Articles avec #netflix tag

Publié le 12 Mai 2020

L'heure des adieux a sonné.

 

La dernière saison de 13 Reasons Why sera lancée le 5 juin prochain sur Netflix. La plateforme vient de l'annoncer à travers ce premier trailer, porté par la chanson "The Night We Met" de Lord Huron, qui dévoile des images inédites de cet ultime chapitre au Liberty High School.

Toute la classe de Clay se prépare à décrocher son diplôme, mais, selon le synopsis officiel, "avant de dire au revoir, ils devront garder un secret dangereux enfoui et faire face à des choix déchirants qui pourraient avoir un impact sur leur avenir pour toujours". Au casting, on verra débarquera de nouvelles têtes, notamment Gary Sinise (Les Experts : Manhattan) qui jouera le Dr Robert Ellman, un thérapeute familial qui essaie d'aider Clay...

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 12 Mai 2020

Un Sex and the City ibérique qui n'a pas totalement emballé la critique.

 

Dans le top 3 des programmes les plus vus en France sur Netflix cette semaine, devant The Eddy, la saison 2 de Dead to Me et les récentes surprises Mes Premières Fois et Outer Banks, on trouve Valeria, une série espagnole totalement inconnue au bataillon.

Cette adaptation d'un best-seller d’Elisabet Benavent, intitulée Dans les pas de Valeria, est emmenée par Diana Gómez. L'actrice qui incarne la Valeria en question est bien connue des abonnés de la plateforme, puisqu'elle a joué Tatiana, la femme de Berlin (Pedro Alonso), dans les dernières saisons de La Casa de Papel. Elle incarne ici une  écrivaine souffrant du syndrome de la page blanche, parlant sexe et conquêtes avec ses meilleures copines Lola (Silma López), Carmen (Paula Malia) et Nerea (Teresa Riott). Mais que veut cette série écrite par Maria Lopez Castano, qui a tout d'une variation ibérique de Sex and the City ?

Le site espagnol CNet évoque un "plaisir coupable" et la rédactrice confie : "Je n'exclus pas que cela ait été accentué par mon ennui pendant le confinement monotone des dernières semaines, mais la série m'a semblé particulièrement colorée et vivante (...) Valeria recèle des conversations franches sur l'orgasme féminin, le sexe insatisfaisant, les relations à plusieurs, la crise du couple... Et oui, il y a aussi beaucoup de scènes de sexe dans Valeria !"

Le journal argentin La Nacion estime que la série "a beaucoup à dire mais ne le dit pas très bien (...) Valeria a l'intention d'être une version madrilène moderne de Sex and the City avec quelques tentatives pour se rapprocher de The Bold Type. Mais la réalisation technique est inégale. Le soin esthétique évident apporté aux images se heurte à un montage bâclé et une incohérence narrative surprenante (...) La série est écrite et dirigée par des femmes qui semblent comprendre le féminisme uniquement comme un slogan de campagne."

Le site américain The Review Geek traite carrément Valeria de "Sex and the City du pauvre". Il explique que, "sur le papier, cette série torride ambition d'explorer des relations modernes avec suffisamment de romance et de drame pour rendre les choses excitantes. L'exécution laisse cependant beaucoup à désirer."

De son côté, Decider résume en quelques mots : "Il n'y a rien de nouveau ou de particulièrement profond dans Valeria, mais le casting est attrayant et l'écriture est efficace, ce qui en fait une série très regardable."

Valeria, saison 1 en 8 épisodes de 50 minutes, sur Netflix depuis le vendredi 8 mai.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #lesbien

Repost0

Publié le 11 Mai 2020

"J'adore vraiment ce casting !" répond Ryan Murphy.

 

A priori, Hollywood est une série limitée, faite de 8 épisodes qui revisitent l'âge d'or de la Cité des Anges, entre réalité d'une époque et pur fantasme fictionnel. Une oeuvre unique et étonnante, qui pourrait tout de même avoir une suite ! En effet, Ryan Murphy a laissé entendre sur Instagram qu'une saison 2 pourrait l'intéresser.

Alors qu'un fan lui demande s'il envisage une saison 2 avec le même casting, Murphy répond que "Hollywood était prévu comme une série limitée, mais elle est devenue tellement populaire que tout le monde réclame une autre saison... Alors qui sait ? J'adore vraiment ce casting !"

