lesbien

Publié le 20 Mai 2018

Alors que "Un couteau dans le coeur" concourt pour la Palme d'or, le film porté par Vanessa Paradis a largement divisé la critique. De quoi lui ôter ses chances d'être dans le palmarès de Cannes 2018 ?

Il était forcément attendu, autant pour son actrice principale que pour son sujet, hautement sulfureux. Un couteau dans le coeur a fait son entrée en Compétition officielle, hier soir, jeudi 17 mai. L'occasion pour Vanessa Paradisde faire crépiter les flashs, avant que les premiers festivaliers ne découvrent ce thriller érotique réalisé par Yann Gonzalez (Les Rencontres d'après minuit)

À la sortie de la projection, les premiers avis ont fusé. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le film a beaucoup divisé la critique. Côté positif, on loue bien évidemment la prestation de Vanessa Paradis, "une de ses performances les plus impressionnantes" pour The Hollywood Reporter, tandis qu'on voit naître ici ou là sur Twitter des pronostics sur un potentiel Prix d'interprétation féminine. "Délicieux film gore théâtral" pour THR, "parodie et hommage à Cruising de Brian de Palma à la fois kitsch et coquin, brillant d'une bande originale et d'une lumière unique" pour Variety, "thriller mélo et baroque souvent très beau" chez Première, Un couteau dans le coeur est essentiellement salué pour son esthétique visuelle, son actrice principale et la musique signée M83 (Anthony Gonzalez, le frère de Yann).

Côté négatif, "la compétition officielle tient son nanar" d'après Le Figaro. Un couteau dans le coeur est "une étrange histoire sans queue ni tête, (...) un fantasme sur pellicule ni assez drôle ni assez sérieux" pour The Guardian, on souligne "le manque de profondeur de ses personnages et l'atomisation de sa ligne narrative" dans Le Monde, "kitsch, creux, mal joué et surtout pas sensuel du tout" et digne d'"Un mauvais clip de Mylène Farmer" pour un critique de 20 Minutes, alors que pour The Wrap, "l'actrice et la musique de Yann Gonzalez surnagent de ce film d'horreur bordélique aussi fascinant que difficile à regarder".

En revanche, c'est sur Twitter qu'on est le moindre tendre. Certains festivaliers n'ont pas hésité à dézinguer totalement le film français. "Un navet cinématographique", "un truc informe et insupportable", "Meta-nanar visuellement non inspiré", "un giallo anesthésié par son envie de bien faire, désincarné et extrêmement consensuel", "Scénar foireux, jeu d'acteur pitoyable, dialogues nazes au possible, y a rien à garder, c'est si gênant", peut-on notamment lire sur le réseau social...

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Cannes 2018, #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 20 Mai 2018

Jeudi 17 mai 2018, à l'occasion du "International Day Against Homophobia, Biphobia, Intersexism and Transphobia", les ministres des Sports et de la Culture ont cru bien faire en postant un cliché pris par Olivia Ciappa dans lequel elles se présentent comme un couple imaginaire lesbien. Mal leur en a pris...

En 2013, au moment des débats sur le Mariage pour tous, le photographe Olivier Ciappa s'était fait un nom en proposant toute une série de photos de couples imaginaires du même sexe avec l'aide de dizaines de personnalités. Depuis, même si la loi a été adoptée, on assiste à une explosion des actes homophobes en France et ce genre de message médiatique paraît bien insuffisant et insignifiant... Il en a fait l'amère expérience.

