lesbien

Publié le 14 Juin 2017

"Avengers : Infinity War" devrait rassembler à l'écran un nombre record de super-héros. On apprend aujourd'hui que Danai Gurira, que l'on découvrira dans "Black Panther", sera elle aussi de la partie.

Deadline révèle que l'actrice Danai Gurira a rejoint le casting d'Avengers : Infinity War. Elle y reprendra son rôle de Okoye dans Black Panther. Il s'agit d'une des guerrières féroces qui forment les Dora Milaje, la garde rapprochée de la famille royale et de T’Challa, alias Black Panther.

Est-ce qu'elle sera la première super-héro lesbienne et black ?

Danai Gurira est connue du grand public pour son rôle iconique de Michonne dans la série The Walking Dead qu'elle incarne depuis 5 ans. 

Black Panther, dont la bande-annonce et l'affiche ont été dévoilées la semaine dernière, suit T'Challa, souverain de Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Le courage du super-héros sera mis à rude épreuve lorsqu'un vieil ennemi resurgit. 

La bande-annonce de Black Panther, en salles le 14 février 2018 :

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #lesbien

Repost0

Publié le 10 Juin 2017

Atomic blond

Date de sortie 16 août 2017 

L'agent Lorraine Broughton est une des meilleures espionne du Service de renseignement de Sa Majesté ; à la fois sensuelle et sauvage et prête à déployer toutes ses compétences pour rester en vie durant sa mission impossible. Envoyée seule à Berlin dans le but de livrer un dossier de la plus haute importance dans cette ville au climat instable, elle s'associe avec David Percival, le chef de station local, et commence alors un jeu d’espions des plus meurtriers.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 10 Juin 2017

Rosewood débarque ce soir sur M6. Cette série suit le docteur Beaumont Rosewood (Morris Chestnut), un brillant pathologiste qui dirige un laboratoire doté de hautes technologies. Il effectue des autopsies pour la police de Miami et découvre ainsi des indices que ses collaborateurs ne voient pas. L'inspectrice Villa (Jaina Lee Ortiz), sa partenaire au sein de cette section criminelle, a un caractère bien trempé. Elle est à la fois impressionnée par les incroyables capacités de Rosewood, et particulièrement agacée par son optimisme à toute épreuve. Les perspectives positives de Rosewood et son désir de croquer la vie à belles dents entrent en conflit avec lui-même lorsqu'il est confronté à de sérieux problèmes médicaux, et qu'il rencontre des victimes dont les vies ont été brutalement interrompues...

Dans son labo, il est entouré de

  • Gabrielle Dennis : Pippy Rosewood, la sœur lesbienne de Rosewood et de 
  • Anna Konkle  : Tara Milly Izikoff aka TMI qui est sa fiancée. Elles sont sur le point de se marier.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 8 Juin 2017

Découvrez les premières images d'Embrasse-moi !, la première comédie d'Océanerosemarie adaptée de sa pièce de théâtre à succès.

Avec son premier film Embrasse-moi !, la chanteuse et auteur Océanerosemarie porte à l'écran son spectacle La Lesbienne invisible, variation autobiographique et comico-militante saluée de sa vie de jeune lesbienne. Une envie de longue date pour l'auteur, qui désespérait de voir enfin au cinéma une comédie romantique entre deux femmes. Exit cette fois les questions militantes ; la jeune femme a voulu écrire avec Cyprien Vial, le réalisateur du remarqué Bébé Tigre, un film sans coming-out ni combat social, mais qui épouse parfaitement les codes classiques du genre : "Une rom-com 2.0 : universelle, pop et populaire, tendre, drôle et solaire ! Je rêvais que des lesbiennes puissent être les héroïnes lambda de cette forme de cinéma mainstream".

