homoparentalite

Publié le 30 Septembre 2019

 

Présents au diner national de l’association LGBT Human Rights Campaign à Washington D.C., le chanteur Ricky Martin et son mari, Jwan Yosef, ont annoncé attendre leur quatrième enfant.

Ça s’agrandit un peu plus chez les Martin-Yosef. Alors qu’ils étaient présents au diner national de la Human Rights Campaign dans la capitale étasunienne, les deux hommes ont annoncé qu’un quatrième marmot viendra s’ajouter à la famille. C’est lorsque le chanteur de 47 ans est monté sur scène pour accepter une récompense pour sa défense des droits LGBT+, qu’il a fait l’annonce. « Ma famille est là« , s’est-il réjouit montrant toute sa bande. « Mon mari Jwan, je t’aime, mes magnifiques jumeaux, Valentino et Matteo, sont aussi là, je vous aime de tout mon cœur, vous êtes ma force et vous m’inspirez tous les jours, vous me motivez à continuer ce que je fais et vous êtes des enfants géniaux«, s’est-il exprimé. « Et au fait, je dois annoncer que nous attendons un enfant«, a t-il ajouté avant que l’audience l’acclame.

 « J’ai toujours voulu une grande famille »

Alors qu’il faisait partie des remettants lors de la cérémonie des Golden Globes en 2018, Ricky Martin avait raconté, pour le magazine américain, People, avoir toujours souhaité une grande famille. « Je veux quatre autres paires de jumeaux« , avait-il déclaré sur le tapis rouge. « J’aimerais avoir une grande famille, mais il se passe beaucoup de choses en ce moment, beaucoup de travail, de mariage«. « C’est beaucoup de choses, on va donc d’abord mettre les choses en ordre, puis nous allons nous préparer pour beaucoup plus d’enfants« , a déclaré Ricky Martin. Chose faite, apparemment.

« Les filles arrivent »

Le couple ayant recours à une mère porteuse, peut faire le choix du sexe de leur futur enfant. « C’est drôle car la manière dont nous avons des enfants nous permet de choisir le sexe« , avait déclaré le chanteur. « Alors définitivement, les filles arrivent !«. On peut donc supposer que l’enfant qui va agrandir les rangs de la famille soit une fille, ou comme le chanteur l’a précédemment déclaré, une paire de jumelles. En décembre dernier, les deux pères ont eu leur première fille, Lucia.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 2 Septembre 2019

The Dark Crystal: Age of Resistance met en vedette deux pères gays

Après que Netflix ait diffusé sa série «  Dark CrystalAge of Resistance « , les fans ont été ravis de découvrir que l’un des personnages principaux possédait une adorable famille LGBT +.

The Dark Crystal: Age of Resistance suit trois créatures ressemblant à des elfes, Gelflings, qui organisent une rébellion contre une menace pour leur planète, Thra.

L'intrigue se penche sur des questions telles que la race, la classe et les familles LGBT +.

Au cours de la série en dix parties, l'un des Gelflings, Deet parle nonchalamment de la présence de ses deux pères.

Les fans ont également applaudi le spectacle pour présenter une relation lesbienne entre Tavra et Onica

The Dark Crystal: Age of Resistance pourrait avoir une deuxième saison

Age of Resistance arrive 40 ans après la sortie du film original Dark Crystal, dirigé par  Jim Henson et Frank Oz des Muppets.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #homoparentalité

Repost0

Publié le 18 Juillet 2019

Petite révolution dans le monde de la shortcom : la série "Parents mode d'emploi" est de retour à la rentrée sur France 3, mais dans un nouveau format et avec deux nouveaux couples, dont l'un est homoparental. Rencontre avec leurs interprètes..

