lesbien

Publié le 20 Novembre 2020

On saura dans un mois si le film sorti en février dernier dans les salles sera nommé pour la cérémonie américaine.

 
 
 
close
volume_off
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La commission composée de professionnels du cinéma français, à savoir la nouvelle présidente de l'Académie des César, Véronique Cayla, le directeur général délégué du Festival de Cannes, Thierry Frémaux ou encore le réalisateur Olivier Nakache, a choisi Deux, pour représenter le 7e art tricolore aux Oscars 2021.

Tout du moins, le film de Filippo Meneghetti, sorti en février dernier, se porte candidat aux nominations, auprès de l'Academy américaine, qui dévoilera courant décembre les 5 films étrangers choisis pour concourir lors de la prochaine cérémonie, qui se tiendra le 25 avril, à Los Angeles. Et ce n'est pas du tout systématique, puisque lors de la dernière décennie, seuls trois films français ont été nommés pour la statuette du Meilleur film étranger :  Les Misérables de Ladj Ly (en 2020, battu par Parasite) ; Mustang de Deniz Gamze Ergüven (en 2013, battu par Le Fils de Saul) et Un Prophète de Jacques Audiard (en 2010, battu par Dans ses yeux). Et pour voir la France l'emporter, il faut carrément remonter à 1993 et Indochine de Régis Wargnier.

Alors Deux arrivera-t-il au bout ? En tout cas, la commission a préféré ce drame social, sacré cette année au Festival Premiers Plans d'Angers, à Eté 85 de François Ozon, Mignonnes de Maimouna Doucouré, ADN de Maiwenn, et Gagarine de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, qui étaient les cinq films présélectionnés.

Deux, porté par Barbara Sukowa, Martine Chevallier et Léa Drucker, raconte l'histoire de Nina et Madeleine, profondément amoureuses l’une de l’autre. Aux yeux de tous, elles ne sont que de simples voisines vivant au dernier étage de leur immeuble. Au quotidien, elles vont et viennent entre leurs deux appartements et partagent leurs vies ensemble. Personne ne les connaît vraiment, pas même Anne, la fille attentionnée de Madeleine. Jusqu’au jour où un événement tragique fait tout basculer…

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #lesbien, #Oscars 2021

Repost0

Publié le 18 Novembre 2020

La CW a ajouté plus de diversité au reboot de Charmed.

Plus tôt cette semaine, il a été annoncé que l'acteur transgenre JJ Hawkins avait été choisi comme le premier personnage transgenre de la franchise.

Selon Deadline , Hawkins  jouera Kevin, un étudiant transgenre.

Le reboot met en vedette un personnage LGBTQ + celui de Mel Vera (Melonie Diaz), une lesbienne «féministe». Comme le personnage classique de Holly Marie Combs, Piper Halliwell, elle peut geler le temps.

Bien que la série ait initialement reçu des critiques mitigées - et des réactions négatives de la part des membres de la distribution d'origine tels que Combs et Rose McGowan - elle a été un succès pour le réseau, avec une troisième saison prévue pour janvier.o.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 10 Novembre 2020

Les fêtes de fin d'année sont la période idéale pour se réchauffer auprès du feu, passer du temps en famille… et mentir sur son orientation sexuelle. Tel est le pitch de cette comédie romantique avec une Kristen Stewart plus queer que jamais.

Kristen Stewart, icône queer par excellence, dans une rom-com lesbienne de Noël ? Voilà un cadeau béni des dieux LGBTQ+. En effet, l'actrice sera l'une des héroïnes de Happiest Season, dont la toute première bande-annonce vient de tomber.

Réalisé et coécrit par Clea DuVall (connu pour ses talents d'actrice dans The Faculty ou plus récemment The Handmaid's Tale), Happiest Season relate la situation peu enviable d'Abby (Kristen Stewart). Alors qu'elle s'apprête à passer un séjour chez la belle-famille pour la première fois, cette dernière comprend que sa petite amie Harper (Mackenzie Davis) n'a jamais fait son coming out. Abby est donc contrainte de se faire passer pour la "colocataire orpheline" de sa girlfriend afin que ses parents ne se doutent de rien.

Un film plein de promesses

Malgré quelques blagues qui s'annoncent faciles (notamment une sortie littérale du placard), ce nouveau long-métrage semble réunir tous les ingrédients pour être la rom-com queer que beaucoup attendaient. Côté casting, un autre acteur ouvertement gay est là : Dan Levy, révélé dans sa propre série Schitt's Creek.

Bien qu'une sortie en salles ait été initialement prévue pour Happiest Season, la crise sanitaire en aura décidé autrement. Outre-Atlantique, le film sera disponible sur la plateforme de streaming Hulu. Pour ce qui est de la France, sa parution est maintenue au 13 janvier 2021 pour le moment, sous le titre Ma belle-famille, Noël et moi. Cela risque néanmoins de changer en fonction des annonces du gouvernement.

