Articles avec #homoparentalite tag

Publié le 7 Août 2020

Le présentateur de France Télévisions est un homme heureux. Marié à Bruno et papa de leur petite Colette, Jean-Baptiste Marteau a posté une nouvelle adorable photo de famille, le 6 août 2020, sur Instagram.

Quand Jean-Baptiste Marteau n'est pas sur le plateau du JT télévisé de France 2, en remplacement de Laurent Delahousse, c'est avec son époux Bruno Loup et leur fille Colette qu'il profite de son été. Bien que discret concernant sa vie privée, le présentateur de 37 ans dévoile parfois quelques photos avec les amours de sa vie, afin de partager son bonheur avec sa communauté.

Le 6 août 2020, les abonnés de Jean-Baptiste Marteau sur Instagram ont pu découvrir une nouvelle tendre photo. La star du PAF prend la pose tout sourire, en tenue décontractée. A ses côtés, son mari Bruno est tout aussi heureux d'immortaliser ce moment en bord de mer, dans le Var. L'homme qui travaille dans la production télévisée porte leur adorable Colette dans les bras, dont le visage est caché par un émoji représentant un ange. On ne sait donc pas quelle expression elle avait mais elle semblait très intéressée par le téléphone face à eux, puisqu'elle pointait un doigt vers l'objet.

 

En guise de légende, Jean-Baptiste Marteau a mis des coeurs. Une publication qui a attendri ses abonnés. Nombreux sont ceux à lui avoir écrit qu'il avait une magnifique famille et à leur avoir souhaité beaucoup de bonheur.

 

 

Fin juillet, Jean-Baptiste Marteau avait accordé une interview à Télé Star dans laquelle il expliquait son choix de s'exposer avec son compagnon. "Je l'ai fait en pensant à tous ceux qui m'écrivent et qui se sentent isolés ou rejetés parce qu'ils sont homosexuels. Voir s'afficher quelqu'un qui 'a réussi', ça peut les aider. C'est un devoir pour moi de montrer que l'on peut être homosexuel et heureux", a-t-il déclaré. Il avait ensuite dévoilé pour la première fois que sa fille s'appelait Colette. "Puisqu'elle est franco-américaine, il fallait un prénom commun aux deux langues", avait-il précisé.

C'est début octobre que Jean-Baptiste Marteau avait révélé discrètement qu'il était devenu papa. Il avait posé avec une poussette. "Une certaine idée de la France", avait-il écrit en légende de sa publication.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 11 Juillet 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 3 Juillet 2020

Le présentateur de France Télévisions était l'invité de Maxime Guény sur Radio VL, le 1er juillet . Et Alex Goude a fait de terribles révélations sur son quotidien après son coming-out et l'annonce de sa paternité.

La bonne nouvelle était tombée en février 2015. Alex Goude (44 ans) et son ancien mari Romain sont devenus papa pour la première fois d'un petit garçon prénommé Elliot, né par GPA aux Etats-Unis. Et peu de temps après, l'animateur de Jouons à la maison (France 3) avait fait son coming-out. Une parole libérée qui a permis a de nombreuses personnes d'assumer qui elles étaient. Mais il n'y a malheureusement pas eu que des conséquences positives.

Le  1er juillet 2020, Alex Goude était l'invité de Maxime Guény sur Radio VL. Et il a admis auprès de l'animateur de 33 ans qu'il avait aussi eu le droit à un déferlement de haine après qu'il a assumé sa famille homoparentale. "Je n'ai jamais eu autant de menaces de mort, de menaces de kidnapping de mon fils, de poursuites, de menaces de découpage de mon corps... C'était l'enfer, ça a été hyper violent. A chaque fois je portais plainte, mais il n'y a pas eu de suites", a-t-il confié sous le regard médusé de l'équipe de l'émission radio.

