont pas obtenu satisfaction en un claquement de doigts. Ils ont eu recours à neuf personnes différentes, pour dons d'ovule, et ont dû faire face, l'année dernière, à la fausse couche de leur mère porteuse.

On ne voulait pas vivre cette douleur encore une fois

"Avec tout ce qu'on a vécu ces quatre dernières années, on a été très prudent avant de s'en réjouir, avoue l'ami de Justin Timberlake. Et ça craint, parce que quand tu apprends que tu vas être père, tu as envie de célébrer ça avec toute ta famille. Tu planifies l'avenir dans ta tête. Mais on avait peur, parce qu'on ne voulait pas vivre cette douleur encore une fois. On a attendu la neuvième semaine pour en parler à tout le monde. On avait peur de se porter la poisse." Lance Bass et son mari ont fait appel à une agence, pour trouver une mère porteuse, sous les précieux conseils de l'acteur Taylor Frey - bientôt papa d'une petite fille.

Ça pourrait encore changer d'ici octobre !

C'est avec le sourire qu'ils attendent désormais la naissance des jumeaux. Lance Bass est en train d'aménager la chambre de ses enfants et travaille sur l'installation d'une nouvelle salle de bain pour qu'ils aient leur propre espace. Quand aux prénoms, ils restent encore bien mystérieux mais devraient être choisis pour rendre hommage à l'arbre généalogique de chacun. "On est presque décidé, conclut le chanteur. Mais ça pourrait encore changer d'ici octobre. Pour l'instant, on pioche dans les prénoms des membres de nos familles. On aime nos seconds prénoms, aussi ceux de nos grands-parents. Ça serait sympa de les leur transmettre..."

 

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 19 Mai 2021

Jwan Yosef vient de publier une photo de son fils Renn (1 an et demi) sur les réseaux sociaux. Le garçonnet aux larges joues fait la fierté de ses parents, comme l'a écrit son mari le chanteur Ricky Martin dans les commentaires.

Plutôt discrets sur leur vie de famille, Ricky Martin et son époux Jwan Yosef ne sont pas du genre à partager des photos de leurs enfants à tout bout de champs. Le peintre syrio-suédois a fait une exception, le dimanche 16 mai 2021, en dévoilant une photo du petit Renn. Profitant d'une matinée ensoleillée, l'artiste de 37 ans a pris un selfie avec son tout jeune fils aux joues charnues et bouclettes blondes.

"Je meurs", a commenté Ricky Martin, charmé par les hommes de sa vie. Avec son mari Jwan Yosef, le chanteur latino élève quatre enfants : les jumeaux Matteo et Valentino (11 ans), Renn (1 an et demi) et Lucia (2 ans), qu'il n'hésite pas à solliciter pour des conseils musicaux. "Ils sont mes critiques. Ils m'ont dit : 'Papa, c'était mieux avant. Qu'est-ce qu'il se passe avec la musique ?' Ils sont très honnêtes et j'apprécie ça. Ils me disent : 'J'aime la danse que tu as fait hier', 'Aujourd'hui ce n'était pas un bon jour papa'", citait Ricky Martin lors d'une interview à Access en novembre dernier.

Avec deux parents artistes, les enfants de Jwan Yosef et Ricky Martin ont forcément hérité d'une fibre artistique. Matteo et Valentino s'improvisent même critiques d'art. "Matteo est plus impliqué artistiquement alors que Valentino passe sa vie en face d'un écran, parce qu'il a pour but d'être le meilleur youtubeur du monde", avait confié le chanteur à Extra en décembre 2020. Ricky Martin se dit déjà prêt à les encourager dans leurs futures carrières artistiques, comme son père a pu le faire dès l'âge de 12 ans.

Nul doute que les enfants de Ricky Martin seront du meilleur conseil pour les préparatifs de la tournée évènement de leur père. Quand l'état sanitaire le permettra, il prendra la route avec Enrique Iglesias pour une série de shows exceptionnels en stades qui débutera à Las Vegas, le 25 septembre 2021.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 29 Avril 2021

C'est un véritable parcours du combattant que doit traverser le chanteur Olympe pour adopter. Depuis déjà trois ans, il fait tout pour accueillir un bébé avec son mari Julien, en vain. Une solution a toutefois été proposée au couple, laquelle n'est pas facile à accepter.

