lesbien

Publié le 11 Juin 2022

Alors qu'elle avait récemment annoncé être en couple, l'humoriste Australienne Rebel Wilson vient de dévoiler le visage de sa nouvelle petite amie à travers une photo publiée sur ses réseaux sociaux, faisant par la même occasion son coming-out.

 

C'est un nouveau chapitre qui s'écrit pour Rebel Wilson, qui, depuis sa séparation avec le jeune multimillionaire Jacob Busch, a retrouvé l'amour. "Jacob était un mec génial, mais pas celui avec qui Rebel avait envie de vivre une relation sur le long terme", avait déclaré une source anonyme à l'époque, au moment de leur rupture en février 2021. Pas de regret donc pour l'actrice de 42 ans puisqu'elle a enfin trouvé chaussure à son pied depuis. La nouvelle était tombée le 11 mai dernier, lors de son apparition sur le podcast U Up?. "Je suis maintenant heureuse et en couple", avait-elle révélé, tout en remerciant un ami commun de l'avoir présentée à sa nouvelle moitié. Et ce jeudi 9 juin 2022, elle fait son coming-out et révèle l'identité de sa compagne.

 

UN PRINCE DEVENU PRINCESSE

 

Mais jusqu'à présent, le couple ne s'était pas encore affiché publiquement. C'est désormais chose faite, puisque l'humoriste Australienne a publié, jeudi 9 juin sur son compte Instagram, une photo sur laquelle elle apparait tout sourire au côté de Ramona Agruma, sa nouvelle petite-amie. "Je pensais que je cherchais mon prince Disney, mais peut-être que ce dont j'avais vraiment besoin en ce moment c'était une princesse Disney", a t-elle écrit en légende. L'actrice de Ghost Rider, qui avait récemment animé les BAFTA (British Academy Film and Television Awards), semble pleinement épanouie dans son couple actuellement et dans sa vie sentimentale

Elle avait notamment baptisé 2019 comme "l'année de l'amour" pour elle, car elle était parvenue à s'ouvrir de plus en plus aux autres en multipliant les rencontres. "Je voulais délibérément me pousser à avoir des rencards avec plein de personnes et acquérir cette expérience, ce qui, je le sais, n'est pas normal, mais cela m'a vraiment aidée à découvrir ce que j'aimais et ce que je n'aimais pas. J'étais plutôt drôle... Je ne disais non à personne. J'ai eu des rencards avec des milliardaires, puis aussi avec des gens qui n'avaient rien, c'était tout un éventail de personnes " avait t-elle expliqué. Des efforts qui ont visiblement porté leurs fruits puisqu'elle vit actuellement un rêve éveillé avec sa nouvelle princesse Disney

 

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #People, #Lesbien

Repost0

Publié le 24 Mai 2022

25 ans après Maggie Cheung, Alicia Vikander va reprendre le rôle dans une nouvelle version sérielle.

Projetée en avant-première mondiale au cours de la 75ème édition du Festival de Cannes qui a lieu en ce moment, la série Irma Vep d'Olivier Assayas se dévoile en ligne avec un premier trailer, qui annonce sa sortie le 7 juin prochain, sur OCS :

 

C'est Alicia Vikander (Tomb Raider, Ex Machina) qui reprend le rôle titre tenu en 1996 par Maggie Cheung, dans cette nouvelle version sérielle, à nouveau dirigée par Assayas, qui adapte son propre film 25 ans plus tard.

On y retrouvera donc une nouvelle Mira (Vikander), "star de cinéma désabusée à la fois par sa carrière et sa rupture récente. Elle arrive en France pour incarner Irma Vep dans un remake du classique français du film muet, « Les Vampires ». Au fur et à mesure du tournage, Mira réalise que les frontières entre elle-même et le personnage qu’elle joue commencent à s’estomper et à fusionner. Irma Vep explore les limites ténues entre la fiction et la réalité, l’artifice et l’authenticité, mais aussi l’art et la vie. 