 

Selon Alex Goude, toute cette haine a joué sur son couple et fait qu'aujourd'hui, il ne partage plus la vie de Romain. Mais il préfère se concentrer sur les nombreux témoignages d'amour qu'il a reçu ces dernières années : "Il y a un truc que je ne regrette pas, c'est le bien que ça a pu faire, à des tas d'enfants qui m'ont écrit, des tas d'adultes qui m'ont écrit, des vieux aussi qui grâce à moi se sont dits c'est possible, je peux être heureux, me marier, avoir un enfant, un chien. Je n'ai jamais eu autant de lettres et de messages d'amour qu'à ce moment-là."

PLUS DE COUPLE MÉDIATISÉ POUR ALEX GOUDE

Aujourd'hui, Alex Goude poursuit son engagement, en travaillant avec des associations comme Le Refuge. "Si je l'ai fait, c'était aussi parce que je vivais mieux en ne me cachant plus", a-t-il ajouté. S'il ne cache plus qu'il aime les hommes, le présentateur aura bien du mal à médiatiser une nouvelle fois ses futures histoires d'amour, tant les répercussions ont été négatives la première fois. "J'ai appris la leçon, je suis vacciné. Je ne veux plus médiatiser mon couple. Ça m'a coûté très cher. Mais tout va bien avec mon ex mari que j'embrasse, avec son nouveau mari. On va partir ensemble en vacances", a-t-il conclu.

Interrogé par Purepeople en avril dernier, Alex Goude s'était confié sur son confinement loin de son fils. Alors qu'il était à Paris, Elliot était à Vegas, avec son deuxième papa. "J'ai mon fils tous les jours en FaceTime, il peut me voir à la télé, il est content il voit son papa tous les jours ce qui est un peu nouveau pour lui. (...) Aller le voir, c'est la première chose que je ferai après le déconfinement mais on va attendre quand même que ça se calme un peu partout (...) Je ne pensais pas que ça durerait aussi longtemps...", nous avait-il expliqué.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité, #homophobie

Repost0

Publié le 30 Juin 2020

Jarry est un papa heureux. Ce mardi 30 juin 2020, l'humoriste a partagé une rare photo de sa petite fille et de son petit garçon sur Instagram à l'occasion de leur quatrième anniversaire.

Ce mardi 30 juin 2020 est un jour particulier pour Jarry. Ses deux enfants, nés par GPA à l'étranger, fêtent leurs 4 ans. L'humoriste a donc marqué le coup sur Instagram en leur faisant une belle déclaration.

L'humoriste, acteur et présentateur de 42 ans préfère rester discret concernant sa vie privée. Désireux de protéger son fils et sa fille, Jarry ne les expose que très peu sur les réseaux sociaux. Et quand c'est le cas, il prend soin de dissimuler leur visage. C'est ce qu'il a fait aujourd'hui pour leur souhaiter un très bel anniversaire. Il a en effet partagé une photo sur laquelle on peut voir ses enfants de dos, visiblement prêts à se rendre à l'école, car ils portent un sac à dos. "4 ans déjà, mes bébés ! Le temps passe vite et les bêtises grandissent. Un papa, une famille heureuse Bel anniversaire", a-t-il écrit en légende de sa publication qui a attendri ses abonnés.

S'il ne souhaite pas dévoiler ses enfants, il n'a aucun problème à en parler. Interrogé sur sa vie de famille par L'Express en janvier dernier, Jarry avait admis auprès de nos confrères qu'il avait bien du mal à être autoritaire. "J'essaie d'être autoritaire. Mais ce n'est pas gagné. Dès qu'un des deux pleure, je me sens obligé de m'excuser. Tout le monde dit qu'il faut tenir, être ferme... Je me promets que, la semaine prochaine, je tiendrai. Et puis, trois ans et demi plus tard, je m'aperçois que le mode autoritaire n'est toujours pas enclenché", avait-il notamment déclaré.

 

Et lors de son passage dans l'émission La Boîte à secrets (France 3) en février, il n'avait pu retenir ses larmes en évoquant le sujet de la GPA. "Quand on est un homosexuel, on se dit que c'est interdit pour nous d'être pères. J'ai voulu adopter dans ce pays, mais c'est tellement une chose catastrophique en France. Je rejoins Laetitia (Milot) qui aimerait adopter sauf que ça prend entre sept et neuf ans et pour nous les couples homosexuels, c'est carrément un fait rarissime, ou on vous donne des enfants à particularités", déclarait-il.

