Articles avec #netflix tag

Publié le 7 Février 2020

L’interprète d’Eric dans Sex Education s’est confié sur l’importance de la représentation des personnes LGBT racisées. Et de son personnage salutaire.

C’est un rôle d’importance. Et son interprète le sait. Ncuti Gatwa, qui interprète Eric dans la série Netflix Sex Education s’est confié dans une interview à IndieWire sur l’importance de son personnage pour la visibilité des personnes racisées LGBT.  « C’est cool d’avoir un personnage gay, un personnage noir, au centre de l’histoire, dans une série comme ça, dans une série qui touche autant de gens. C’est important, et j’espère que les autres petits garçons noirs autour du globe pourront se dire « Oh, Eric est comme ça, et c’est cool ». C’est important que des personnes différentes occupent ces espaces. Eric est le moteur de sa propre histoire aussi, ce dont je suis très fier. »

Et il est vrai qu’Eric n’est pas seulement le « meilleur ami gay » d’Otis. La série a réussi là où tant d’autres ont échoué à donner à ce « sidekick« , l’acolyte du héros principal, une vraie profondeur. Dans les deux saisons de la série, on voit ainsi Eric lutter contre le harcèlement homophobe, tomber amoureux, interroger son rapport à la religion, à sa famille… « La série traite de problématiques importantes, et grâce à l’humour, on peut faire passer des messages d’une manière qui ne soit pas punitive ou moralisatrice. Mais elle a aussi aidé beaucoup de gens a trouver leur force intérieure, parce que les personnages traversent souvent un conflit interne auquel beaucoup de gens peuvent s’identifier. » 
 
 

Une série salutaire 

« Quand les gens parlent de diversité et d’inclusion, on lève les yeux au ciel ou on cherche à cocher des cases. Mais j’ai l’impression que c’est nécessaire aujourd’hui » confie encore l’acteur, qui a longtemps lutté pour trouver des rôles. L’Anglais de 27 ans a en effet révélé récemment qu’il avait été pendant 5 mois sans domicile fixe avant de décrocher son rôle dans la série.  « Je n’arrivais pas à tout gérer financièrement. J’étais supposé emménager dans un nouvel endroit et c’est tombé à l’eau. Donc pendant 5 mois, avant Sex Education, je dormais sur le canapé de mes amis. Je n’avais pas de maison » a-t-il dit au journal anglais The Big Issue.

Heureusement, le show a succès de Netflix l’a sorti de cette mauvaise passe, en plus de faire gagner en visbilité les personnes racisées homosexuelles. Et ce n’est pas le seul bon point que l’on peut accorder à la série. D’abord, elle a le mérite d’aborder des questions de sexualité qui ne figurent pas dans les manuels scolaires, et d’assumer une promotion volontairement inclusive, quitte à choquer les homophobes. La série présent des sexualités y sont fluides, variées, évoque les fétish, la plaisir féminin; le harcèlement sexuel y est traîté de manière sensible, et un épisode de la saison 2 lève même le voile sur une pratique taboue et pourtant répandue de la sexualité gay…
 
Crédit photo : Instagram Ncuti Gatwa

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 4 Février 2020

« Par les producteurs de Stranger Things », voilà ce que met en avant immédiatement le premier teaser de « I Am Not Okay With This », nouvelle création Netflix qui espère bien avoir trouvé là son nouveau hit. Découvrez les premières images, avant sa mise en ligne fin février.

I Am Not Okay With This a tout, sur le papier, pour devenir un nouveau succès mijoté par Netflix. La firme américaine veut toucher le même public que celui de Stranger Things et y met les formes pour y parvenir. Adaptation des comics de Charles Forsman (à qui l’on doit le roman graphique The End of the F***ing World), la série a quelques atouts à mettre en valeur pour séduire les adolescents. Avec les producteurs de Stranger Things derrière et Jonathan Entwistle, le créateur de l’adaptation de The End Of The F***ing World à la baguette, on voit clairement que le show veut s’inscrire dans cette continuité. I Am Not Okay With This reprendra aussi le ton rétro qui a fait le succès des deux titres qu’on vient de citer, tout en traitant des thématiques de pur teen drama, avec quelques éléments fantastiques au milieu pour pimenter les choses. La recette semble calibrée pour fonctionner.