Sur Twitter, la très médiatique Marlene Schiappa, secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les hommes et les femmes, a dévoilé une photo où elle pose enlacée avec sa collègue des Sports, Laura Flessel. "Avec @FlesselLaura, nous avons formé un couple au moment de notre nomination au gouvernement il y a un an pour l'objectif du grand artiste @OlivierCiappa et ses 'Couples de la République' engagés contre les discriminations & pour l'amour dévoilée aujourd'hui #17mai #LGBT", a-t-elle écrit en légende. Un "coup" médiatique largement critiqué sur la Toile. "Vous savez, il existe de vrais couples homosexuels un peu partout en France. Ce concept 'imaginaire' est assez dégueulasse" ; "Trop beau ce couple lesbien imaginaire. Elles vont pouvoir imaginer ne pas subir de discrimination en cherchant un appartement, elles vont pouvoir fonder une famille imaginaire avec la PMA imaginaire, Sortir main dans la main dans une rue imaginaire en toute sécurité" ; "Vivement les photos de Marlène et Laura en SDF" ; "Pink washing odieux ! Les LGBT ne sont pas votre caution progressiste !" ou encore "Le problème c'est aussi (et à mon sens, surtout) que ces femmes font partie d'un gouvernement qui ne fait rien d'autre qu'une opération de com' (donc, qui ne fait rien) pour les droits des personnes LGBT+. C'est cette hypocrisie que je trouve insupportable", peut-on lire !

Ces critiques interviennent à un moment où SOS Homophobie annonce que pour la deuxième année consécutive il y a eu une hausse des actes homophobes en France en 2017. De très nombreux internautes, militants ou pas, reprochent ainsi aux ministres le manque d'action concret du gouvernement sur le terrain.

Très touché par les critiques, Olivier Ciappa a plusieurs fois réagi sur les réseaux sociaux. "Vous savez sans doute que les 3/4 de l'exposition est composée de vraies familles et de vrais couples. La centaine de personnalités qui y participent sont un vecteur incroyable pour permettre l'acceptation et casser les clichés auprès du public le plus réfractaire", a-t-il souligné.

Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie, #lesbien

Repost0

Publié le 17 Mai 2018

La comédienne prépare son premier long-métrage : l'adaptation de The Chronology of Water.

Elle figure comme l’une des actrices les plus talentueuses de sa génération. Six ans après l'arrêt de TwilightKristen Stewart veut passer derrière la caméra après avoir grandi et s’être affirmée dans le paysage du 7ème art, en tournant avec des Walter Salles ou autre Olivier Assayas. Membre du jury de la sélection de la Palme d'or, cette année au Festival de Cannes, la comédienne a annoncé lors d’une interview accordée au site du festival qu’elle préparait son premier long-métrage, après avoir réalisé un court, Come Swim, qu’elle a présenté sur la Croisette l'an dernier.

"J’adapte des mémoires, The Chronology of Water, de Lidia Yuknavitch qui vient de Portland", a-t-elle annoncé. Kristen Stewart poursuit : "J’adore ses romans mais ses mémoires sont profondément personnelles. Je l’ai dans la peau et je le savais déjà avant de la rencontrer. Je tourne le film cet été mais avant ça, mes seuls objectifs, c’est de terminer le scénario et trouver une actrice spectaculaire parce que je vais écrire le meilleur rôle féminin du monde ! Je vais écrire ce rôle que j’aurais vraiment aimé jouer." 

The Chronology of Water racontera la vie d'une ancienne nageuse bi-sexuelle. Tombée dans des addictions, elle se sauvera grâce à l'amour et la parentalité.

Un projet ambitieux, surtout lorsqu’on sait que l’été arrive dans moins de deux mois.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 17 Mai 2018

Portia De Rossi arrête la comédie ! La désormais ex-actrice a confirmé la nouvelle sur le plateau de l'émission Ellen, produite et présentée par son épouse Ellen DeGeneres. Elle se lance dans l'art avec un studio/galerie baptisé GENERAL PUBLIC®.

Contrairement à de nombreux autres professionnels, les acteurs, les chanteur ou les mannequins n'ont pas d'âge limite pour partir à la retraite. Portia De Rossi a fixé le sien à 45 ans. La comédienne met fin à sa carrière, c'est ce qu'elle a annoncé à son épouse, devant des millions de téléspectateurs.

C'est sur le plateau d'Ellen, animée par son épouse Ellen DeGeneres, que Portia De Rossi a confirmé l'info. La présentatrice lui a ouvert la voie en la remerciant d'être venue sur son plateau (Portia De Rossi y était passée en février pour l'anniversaire de sa femme) et d'avoir surmonté son aversion pour les interviews. "En réalité, c'est la raison pour laquelle elle a arrêté la comédie. Tu as décidé que tu ne voulais plus jouer et tu as quitté [la série] Scandal."