Crédit photo : Hulu / Sony Pictures Entertainment

Source Têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #lesbien, #Hulu

Repost0

Publié le 9 Novembre 2020

Hailee Steinfeld annonce la saison 2 de la série basée sur la vie d'Emily Dickinson 

Dans le contexte d'un Amherst du milieu du 19ème siècle, Emily Dickinson est bien décidée à devenir la plus grande poétesse du monde et à triompher des contraintes sociales et familiales. Ce récit sinistrement comique, d'une jeune fille devenant femme, revisite de façon moderne la vie d'une des figures littéraires américaines les plus intrigantes.

Une mini-bande-annonce de la saison 2 a été publiée le mois dernier sur Facebook qui montre Emily et ses amis, essayant de contacter les morts.

Dans un récent article en ligne, Steinfeld a publié ce qui ressemble à l'imagerie officielle de la saison à venir. Prévu pour le 8 janvier, l'actrice a sous-titré le message avec «Vous ne pouvez pas vous cacher de la grandeur».

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 7 Novembre 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 1 Novembre 2020

Le vendredi 30 octobre 2020, Megan Rapinoe a annoncé ses fiançailles avec Sue Bird, une basketteuse professionnelle de 40 ans. Les deux sportives, en couple depuis quatre ans, ont toutes deux publié une photo de cette belle demande en mariage sur les réseaux sociaux.

Megan Rapinoe sera bientôt mariée à Sue Bird ! La championne du monde de football a annoncé ses fiançailles le vendredi 30 octobre 2020, en partageant une photo de la demande sur les réseaux sociaux. On découvrait ainsi une merveilleuse photo ensoleillée pour ce jour si particulier. À genoux sur le rebord d'une piscine, face à une large étendue d'eau, la footballeuse de 35 ans glisse une bague de fiançailles au doigt de sa bien aimée.

 

Une semaine avant d'annoncer leurs fiançailles, Megan Rapinoe et Sue Bird révélaient à People qu'elles pensaient très sérieusement au mariage. "On en a déjà parlé, définitivement. Je pense que dans le futur, c'est évident. Je lui dit toujours que si elle ne veut plus être avec moi, très bien, c'est son choix. Qu'elle sache juste que ça me fera écrouler en poussière", avait-elle tendrement confié dans une interview réalisée le 23 octobre dernier.

 

Leur décision de se marier a été alimentée par le confinement. Malgré "l'anxiété et le stress" causés par la pandémie, le "soutien mental et la force émotionnelle" de Sue Bird ont été "d'une grande aide" pour elle. "Nous avons pu passer du temps ensemble en tant que couple. Nous avons passé chaque jour côte à côte depuis le début du mois de mars. On n'est pas habitué à ça, on voyage. Parce que nous sommes athlètes, nous avons constamment besoin de partir", avait expliqué Megan Rapinoe, 35 ans.
 

 

Megan Rapinoe et Sue Bird - une joueuse de basket professionnelle des Seattle Storm âgée de 40 ans- sont ensemble depuis la fin d'année 2016. Ouvertement lesbienne, la capitaine de l'équipe des États-Unis, avait fait son coming-out en 2012. Un fait marquant qu'elle a évoqué dans l'Équipe, le 30 octobre 2020, à l'occasion de l'élection présidentielle américaine. "Une petite action peut faire toute la différence. Encore aujourd'hui, des jeunes viennent me dire : 'Vous m'avez sauvé la vie', "grâce à vous, je suis devenue moi-même', ou 'mes parents m'acceptent en tant que gay grâce à votre exemple'", a-t-elle confié.
 
Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay, #lesbien

Repost0

Publié le 27 Octobre 2020

Javicia Leslie incarnera Ryan Wilder, la nouvelle héroïne de Gotham, et affichera un tout nouveau look.

 
 
 

Qui dit nouvelle Batwoman dit nouveau Batsuit ! La chaîne américaine CW a publié ce lundi deux premiers aperçus du futur costume de Batwoman redessiné pour Javicia Leslie (God Friended Me), qui incarnera Ryan Wilder, la nouvelle justicière prenant la suite de Kate Kane dans les rues de Gotham. Il s'agira de la première Batwoman afro-américaine.

Conceptualisé par la créatrice des costumes de Batwoman, Maya Mani, et créé par Ocean Drive Leather, ce nouveau Batsuit change de style, avec un nouveau masque aux cheveux bouclés, des gantelets rouges sur les avant-bras et des bottes plus courtes. Il comporte également une gravure au laser «pour créer plus de profondeur visuelle et une silhouette plus forte».

Mani, qui a créé de nombreux costumes pour le Arrowverse, explique : "Comme [Ryan] est une combattante hautement qualifiée, il était impératif de résumer sa nature brute, athlétique et passionnée. Il était important pour le nouveau costume de définir la présence dominante de Javicia tout en mettant en valeur son athlétisme et en lui laissant la liberté d'exprimer la nature physique de Batwoman, tout en ayant l'air ultra-cool au passage."

La nouvelle héroïne arrivera dans la saison 2 de Batwoman début de 2021 aux Etats-Unis.