Pari semble-t-il réussi, à en juger par ces premières images doucement euphoriques. Océanerosemarie, qui garde son pseudo à l'écran, s'éprend de la lunaire Alice Pol (Cécile), qui a cartonné au box-office en 2016 dans RAID Dingue, le dernier film de Dany Boon. Célibataire endurcie, cette dernière semble d'abord insensible aux charmes de sa prétendante ostéopathe, dont le train de vie fêtard et débridé est aux antipodes de ses envies. Soutenue par une bande d'amis soudés (dont Grégory Montel, vu dans Dix Pour Cent), des ex très présentes (Nicole Ferroni, Laure Calamy, aussi vue dans Dix Pour Cent) et une mère qui n'a pas sa langue dans sa poche (Michèle Laroque, hilarante), notre héroïne mettra tout en oeuvre pour séduire celle qu'elle pense être la femme de sa vie. Y parviendra-t-elle ?

Réponse le 5 juillet prochain.

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 7 Juin 2017

La controversée et subversive écrivaine se confie sur un sujet dont elle parle peu, la maternité.

Alors que vient de sortir, en mai, son dernier roman Vernon Subutex 3, Virginie Despentes revient sur le devant de la scène littéraire en concluant sa trilogie de manière magistrale. Une page qui se tourne pour la reine de la littérature trash, l'occasion aussi de faire un point sur sa vie et sur ce qu'est devenue l'ado rebelle et punk, passée écrivaine incontournable et souvent dérangeante.

Dans une interview accordée à Marie Claire, elle avoue s'être "beaucoup embourgeoisée", loin de l'image un peu crade de l'artiste torturée, en proie aux addictions à la drogue et à l'alcool qui fit son succès. L'argent a aidé. "Pour la première fois, je sais que je peux avoir un cancer du sein, le soigner et ne pas tout perdre", lâche-t-elle, consciente toutefois que ce système de soin est en danger. Plus à l'aise socialement, mais tout aussi engagée.

Virginie Despentes, 47 ans, s'est également exprimée sur sa vie personnelle. Elle révèle être amoureuse d'une femme, une tatoueuse, et se confie sur sa vie apaisée. "Ma vie à 27 ans, c'était : je ne peux pas m'arrêter de boire même quand je veux ne pas boire, je prends de la cocaïne, c'est plus du tout festif mais je ne peux pas m'en empêcher, comme de me mettre dans des histoires ultradouloureuses. Je ne contrôlais plus du tout", confesse la romancière et réalisatrice.

Sur la voie de l'apaisement, la machine à best-sellers s'épanche aussi sur un sujet qu'elle a rarement abordé, la maternité. "J'y ai pensé autour de 30 ans et j'ai arrêté d'y penser à 35, lâche l'auteure de Baise-moi et d'Apocalypse bébé. Je suis très heureuse de ne pas en avoir eu ; ne rien faire est vraiment l'activité que je préfère et ça arrive rarement quand tu es maman."

Interview à retrouver en intégralité dans Marie Claire, N° 779 du 3 juin 2017.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 28 Mai 2017

La saison 2 de la série originale Netflix d'Aziz Ansari, Master of None , reçoit les éloges de la part de la critique et des fans, notamment pour sa puissante exploration de ce que l’on peut vivre en faisant son coming out dans une famille dans la communauté noire. Dev "s (Ansari),est le meilleur ami d'enfance de Denise (jouée par Lena Waithe) qui est lesbienne. Ce sont les deux stars de l'épisode, intitulé" Thanksgiving ".

Avertissement: spoilers !

L'épisode commence en 1992 et s'étend sur plus de 25 ans, explorant les étapes maladroites, provocantes, joyeuses et déchirantes de la vie de Denise. En 1995, Denise refuse de porter la robe que sa mère (Angela Bassett) a choisit pour elle pour le dîner de Thanksgiving, optant plutôt pour un pantalon, un sweat à capuche surdimensionné au grand désarroi de sa mère.

En 1999, Denise et Dev (Ansari) fument discrètement dans la chambre de Denise avant le repas de Thanksgiving, et elle admet son attirance pour les filles pour la première fois. "J'ai toujours pensé que c’était fort probable", explique Dev. "Tu es la seule fille qui portait des Jordans »

Dev demande à Denise pourquoi elle ne veut pas le dire à sa mère. «Être gay, ce n'est pas quelque chose dont les black aiment parler», explique-t-elle. "Tout est un concours et tes enfants sont comme des trophées. Moi, être gay, c'est perdre ton trophée".