Quand il n'est pas à la maison avec ses enfants, Jarry s'occupe de ses nombreux projets. Le dernier en date ? Une émission baptisée Good Singers, à vous de trouver le bon chanteur. Il a été choisi pour être aux commandes de ce programme de divertissement qui devrait séduire le public. Cette adaptation du format turc Is That Really Your Voice ? est un jeu d'enquête musical dans lequel des chanteurs anonymes très talentueux et d'autres beaucoup moins, devront être identifiés par des profilers. Ils révèlent ensuite en chanson leur véritable voix, plus ou moins harmonieuse.

Au fil de la soirée, deux équipes de célébrités tentent de décoder les indices donnés pour trouver qui sont les bons chanteurs. Elles s'affrontent en six manches "drôles et décalées" comme l'explique le communiqué de presse de TF1. A chaque fois qu'une équipe identifie un bon chanteur, elle remporte de l'argent pour l'association caritative qu'elle défend. Mais si elle se trompe, c'est la team adverse qui remporte les gains. Le coup d'envoi de Good Singers sera donné le 17 juillet, à 21h05.

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 13 Juin 2020

Depuis des années, Laurent Kérusoré attend le moment opportun pour adopter un enfant. À 46 ans, le comédien de "Plus belle la vie" (France 3) doute de son projet. Lors d'une récente interview, il s'est confié sur les raisons de son hésitation.

Laurent Kérusoré a toujours su qu'il voulait devenir père. Plus encore, l'interprète de Thomas Marci dans Plus belle la vie (France 3) envisage depuis bien longtemps l'adoption. Mais aujourd'hui, ce projet semble être en suspens. Auprès de nos confrères de France Dimanche, il s'explique.

 

Jusqu'alors, Laurent Kérusoré n'avait pas lancé les démarches car il n'avait "pas rencontré l'être qui partagerait [sa] vie". "Aujourd'hui, c'est fait, mais j'ai 46 ans...", lance-t-il. Au détour de cette phrase, l'acteur révèle avoir retrouvé l'amour, lui qui annonçait sa rupture avec son ex-compagnon en décembre 2019.

 

Alors que toutes les pièces semblaient réunies pour enfin espérer pouvoir devenir papa, le comédien doute : "Le projet n'est pas abandonné, cependant, je me pose beaucoup de questions. Avant, j'aimerais me marier, faire les choses dans l'ordre... Là aussi, je suis sans doute un peu vieux jeu ! Mais oui, je rêve qu'on soit trois à porter le même nom et qu'on fonde une vraie famille." Ces valeurs, l'acolyte de Laetitia Milot dans le célèbre feuilleton de France 3 les tient de sa propre histoire. "Comme j'ai été moi-même adopté, c'est quelque chose qui me tient à coeur depuis très longtemps", confie-t-il.

Un vécu lourd qu'il avait déjà évoqué en décembre 2014 dans les pages de Gala. Laurent Kérusoré racontait alors être le fruit d'un viol et avoir été adopté tout bébé, à l'âge de 9 mois. "Je veux tendre la main de la même façon à un enfant d'ici. Je milite pour qu'on facilite l'adoption. J'ai même demandé à parrainer des gamins de la DDASS, on m'a ri au nez. Pourtant, je gagne ma vie, j'ai les moyens d'emmener un gamin à l'école et en vacances", avait-il déclaré à l'époque. Plus décidé que jamais, il souhaitait transmettre "une éducation, un nom de famille aussi" à un enfant.

Une interview à retrouver en intégralité dans le magazine France Dimanche, en kiosques vendredi 12 juin 2020.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 10 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 6 Mai 2020

Apercevoir une famille homoparentale épanouie dans un programme tout public à une heure de si grande écoute, ça relève presque du miracle. Merci Top Chef.