Un an après l'arrêt brutal de Parents mode d'emploi dans la grille de France 2 pour faire de la place au feuilleton quotidien Un Si Grand Soleil, la shortcom, toujours produite par Elephant Story, sera de retour à l'antenne à la rentrée mais sur France 3 sous un nouveau nom -Le nouveau Parents mode d'emploi- dans une nouvelle case -le samedi à 20h- un nouveau format -24 minutes mêlant sketchs inédits et rediffusions- et surtout deux nouvelles familles : l'une recomposée, l'une homoparentale. Une rareté à la télévision française pour cette dernière et une première dans ce format. Découvrez les membres de la famille homoparentale dans la vidéo ci-dessus.

Une initiative, une audace même, à saluer, surtout dans le contexte d'un paysage audiovisuel qui a encore du mal à représenter la société française dans toute sa diversité et sa complexité. On pense instinctivement à la série de M6 Scènes de ménages, diffusée tous les soirs avec succès depuis 10 saisons, qui refuse obstinément d'intégrer un couple gay ou lesbien pour des raisons qui restent obscures avec des justifications peu convaincantes, voire révoltantes. Selon son producteur Cyril Dufresne, Le Nouveau Parents mode d'emploi n'a eu aucun mal à imposer cette idée à France Télévisions : "Pour être honnête, nous nous attendions à ce que ce soit compliqué, et ça n'a pas du tout été le cas. Ils ont tout de suite été partants. Nous ignorons ce qui pose problème chez Scènes de ménages mais chez nous les auteurs en particulier étaient ravis. On voulait de la modernité, et on se demandait à quoi pouvait ressembler une famille en 2019, voilà l'une des réponses possibles."

Ainsi, la série va reprendre la case occupée en semaine par Plus Belle La Vie, qui a beaucoup oeuvré pour aller dans le sens de l'inclusivité. Une aubaine pour la shortcom nouvelle génération : "Très clairement, les feuilletons quotidiens sont aujourd'hui ce qui se fait de mieux en matière de représentations. Ils ont été avant-gardistes et ils le restent. On leur doit beaucoup. On se dit que le public de France 3 a cette heure-là est tout à fait prêt à ça." Et tant pis pour ceux à qui cela pourrait déplaire : "La chaîne recevra certainement du courrier de mécontentement, mais ça nous est égal. On ne doit pas y accorder de l'importance." 

Pour sa créatrice Béatrice Fournera, c'est l'angle de la série qui a aidé à faire passer cette idée plus facilement : "Contrairement à Scènes de ménages qui est une série sur le couple, la nôtre est sur la famille et sur l'éducation en particulier. Pour notre famille homoparentale, la question centrale est surtout celle de l'adoption et de ces parents qui veulent être parfaits, irréprochables". Ainsi, les Fayol-Mercier sont formés de Dominique et Olivier, ensemble depuis dix-huit ans. L'un a le culte du corps et est tout le temps dans le contrôle, tandis que l'autre est son opposé : il adore manger, gras de préférence, et n'a aucune volonté quand il s'agit de faire du sport et perdre du poids. Un couple comme un autre, en somme. Ils ont deux filles : Jade, 14 ans et Clotilde, 10 ans, adoptées à quelques années d’intervalle. "Ils sont persuadés que leurs filles se sentent différentes, ils ont peur qu'elles soient traumatisées, alors que pas du tout : elles vivent très bien la situation, bien mieux qu'eux !" Nulle doute qu'elles vont en profiter !

 

 

Il n'y aucun cliché, on y a été attentifs

 

 

Pour leurs interprètes, Xavier Robic et Guillaume Bouchède, deux nouveaux visages que les téléspectateurs vont apprendre à connaître, l'homoparentalité est bien un sujet "novateur" mais ce n'est pas ce qui les a convaincus d'accepter les rôles. "Je n'ai joué que des rôles de gendre idéal, ou de salaud imbu de lui-même, alors jouer un père de famille dans un programme humoristique, c'est une belle opportunité. C'est l'occasion de jouer des choses plus inhabituelles, avec de nouveaux profils de personnages" pour Xavier Robic. Ce que Guillaume Bouchède confirme : "Pareil, je n'ai joué que des beaufs et des cons ! C'est sûr que ça me change."