Denise finit par faire son coming out auprès de sa mère un jour de Thanksgiving, sept ans plus tard. Denise se rend compte qu'il est temps de dire à sa mère la vérité. "Je n'aime pas avoir des relations sexuelles avec des hommes", explique-t-elle à sa mère. "Je suis gay. J'ai toujours été gay. Mais je suis toujours la même personne. Je suis toujours ta fille. Rien n'a changé".

Sa mère essuie les larmes coulant sur son visage. "Je ne veux pas que la vie soit difficile pour toi. Il est assez difficile d'être une femme de couleur dans ce monde ". Basset s'étouffe, "Je n'ai jamais pensé que j'aurais une fille gay."

Waithe, qui a co-écrit " Thanksgiving ", a déclaré que l'épisode était largement basé sur sa propre vie. Elle était un peu mal à l'aise de revivre son coming out  si viscéralement, et sa mère s'inquiétait de la perception des gens concernant sa réaction, mais Waithe voulait montrer la complexité des émotions.

Cela aurait pu être dur et profondément personnel, mais c'était une histoire importante que Waithe a voulu partager avec le monde. Elle croit que les écrivains minoritaires ont la responsabilité de partager leurs histoires authentiquement et honnêtement. "Dans ce monde, nous sommes souvent réduits au silence", a-t-elle déclaré à Out Magazine . "Particulièrement en tant que femme de couleur, on vous dit de vous taire et de vous asseoir. Nous avons été silencieuse depuis des centaines d'années. Maintenant c’est fini."

Après une saison 2 assez brillante dans son (ses) propos et sa réalisation (notamment cet épisode d'ouverture en noir et blanc en Italie), Aziz Ansari semble vouloir faire un break de Master of None. À Vulture, il confie qu'il n'a pas spécialement envie de faire une saison 3 de sa série Netflix dans l'immédiat : "Si on ne devait pas faire de troisième saison, je serais mal de ne pas continuer. Mais en même temps, je n'ai pas envie de le faire sans qu'on soit aussi inspiré qu'on l'a été. La raison pour laquelle non a fait un break entre la saison 1 et la saison 2, c'était pour qu'on puisse monter d'un cran. Je n'ai pas envie de faire moins bien, que ce ne soit pas aussi cool et excitant". 

Donc pour le moment rien ne semble acté, mais il précise qu'il aimerait beaucoup relancer Master of None quand il aura "60 ou 70 ans". Ce qui nous laisse pas mal de temps à attendre sans savoir si Dev terminera sa vie avec Francesca.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Coming out

Repost0

Publié le 28 Mai 2017

Cannes 2017: Emmanuelle Seigner, Eva Green et un baiser fougueux devant Polanski

Présenté Hors Compétition, le film "D'après une histoire vraie" de Roman Polanski prépare avec sensualité la montée des marches.

 

Alors que le Festival de Cannes 2017 touche à sa fin, Roman Polanski présente Hors Compétition sa dernière oeuvre, l'adaptation du best-seller D'après une histoire vraie. Avant la montée des marches qui s'annonce palpitante ce soir, l'équipe du film s'est retrouvée pour le traditionnel photocall. Autour du cinéaste polonais, ses deux actrices, Emmanuelle Seigner et Eva Green, mais aussi Vincent Perez, le compositeur Alexandre Desplat et l'auteure du roman originel, Delphine de Vigan.

Mais devant le mur de photographes, ce sont bien les deux muses de ce thriller qui ont aimanté les regards. Les deux envoûtantes comédiennes, Emmanuelle Seigner d'une part, et de l'autre la toujours sublime Eva Green, ont littéralement assuré le spectacle, affichant une tendre complicité qui s'est soldée par un fougueux baiser sur la bouche déposé par la femme de Roman Polanski sur les lèvres de la fille de Marlène Jobert