"J'approchais les 45 ans et je me demandais si il y avait quelque chose que je n'avais jamais fait avant, qui serait un défi et différent et dans lequel je pourrais me lancer, explique Portia De Rossi. Je savais en quelque sorte ce que serait la comédie dans les 10, 20 prochaines années donc j'ai décidé d'arrêter et de créer une entreprise." Cette entreprise baptisée GENERAL PUBLIC® est un studio d'art qui expose et vend des toiles de peinture en 3D.

Portia De Rossi apparaît tout de même dans la nouvelle saison de la série Arrested Development, disponible sur Netflix à partir du 29 mai.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 16 Mai 2018

 

 

 

 

 

Avec "Carmen & Lola", l'Espagnole Arantxa Echevarria signe un premier long métrage évoquant avec beaucoup de sensibilité et d'humanité une histoire d'amour au féminin dans le milieu gitan où l'homosexualité est particulièrement taboue.

 

Projeté ce mardi à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes, candidat à la Caméra d'or qui récompense le meilleur premier film des sélections du Festival, ce long métrage réunit essentiellement des acteurs amateurs recrutés au sein de la communauté gitane de Madrid au terme d'un casting difficile de six mois en raison du thème du film.

"Dès le début, nous savions que nous devions coller à la réalité. Il y a peu d'actrices et d'acteurs gitans car ils sont rarement poussés dans cette voie artistique", a expliqué Arantxa Echevarria dans ses notes d'intention.

Le plus compliqué a été de trouver pour les rôles principaux deux adolescentes gitanes prêtes à s'engager dans le projet "malgré la marginalisation dont le film pourrait souffrir", a ajouté la réalisatrice inspirée par une histoire vraie.

Le premier mariage lesbien a été célébré en Espagne, à Grenade, en 2009. Les épouses, gitanes, avaient fait part dans la presse du rejet dont elles ont fait l'objet dans leur communauté dès leur liaison connue.

Dans le film, Carmen est destinée à reproduire un schéma qui se répète de génération en génération, comme toutes les femmes gitanes : se marier et avoir des enfants. Jusqu'au jour où l'adolescente croise le regard de Lola, du même âge qu'elle.

"J'ai voulu représenter la culture gitane avec respect et pudeur. Je voulais que notre caméra voit sans juger alors que dans le même temps ces mêmes images mettent dans la situation difficile de prendre parti. Il est impossible de rester neutre", estime la cinéaste.

Les deux actrices principales sont rayonnantes à l'écran : Zaira Romero (Lola), 16 ans, n'avait jamais tourné tout comme Rosy Rodriguez (Carmen), 17 ans, 897e candidate du casting. Elle a été réellement mariée à 15 ans, avant de quitter son mari six mois plus tard.

Malgré ses premiers émois pour Lola, Carmen ne renonce pas à ses fiançailles organisées dans la communauté gitane avec les mêmes fastes que le mariage, tandis que la religion est très présente. Lola qui consulte des sites de rencontres en cachette dans un cyber-café, refuse pour sa part un destin tout tracé sous l'autorité d'un mari.

Petit à petit, l'idylle s'installe entre les deux adolescentes, une "abomination" selon les deux familles qui la découvriront par hasard.

Un autre film évoque à Cannes une romance entre deux jeunes femmes: "Rafiki", premier film kényan sélectionné sur la Croisette mais censuré dans son propre pays.

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Cannes 2018, #lesbien

Repost0

Publié le 15 Mai 2018

Deadpool 2 est enfin là - et les rumeurs d'une romance entre personnages de même sexe dans le film étaient vrais.

Brianna Hildebrand fait un retour en tant que jeune mutante Negasonic Teenage Warhead, mais cette fois elle n'est pas vraiment seule. Au début du film, le personnage de X-Men présente sa nouvelle petite amie - la méchante Yukio (Shioli Kutsuna).