Il est donc possible qu'un jour, on retrouve Jake, Raymond, Camille, Rock et les autres pour de nouvelles aventures cinématographiques. Mais en attendant, rien n'est prévu pour l'instant sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Mai 2020

La série Netflix "Hollywood" offre un regard alternatif sur Rock Hudson. Cependant, la réalité était moins rose, et à l'époque, son agent n'a pas hésité à "balancer" les secrets de certains acteurs pour garder protégée l'homosexualité de son client.

Nous sommes en 1955. Rock Hudson est sous contrat chez Universal et sort de plusieurs premiers rôles comme ceux de Taza, fils de Cochise ou Capitaine Mystère et des "films d'amour" dont Son seul amour et le formidable Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk. Grâce à sa carrure, on lui confie des rôles parfois macho mettant en avant son imposante musculature, mais aussi des personnages fragiles et sensibles.

C'est à ce moment que le magazine Confidential contacte l'agent de Rock Hudson, Henry Willson (Jim Parsons dans la série de Ryan Murphy) pour le prévenir que l'homosexualité de son protégé va être divulguée dans les pages du magazine. Rappelons qu'à l'époque, le fait d'être gay aux Etats-Unis est considéré comme un délit ou un crime dans tous les Etats. Willson a donc bien conscience que ce coming-out forcé pourrait mettre fin à la carrière de son acteur le plus lucratif.

Willson décide donc de proposer à Confidential de lui "lâcher" des informations sur deux autres de ses clients et en échange, le magazine doit promettre de laisser Hudson tranquille. L'accord est accepté, et c'est ainsi que pour garantir la carrière de Rock Hudson, Willson "balance" sur Rory Calhoun et Tab Hunter (qui sont présentés à Hudson dans la série Hollywood). Le premier a fait de la détention (3 ans pour attaques de bijouteries et délit de fuite en 1943 puis agression d'un inspecteur de police en 1945) et le second a été arrêté en 1950 alors qu'il était présent à une soirée gay.

Fort heureusement pour eux, ces révélations, publiées avec Calhoun en première page, n'auront pas d'impact direct sur leur carrière. Calhoun bénéficie finalement de cette publicité, qui renforce son côté "mauvais garçon", et le voit tourner 5 films ou téléfilms par an de 1956 à 1958 puis partir tourner en Europe dans Le Colosse de Rhodes de Sergio Leone.

En 2015, Tab Hunter confirmera dans son autobiographie que ces révélations n'auront aucune conséquence néfaste car quelques semaines plus tard, il sera nommé "jeune star la plus populaire" de l'écurie Warner. On le voit à l'époque dans The Girl He Left BehindC'est la guerre de William A. Wellman ou Collines brûlantes. En 1962, comme Calhoun, il partira tourner en Europe.

Quant à Rock Hudson, sa carrière ne sera pas impactée et Willson lui fera tout de même épouser sa secrétaire Phyllis Gates pour sauver les apparences. Le mariage aura lieu en 1955 mais le divorce sera prononcé dès 1958, officiellement car Hudson l'a trompée sur le tournage de L'Adieu aux armes.

La carrière d'Hudson sera auréolée d'une nomination à l'Oscar pour son rôle dans Géant aux côtés de James Dean. La décennie 1960 lui offrira plusieurs bons films comme Un pyjama pour deuxConfidences sur l'oreiller ou Ne m'envoyez pas de fleurs. Il tournera dans plusieurs séries dans les années 70 et décéde du SIDA en 1985, alors qu'il venait de tourner dans Dynastie.

"Hollywood", avec Henry Willson et Rock Hudson (joué par Jake Picking) est disponible sur Netflix :

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Mai 2020

"On va certainement commencer la saison 5 par les trois épisodes qui auraient dû terminer la saison 4 !"