Source Première 

Source Première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Série gay, #OCS, #Lesbien

Repost0

Publié le 14 Mai 2022

Premières images de First Kill, la nouvelle série de vampires de Netflix

Un teen drama YA, à découvrir le mois prochain sur la plateforme

Une nouvelle teen série mordante sur Netflix : First Kill racontera une nouvelle histoire de vampire Young Adult, et on découvre les premières images et la date de lancement le 10 juin 2022.

Le pitch : "Quand la jeune vampire Juliette doit faire sa première victime afin de prendre sa place au sein d'une puissante famille, son regard se tourne vers une nouvelle venue en ville prénommée Calliope. Mais à la grande surprise de Juliette, Calliope est issue d'une célèbre lignée de chasseurs de vampires. Les deux jeunes filles comprennent qu'elles vont se donner mutuellement du fil à retordre, et qu'elles se trouvent malheureusement un peu trop au goût l'une de l'autre."

Basée sur une nouvelle de l'auteur à succès du New York Times Victoria "V. E." Schwab, First Kill sortira sur Netflix le vendredi 10 juin avec les huit épisodes. 

 

Le casting marin porté par Sarah Catherine Hook et Imani Lewis, avec aussi Elizabeth Mitchell

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #Série gay, #Lesbien

Repost0

Publié le 7 Avril 2022

Prime Vidéo vient de dévoiler un nouveau trailer impressionnant pour son western surnaturel...

 

"Cette terre. Cette famille. Ça a toujours été un peu comme un rêve pour moi... je me suis toujours dit qu'un jour je me réveillerais". Josh Brolin promet d'être particulièrement intense dans Outer Range, si l'on en croit la nouvelle bande-annonce mise en ligne par Amazon, aujourd'hui.

Outer Range suit Royal Abbott (Brolin), un éleveur qui se bat pour ses terres et sa famille, et qui va devoir faire face à un curieux mystère aux confins de la nature sauvage du Wyoming. Saga familiale palpitante, teintée d’ironie et de mystère, la série examine la façon dont l’être humain réagit face à l'inconnu. 

Dans Outer Range, "les Abbott doivent faire face à la disparition de leur belle-fille Rebecca. Ils sont poussés à bout lorsque les Tillerson - propriétaires du ranch voisin, très soucieux de faire un maximum de profit - tentent d'obtenir leurs terres. Une mort prématurée et l'apparition d'un mystérieux trou noir dans le pâturage des Abbott déclenchent une série d’événements qui ne vont faire qu’accentuer les tensions au sein de la communauté. Alors que Royal se bat pour protéger sa famille, les secrets du passé vont peu à peu se dévoiler et révéler de troublants mystères qui vont impacter l’avenir."

Au casting, on retrouvera aussi Imogen Poots (I Know This Much is True), Lili Taylor (Perry Mason), Tamara Podemski (Four Sheets to the Wind), Lewis Pullman (Top Gun : Maverick), Tom Pelphrey (Ozark), Noah Reid (Bienvenue à Schitt's Creek), Shaun Sipos (Krypton), Isabel Arraiza (Une Affaire de Détails), Olive Abercrombie (The Haunting Hill House) et Will Patton (Yellowstone).

Outer Range, créée par Brian Watkins, arrivera en exclusivité sur Prime Video le 15 avril. La saison 1 sera composée de huit épisodes, dont le rythme de diffusion sera de deux épisodes par semaine.

 

Podemski joue la shérif adjointe Joy Hawk, la première amérindienne gay du Wyoming à devenir shérif par intérim; mais elle fait face à une élection qui pourrait la remplacer par un homme blanc, peu importe à quel point elle est bonne dans son travail. Une mort suspecte dans la communauté déclenche une enquête qui entraîne Joy de plus en plus profondément dans le conflit entre les Abbott et les Tillerson, mettant sa carrière et la stabilité de sa propre famille en jeu.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Amazon prime, #Streaming gay, #dvd gay

Repost0

Publié le 12 Mars 2022

Gentleman Jack (saison 2)

Yorkshire, 1834. Tous les yeux sont désormais tournés vers Anne Lister et Ann Walker alors qu’elles s’installent ensemble à Shibden Hall en tant qu’épouses, bien déterminées à asseoir leur influence sur la ville d’Halifax . Mais elles devront faire face à bien des écueils…L’esprit d’entreprise d’Anne Lister effraie tout autant que sa vie amoureuse. Le fait de vivre leur passion au grand jour expose en effet les deux femmes à l’hostilité des habitants de la région

