Articles avec #homophobie tag

Publié le 27 Novembre 2018

Quelques mois après sa sortie médiatisée dans laquelle dénonçait que son père Jackie Chan était "homophobe" et révélait être SDF, Etta Ng s'est mariée avec sa petite-amie Andi Autumn. Un pied-de-nez adressé à son père...

L'amour triomphe toujours, et c'est bien ce qu'il faut retenir de la terrible histoire d'Etta Ng. Unique fille de la superstar Jackie Chan et d'Elaine Ng, Etta (19 ans) s'est mariée avec sa girlfriend Andi Autumn. Une union qui aurait dû rendre heureux ses parents. Mais il y a de fortes chances pour que son illustre père ne lui ait même pas adressé un message de félicitations.

En avril dernier, Etta publiait sur YouTube une vidéo doublée d'un appel à l'aide désespéré. La jeune femme, née de la brève liaison de l'acteur chinois avec son ex-maîtresse Elaine, y expliquait qu'elle était sans-abri et qu'elle dormait "sous un pont" avec sa compagne Andi Autumn (30 ans). Et selon elle, la raison à cela était toute trouvée : Etta affirme être victime d'homophobie, elle qui avait fait son coming out en octobre 2017. "Salut, je suis la fille de Jackie Chan et voici ma petite amie Andi. Nous sommes SDF depuis un mois à cause de nos parents homophobes. On dort la plupart du temps sous un pont et ailleurs", confiait-elle alors, face à la caméra.

ABUSÉES EN TANT QU'ENFANTS

Ce lundi 26 novembre 2018, c'est une tout autre Etta Ng qui a révélé au monde entier qu'elle venait de se marier avec sa compagne. "Unies par l'amour et par la loi", écrit la jeune mariée en légende d'une photo où elle brandit le certificat de mariage tout en embrassant sa chérie et désormais épouse. "Si vous n'abandonnez pas l'amour et que vous mettez dans votre coeur la famille dont vous rêvez, un esprit ouvert et chaleureux vous guidera jusqu'au bonheur", écrit-elle. "Abusées en tant qu'enfants qui n'ont jamais ressenti d'amour, nous en avions tellement à donner", poursuit Etta en faisant référence à son père et au contexte dans lequel elle a vu le jour.

Des mots pour Jackie Chan, elle en a encore. "Nous avons surmonté nos peurs, accepté nos erreurs et, maintenant, nous comprenons que des gens qui blessent continuer de blesser encore. Nous avons tous été blessés, mais si vous pouvez rêver d'amour, vous pourrez le trouver", écrit notamment Etta qui a donc décidé de se marier le 8 novembre dernier dans le pays natal d'Andi Autumn, le Canada.

Si Jackie Chan ne s'était pas exprimé sur le coming out de sa fille ou la vidéo qu'il l'accusait d'homophobie, la mère d'Etta s'était exprimée sur le sujet en niant formellement les accusations de sa fille. Elle avait même affirmé que le couple ne comptait que sur la célébrité de la star pour obtenir de l'argent.

Source purepeole

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay, #homophobie

Repost0

Publié le 22 Novembre 2018

Le fameux Hervé de la série "Dix pour cent", dont la saison 3 est actuellement diffusée sur France 2, se confie sur sa sexualité et notamment sur le climat d'homophobie qui sévit en France. Nicolas Maury raconte sa propre expérience.

Devenu un visage public et bien connu des téléspectateurs depuis la série Dix pour cent dans laquelle il campe le jeune et intrépide Hervé, Nicolas Maury goûte à la notoriété, ses avantages comme ses inconvénients. Parmi eux, celui de devoir assumer sa sexualité dans une ville, Paris, où l'homophobie est hélas présente et frappe régulièrement. Dans une interview accordée à Têtu, il exprime son ressenti et se confie sur ce quotidien...