Ils sont malgré tout conscients de l'importance qu'il y a à incarner une telle famille à la télévision et de l'impact que cela peut avoir : "Je fais mon métier, je joue le rôle qu'on m'a donné. Je ne suis pas un porte-parole, ni un porte-drapeau, ce n'est pas mon objectif. La question de faire évoluer les mentalités ne devrait plus se poser, mais étant donné qu'elle se pose encore malheureusement, alors oui j'espère vraiment que ça pourra faire bouger les choses, et que ça apportera en tout cas une forme de normalisation dont on en a besoin" précise Guillaume Bouchède. 

Quant à la question de la caricature, pour eux elle n'a pas lieu d'être dans Le nouveau parents mode d'emploi : "Il n'y aucun cliché. On y a été attentifs. Maintenant, on est dans un programme comique, léger et si on s'amusait avec deux-trois clichés, il n'y aurait pas mort d'homme non plus. Il ne faut pas tout aseptiser sinon on s'ennuie. On joue les personnages le plus naturellement possible, sans tomber dans la caricature. On est vigilants là-dessus, comme les auteurs et la production." Quant au cas Scènes de Ménages, Xavier Robic conclut : "Ils ont peut-être eu peur de tomber dans une caricature. Ils ont raté le coche, tant pis pour eux !

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #homoparentalité

Repost0

Publié le 16 Juin 2019

Après son élimination de "Koh-Lanta, la guerre des chefs" (TF1), Cyril a retrouvé son amoureux Thomas. Depuis, le couple ne se quitte plus. Ensemble, ils ont même des projets d'avenir : mariage ou PACS... et même bébé !

Cyril a été éliminé aux portes de la finale dans Koh-Lanta, la guerre des chefs(TF1). Mais il a pu, avant son départ, profiter d'un court instant auprès de son amoureux Thomas, avec qui il a disputé l'épreuve de confort de l'épisode diffusé vendredi 14 juin 2019. D'ailleurs, ensemble, le couple a de jolis projets, comme le raconte Cyril en exclusivité pour Purepeople.com.

Alors que sa copine d'aventure Cindy a annoncé sa grossesse il y a peu, Cyril envisage lui aussi de devenir père. "Avec Thomas, on en parle énormément, confie-t-il. On n'a pas la solution miracle malheureusement parce qu'en France ce n'est pas facile pour les couples de même sexe. Mais on essaye de mettre en place des solutions, de trouver des moyens peut-être un peu détournés pour avoir un enfant." Et d'ajouter : "Mais c'est clairement une envie, j'espère que la loi évoluera rapidement."

Accueillir un bébé n'est pas le seul projet qu'ont les amoureux. En effet, Cyril et son compagnon Thomas souhaitent sceller leur union au cours d'une cérémonie officielle ! "C'est en cours de discussion. On hésite encore entre le mariage et le PACS, on est en train de se renseigner...", lance l'acolyte de Maud dans Koh-Lanta. Et à la question de savoir lequel des deux fera sa demande à l'autre, la réponse se veut évasive : "Je ne sais pas ! Ce sera la surprise !"

Rappelons que la grande finale de Koh-Lanta, la guerre des chefs se tiendra vendredi 21 juin 2019 dès 21h sur TF1. Les téléspectateurs découvriront qui de Cindy, Clo, Steeve, Maud ou Aurélien remportera l'orientation, les poteaux puis le jeu !

Source Purepeople.com.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #people, #homoparentalité, #mariage gay

Repost0

Publié le 1 Janvier 2019

Ce fut une fin d'année merveilleuse pour Ricky Martin et son mari Jwan Yosef qui viennent d'accueillir une petite fille, Lucia, dans leur famille.