 

La saison 4 de Riverdale est terminée. Plus tôt que prévue, en raison de la pandémie de Coronavirus qui a stoppé les tournages aux USA. Elle s'est arrêtée avec l'épisode 19 et donc sans le bal de promo ni la fameuse "graduation", cette cérémonie de la remise des diplômes marquant la fin du lycée pour Archie, Betty et les autres. Alors est-ce que la saison 5 va commencer par tout ça ? La réponse est oui, si l'on comprend bien le producteur exécutif de Riverdale, Roberto Aguirre-Sacasa, dans TVLine. Attention spoilers !

"Nous avions tourné environ la moitié ou les deux tiers de l'épisode 20, où se déroulait le bal de promo, quand l'interruption a eu lieu. J'ai tout de suite regardé toutes les séquences qu'on avait déjà dans la boite, pour voir si nous pouvions concocter un final à partir de là. Mais honnêtement, même si nous avions tourné le bal de promo en partie, un truc incroyable avec beaucoup de moments émouvants, il y avait tellement de scènes qui manquaient, entre Betty et Jughead, ou Archie et Veronica, que nous avons préféré laisser tomber." 

Du coup, ce n'est que partie remise et le bal, ainsi que la remise des diplômes, auront bien lieu au début de la saison 5 : "Oui, il y aura tous ces grands événements que nous avions déjà écrit pour les épisodes 21 et 22… Ce sont de grands épisodes plein d'émotion et il y a beaucoup de choses avec les personnages qui sont toujours en cours, donc on se dit qu'on va certainement commencer la saison 5 par les trois épisodes qui auraient dû terminer la saison 4. Après avoir été avec ces enfants au lycée pendant 4 ans, on ne veut pas leur enlever leur cérémonie de graduation. Nous allons donc reprendre là où nous nous sommes arrêtés pour les trois premiers épisodes de la saison 5."

Ainsi, Skeet Ulrich et Marisol Nichols, qui devaient quitter la série à la fin de la saison 4, seront bien de retour au début de la saison 5 de Riverdale, pour finir leurs histoires correctement.

Quant à Archie et de Betty, leur idylle est-elle vraiment morte ? "La réponse est non. Nous n'avons certainement pas vu la fin de cette histoire", confirme le showrunner. "Ne serait-ce que parce que Veronica et Jughead ne savent encore rien de ce qui s'est passé dans le bunker ou dans le garage d'Archie. Il faudra déjà qu'on voit ça. Il y aura définitivement des répercussions majeures sur ce que Betty et Archie ont fait. Ca va se passer au moment du bal de promo, à la manière d'un vrai teen drama !"

Enfin, en ce qui concerne le saut dans le temps prévu initialement, pour envoyer les lycéens à la fac, Aguirre-Sacasa tempère dans TVGuide et sous-entend que cela pourrait être revu : "Nous sommes dans l'écriture de la saison 5 avec les auteurs, en ce moment, en virtuel. Nous reprenons définitivement là où nous nous sommes arrêtés en termes de mystère, en termes de relations... Et ensuite, nous verrons ce qu'on va faire. Habituellement, les sauts dans le temps sont meilleurs lorsqu'ils se produisent entre deux saisons... Donc nous allons examiner toutes les options qui sont devant nous."

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 4 Mai 2020

La comédie adolescente de Mindy Kaling est actuellement numéro 1 en France sur Netflix.

 

Peut-être que la voix de John McEnroe porte chance à Mindy Kaling ! Mes Premières fois (Never Have I Ever) est un carton sur Netflix et même déjà numéro 1 en France, une semaine après sa mise en ligne. Alors la comédie romantique adolescente du moment aura-t-elle une saison 2 ?

L'actrice Maitreyi Ramakrishnan, qui incarne Devi Vishwakumar, confie dans Variety ne pas encore savoir si la série sera renouvelée par la plateforme. Mais cela ne l'empêche pas d'avoir des envies pour Devi :

"Trois choses essentiellement : Devi doit comprendre qu'elle doit être plus reconnaissante envers sa famille et ses amis. Aussi comprendre d'où vient sa mère. C'est une chose importante, comprendre d'où viennent nos parents. Et enfin embrasser sa culture parce que nous vivons dans un monde où l'identité est tout. C’est avec elle que vous vous décrivez. C'est comme cela que vous vous montrez au monde et que le monde vous voit. Mais c'est aussi comme cela que vous vous acceptez. Et je pense que si Devi tout cela, elle pourrait être un peu plus en paix avec elle-même".