D'après une histoire vraie, dont la sortie est prévue le 1er novembre, raconte comment Delphine (Emmanuelle Seigner), l'auteure d'un roman intime consacré à sa mère et devenu best-seller, se retrouve, déjà éreintée par les sollicitations multiples et fragilisée par le souvenir, tourmentée par des lettres anonymes l'accusant d'avoir livré sa famille en pâture au public. La romancière est en panne, tétanisée à l'idée de devoir se remettre à écrire. Son chemin croise alors celui de Elle (Eva Green). La jeune femme est séduisante, intelligente, intuitive. Elle comprend Delphine mieux que personne. Delphine s'attache à Elle, se confie, s'abandonne. Alors qu'Elle s'installe à demeure chez la romancière, leur amitié prend une tournure inquiétante. Est-elle venue combler un vide ou lui voler sa vie ?

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Cannes 2017, #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 17 Mai 2017

Emma Stone interprète  la  joueuse de tennis Billie Jean King dans le film  the » Battle of the Sexes «.

Le film se concentre sur le match de tennis qui a réellement eu lieu en 1973 entre King et Bobby Riggs (Steve Carell), qui fut l'un des événements sportifs les plus regardés de tous les temps. Pris dans une tempête médiatique, la vie privée des 2 stars de tennis fut étalée au grand jour, y compris la dépendance au jeu de Riggs et la relation lesbienne de King.

Sortie prévue le 22 septembre 2017

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 15 Mai 2017

Nous sommes tous conscients que le film de Jordan Peele's, Get Out, est l'un des meilleurs films de l'année.

Selon The New York Times , Blum s'associe à Bessie et au cinéaste Dee Rees pour réaliser un nouveau film d'horreur sur des lesbiennes black vivant en banlieue.

Le film, actuellement sans nom, sera basé sur les expériences de Rees dans l’Amérique profonde - a-t-elle déclaré lors dans l'interview: «Nous y étions, ma femme et moi, deux lesbiennes black, et lorsque nous sommes arrivées au tout début, nous avons du nous battre tous les jours contre pleins de  toutes  petites Choses: 'Pourquoi est-ce que ça c’est là-bas? Tu l’as bougé ?' Peut-être que c'était un fantôme ?. Ou peut-être que c'était une autre force, comme si nous ne voulions pas y être ou  nous y installer.

Un long métrage avec des femmes lesbiennes de couleurs en tant que protagonistes, dans un climat d'horreur c’est à la fois passionnant, effrayant et politiquement chargé? . Et si ce prochain film est de la même trempe que « get out », nous aurons probablement un grand blockbuster gay sur nos écrans.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

Elle répond aux critiques sur son couple.

Hier, jeudi 4 mai, un nouvel épisode de Cauchemar en cuisine était diffusé sur M6. Philippe Etchebest a cette fois-ci dû venir en aide au couple formé par Mélody et Marie, sur le point de mettre la clé sous la porte. Depuis cinq mois, elles tentent tant bien que mal de faire face aux dépenses engendrées par leur restaurant, baptisé O Franco Thaï et situé à Marseille. Mélody ne peut plus payer d'employés, c'est donc Marie qui gère le service ainsi que la comptabilité. Une situation pesante pour le couple.

Sur Twitter, le cas de Mélody et Marie a fait réagir les internautes. Mais si certains ont évoqué les difficultés professionnelles des restauratrices, d'autres ont posté des messages homophobes visant les deux jeunes femmes.

Il y aura toujours de l'homophobie

Face à ces attaques, le couple a répliqué par l'intermédiaire de nos confrères de Télé Loisirs. "J'assume totalement ce que je suis. Mon entourage me soutient et je n'ai pas de comptes à rendre aux autres gens", a lancé Mélody. "On est en 2017, ouvrez votre esprit !", s'est-elle par la suite exclamée, avant d'ajouter : "Je trouve ça assez dommage pour les gens qui ont fait ce genre de commentaires... Mais il y aura toujours de l'homophobie."

De son côté, Marie a assuré que ces critiques ne les touchaient "absolument pas". "J'ai suivi la soirée sur Facebook, sur les pages officielles de l'émission et de Philippe et les gens étaient vraiment bienveillants. C'est ça que je veux retenir", a alors expliqué la chérie de Mélody.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #lesbien, #homophobie

Repost0