Sans faire trop de spoiler, le couple se tient par la main à l'écran et confirme explicitement qu'elles sortent ensemble, et Deadpool lui-même remarque qu'elles forment un beau couple.

Le couple n'a pas le rôle le plus important dans l'intrigue, mais leur existence a valu des éloges au film.

L'inclusion marque un accomplissement incroyable pour le film et le genre de super-héros.

Deadpool 2 apporte enfin des super-héros queer au grand écran avec une romance lesbienne

Tim Miller et Reynolds ont décrit leur version du personnage comme pansexual. Deadpool 2 présente également le super-héros Shatterstar (Lewis Tan), qui est bisexuel dans les bandes dessinées, mais sa sexualité n'a pas été explorée à l'écran.

Brianna Hildebrand, qui joue Negasonic, est aussi lesbienne dans la vraie vie.

La star a filmé une vidéo It Gets Better en 2016, expliquant: «Je savais très tôt que j'aimais les garçons et les filles. En grandissant dans un foyer plutôt religieux, je savais que tout le monde ne serait pas aussi à l'aise avec la personne que j'étais et ce n'est qu'au collège que j'ai réalisé combien de personnes ressentiraient le besoin de mettre une étiquette sur moi, et tout au long de l'école secondaire, j'ai vraiment lutté avec ça. Je ne savais pas à quel groupe j'appartenais. "

Elle a ajouté que "l'idée de mettre une étiquette bisexuelle, lesbienne ou pansexuel sur moi serait extrêmement limitant".

Hildebrand a déjà joué dans  First Girl I Loved , qui racontait l'histoire de deux adolescentes luttant avec leur sexualité et leur attirance pour l'autre.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 15 Mai 2018

La nouvelle version de la série magique va bel et bien être mise à l'antenne.

Cette fois, il aura bien lieu. Après avoir été maintes fois développé et annulé, le reboot de Charmedva bel et bien voir le jour, cette année, sur la chaîne américaine CW, qui a officiellement commandé la série ces derniers jours. Elle diffusera cette nouvelle version du Pouvoir des Trois dans sa grille 2018-2019.

On y suivra les soeurs Pruitt (et non plus les soeurs Halliwell). Madeleine Mantock jouera l'aînée, Macy, une scientifique. Sarah Jeffery sera Maggie (anciennement Madison), la cadette âgée de 18 ans et très sportive. Enfin Melonie Diaz jouera Mel, la vingtaine, ardente féministe, très émotive et qui aime avoir le contrôle.

Le synopsis officiel de la série annonce : "Après la mort tragique de leur mère, trois soeurs dans une ville universitaire sont stupéfaites de découvrir qu'elles sont des sorcières. Bientôt, ce trio puissant devra rester uni pour lutter jour après jour contre des forces surnaturelles auxquelles chaque sorcière moderne doit faire face, et vaincre les puissants démons afin de renverser le patriarcat."

Jessica O'Toole (Jane the Virgin) et Amy Rardin ont produit et réécrit cette nouvelle version de Charmed, pour CBS Television Studios. Le réalisateur Brad Silberling et Ben Silverman seront les producteurs exécutifs.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 5 Mai 2018

C'est un peu court : 39 s ! Mais si vous ne les avez pas encore vu ça peut vous donner l'envie d'aller faire un tour vers ces séries incroyables comme :

- sense8, Dear white people, Orphan black, Narco, et  She’s Gotta Have It.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0

Publié le 2 Mai 2018

Alors que la saison 2 vient de commencer, Hulu a renouvelé la série à succès The Handmaid's Tale pour un troisième, selon Deadline.

La série, basée sur le roman dystopique de Margaret Atwood, a déjà remporté 8 prix, y compris pour le meilleur drame, meilleure actrice, meilleure actrice pour un second rôle et meilleure écriture. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 1 Mai 2018

Duck Butter

Avec   , ,  

Deux femmes, mécontentes de la malhonnêteté qu'elles rencontrent dans les relations amoureuses, décident de faire un pacte pour passer 24 heures ensemble dans l'espoir de trouver une nouvelle façon de créer une intimité.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0