Côté fiction, M6 est un peu à la traîne côté représentation, comme le révélait un dossier du numéro 220 de TÊTU. A titre d’exemple, sa série culte Scènes de Ménage, est encore réticente à inclure un couple gay ou lesbien dans son casting, quand TF1 ou France Télévisions, à travers Parents Mode d’Emploi ou Plus Belle La Vie, ont pris depuis quelques temps le virage de l’inclusion.

Mais côté, télé-réalité, en revanche, la chaîne fait des efforts. Cela fait quelques saisons que des programmes comme L’amour est dans le pré ou Pékin Express incluent des participants gays qui assument pleinement leur orientation amoureuse. Et un nouveau cap s’apprête à être franchi par la chaîne, en plein prime-time dans Top Chef.

Des retrouvailles émouvantes

Comme l’avance l’extrait plus haut, l’émission culinaire phare de la Six invitera le conjoint de David Gallienne, le candidat étoilé et ouvertement gay de cette saison, à venir lui prêter soutien. C’est ainsi qu’on observe le chef trentenaire renouer avec son compagnon, Alexis, ainsi que ses deux enfants, Jules et Charlotte. Depuis le début, Top Chef n’avait pas caché la situation familiale du candidat, expliquant son parcours personnel dans sa vidéo de présentation. Le candidat expliquait avoir été marié à une femme, et avoir eu ses enfants avant de faire son coming out. C’est cependant la première fois que l’on peut les voir interagir tous ensemble, dans une séquence pleine d’émotion.

Dans cette vidéo, que les téléspectateurs de M6 pourront découvrir ce soir-même dès 21h05, David Gallienne s’exprime sur le rôle de cette aventure dans sa vie. « Top Chef, c’est une revanche sur ce que j’ai pu vivre ces cinq dernières années », assure-t-il au fil de cet extrait touchant. C’est en tout cas une belle revanche également pour le public LGBT+, qui s’offre enfin une représentation digne de ce nom à une heure de grande écoute. Et cette volonté d’inclusivité semble être la nouvelle ligne de la chaîne de télé, qui a utilisé sur Twitter le hashtag #ContinuonsDeGrandirEnsemble. En espérant que ça dure.

Source têtu

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homoparentalité

Repost0

Publié le 1 Mai 2020

Dans une interview accordée à "Closer", Christophe Beaugrand explique que s'il voulait avoir un deuxième enfant, il ferait appel à Whitney, mère porteuse de son fils Valentin (5 mois). Si elle venait à ne pas donner son accord, alors l'animateur ne pense pas solliciter qui que ce soit d'autre.

Confiné en famille dans sa maison avec son mari et son tout jeune fils Valentin (bientôt 6 mois), Christophe Beaugrand a confié vouloir utiliser son confinement pour écrire un livre sur la conception de son bébé, par mère porteuse. "J'ai envie d'écrire pour moi dans un premier temps et pour lui surtout. Pour lui raconter son histoire, comment il est arrivé jusque-là", explique l'animateur à Closer, dans le numéro paru le 30 avril 2020.

"Il s'agit d'écrire l'histoire familiale. Je pense d'ailleurs qu'il est déjà assez grand pour comprendre certaines choses. Depuis qu'il est tout bébé, je lui parle beaucoup. Je lui envoyais même des messages audio quand il était encore dans le ventre de Whitney", poursuit-il, évoquant la mère porteuse de Valentin, dont il est très proche. "Quand on a recours à une mère porteuse, c'est plutôt elle qui choisit le couple, parce qu'il y a beaucoup de demandes. Elle nous a choisis notamment parce qu'on tenait à garder ce contact après la naissance", ajoute le présentateur de 43 ans.

 

Un lien si fort que Christophe Beaugrand n'envisage pas d'avoir un deuxième enfant s'il n'est pas porté lui aussi par Whitney. "Si on songeait un jour à avoir un autre enfant, et qu'elle n'accepte pas de le porter, je pense qu'on ne solliciterait pas une autre famille. Quand on construit quelque chose d'aussi fort, difficile d'imaginer le faire avec quelqu'un d'autre", confie-t-il.