Source Première 

Le nouveau costume de Batwoman se dévoile en images

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 24 Octobre 2020

Le cinéaste explique pourquoi il sera très compliqué de faire une saison 3 désormais, même s'il laisse la porte entrouverte.

 
 
 

Alors qu'il sortira Mank, son premier film depuis 2014, dans quelques semaines sur Netflix, David Fincher confirme qu'il en a fini avec Mindhunter. Au moins pour les prochaines années.

Plus d'un an après la fin de la deuxième saison, le producteur exécutif a confié à Vulture que la prestigieuse série policière était "probablement" terminée pour de bon. La raison ? Le rapport coût / audience !

Franchement, pour l'audience que qu'elle faisait, c'était une série très coûteuse à produire", explique David Fincher. "Au départ, avec Netflix, on se disait qu'on allait d'abord finir Mank et ensuite, on verrait comment on sent (la suite de Mindhunter). Mais honnêtement, je ne pense pas que nous pourrions faire une saison 3 avec moins d'argent que la saison 2. Et à un certain niveau, il faut être réaliste : les dollars investis doivent correspondre à un certain nombre de paires d'yeux..."

 

Alors adieu la saison 3 de Mindhunter ? Comme il ne faut jamais dire jamais, Fincher lâche : "Peut-être dans cinq ans..." Mais a priori, ce n'est pas du tout dans ses plans et les stars du casting (Jonathan Groff, Holt McCallany et Anna Torv) ont d'ailleurs été libérées de leurs contrats.

Et puis le cinéaste avoue que le drama lui a pris beaucoup (trop ?) de temps. "Nous avions fait la première saison de Mindhunter sans showrunner, avec moi qui bidouillait chaque semaine. J'ai fait venir Courtenay Miles, une assistante réal, avec laquelle j'avais travaillé et qui voulait écrire. Et elle a fini par co-showrunner Mindhunter [pour la saison 2]. Mais on faisait des semaines de travail de 90 heures ! C'est le genre de projet qui absorbe tout dans votre vie. Quand j'ai eu fini, j'étais épuisé et je me suis dis à moi-même que je n'avais pas vraiment la force de m'attaquer, pour le moment, à la saison 3..."

Mindhunter n'est donc pas annulée officiellement, mais la série sera vraisemblablement difficile à remettre sur les rails.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 22 Octobre 2020

Avec Meryl Streep et Nicole Kidman au casting, le prochain projet tout en paillettes de Ryan Murphy pour la plateforme de streaming a de quoi nous faire saliver. Il sera disponible dès le 11 décembre sur Netflix à l'international.

Ryan Murphy, fana de Broadway ? Pas qu'un peu ! Après avoir adapté la pièce gay historique The Boys in the Band avec un beau casting en septembre dernier, le méga-producteur américain renouvèle l'expérience avec la comédie musicale The Prom.

Inaugurée en 2016 sur les planches new-yorkaises, elle est désormais transposée en film, disponible à compter du 11 décembre sur Netflix. Alors que la bande-annonce vient de tomber, on trépigne d'impatience devant ce somptueux casting.

Une histoire très queer

The Prom, c'est avant tout l'histoire d'Emma, une ado de terminale à qui on refuse le droit d'aller au bal de promo avec sa petite amie au bras. Une discrimination lesbophobe qui ne passe pas, en tout cas pour Dee Dee, Barry, Angie et Trent. Ces quatre théâtreux déchus se rendent alors dans l'Indiana afin de venir en aide à Emma, saisissant cette opportunité pour redorer leur blason et rebooster leurs carrières respectives.

Très glitter, très glamour, ce premier trailer se situe dans la veine des autres projets spectaculaires de Ryan Murphy, sa récente mini-série Hollywood en tête de liste. Au casting, on reconnaît deux pointures du cinéma, Meryl Streep et Nicole Kidman, ainsi que d'autres visages familiers du petit écran à l'instar de Keegan Michael-Key (Friends From College), Andrew Rannells (Girls) ou encore Kerry Washington (Little Fires Everywhere).

Crédit photo : Netflix

Source tétû

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0

Publié le 20 Octobre 2020

Le film produit par Denzel Washington sortira le 18 décembre sur Netflix.

 
 
 

Pour son dernier rôle, Chadwick Boseman incarne Levee, un trompettiste talentueux et ambitieux qui subit la loi de la volcanique Ma Rainey (Viola Davis), chanteuse principale et leader incontestée de son groupe de musique. Une histoire qui se déroule dans le Chicago des années 20 et est adaptée de la pièce de théâtre éponyme d’August Wilson, le célèbre auteur de théâtre afro-américain. 

Le Blues de Ma Rainey (Ma Rainey's Black Bottom en VO) est un projet initié par Denzel Washington, grand fan de l’auteur qu’il a déjà porté à l’écran dans Fences, où il tenait le poste de réalisateur et le premier rôle, avec déjà Viola Davis au casting. Washington se contente cette fois de la casquette de producteur, laissant la mise en scène avec George C Wolfe et le premier rôle masculin à Boseman. Découvrez la bande-annonce qui vient d’être dévoilée par Netflix : 

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #lesbien

Repost0