"Nous sommes ravis d'annoncer que nous sommes devenus les parents d'une belle petite fille et en bonne santé, Lucia Martin-Yosef", a annoncé Martin dans un post sur Instagram avec une jolie photo des fiers papas tenant les minuscules mains de bébé Lucia.

"Cela a été un moment spécial pour nous et nous avons hâte de voir où ce bébé stellaire nous mènera", a poursuivi Martin.

Martin et Yosef se sont mariés en janvier de cette année après deux ans de fréquentations. La pop star internationale a rencontré Yosef, un peintre et artiste plasticien sur Instagram et ils ont commencé à se fréquenter. En novembre 2016, Martin est apparu dans l'émission d'Ellen DeGeneres et a annoncé qu'il avait demandé à Yosef de l'épouser.

Il est mon mari. C'est mon homme », a déclaré Martin à la suite de leur mariage. "Nous avons échangé nos voeux… C'est incroyable!"

Lucia est également accueillie par ses frères jumeaux de 10 ans, Valentino et Matteo.   

"Ses frères,

moi-même et Jwan sommes tombés amoureux de Lucia", a écrit Martin.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 12 Décembre 2018

En juillet dernier, Christophe Beaugrand épousait son amoureux Ghislain. Quelques mois plus tard, l'animateur de TF1 – qui sera dès janvier aux commandes de "Big Bounce Battle, la course de trampoline" avec Laurence Boccolini – évoque la question de la paternité...

À l'occasion de la conférence de presse de Big Bounce Battle, la course de trampoline, émission qu'il coanimera dès le 4 janvier 2019 avec Laurence Boccolini sur TF1, Christophe Beaugrand a répondu à quelques questions auprès de Purepeople.com. Son mariage avec son amoureux Ghislain, les attaques homophobes, la paternité via la GPA (Gestation pour autrui)... L'animateur de 41 ans s'est livré.

En juillet dernier, Christophe Beaugrand épousait l'homme de sa vie, Ghislain. Un mariage qui signifie beaucoup pour eux... "C'est un choix personnel de se mettre en avant pour tous ceux qui ne peuvent pas le faire, et pour essayer de banaliser, de normaliser les choses, nous explique l'animateur de TF1. J'espère que ça a pu faire changer d'avis quelques personnes." Bien qu'il n'ait pas été victime d'agression physique, celui qui est ambassadeur d'une charte LGBT interne à TF1 a déjà été la cible d'attaques homophobes : "Le fait qu'on s'assume, qu'on le dise peut parfois provoquer des réactions violentes."

Mais alors, après le mariage, un bébé en route pour le couple ? "Je n'en suis pas encore là. On vient de se marier, laissez-moi un petit peu de temps !", s'exclame Christophe Beaugrand, amusé. Puis, à l'évocation du parcours de GPA de Marc-Olivier Fogiel, l'animateur a repris plus sérieusement : "Je ne sais pas encore si on va le faire, comment on va le faire... Ce sont des démarches qui sont un peu longues. Il faut mûrir ça dans sa tête, il faut être prêt. Mais effectivement, dans l'absolu, on veut devenir pères avec Ghislain. On verra où, quand, comment..."

Source  Purepeople.com.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 24 Octobre 2018

Sur Instagram, le réalisateur et créateur de séries Ryan Murphy a ému ses abonnés en publiant une photo de son fils Ford. Il a révélé que ce dernier avait été traité pour un cancer et qu'aujourd'hui il est guéri. Il a décidé de faire une importante donation.

"Je voudrais vous présenter Ford Theodore Miller Murphy. Aujourd'hui est un grand jour pour lui et pour notre famille. Il y a deux ans, ce petit garçon innocent au rire profond et à l'obsession des gros camions a été diagnostiqué d'un neuroblastome... un cancer pédiatrique souvent fatal." Avec ces quelques mots, Ryan Muprhy a mis les pieds dans le plat pour parler de la maladie de son fils.

