Articles avec #homophobie tag

Publié le 14 Mai 2016

Journée nationale contre l'homophobie et la transphobie

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie le 17 mai, je vous propose de découvrir le film "Encore des mots, toujours des mots, les mêmes mots…" mis en ligne par Franck VILLETTE

La campagne de la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie 2016 met en lumière les réalités sur la situation des personnes aînées lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT).

Source https://www.stampaprint.fr/

Source https://www.stampaprint.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #homophobie

Repost0

Publié le 3 Mai 2016

Quelle est la représentation LGBT au cinéma ?

Et Hollywood n'est pas bon élève

D'après le dernier rapport de l'association GLAAD, quand il s'agit de montrer les personnes trans ou LGBT le cinéma hollywoodien a encore beaucoup de progrès à faire et Disney, Paramount et Warner font partie des plus mauvais élèves.

Fondée en 1985 pour lutter contre les discriminations envers les homosexuels dans les médias américains, la Gay and Lesbian Association against Diffamation publie aujourd'hui son quatrième rapport consacré à la représentation des personnes LGBT à Hollywood durant l'année 2015 et le constat n'est pas bon : aucun des sept studios analysés par le rapport n’obtient la mention "bien" pour ses films sortis en 2015.
L'enquête révèle également que seuls 22 des 126 films à l'étude inclus des personnages identifiés comme gays, lesbiens, bisexuelles et/ou transgenres, soit un ratio de seulement 17,5% des films de l'année passée.
La GLAAD rappelle aussi que si le nombre de personnages LGBT est stable sur grand écran, la diversité raciale de ces personnages a radicalement diminuée (25,5% des personnages LGBT en 2015 films étaient des gens de couleur alors qu'en 2014 on comptait 32,1%) et déplore également "une résurgence notable de représentations offensives des personnes LGBT et des stéréotypes diffamatoires dans les comédies grand public".

"Les films d'Hollywood sont loin derrière toute autre forme de médias en ce qui concerne les représentations de personnages LGBT", ajoute la présidente de la GLAAD Sarah Kate Ellis dans la publication du rapport."Trop souvent, les quelques personnages LGBT sont la cible de punchline ou alors ils ne sont que des personnages symboliques. L'industrie du film doit s'atteler à des histoires nouvelles et plus ouvertes si elle veut rester compétitive et pertinente".

Triste rappel du manque de diversité à Hollywood, la GLAAD conclut en demandant aux studios de production de "faire mieux" et "d'inclure des personnages LGBT dans des rôles forts et d'être un meilleur reflet de la grande diversité de notre communauté".

Une petite vidéo montre toutes les répliques insultantes envers les gays et les trans entendues ces 5 dernières années dans les films sorties au cinéma.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #homophobie

Repost0

Publié le 6 Avril 2015

Doc : "Coming in" être homo au boulot

Coming In est le titre provisoire du documentaire de Marlies Demeulandre. Coproduit par Public Sénat, ce film sera diffusé, à la mi-mai, sur la chaîne législative à l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie. Il fait entendre une parole peu entendue, voire même tue : celle des homos au boulot. « Quand on vit dans la peau d’un hétéro, c’est compliqué de se rendre compte du vécu de la minorité et des stéréotypes à l’œuvre », explique la réalisatrice.

Frappée, il y a plus de dix ans, par la révélation – sous le sceau du secret – de l’homosexualité d’une collègue, l’auteure a longuement muri son sujet avant de se lancer. Le déclic, Marlies Demeulandre l’a eu en lisant les statistiques de l’Autre Cercle. Selon cette association de défense des droits des salariés LGBT, « deux tiers des personnes LGBT n’osent pas dévoiler leur orientation sexuelle en entreprise de peur du regard des autres ou de conséquences sur leur évolution professionnelle ». Une difficulté à vivre sa différence que la journaliste souhaite dénoncer. Mais impossible d’évoquer la question sans faire entendre la voix des salariés LGBT eux-mêmes.

Marlies Demeulandre a donc l’idée de se tourner vers les entreprises signataires de la charte de la diversité LGBT de l’Autre Cercle pour trouver ses premiers témoins et des financements. Banco ! Grâce à ces soutiens, trois courts métrages de quatre minutes chacun voient le jour, l’an dernier. Ils présentent des portraits croisés de huit salariés LGBT, déclinés en trois temps : l’invisibilité au travail, le coming out et la visibilité. « Une parole courageuse et sensible, qui ne cache rien des stratégies de masque et autres arrangements pour jouer le jeu de la normalité hétérosexuelle » annonce la fiche promotionnelle du film sur les réseaux sociaux.