L'acteur explique par exemple vis-à-vis de ce climat d'homophobie qu'il a "tellement intégré cette peur que c'en est devenu un réflexe". Pour lui, "c'est comme si on nous obligeait à porter un masque, à marcher autrement dans l'espace public". Il cite quelques exemples concrets, notamment à l'époque de la diffusion de la saison 2 de Dix pour cent – la troisième est actuellement diffusée sur France 2. "J'ai connu plusieurs moments craignos dans la rue avec mon ex-amoureux. Une fois dans le métro, des mecs m'ont reconnu et ont commencé à crier : 'Hé, c'est le pédé de Dix pour cent !'", raconte-t-il.

Et s'il note une évolution des mentalités, ses craintes ne s'effacent pas et il ne sent pas plus libre qu'avant. "J'ai encore peur d'être frappé parce que je suis homosexuel", glisse-t-il, expliquant qu'un jour, Marion Cotillard l'a contacté afin de lui exprimer son admiration et justement louer sa liberté de jeu à l'écran. "J'étais très touché. Mais ce qu'elle appelle 'liberté', pour moi, c'est m'exposer. Et ça me met en danger dans la vraie vie", affirme-t-il.

Dans la rue comme dans le milieu, l'homophobie est présente. Il raconte ainsi : "Je ressens aussi beaucoup d'homophobie dans le cinéma. (...) Mais encore récemment, sur un tournage, il a fallu que je m'énerve après une remarque vraiment déplacée en expliquant : 'Si on était aux États-Unis, je pourrais vous faire un procès.'" Il fait allusion à des "réflexions homophobes de la part d'autres acteurs ou de metteurs en scène" sur tous les tournages qu'il a pu fréquenter. "Ça a pu me rendre très triste et m'enlever une part de rêve", avoue-t-il.

Interview à retrouver en intégralité dans Têtu, N°217 (Hiver 2018).

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0

Publié le 19 Novembre 2018

Star du rugby gallois, Gareth Thomas n'est pas seulement célèbre pour ses statistiques sportives mais aussi pour avoir fait son coming out en 2009. Le rugbyman gay a été victime d'une agression homophobe.

Ancien international de rugby, le Gallois Gareth Thomas a longtemps été une star dans son sport. En 2009, son coming out dans le Daily Mail a changé la donne et permis de faire un grand pas dans le sport. Sur Twitter, le géant de 44 ans, qui a longtemps joué à Toulouse, a révélé dans une vidéo avoir été victime d'une agression homophobe à Cardiff, samedi 17 novembre 2018.

Face à la caméra de son téléphone portable, Thomas raconte : "Ce matin j'ai décidé de faire ce que j'espère être une vidéo positive. La nuit dernière, dans ma ville natale, j'ai été victime d'un crime de haine en raison de ma sexualité. Pourquoi positive ? Parce que je veux remercier la police qui m'a vraiment aidé et permis de discuter avec mon agresseur parce que je pense vraiment qu'il apprendrait plus d'un dialogue que d'une toute autre manière. Je voudrais aussi remercier les gens de Cardiff qui m'ont aidé et soutenu. Parce qu'il y a beaucoup de gens ici qui nous veulent du mal, mais dommage pour eux parce qu'il y en a bien plus qui veulent nous aider. C'est en ça, que j'espère diffuser un message positif."

Sur cette vidéo, on voit bien des contusions sur son visages, sur la pommette et au niveau du front. Son agresseur est un adolescent de 16 ans, a indiqué la police dans un communiqué.

Au lendemain de son coming out dans la presse britannique, Thomas jouait avec Cardiff contre son ancien club de Toulouse. À son entrée sur le terrain, Gareth Thomas a reçu une standing-ovation des supporteurs toulousains. Un moment historique.

En 2010, il prend sa retraite sportive et devient consultant pour la télévision. En 2012, il termine 3e de Celebrity Big Brother. Son histoire a inspiré de nombreux sportifs, notamment le nageur Tom Daley. Un film sur sa formidable carrière sportive et son combat pour accepter sa sexualité a longtemps été en préparation.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #homophobie, #people

Repost0

Publié le 13 Novembre 2018

Le responsable du comité de censure malaisien a confirmé que le pays avait coupé les scènes gays du film biographique sur Freddie Mercury, Bohemian Rhapsody .