Pour rappel, Christophe Beaugrand et son mari Ghislain Gerin ont accueilli le petit Valentin le 5 novembre 2019. Un bien heureux événement qui a chamboulé sa vie. "Je me regarde un peu moins le nombril pour regarder celui de mon garçon. C'est pas plus mal, surtout dans mon métier ! Auparavant, j'étais très centré sur ma carrière et sur moi-même", avoue-t-il auprès de Closer.

Retrouvez l'interview de Christophe Beaugrand en intégralité dans le dernier numéro de Closer.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 7 Avril 2020

Le présentateur de France Télévisions a posté une photo qui vaut le détour sur Instagram, le 4 avril 2020. Jean-Baptiste Marteau a posé avec son bébé et le résultat est amusant.

Quand il ne doit pas se rendre à France Télévisions, Jean-Baptiste Marteau est, comme tous les Français, confiné chez lui. Et le journaliste de France 2 de 36 ans – qui assure l'intérim de Laurent Delahousse à la présentation des journaux télévisés – n'est pas seul. C'est en compagnie de son époux Bruno et de leur bébé qu'il reste enfermé. Et, le 4 avril 2020, il a dévoilé une rare photo de sa merveille sur Instagram.

 

Jean-Baptiste Marteau a partagé un selfie de lui et son enfant, allongés sur un lit. Pendant que le présentateur fait la grimace, son bébé est en train de lui tirer les cheveux. "Confinement J+18#PapaMartyrisé #BebeEnForme #LâcheMesCheveux", a-t-il écrit en légende de sa publication qui a bien fait rire les internautes. Souhaitant préserver l'intimité de son bébé, le jeune homme a pris soin de dissimuler son visage avec un smiley représentant une pomme.

 

En février dernier, Jean-Baptiste Marteau avait partagé un autre moment passé avec son bébé. Il a posé avec son bébé bien emmitouflé pour ne pas souffrir du froid lors de leur petite promenade en poussette. "Call Me Dad" ("appelez-moi papa" en anglais) pouvait-on lire.

 

C'est en octobre dernier que Jean-Baptiste Marteau avait annoncé que son époux et lui étaient devenus papas. Il avait également pris la pose avec son bébé caché dans la poussette. "Une certaine idée de la France", avait-il commenté son cliché. Mais il n'a jamais officialisé le sexe de son enfant.
 
Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 23 Février 2020

Christophe Beaugrand a craqué ! Alors qu'il préserve le visage de son fils Valentin depuis son arrivée dans sa vie, l'animateur a finalement fait une entorse à sa règle ce dimanche 23 février 2020 en dévoilant une adorable photo de la bouille du bébé.

Mais ce dimanche 23 février 2020, Christophe Beaugrand n'a semble-t-il pas pu résister à la bouille craquante du bambin et s'est emparé de son compte Instagram pour y dévoiler son visage. Les quelques cheveux ébouriffés, le regard fixe, les joues bien rondes et en plein repas, Valentin a de quoi faire fondre la Toile. D'ailleurs, il n'a reçu que des compliments. "Quelle frimousse", "Oh il est trop beau petit bonhomme !!", "A croquer", "Il va être aussi beau et adorable que ses papas", lit-on. Des messages bienveillants qui pourront certainement rassurer Christophe Beaugrand.

L'arrivée de Valentin dans la vie de l'animateur et de Ghislain Gerin a mis fin à une longue bataille de deux ans pour découvrir les joies de la paternité. Leurs efforts auront donc fini par payer pour leur plus grand bonheur. "C'est incroyable, pas facile à raconter, cet espèce d'amour inconditionnel pour ce petit être dont on se dit qu'il va falloir s'occuper et tout faire pour qu'il ait la plus belle vie possible", confiait Christophe Beaugrand dans Gala en décembre dernier.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #People, #homoparentalité

Repost0