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 2 Mars 2022

The first lady (saison 1)

17 avril 2022 sur Showtime / 52 min / Drame, Biopic
Créée par Aaron Cooley
Nationalité U.S.A.
Dans l'aile Est de la Maison Blanche parmi les décisions les plus importantes et impactantes de l'Histoire ont été prises, souvent dans le plus grand secret, par des Premières Dames complexes et charismatiques telles que Michelle Obama, Eleanor Roosevelt ou Betty Ford. Le moment est venu de lever le voile sur ces héroïnes énigmatiques...

Après son rôle de Margaret Thatcher dans The Crown , Gillian Anderson va jouer le rôle d'une autre femme historique, Eleanor Roosevelt – et cette fois, le rôle est résolument queer.

Il y a eu beaucoup d'interrogations sur la relation entre l'ancienne première dame et la journaliste Lorena Hickok (joué par Lily Rabe), mais dans la prochaine série de Showtime The first lady, les choses seront clairement montrées.

Le showrunner Cathy Schulman a confirmé aux journalistes du TCA en février que la série explorerait leur relation amoureuse. "Il était temps de le faire", a-t-elle expliqué.

Dans la bande-annonce, on peut voir quelques aperçus de ce qui va arriver cette saison. À un moment donné, les deux femmes dansent ensemble puis Roosevelt prend le visage de Hickok entre ses mains. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 1 Mars 2022

C’est l’heure des adieux pour Eve et Villanelle. La saison 4 de Killing Eve démarre ce soir sur Canal+ Séries. Entre fascination et répulsion, l’histoire entre la tueuse et l’ancienne agente du MI-6 va-t-elle mal finir ?

 

DE QUOI ÇA PARLE ?

Clap de fin pour les courses-poursuites musclées de Villanelle et Eve. Laura Neal (Sex Education), aux manettes du scénario de cette ultime saison, promet une épopée aussi sanglante et échevelée que les précédentes. Entre l’agent du MI-6 et la tueuse à gages psychopathe, qui aura le dernier mot ?

Killing Eve, une série créée par Phoebe Waller-Bridge avec Sandra Oh, Jodie Comer, Fiona Shaw, Kim Bodnia… Les deux premiers épisodes à 00h20 sur Canal+ Séries, également disponibles sur MyCanal puis un épisode par semaine. Episodes vus : 2 sur 8.

 

SANG POUR SANG DINGUES

Clap de fin pour Killing Eve alors que la chute de la saison 3 aurait fait une conclusion parfaite pour la série. Petit rappel. Dans la dernière scène du dernier épisode, Eve Polastri (Sandra Oh) et Villanelle (Jodie Comer) se retrouvent sur un pont et concluent un pacte. Celui de ne plus entrer en contact l’une avec l’autre après avoir constaté – à maintes reprises – qu’elles ne font qu’exacerber le pire chez chacune d’elles. Elles se séparent, prenant une direction opposée, puis s’arrêtent et finissent par se retourner.

Cette fin aurait été celle d’un éternel recommencement entre deux aimants qui s’attirent et se repoussent sans cesse. Sur fond de thriller et de série d’espionnage, Killing Eve a toujours cultivé le sous-texte homo-érotique dans la tension entre Eve et Villanelle et ce jeu du chat et de la souris mortel. Mais curieusement, ce n'est pas cette dynamique destructrice qui semble être la force motrice de cette quatrième saison.

Eve travaille désormais pour une entreprise de sécurité privée mais utilise les moyens de son employeur pour traquer Les Douze, cette organisation criminelle ultrasecrète, qui employait Villanelle. Villanelle, justement, a pris un virage plutôt inattendu en trouvant refuge chez un pasteur et sa fille. Elle cherche à racheter ses péchés auprès de Dieu et cherche sa foi par la même occasion. Elle se manifeste par un ange qui est son alter ego déguisé en drag king. 