En tout cas, la saison 1 s'achève sur un cliffhanger et Ramakrishnan précise dans Stylecaster que "Tout est entre les mains de Lang Fisher. J'espère qu'il y aura une saison 2 pour que l'histoire continue. Je veux voir Devi commencer à s'aimer et à s'apprécier..."

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #lesbien

Repost0

Publié le 2 Mai 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0

Publié le 1 Mai 2020

Au centre du récit de huit épisodes d' Hollywood se trouvent une poignée de personnages Queers. En voici quelques uns : 

Rock Hudson

Joué par Jake Picking, Rock Hudson était l'un des principaux hommes d'Hollywood à son époque. Bien qu'il soit presque omniprésent, sa sexualité n'était connue que de l'industrie cinématographique jusqu'à sa mort. Hudson a été la première grande célébrité à Hollywood à mourir de complications liées au sida.

À Hollywood , Hudson est au début de sa carrière. Il rencontre son agent Henry Wilson qui l'intimide pour rester dans le placard, aidant à calmer les rumeurs sur sa sexualité. Alors que dans la série, il est autorisé à explorer sa sexualité, dans la vraie vie, il a épousé Phyllis Gates dans une union qui a duré trois ans

Henry Wilson

Herny Wilson était un gestionnaire de talents. Il a trouvé une multitude d'acteurs les plus en vogue d'Hollywood et a aidé à façonner leurs personnages, les poussant à être les bastions de la masculinité.

Le rôle est probablement le plus méchant de Jim Parsons à ce jour. Sur la série, le script joue sur des rumeurs répandues selon lesquelles Wilson était un prédateur sexuel, contraignant ceux qu'il a signés à des actes sexuels. Il l'a fait tout en les poussant à des sommets incalculables dans leur carrière.  

Hattie McDaniel

Le rôle de Hattie McDaniel dans Hollywood  est petit mais important pour les intrigues. Elle est devenue la première personne de couleur à remporter un Oscar en 1940 pour son rôle de maman dans Autant en emporte le vent . Elle a continué à faire l'histoire plusieurs fois et la plupart des historiens conviennent qu'elle a vécu sa vie privée en tant que femme bisexuelle.

Ernie

Alors qu'il est nommé Ernie (Dylan McDermott) dans la série, l'homme qui aurait fourni des escortes à Tinseltown était Scotty Bowers. Comme Ernie, Bowers était peu regardant quant au sexe. Bien que Bowers ne possédait pas sa station-service, il participait à la réussite des fêtes, comme barman pour la location avec un petit quelque chose en plus. 

Archie

Archie (Jeremy Pope) joue un scénariste noir et gay qui travaille comme escorte pour joindre les deux bouts. Son personnage n'est pas connu pour être basé sur quelqu'un en particulier.  

Richard "Dick" Samuels

Dick Samuels, comme Archie, n'est basé sur aucun personnage en particulier, mais est plutôt une fusion de diverses figures en coulisses. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 30 Avril 2020

Qui veut devenir une star ? Le prolifique créateur de séries rejoue l’âge d’or d'Hollywood et nous met des étoiles plein les yeux.

 

Avec Hollywood, qui sort ce vendredi sur la plateforme de streaming Ryan Murphy poursuit sa collaboration avec Netflix, entamée l’an dernier avec la satire sociale The Politician. Cette fois, il revient dans le temps, à l’époque de l’âge d’or hollywoodien – comme il l’avait fait avec Feud, en racontant la guerre entre Bette Davis et Joan Crawford – pour suivre le destin de jeunes talents transportés à Los Angeles par leurs rêves de cinéma, au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

Il y a là un certain Rock Hudson, qui croise la route de Vivien Leigh, George Cukor, Anna May Wong ou Hattie McDaniel. Des noms pour certains quelque peu oubliés aujourd’hui, mais qui ont contribué à écrire la légende de Hollywood et auxquels Ryan Murphy rend hommage avec une sincérité débordante. Il ajoute à sa peinture quelques personnages de fiction pour nous introduire au coeur des grands studios californiens et rejouer l'âge d'or hollywoodien des années 1940-50. Pas à la manière d'une reconstitution historique, mais plutôt un fantasme de ce que cela aurait pu être. Une étrange rêverie dopée à l'optimisme brut, qui imagine un monde coloré où la tolérance l'aurait emporté sur le racisme, sur la haine, sur l'homophobie. Une ode à la naïveté extraordinairement assumée, qui peut parfois agacer ou troubler, mais qui irradie l'écran de bonnes intentions revigorantes.