Voir le site de la mini-série et la page Facebook du film long.

PAR CAMILLE HORTENSE pour tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Documentaire, #homophobie

Repost0

Publié le 7 Décembre 2014

"Homos, la haine": France 2 diffuse mardi soir à 22H45 un documentaire sur l'homophobie.

Réalisé par Éric Guéret et Philippe Besson, le documentaire d'Infrarouge mêle les témoignages poignants d'une dizaine de gays et lesbiennes.

Issus d'horizons différents, ils racontent pourtant les mêmes violences, humiliations et discriminations quotidiennes.

Sauvagement agressés par des anonymes, rejetés par leur famille, harcelés au travail, chacun revient sur ce qu’il a vécu.

En mettant en scène ces neuf témoignages, le documentaire "Homos, la haine" rend compte des effets dévastateurs de l’homophobie.

Qu’elle soit diffuse ou qu’elle donne lieu à des passages à l’acte d’une violence inouïe, l’homophobie a les mêmes racines, bien ancrées au plus profond de l’inconscient collectif, qu’il faut absolument parvenir à extirper.

À noter que, à l'occasion de la diffusion du documentaire, France Télévisions a lancé une plateforme (accessible à l'adresse http://www.francetv.fr/temoignages/homos-la-haine/) intitulée "Homos, la haine", où il est notamment possible de témoigner et de signaler des contenus homophobes.

source e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #Documentaire, #homophobie

Repost0

Publié le 9 Septembre 2014

Giroud la joue beau gosse contre l'homophobie

Les Gunners d'Arsenal pratiquent l'autodérision contre l'homophobie. L'international français Olivier Giroud et ses coéquipiers Theo Walcott, Mikel Arteta, Santi Cazorla, Alex Oxlade-Chamberlain ont tourné un spot publicitaire pour une campagne intitulée «Rainbow Laces» (les lacets arc-en-ciel) destinée à lutter contre l'homophobie.

Giroud joue de son image de beau gosse en lançant torse nu et en s'aspergeant de déodorant : «Je ne peux pas changer le fait d'être beau gosse». Auparavant, Theo Walcott assure «qu’il ne peut pas changer le fait de ressembler à Lewis Hamilton » ou Cazorla regrette qu’il «ne puisse pas changer sa taille»...

Elu joueur le plus sexy de la Ligue 1 en 2012 par les lecteurs de «Têtu», celui qui à l'époque était devenu champion de France avec Montpellier avait été le premier footballeur à faire la une du magazine gay.

Il avait notamment été interviewé sur le bisou adressé à Mathieu Debuchy lors d'un match Allemagne-France disputé à Brême en février 2012. «J’ai l’habitude de le faire à Montpellier, simplement là, sur une photo qui a été prise sous un certain angle, ça porte à confusion. Mais je le lui ai bien fait sur la joue !» avait-il raconté, visiblement amusé.

source le parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Homophobie

Repost0

Publié le 13 Février 2014

France 2

Jeudi 13 à 20h45

Envoyé spécial : Russie chasse aux homosexuel (doc)

Les Jeux olympiques de Sotchi se sont ouverts sur fond de polémique. Car en juin 2013, le Parlement russe a adopté une loi qui interdit de faire la "propagande de l’homosexualité" devant les mineurs. Le magazine "Envoyé spécial" propose jeudi 13 février à 20h45 sur France 2, une enquête de Sotchi à Saint Petersbourg, en passant par Moscou, sur cette nouvelle loi et ses conséquences.

Les réalisatrices Elise Menand et Madeleine Leroyer arpentent le pays pour témoigner du sort fait aux gays et aux lesbiennes. Exclusion, traque sur internet, opérations punitives sont menées par des commandos "tolérés" par la police. Sur les réseaux sociaux, des extrémistes postent un grand nombre de vidéos montrant les tortures et les humiliations qu’ils font subir à des homosexuels.

"A l’école, on me harcèle, on m’insulte, on me dit que je suis un chien (...) que je dois crever", témoigne Vadislav. Ce lycéen de 17 ans est harcelé par ses camarades d’école parce qu’il est homosexuel. L'adolescent est isolé. Il ne peut même pas compter sur le soutien de ses professeurs et encore moins sur celui de l’assistante sociale de son lycée qui harangue : "Qu’est-ce que tu cherches, le scandale ? C’est toi qui les provoques ! Comme Vladimir Poutine l’a dit, vous creusez votre tombe à cause de l’homosexualité." Lâché par sa famille, Vadislav a été contraint de trouver refuge à l’écart de Sotchi.

source francetvinfo

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homophobie

Repost0