Le scénario suivra Sydney, une adolescente qui ne trouve pas sa place dans ce monde. La vie est parfois cruelle à cet âge et les relations amoureuses ne sont pas simples à gérer. La jeune fille a d’ailleurs le béguin pour sa meilleure amie, mais elle n’ose lui faire part de ses sentiments. Lorsqu’elle va découvrir qu’elle détient des pouvoirs, son insertion dans le monde ne va pas aller en s’arrangeant.

I Am Not Okay With this, le nouveau The End Of The F***ing World ?

Le premier teaser dévoilé par Netflix délaisse totalement l’aspect fantastique du show pour se concentrer sur une scène de rencontre entre l’héroïne, incarnée par Sophia Lillis, et un garçon (Wyatt Oleff) qui ne sait pas du tout comment la draguer. L’humour rappelle fortement celui de The End Of The F***ing World, les fans du travail de Jonathan Entwistle sur cette précédente série risquent d’adorer celle-là ! On verra comment le fantastique sera traité mais, dans l’immédiat, I Am Not Okay With This se présente vraiment comme un programme qui évoque le difficile apprentissage de la vie quand on s’apprête à pénétrer dans le monde des adultes.

On attendra une autre bande-annonce, plus complète, pour se faire une meilleure idée. Et la mise en ligne ne tardera pas, elle est programmée le 26 février prochain sur Netflix.

Source cinéséries

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0

Publié le 23 Janvier 2020

Netflix a partagé la première bande-annonce de la série  Gentefied.

La série bilingue en 10 parties, suit trois cousins ​​mexicains américains alors qu'ils poursuivent leurs rêves et s'efforcent de maintenir à flot la boutique de tacos de leur grand-père dans un quartier de LA embourgeoisé.

Selon Netflix, la série se concentre sur «la famille, la communauté, l'amour et l'immigration qui perturbe tout » ainsi que «des thèmes importants comme l'identité, la classe et l'équilibre entre la renommée et le rôle de traducteur des enfants pour leurs parents».

La productrice exécutive America Ferrera (Ugly Betty) et Wilmer Valderrama (That 70s Show) sont confirmées comme guest star.

Une nouvelle bande-annonce nous a donné une idée de ce qui allait arriver et a également montré une romance lesbienne entre deux personnages, Yessika Flores (Julissa Calderon) et Ana Morales (Karrie Martin).

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #lesbien

Repost0

Publié le 23 Janvier 2020

L’adolescence est une période déjà suffisamment compliquée pour que l’on y ajoute des pouvoirs incontrôlables. C’est pourtant ce que va subir Sidney dans « I Am Not Okay With This », nouvelle série Netflix portée par Sophia Lillis, l’excellente Beverly Marsh de la récente adaptation de « Ça ».

Après The End of the F***ing World, 13 Reasons Why ou encore Sex Education, Netflix s’apprête à dévoiler sa nouvelle série young adult. Adaptation du roman graphique éponyme de Charles Forsman, I Am Not Okay With This est décrite comme un croisement entre l’univers de John Hugues (La Folle journée de Ferris Bueller), et celui des X-Men, par le site américain ComingSoon.net. Une comparaison qui ne peut que donner envie, tant les deux sont des références pop incontournables au sein des fictions centrées sur les adolescents.

Deux acteurs de Ça chez Netflix

I Am Not Okay With This raconte l’histoire de Sidney, une adolescente de quinze ans qui ne comprend pas le monde qui l’entoure. Depuis la mort de son père, Sidney vit seule avec sa mère et son petit frère dans une banlieue pavillonnaire. Elle est secrètement amoureuse de Dina, sa voisine et meilleure amie, qui est quant à elle attirée par les garçons populaires, mais limités, du lycée. Si l’histoire de Sidney ressemble à celle de millions d’adolescents, il n’est en rien. À la différence des autres, elle est dotée d’un pouvoir métapsychique qui lui joue bien des tours.

Le casting de la série est composé de jeunes talents prometteurs, à commencer par Sophia Lillis et Wyatt Oleff, tous deux apparus dans Ça et sa suite. La première prête ses traits à Sidney. Sofia Bryant (The Good Wife) interprète Dina, la voisine et meilleure amie pour laquelle l’héroïne a le béguin. Kathleen Rose Perkins (Episodes, Gone Girl) et Richard Ellis complètent la distribution.