Le créateur de 52 ans, à qui l'on doit Glee, Nip/Tuck, American Horror Story ou encore Pose, a donné des détails sur le cancer de son fils de 4 ans. "Le cancer de Ford - une tumeur abdominale de la taille d'une balle de tennis - a été repérée lors d'un banal contrôle par la brillante pédiatre Dr. Lauren Crosby. A partir de là, Ford a eu plusieurs interventions chirurgicales lourdes et plusieurs procédures difficiles. Ma meilleure moitié, David Miller, a été un roc pendant cette période - fort et patient - aimant (j'étais toujours tremblant comme une feuille). Ford était fort et aujourd'hui il est en pleine croissance. Il vient de célébrer ses quatre ans, un tournant qui nous ravi. Ford va bien grâce au Children's Hospital Los Angeles", a-t-il écrit.

Ryan Murphy a ainsi annoncé avoir fait un généreux don de 10 millions de dollars à l'établissement. "Afin que d'autres enfants puissent faire l'expérience de l'amour et des soins de cet établissement formidable", dit-il.

Le réalisateur et son mari le photographe David Miller sont aussi les parents de Logan Phineas Miller Murphy, né le 24 décembre 2012.

Par  Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 24 Octobre 2018

Jean-Marc Morandini et ses chroniqueurs décryptent l'actualité des médias dans #MorandiniLive.

Aux sommaires :

- retour sur le clash via twitter entre Véronique Genest/Christophe Beaugrand et Fogiel sur la GPA

- La réaction de Bruno Guillon sur les tweets Homophobes du programmes des z'amours

- Invité Marcel Campion revient sur la polémique de ses propos homophobes. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homoparentalité, #homophobie

Repost0

Publié le 21 Octobre 2018

Le 20 octobre 2018, Muriel Robin n'a pas hésité à faire un beau recadrage sur le plateau de "On n'est pas couché" sur France 2. L'actrice de 63 ans a mouché le chroniqueur Charles Consigny, dont le comportement face à Marc-Olivier Fogiel n'a pas manqué de déplaire.

Le ton est monté sur le plateau d'On n'est pas couché sur France 2 le 20 octobre 2018. Grand invité de Laurent Ruquier, Marc-Olivier Fogiel était venu s'installer dans le fauteuil rouge pour parler de son livre Qu'est-ce qu'elle a ma famille ?. Père de deux petites filles (Mila, 7 ans et Lily 5 ans) conçues grâce à la gestation pour autrui (GPA), l'animateur de 49 ans est revenu sur son expérience. Un choix de vie qui n'a pas été du goût de Charles Consigny...

Durant le témoignage de Marc-Olivier Fogiel, Charles Consigny a plusieurs fois coupé la parole au journaliste et lui a montré son total désaccord. Complètement choquée par l'attitude du chroniqueur, Muriel Robin a décidé d'intervenir pour moucher son argumentaire. "La manière dont vous vous adressez à Marco me déplaît fortement", a-t-elle expliqué. Ce à quoi Charles Consigny a répondu : "Ne vous énervez pas! C'est tout de suite les gentils et les méchants, c'est dingue de réagir comme ça." C'est à ce moment-là que l'actrice est partie dans une colère folle.

 

 

 

Vous parlez très mal aux invités !

"Ça veut dire quoi? Je n'aime pas le ton que vous avez en parlant à Marco, j'ai le droit de vous le dire !, a-t-elle continué. Vous parlez d'un sujet délicat et vous êtes face à quelqu'un qui est allé sur le terrain. (...) Vous ne savez pas de quoi vous parlez monsieur, vous ne savez que lire des livres. Qu'est-ce que vous savez du corps d'une femme, à savoir si elle s'attache à un enfant ou pas ? Marc-Olivier en sait plus que vous sur le sujet ! Vous êtes arrogant monsieur ! Vous parlez très mal aux invités." Face à l'incompréhension de Muriel Robin, dont les propos ont été chaleureusement applaudis par le public, Charles Consigny n'a pas eu le soutien de Laurent Ruquier. "Vous tombez dans la caricature en faisant ça, admettez-le", a lancé le présentateur d'ONPC.