Si bien qu'on se passionne tout de suite pour ces personnages aux ambitions pures, ces patrons de studio droits dans leurs bottes, qui se lancent dans la production de Peg, un (faux) biopic consacré à l’actrice Peg Entwistle, qui s’est (vraiment) suicidée en 1932 en sautant du H du célèbre panneau « Hollywood » surplombant la Cité des anges. Tout un symbole, avec lequel Murphy s’amuse une euphorie communicative. 

Encore une fois, le scénariste surprend et réussit à imposer un style différent, quelque part entre la farce bucolique et le biopoic politique engagé. Evidemment, son rêve, comme tous les rêves, a quelque chose de terriblement vain. Voire de ridiculement naïf. Mais pourquoi s'interdirait-on de rêver ?

Hollywood, saison 1 en 8 épisodes. Sur Netflix à partir du 1er mai 2020.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 30 Avril 2020

amour secret (2020)

un film-documentaire émouvant sur le tabou de l'homosexualité. A Secret Love suit l'histoire de Terry Donahue et de sa partenaire Pat Henschel.

Les deux femmes se rencontrent en 1947 et tombent follement amoureuses l'une de l'autre. Terry est joueuse de baseball professionnelle, Pat sort tout juste du lycée.

Faire son coming out à cette époque n'est pas seulement difficile, c'est impensable. Alors pendant plus de 60 ans, les deux femmes vivent leur amour secrètement.

Mes premières fois (saison 1)

Devi débute sa deuxième année au lycée. Et il faut bien l'avouer, la première ne s'est pas déroulée idéalement. La jeune fille, rangée du côté des intellos dans la hiérarchie sociale du bahut, a vu son père mourir d'une crise cardiaque au beau milieu du gala de l'orchestre de l'école. Dans la foulée, elle a été prise d'une étrange paralysie des membres inférieurs, qui l'a clouée dans un fauteuil roulant pendant des mois. Après un tel calvaire, elle espère bien que le vent va tourner, à l'heure de la rentrée. Pour être sûre de changer de vie, elle va décider de perdre sa virginité. Et tant qu'à faire, avec le plus beau gosse du lycée...

Dostana (2008)

Dans l'enfer des plages surpeuplées de Miami Beach, Sameer l'infirmier et Kunal le photographe se voient refuser la colocation d'un appartement par la propriétaire qui n'entend pas risquer de voir sa magnifique nièce Neha, journaliste de mode, également colocataire de l'appartement, se faire courtiser. Les deux amis n'ont d'autre alternative que de se faire passer pour un couple gay ! S'en suivent des situations drôlatiques et savoureuses que la présence d'Abhimanyu, le patron de Neha complique à loisir en s'annonçant, lui aussi, comme un prétendant potentiel. Mais qui donc aura la belle ?

Circus of books (2019)

Pendant plus de 35 ans, Karen et Barry Mason - un couple hétéro avec trois enfants - ont tenu la boutique de porno gay " Circus of Books " à Los Angeles. Ils ont été les témoins de l'épidémie de sida aux Etats-Unis, perdant de nombreux employés. Karen et Barry ne se sont jamais identifiés comme des activistes, seulement des entrepreneurs approvisionnant un marché qui a été détruit par l'arrivée d'Internet.

Love 101 (saison 1) le 24 avril

Dans les années 1990 en Turquie, un groupe d'adolescents marginalisés manigancent pour que leur prof adorée tombe amoureuse et choisisse de ne pas quiller leur ville.

La casa de papel (saison 4 )

Huit voleurs font une prise d'otages dans la Maison royale de la Monnaie d'Espagne, tandis qu'un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution.

Darko Peric, l’interprète de l’attachant Helsinki ne savait pas que son personnage était gay avant la saison 3

Au royaume des fauves (saison 1)

Riverdale (saison 4)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #séries gay

Repost0