Créée par Jonathan Entwistle, auquel on doit The End of the F***ing WorldI Am Not Okay With This est chapeautée par Shawn Levy, Dan Cohen et Josh Barry, les producteurs exécutifs de Stranger Things. La série, qui compte huit épisodes, est à découvrir dès le 26 février 2020, sur Netflix.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #lesbien

Repost0

Publié le 21 Janvier 2020

L'acteur James Scully a confirmé que son personnage, Forty Quinn dans la saison deux de la série à succès Netflix : You, n'est pas hétéro et qu'il "ne le sera jamais".

Scully, qui est gay, a été interrogé par un fan lors d'une interview sur Instagram sur la sexualité de son personnage.

"Puisque vous êtes gay, qu'est-ce qui vous a poussé à décider que Forty serait hétéro?", A demandé le fan.
Scully a répondu : "Nous ne l'avons pas fait, et il ne l'a jamais été, et il ne l'est pas et ne le sera jamais."

James Scully avait déjà suggéré que son personnage Forty n'était pas hétéro dans une précédente interview.

"C'était agréable de pouvoir jouer le personnage même si je réalisais rétroactivement [qu'il] était sexuellement fluide."
L'acteur de Netflix pense que son personnage `` aura des relations sexuelles avec les personnes avec qui il l'aura décidé ''.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 20 Janvier 2020

La créatrice Laurie Nunn nous répond.

 

Otis et Maeve sont officiellement de retour. Sex Education vient de sortir sa saison 2 sur Netflix. Et si vous avez déjà dévoré les 8 épisodes durant le week-end, vous vous demandez forcément quand sera diffusée la saison 3.

Sauf que, pour l'heure, Netflix n'a encore rien annoncé officiellement. La créatrice Laurie Nunn, que Première a rencontré fin 2019, nous expliquait ainsi : "On ne sait pas encore si on sera renouvelé. On ne le saura que dans le courant du mois de janvier 2020 au plus tôt." Elle précisait quand même : "L'écriture (de la saison 3) a déjà commencé, mais si ça se trouve, on écrit pour rien... Dans le pire des cas, ça fera une bonne fan fiction (rires) Je la posterai sur le Net !"

Laurie Nunn n'aura certainement pas besoin d'en arriver là. La saison 3 de Sex Education verra très probablement le jour. Et d'ailleurs, le site Spoiler TV suggère - s'appuyant sur des revues de production - qu'elle a déjà été commandée en secret par Netflix. Alors toutes les planètes semblent être alignées et Otis et Maeve rouvriront certainement leur cabinet de conseils en 2021 sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 19 Janvier 2020

What/If (saison 1)

A chaque nouvelle saison, cette série anthologique s'intéresse aux répercussions qu’une simple décision moralement inacceptable peut avoir sur notre vie et celle de ceux qui nous entourent.

Saison 1 : 
Prêts à tout pour financer leur jeune entreprise pharmaceutique, une scientifique et son mari concluent un accord aussi mystérieux que scandaleux.

Je suis très mitigé sur cette série originale Netflix. 

Tout d'abord, j'ai eu beaucoup de mal à comprendre où la série voulait en venir. Il faut attendre les tous derniers épisodes pour enfin se dire : ah oui ! Tout ça pour ça.

Il y a plusieurs histoires parallèles qui par contre m'ont vraiment accroché. Comme celle du couple Todd et Angéla en proie à un médecin psychopathe.

Et celle du trouple Marcos, Lionel et Kevin qui est vraiment torride. 

Dommage, What/if aurait pu être une belle surprise, mais la mayonnaise ne prend jamais. Pas sûr qu'une saison 2 voit le jour...

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 18 Janvier 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 18 Janvier 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 16 Janvier 2020

Kipo and the Age of Wonderbeasts

Le dessin animé DreamWorks  suit l'adolescente Kipo voyageant à travers un monde post-apocalyptique avec sa bande d'amis, rencontrant des animaux mutants en cours de route. L'émission comprend également une représentation LGBT +  avec l'adolescent DJ Benson, joué par Coy Stewart, qui fait son coming out avec désinvolture à mi-chemin de la série.

