Articles avec #oscars tag

Publié le 9 Septembre 2020

Dès 2022, la "clause d'inclusion" sera encouragée à Hollywood.

 
 
 

En remportant l'Oscar de la meilleure actrice, en 2018, pour 3 Billboards – Les Panneaux de la vengeance, Frances McDomand a fait un discours puissant et féministe, qui se terminait sur deux mots : "inclusion rider". Qu’est-ce que cette "clause d’inclusion" ? Une précision écrite sur un contrat de film américain demandant à ce que l’équipe (aussi bien les acteurs que la technique) représente un maximum de diversité. Cet appel faisait echo aux "#OscarsSoWhite" de 2016, quand aucun acteur noir n'avait été nommé dans les quatre catégories dédiées aux comédiennes et comédiens. L'Académie des Oscars a retenu l'idée et annonce aujourd'hui s'en inspirer dans son propre règlement. En 2022 et 2023, pour les éditions 94 et 95, respecter cette clause d'inclusion sera encouragé par les organisateurs de la cérémonie, puis, en 2024, les producteurs d'un film devront scrupuleusement respecter cette règle pour espérer concourir dans la catégorie principale, celle du meilleur film. Voici les détails.

Pour être éligible à l'Oscar du meilleur film 2024, un film devra respecter au moins 2 des 4 règles suivantes : proposer plus d'inclusion au sein du casting principal et/ou du casting secondaire (critère A), au sein de l'équipe technique et de la production (critère B) au sein des techniciens en cours de formation (critère C) et au sein des équipes chargées de la promotion, du marketing du film etc (critère D).

Ainsi, pour respecter la catégorie A, il faudra soit :

n°1 : Montrer à l'écran au moins une personne du groupe suivant dans un rôle principal (ou secondaire, mais important) :
- Asiatique
- Latino/Africaine Américaine
- Indienne d'Amérique ou d'Alaska
- Issue du Moyen-Orient ou d'Afrique du Nord
- Née à Hawaï ou dans une autre île du Pacifique
- Issue de toute autre ethnie sous représentée au cinéma.

n°2 : Et/ou, concernant le reste du casting, au moins 30% des acteurs devront être :
- Des femmes
- Des personnes issues de groupes ethniques
- Des personnes LGBTQ+
- Des personnes handicapées mentalement ou physiquement ou ayant des difficultés à entendre

n°3 : Enfin, il est précisé au cours des règles de cette première catégorie que l'Académie regardera aussi si les scénarios mettent en scène des personnes de différents sexes, ethnies, LGBTQ+ ou handicapées.

Pour respecter la catégorie B, il faudra soit :

- Que la règle n°1 s'applique aussi dans les coulisses, puisque au moins deux personnes Latino, Africaine Américaine, Indienne etc. devront être à la tête des départements suivant : casting, photographie (chef-opérateur), musique, costume, réalisation, montage, coiffure, maquillage, production, création des décors et décoration, son, effets-spéciaux et scénario.

- Qu'au moins l'un de ces postes devra être tenu par une personne issue de la règle n°2 (une femme, une personne LGBTQ+ etc.). La production est également concernée.

Pour respecter la catégorie C, le communiqué des Oscars appelle les producteurs de films à respecter (au moins) l'une de ces deux règles quand ils embauchent des personnes en stage et en apprentissage. Idem durant la post-production et la promotion des oeuvres : les équipes chargées du marketing et de la publicité sont aussi concernées, si les producteurs veulent respecter la catégorie D.

La prochaine cérémonie des Oscars se tiendra exceptionnellement le 25 avril 2021. D'ordinaire, les films sont sélectionnés en janvier pour une cérémonie en février ou mars, mais suite à l'épidémie de Covid-19 et le report de nombreuses productions, les votes seront ouverts jusqu'au 28 février.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Oscars

Repost0

Publié le 16 Janvier 2016

Oscars : des nominations très LGBT-friendly

Depuis quelques années, le tout Hollywood se montre de plus en plus friand de films LGBT-friendly et le fait savoir tous les ans à la cérémonie des Oscars. Si on peut regretter l’absence de véritables personnes LGBT pour tenir ce genre de rôle, on saluera toutefois l’ouverture du monde du cinéma vers ce genre de sujets, notamment depuis le succès de Brokeback Mountain.

Cate Blanchett en route pour un nouvel exploit ?

Le film Carol, qui nous narre les aventures lesbiennes d’une riche bourgeoise et d’une petite vendeuse new-yorkaise des années 1950, récolte pas moins de 6 nominations, dont une dans la catégorie Meilleure Actrice, mais aussi Meilleure Actrice dans un Second Rôle et Meilleure Adaptation. Cate Blanchett, qui tient le rôle principal, serait donc susceptible de remporter une fois de plus l’Oscar de la Meilleure Actrice, après l’avoir gagné pour Blue Jasmine, sorti en 2013.

L’actrice Rooney Mara, qui jour au côté de Cate Blanchett, est également en compétition pour l’Oscar du Meilleur Second Rôle, se retrouvera face à Alicia Vikander pour son rôle de Gerda Wegner dans The Danish Girl. Ce dernier film, biopic de la première femme trans à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle, remporte quant à lui 4 nominations dont Meilleur Acteur et Meilleur Second Rôle. Eddie Redmayne, qui tient le rôle principal, est nommé dans pour l’Oscar du Meilleur Acteur, tout en ayant été lui-même récompensé dans cette catégorie reine l’an dernier.

Nomination d’une femme trans

Côté musique, Sam Smith est nommé pour la catégorie Meilleurs Chanson Originale, grâce à la bande originale du dernier James Bond, Spectre. Il sera en compétition avec Lady Gaga, nommée pour avoir co-écrit la chanson Til It Happens To You tirée du film The Hunting Ground. Mais l’information majeure pour cette catégorie, c’est la nomination d’Antony Hegarty, pour la chanson Manta Ray, tiré du film Racing Extinction.Antony est en effet la première personne trans à être nommée aux Oscars.

On remarquera toutefois que, si le cinéma fait preuve d’ouverture envers les LGBT, la polémique enfle aux États-Unis, suite à la quasi absence de personnes noirs et latinos dans la liste des nommés. Il semble qu’il y ait encore beaucoup à faire pour faire progresser l’égalité dans le monde du cinéma hollywoodien.

Source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #oscars

Repost0