Le serpent qui se mord la queue

Pas très concluante, cette tentative de rédemption a pour vocation de convaincre Eve que Villanelle a changé. Mais c’est ailleurs qu’Eve Polastri dirige son attention obsession – elle traque désormais Hélène (Camille Cottin), membre des Douze – et elle ignore superbement ses tentatives désespérées d’attirer son attention.

Mais à l’aune des deux épisodes mis à disposition de la presse, il est difficile de deviner quelle direction prend cette ultime saison. La danse entre les deux meilleures ennemies a repris, avec cette sensation déstabilisante qu'elles font un pas de côté. Depuis que Phoebe Waller-Bridge a transmis le flambeau à d’autres showrunneuses, la série joue des variations sur un même thème sans parvenir à égaler l’excitation et la surprise de la première saison.

De là à proclamer un désamour pour la série, c’est un pas que nous ne franchirons pas. Le plaisir de voir s’opposer et s’attirer deux femmes extrêmes et féroces a un caractère jouissif que nous ne pouvons pas renier. Killing Eve a fait imploser les carcans de la série d’espionnage en l’axant autour de cette ronde sensuelle et mortelle entre ses deux protagonistes.

Surtout, elle donne à voir des personnages féminins comme on a encore trop rarement l’occasion d’en voir. Leur violence – et cela comprend aussi l’excellente et toujours distinguée Fiona Shaw – est ici un sujet d’étude fascinant. Ni encensée, ni condamnée, elle ouvre le terrain de jeu pour d’autres séries, écrites et incarnées par des femmes, qui ont vocation à être de moins en moins policées. Espérons que ce final saura se montrer aussi irrévérencieux que la série elle-même.

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #canal plus

Repost0

Publié le 3 Février 2022

La bande-annonce de la saison 4 de Killing Eve annonce un final marqué par une ultime confrontation de nos héroïnes dont l'issue demeure incertaine. Ce qui est certain, c'est que la tension qui règne entre elles n'a jamais été aussi forte…

 

En cherchant la définition de tension sexuelle, vous pourriez bien tomber sur la bande-annonce de la saison 4 de Killing Eve, diffusée ce 1er février. Les yeux experts des fans ne sont d'ailleurs pas passé à côté de l'énorme clin d'oeil saphique au film Roméo et Juliette. Déjà que le doute planait concernant la nature de la relation entre les protagonistes, Eve et Villanelle, nous voilà à présent plus perdus que jamais.

 

La bande-annonce s'accompagne de cette phrase : "Rien ne dure éternellement"… Et pour cause, il s'agira de la saison finale de la série, mais peut-être aussi de la fin de l'obsession que les deux protagonistes cultivent l'une pour l'autre. Avec un peu de chance, l'attente non plus ne durera pas. Si l'on sait que la nouvelle saison sera diffusée aux États-Unis à partir du 27 février sur BBC America, aucune date n'est encore annoncée en France, où la série est disponible en streaming sur CANAL+.

 

Eve et Villanelle, amantes maudites ?

 

Impossible de rester de marbre face aux retrouvailles d'Eve et de Villanelle devant un aquarium, la référence à la fameuse scène du film Roméo et Juliette sorti en 1996. Comme à chaque fois qu'elles se revoient, l'air est chargé d'émotion. Dans la troisième saison, la tension avait atteint son apogée entre l'agente du MI6 et la tueuse impitoyable qu'elle traque. Cette dernière éprouve-t-elle des sentiments sincères pour Eve Polastri ?

 

Finalement, le gros twist de la saison 3 était probablement la déclaration de la tueuse lors de l'épisode 6 : "C’en est fini avec toute cette merde. C’est fini. J'arrête." Justement, arrêter de tuer semble être la nouvelle résolution de la jeune femme dans la saison 4. "J'ai tué deux personnes la nuit dernière après avoir vraiment essayé de ne pas le faire", confie-t-elle à un thérapeute. Pour Eve, les choses s'annoncent tout aussi intrigantes. Lorsqu'elle admet avoir tiré sur la main de quelqu'un, l'idée ne semble pas la rebuter puisqu'après s'être confiée sur le sujet, elle demande à son interlocuteur : "Tu veux faire l'amour ?".