 Killer Inside : the mid of  Aaron Hernendez

Comment un meurtrier joue-t-il pour la NFL avec un contrat de 40 millions de dollars Killer Inside examine l'ascension et la chute des tabloïds d' Aaron Hernandez , le joueur vedette des New England Patriots reconnu coupable du meurtre de son ami Odin Lloyd. La nouvelle série offre un aperçu de la vie de Lloyd et de Hernandez, racontée à travers les yeux d'amis, de la famille et d'interviews, de films maison, de vidéos judiciaires et d'appels téléphoniques enregistrés. La série documentaire fait valoir que plusieurs forces ont transformé Hernandez en un monstre qui a perpétré ce cauchemar, notamment des parents violents, une toxicomanie, des lésions cérébrales, le culte du football et oui, son homosexualité refoulé. Ancien joueur des Patriots et activiste gay Ryan O'Callaghan est sur place pour offrir sa propre vision de la vie dans le placard de la NFL, tout comme l'ancien coéquipier de Hernandez au lycée… et petit ami secret .

Du côté des séries :


 

Dracula saison 1, le 4 janvier

Transylvanie, Roumanie. 1897. Le Comte Dracula boit du sang tout en dessinant ses futurs projets contre le Londres victorien.

 

Alors attention il n'est pas bisexuel mais bi-homicide. Peu importe le sexe de la personne tant que le sang coule.

Titans saison 2, le 10 janvier

Après être parvenu à noircir l'âme de Dick, le père de Rachel, Trigon, s'efforce que d'autres membres rejoignent les forces du mal. Sans trop d'espoir, Rachel et Gar se lancent dans une bataille contre le puissant Trigon...

AJ and the Queen (avec RuPaul), le 10 janvier

Le drag-queen Ruby Red et son fidèle AJ traversent ensemble les Etats-Unis, à la découverte de nouvelles boites de nuit.

Brooklyn Nine-Nine saison 6, le 14 janvier

Jake et Amy se sont passé la bague au doigt et s'envolent maintenant pour leur lune de miel. Ils s'apprêtent à passer un séjour mouvementé dans une station balnéaire mexicaine. Holt a reçu des nouvelles de sa promotion : elles ne sont pas bonnes. le capitaine du 99 a lui aussi besoin de vacances...

Grace & Frankie saison 6, le 15 janvier

Cette comédie met en scène Jane Fonda (Grace) et Lily Tomlin (Frankie) dans la peau de deux femmes qui voient leur existence changer lorsque leur mari respectif les quittent pour se mettre officiellement ensemble. Les deux femmes vont dès lors s’allier et former un lien indestructible pour affronter le futur main dans la main. Ensemble, avec leur ex-maris et leurs enfants, elle découvre ce que le mot famille signifie vraiment.

Sex Education saison 2, le 17 janvier

Otis va explorer sa nouvelle relation avec Ola (grâce à qui il s'est masturbé pour la première fois). Leur relation devrait devenir plus intime, et ces moments promettent d'être drôles, étant donné le caractère maladroit du jeune garçon. Mais d'un côté, plus il s'entraînera, plus ses cours d'éducation sexuelle seront pertinents ! Quant à Maeve, elle risque de se retrouver en petite phase de déprime, elle qui s'est fait friendzoner par Otis. Comment va-t-elle vivre sa relation purement amicale avec lui ? Va-t-elle se tourner vers le premier venu ? "Pendant ce temps, le lycée Moordale est touché par une épidémie de chlamydia, soulignant le besoin urgent d’offrir aux élèves une meilleure éducation sexuelle. De nouveaux étudiants arrivent en ville et remettent en cause le status-quo"

Quant à Eric, il s'est découvert une certaine confiance en lui et va attirer l’attention de personnes inattendues. Lui et Adam auraient pu se lancer dans quelque chose mais Adam est obligé de déménager dans une école militaire. "Lily a mis en pause ses expérimentations sexuelles pour se concentrer sur ses talents créatifs et trouve une nouvelle amie en la personne d’Ola"

Les Nouvelles aventures de Sabrina partie 3, le 24 janvier

La photo qu’il a dévoilée met en scène un nouveau personnage que l’on n’a pas encore vu, une femme vêtue de noir, que le scénariste appelle "dread banshee". Un nom que l’on pourrait traduire par "esprit de l’effroi". Les banshees sont des esprits féminins de la mythologie celtique qui annoncent de sombres présages. Si une personne voit une banshee, c’est que l’un de ses proches va bientôt mourir.

Next in Fashion, le 29 janvier

Des stylistes font équipe pour créer des looks visionnaires et universels dans ce concours de téléréalité animé par Alexa Chung et Tan France.

Bojack Horseman saison 6 partie B, le 31 janvier

Retrouvez le cheval le plus adulé des années 1990, 20 ans plus tard. Il a beau avoir un caractère de cochon, au fond, c'est quand même un chouette type.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0