Mohd Zamberi Abdul Aziz, président de la Commission malaisienne de la censure cinématographique, a confirmé au Malay Mail mardi 13 novembre que le film  avait été censuré pour ne pas mentionner ses relations homosexuelles.

.

"Tout ce qui est lié aux LGBT ou à leur promotion ne sera pas approuvé."

- Mohd Zamberi Abdul Aziz

S'adressant au Malay Mail , Aziz a confirmé que la publication en Malaisie de Bohemian Rhapsody avait coupé "quatre scènes gays".

Le chef de la censure a affirmé que les coupures «impliquaient des moments tels que des hommes qui s'embrassaient, des hommes qui se frottaient et un groupe d'hommes en robes faisant la fête dans un manoir».

Il a déclaré au journal: "Une autre scène supprimée était celle du post-crédit, selon laquelle Freddie Mercury et Jim Hutton avaient vécu une vie heureuse, car ils montraient qu'ils entretenaient une relation gay."

Aziz a affirmé que les coupures ne totalisaient pas plus de trois minutes au lieu des 20 minutes annoncées par les fans.

Le film était classé PG au Royaume-Uni car il omettait de décrire de manière explicite la vie personnelle de Mercury, mais fut attribué un classement «réservé aux adultes» +18 ans en Malaisie.

Aziz a cité les réglementations du pays relatives à la censure des films qui interdisent le contenu LGBT + dans les films et les émissions de télévision.

Le film "la belle et la bête" a été brièvement interdit en Malaisie en 2017 après que le réalisateur ait laissé entendre qu'un personnage  du film était gay.

Le film n'a été autorisé à être publié qu'après que Disney lui eut assuré qu'il n'y avait aucun contenu gay visible.

Une exposition d'art présentant des portraits de personnes LGBT + a également fait l'objet d'une censure gouvernementale  en août 2018.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #homophobie, #cinéma gay, #Biopic, #sorties cinéma

Repost0

Publié le 6 Novembre 2018

Retour avec Jean-Marc Morandini et Jean-Luc Roméro sur les derniers actes homophobes en France.

Vous pouvez vous rendre directement à 24.36mn

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homophobie

Repost0

Publié le 6 Novembre 2018

S'il garde de très bons souvenirs de son aventure dans "Danse avec les stars 9", Jeanfi Janssens a admis avoir reçu de violentes attaques sur Twitter. Des commentaires homophobes qui l'ont beaucoup touché.

De nombreux téléspectateurs de TF1 voyaient Jeanfi Janssens partir dès le premier prime éliminatoire de Danse avec les stars 9 et pourtant, sa partenaire Marie Denigot et lui sont arrivés jusqu'à la sixième soirée de compétition. L'humoriste de 44 ans, qui officie dans Les Grosses Têtes (RTL), a en effet été éliminé à l'issue de l'émission du 3 novembre 2018. S'il a reçu de nombreux messages de soutien durant son aventure, il a également admis avoir été victime de violents commentaires.

"Twitter, c'est très violent. J'ai reçu de nombreux messages homophobes qui m'ont touché. Je pense que ça se serait aggravé si j'étais allé encore plus loin dans la compétition", a confié Jeanfi Janssens à nos confrères de Télé Loisirs. Il préfère toutefois ne retenir que le positif, comme le fait qu'il a perdu pas moins de 9 kilos depuis le début des répétitions. "J'ai aussi pu mesurer la popularité et l'amour des gens à mon égard, ça élargit clairement mon public. J'ai appris beaucoup de choses sur mon corps, sur la danse, cette émission a une vraie valeur thérapeutique. Ça m'a même donné des envies pour mon spectacle, je vais y intégrer quelques pas de danse", a-t-il ajouté.