 

Cette ambivalence est parfaitement retranscrite dans une autre scène qui fait monter le suspens quant au combat final. Eve décrit à Villanelle la "fable du scorpion et de la grenouille" alors que l'électricité est encore une fois bien palpable. Villanelle avance alors cette hypothèse haletante : "Peut-être que tu es le scorpion"… Même si Eve embrasse plusieurs fois le même homme dans la bande-annonce et que sa comparse semble se rapprocher d'une autre femme, tout laisse à penser que les héroïnes pourraient bien être des amantes maudites.

 

Crédit photo : capture d'écran BBC America

Source Têtu 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Canal plus

Repost0

Publié le 1 Février 2022

Garance Marillier prêtera ses traits à la footballeuse Marinette Pichon dans le tout premier biopic français consacré à une sportive hexagonale, et dont le tournage débute ce lundi 31 janvier.

 

Également emmené par Emilie Dequenne, Fred Testot, Sylvie Testud, Alban Lenoir et Caroline Proust, le film, sobrement intitulé Marinette, sera événementiel à plus d'un titre. Car il s'agira du tout premier biopic consacré à une sportive en France. Ce qui fait, justement, écho au statut de Marinette Pichon, pionnière du football féminin français, et l'une des plus grandes stars du ballon rond.

 

Première joueuse hexagonale à faire carrière aux États-Unis, où elle est sacrée meilleure joueuse et meilleure buteuse en 2002 et 2003, Marinette Pichon a également détenu jusqu'en septembre 2020 le record (hommes et femmes confondus) du nombre de buts marqués sous le maillot bleu, avec 81 réalisations en 112 capes. Contre "seulement" 51 pour Thierry Henry, son homologue masculin.

 

MOI, TONYA COMME RÉFÉRENCE

 

Elle-même footballeuse, Virginie Verrier s'est intéressée à son destin en 2018, comme le rapporte Le Film Français. Et son opus "se veut le portrait d’une gamine issue d’un milieu ouvrier que rien ne prédestinait à cette trajectoire hors normes", peut-on lire dans le média. Étalé sur trois décennies, entre 1980 et 2006, année de sa dernière sélection en Équipe de France, le film se basera sur son parcours pour évoquer différents sujets.

 

Citant Moi, Tonya comme référence, Virginie Verrier compte développer un récit sous forme de séquences courtes et nombreuses. Et aborder les questions des violences intrafamiliales et domestiques (subies par Marinette Pichon dans son enfance puis sa vie privée), l'évolution et la reconnaissance du football féminin, l'émancipation que permet le sport…

 

Mais également l'homosexualité et le handicap, car elle est aussi l'une des premières sportives françaises de haut niveau à avoir fait son coming out, et partage sa vie avec Ingrid Moatti, championne de basket handisport. Alors que les prises de vues doivent durer 39 jours, Marinette n'a pas encore de date de sortie. Mais sa distribution française sera assurée par The Jokers, qui ajoute un titre supplémentaire à son line-up ambitieux.

Source allocine.fr 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Biopic, #cinéma gay, #sorties cinéma, #lesbien

Repost0

Publié le 31 Janvier 2022

 

Showtime confirme avoir annulé la comédie Work in Progress après deux saisons. Diffusée en France sur Canal+ séries, elle mettait en vedette Abby McEnany dans le rôle d'Abby, une femme déprimée qui envisage de se suicider si elle ne s'améliore pas dans les 180 prochains jours.

 

"Juste avant les vacances de Thanksgiving, j'ai reçu la nouvelle extrêmement décevante des dirigeants de Showtime selon laquelle Work in Progress n'allait pas être renouvelée pour une troisième saison. C'était une grosse déception", a écrit jeudi la productrice exécutive et showrunner Lilly Wachowski sur Twitter. "Je suis reconnaissante envers Showtime de nous avoir donné l'opportunité de faire cette série super queer et magnifique. Mais je ne suis pas non plus satisfaite ou heureuse de finir comme ça. Quelque chose doit changer. Cette industrie devrait être poussée à créer des systèmes de soutien plus significatifs pour l'art qu'elle aide à créer (...) Des séries comme Work in Progress ont besoin d'engagements plus significatifs. Notre série est désormais disponible, si quelqu'un d'autre veut la reprendre !"

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0