Source puepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homoparentalité

Repost0

Publié le 18 Octobre 2018

Meileur ami du journaliste Marc-Olivier Fogiel, Dave est le parrain de sa fille aînée, Mila. La fillette et sa soeur sont nées par GPA éthique aux États-Unis. Comme beaucoup, le chanteur avait des réserves sur cette méthode de procréation, notamment sur l'argent impliqué l'aspect financier.

Dans Qu'est-ce qu'elle ma famille ?, paru chez Grasset, Marc-Olivier Fogiels'intéresse à la GPA éthique, la gestation pour autrui telle qu'elle est pratiquée en Californie. C'est par ce biais que le journaliste et son époux, le photographe François Roelants, ont fondé leur famille. Les petites Mila et Lily sont respectivement âgées de 7 et 5 ans. Pour raconter sa famille et présenter son livre, Marc-Olivier Fogiel a accordé de nombreuses interviews, dont un entretien à Purepeople. La star de RTL Soir et son mari ont même pris la pose en couverture de Paris Match. Cette semaine, le magazine Galanous propose une interview croisée entre Fogiel et Dave, son meilleur ami. Parrain de Mila, le chanteur de 74 ans a accompagné leur couple dans son parcours...

Dave évoque avec beaucoup de sincérité sa première réaction négative quand Marc-Olivier Fogiel lui a confié vouloir avoir des enfants et envisager la GPA. "Vous savez, j'ai 74 ans, j'appartiens à une génération d'homos qui ne se sont jamais posé la question du mariage ou de la procréation. (...) Mes réserves se portaient sur les histoires d'argent et d'encadrement de la GPA." Marc-Olivier Fogiel a été très transparent sur cette question : un parcours de GPA représente un investissement de 100 000 euros. Une somme qui sert avant tout à payer les avocats, les frais médicaux et à dédommager la donneuse d'ovocyte et la mère porteuse. C'est aussi cette dernière qui choisit le couple pour qui elle portera un enfant.

 

 

 

J'appartiens à une génération d'homos qui ne se sont jamais posés la question du mariage ou de la procréation

Rassuré sur ces interrogations légitimes, Dave a accompagné ses amis dans leur aventure : "Le fait que des enfants puissent être autant désirés, de voir aujourd'hui deux petites filles si joyeuses, si bien dans leur peau, je trouve cela tellement épatant !" Dave sortira l'année prochaine un nouvel album produit par Renaud. Il a tenu à en dévoiler un premier extrait pour la sortie du livre de Marc-Olivier Fogiel. La Fille aux deux papas est une chanson inspirée par sa filleule, Mila : "Son propos n'est pas de défendre la GPA, non, mais simplement de raconter l'amour pour les enfants qui sont là..." Cette chanson touche beaucoup Marc-Olivier, notamment quand Dave chante : "Dans son coeur tout est clair." Car ses fillettes connaissent tout de leurs origines. "François et moi, nous ne leur avons jamais rien caché, elles grandissent dans une totale transparence, au sein d'une famille élargie qui compte des oncles et tantes, de nombreux cousins, des grands-parents. Mila est à l'aise avec ses origines, tout en ayant conscience d'avoir une spécificité, mais comme tellement d'autres enfants !" Et Dave est un parrain "farceur", selon Marc-O, et sous le charme de sa filleule : "J'entends Mila m'appeler parrain, je trouve cela très, très touchant. Notre lien est vraiment mignon."

Marc-Olivier Fogiel n'est pas le seul à adorer la nouvelle chanson de Dave : "C'est un témoignage tellement beau que ma maman, qui est actuellement hospitalisée, en lit les paroles quand elle a une baisse de moral et cela lui permet de repartir..."

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans le magazine Gala, en kiosques le 17 octobre 2018.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité, #Musique gay

Repost0