Le chemin est long, très long... Le chanteur Olympe n'a jamais caché vouloir devenir papa. Un rêve qu'il partage avec son mari Julien Van Der Drisch, qu'il a épousé en toute discrétion il y a un peu plus de quatre ans. Mais, alors qu'il est bien possible pour les couples de même sexe d'adopter en France, les chances pour que leur projet aboutisse semblent moindres.

Joffrey Boulanger de son vrai nom, révélé dans The Voice en 2013, l'a malheureusement bien compris. "On a un agrément pour adopter depuis trois ans, mais c'est compliqué d'adopter en France", a-t-il confié lors d'une interview pour Gala. Et de préciser que sa situation amoureuse demeure un frein : "Concrètement, on a un agrément qui nous permet d'adopter un enfant qui a entre 3 mois et 4 ans, mais on nous fait comprendre que bon... Ils fonctionnent avec la construction psychique un papa et une maman, on n'arrivera pas à adopter, car nous sommes un couple gay."

Olympe, qui a récemment prôné l'acceptation de soi à travers un texte émouvant, a expliqué avoir malgré tout l'opportunité d'accueillir un enfant dans sa vie... à une condition non négligeable. "On nous a fait comprendre qu'adopter un enfant trisomique, ça irait plus vite,", a-t-il révélé. Une situation pour laquelle le chanteur n'est pas prêt à s'engager. "Ce n'est pas qu'on ne veut pas, mais c'est simplement que c'est une charge plus lourde qu'un enfant en pleine santé, et avec mon métier, c'est compliqué de donner l'attention nécessaire à un enfant qui est atteint de trisomie", a-t-il admis. Reste qu'Olympe et Julien sont disposés à s'occuper d'un enfant malade. "On a précisé au service d'adoption que nous ne sommes pas contre adopter un enfant qui a des problèmes de santé, car lorsqu'un enfant arrive au monde, on ne peut pas soupçonner certaines pathologies, c'est la vie !", a-t-il encore confié à nos confrères.

En attendant de fonder la famille dont il rêve, Olympe continue de développer ses projets musicaux. Le 7 mai prochain, il sortira son nouveau single intitulé Fort

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 7 Août 2020

Le présentateur de France Télévisions est un homme heureux. Marié à Bruno et papa de leur petite Colette, Jean-Baptiste Marteau a posté une nouvelle adorable photo de famille, le 6 août 2020, sur Instagram.

Quand Jean-Baptiste Marteau n'est pas sur le plateau du JT télévisé de France 2, en remplacement de Laurent Delahousse, c'est avec son époux Bruno Loup et leur fille Colette qu'il profite de son été. Bien que discret concernant sa vie privée, le présentateur de 37 ans dévoile parfois quelques photos avec les amours de sa vie, afin de partager son bonheur avec sa communauté.

Le 6 août 2020, les abonnés de Jean-Baptiste Marteau sur Instagram ont pu découvrir une nouvelle tendre photo. La star du PAF prend la pose tout sourire, en tenue décontractée. A ses côtés, son mari Bruno est tout aussi heureux d'immortaliser ce moment en bord de mer, dans le Var. L'homme qui travaille dans la production télévisée porte leur adorable Colette dans les bras, dont le visage est caché par un émoji représentant un ange. On ne sait donc pas quelle expression elle avait mais elle semblait très intéressée par le téléphone face à eux, puisqu'elle pointait un doigt vers l'objet.

 

En guise de légende, Jean-Baptiste Marteau a mis des coeurs. Une publication qui a attendri ses abonnés. Nombreux sont ceux à lui avoir écrit qu'il avait une magnifique famille et à leur avoir souhaité beaucoup de bonheur.