Cette émission lui a aussi permis de faire la rencontre de personnalités comme Iris Mittenaere, dont il s'est vite rapproché. "Je vais beaucoup la soutenir car je vois qu'elle déploie une force incroyable à chaque émission donc elle mérite de gagner ! Si on devait faire un report de voix, je la choisirais", a admis le grand ami de Stéphane Plaza et Karine Le Marchand.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0

Publié le 3 Novembre 2018

Mika n'a pas eu une enfance facile. Le célèbre chanteur a notamment été victime de harcèlement lorsqu'il allait à l'école. Et les attaques dont il a été victime était à la fois verbales et physiques.

Mardi 6 novembre 2018, Agathe Lecaron lance une nouvelle émission, Suite parentale, à 21h sur France 4. Ce programme qui est un dérivé desMaternelles traitera notamment dans son premier numéro d'harcèlement scolaire et a pu compter sur le témoignage bouleversant de Mika. Le chanteur a accepté de parler de son passé et des maltraitances dont il a été victime.

Dans un extrait diffusé sur Twitter par le compte des Maternelles, le célèbre coach The Voice, confie : "Comme beaucoup j'ai été victime de harcèlement scolaire. Ils m'appelaient le Libanais, le pédé... Pas seulement avec des mots mais avec des trucs, des objets avec des canettes avec des cailloux, que je recevais dans la tête. J'aimerais bien dire que je n'ai pas de cicatrices de cette période de ma vie mais ça serait un mensonge et bien sûr j'en ai."

Ce n'est pas la première fois que Mika évoque ce douloureux passé. En 2015, dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, le chanteur de 35 ans avait raconté que c'est lorsqu'il vivait avec sa famille à Londres qu'il a été la tête de turc de sa classe et que même son professeur s'en était pris à lui. "Elle était vraiment très destructrice. Chaque fois que je parlais, je devais par exemple rester debout sur une chaise pendant une heure et elle écrivait des comptines sur moi et sur une fille de la classe et tout le monde devait les réciter (...) Je ne voulais plus aller à l'école mais j'étais obligé, alors j'ai décidé de ne plus parler". Un traumatisme que l'on comprend totalement.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0

Publié le 26 Octobre 2018

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homophobie

Repost0

Publié le 24 Octobre 2018

Jean-Marc Morandini et ses chroniqueurs décryptent l'actualité des médias dans #MorandiniLive.

Aux sommaires :

- retour sur le clash via twitter entre Véronique Genest/Christophe Beaugrand et Fogiel sur la GPA

- La réaction de Bruno Guillon sur les tweets Homophobes du programmes des z'amours

- Invité Marcel Campion revient sur la polémique de ses propos homophobes. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homoparentalité, #homophobie

Repost0

Publié le 23 Octobre 2018

Il ne fallait pas chercher Bruno Guillon sur Twitter... Un internaute homophobe a cru bon de donner publiquement son avis sur la présence de couples d'hommes dans "Les Z'amours". L'animateur l'a recadré aussi sec.

Bruno Guillon n'a pas de temps à perdre avec des homophobes.

Lundi 22 octobre 2018, alors qu'il se réjouissait sur Twitter des très bons scores des Z'amours (France 2) la semaine passée, l'animateur de 47 ans a vu un internaute déverser sa haine en pointant du doigt le fait que l'émission mettait en avant des couples homosexuels. "Couple d'hommes #gênance, on zappe", pouvait-on malheureusement lire sur le réseau social.

Face à cette homophobie crasse assumée, Bruno Guillon a réagi avec conviction : "Ah ? Eh bien cher @Gauffier1, si voir des couples LGBT dans Les Z'amours vous gêne, sachez que c'est avec un plaisir non dissimulé que j'en recevrai d'autres... beaucoup d'autres ! En fait, la vraie #gênance, ça reste votre message et votre état d'esprit en 2018. Cordialement."

Pour rappel, Bruno Guillon est aux commandes des Z'amours depuis le 1er février 2018 en remplacement de Tex. L'humoriste de 58 ans avait été viré de France 2 après sa blague très douteuse sur les femmes battues prononcée sur C8.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homophobie

Repost0