 

 

Fin juillet, Jean-Baptiste Marteau avait accordé une interview à Télé Star dans laquelle il expliquait son choix de s'exposer avec son compagnon. "Je l'ai fait en pensant à tous ceux qui m'écrivent et qui se sentent isolés ou rejetés parce qu'ils sont homosexuels. Voir s'afficher quelqu'un qui 'a réussi', ça peut les aider. C'est un devoir pour moi de montrer que l'on peut être homosexuel et heureux", a-t-il déclaré. Il avait ensuite dévoilé pour la première fois que sa fille s'appelait Colette. "Puisqu'elle est franco-américaine, il fallait un prénom commun aux deux langues", avait-il précisé.

C'est début octobre que Jean-Baptiste Marteau avait révélé discrètement qu'il était devenu papa. Il avait posé avec une poussette. "Une certaine idée de la France", avait-il écrit en légende de sa publication.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 11 Juillet 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 3 Juillet 2020

Le présentateur de France Télévisions était l'invité de Maxime Guény sur Radio VL, le 1er juillet . Et Alex Goude a fait de terribles révélations sur son quotidien après son coming-out et l'annonce de sa paternité.

La bonne nouvelle était tombée en février 2015. Alex Goude (44 ans) et son ancien mari Romain sont devenus papa pour la première fois d'un petit garçon prénommé Elliot, né par GPA aux Etats-Unis. Et peu de temps après, l'animateur de Jouons à la maison (France 3) avait fait son coming-out. Une parole libérée qui a permis a de nombreuses personnes d'assumer qui elles étaient. Mais il n'y a malheureusement pas eu que des conséquences positives.

Le  1er juillet 2020, Alex Goude était l'invité de Maxime Guény sur Radio VL. Et il a admis auprès de l'animateur de 33 ans qu'il avait aussi eu le droit à un déferlement de haine après qu'il a assumé sa famille homoparentale. "Je n'ai jamais eu autant de menaces de mort, de menaces de kidnapping de mon fils, de poursuites, de menaces de découpage de mon corps... C'était l'enfer, ça a été hyper violent. A chaque fois je portais plainte, mais il n'y a pas eu de suites", a-t-il confié sous le regard médusé de l'équipe de l'émission radio.

 

Selon Alex Goude, toute cette haine a joué sur son couple et fait qu'aujourd'hui, il ne partage plus la vie de Romain. Mais il préfère se concentrer sur les nombreux témoignages d'amour qu'il a reçu ces dernières années : "Il y a un truc que je ne regrette pas, c'est le bien que ça a pu faire, à des tas d'enfants qui m'ont écrit, des tas d'adultes qui m'ont écrit, des vieux aussi qui grâce à moi se sont dits c'est possible, je peux être heureux, me marier, avoir un enfant, un chien. Je n'ai jamais eu autant de lettres et de messages d'amour qu'à ce moment-là."

PLUS DE COUPLE MÉDIATISÉ POUR ALEX GOUDE

Aujourd'hui, Alex Goude poursuit son engagement, en travaillant avec des associations comme Le Refuge. "Si je l'ai fait, c'était aussi parce que je vivais mieux en ne me cachant plus", a-t-il ajouté. S'il ne cache plus qu'il aime les hommes, le présentateur aura bien du mal à médiatiser une nouvelle fois ses futures histoires d'amour, tant les répercussions ont été négatives la première fois. "J'ai appris la leçon, je suis vacciné. Je ne veux plus médiatiser mon couple. Ça m'a coûté très cher. Mais tout va bien avec mon ex mari que j'embrasse, avec son nouveau mari. On va partir ensemble en vacances", a-t-il conclu.

Interrogé par Purepeople en avril dernier, Alex Goude s'était confié sur son confinement loin de son fils. Alors qu'il était à Paris, Elliot était à Vegas, avec son deuxième papa. "J'ai mon fils tous les jours en FaceTime, il peut me voir à la télé, il est content il voit son papa tous les jours ce qui est un peu nouveau pour lui. (...) Aller le voir, c'est la première chose que je ferai après le déconfinement mais on va attendre quand même que ça se calme un peu partout (...) Je ne pensais pas que ça durerait aussi longtemps...", nous avait-il expliqué.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité, #homophobie

Repost0