Articles avec #people tag

Publié le 13 Novembre 2017

Gucci et son directeur artistique Alessandro Michele ont un ambassadeur courageux !

Une nouvelle édition des MTV Europe Music Awards s'est déroulée ce dimanche 12 novembre, à Londres. Comme à chaque cérémonie de récompenses, la compétition a démarré dès l'arrivée des stars sur le tapis rouge, lieu de bataille pour le titre d'invité le mieux habillé de la soirée. Jared Leto s'y est brillamment distingué, grâce à une tenue pour femme...

Jared Leto et le créateur Alessandro Michele vivent l'histoire d'amour la plus stylée de la planète Mode ! Elle s'est poursuivie ce week-end à la SSE Arena à Londres, antre des MTV Europe Music Awards 2017. Arrivé en compagnie de son frère Shannon et de Tomo Milicevic – avec qui il forme le groupe Thirty Seconds to Mars –, Jared Leto portait une veste, une chemise et un jogging Gucci.

La veste en velours et la chemise rose en coton et soie sont issues de la collection féminine automne-hiver 2017 de Gucci, et disponible en magasins et sur le site de la maison florentine. Cette collection a été dévoilée au cours d'un défilé à la Fashion Week de Milan, en février dernier. Jared Leto avait assisté à l'événement, au côté de la princesse monégasque Charlotte Casiraghi et de son amie, l'actrice Juliette Maillot.

Dimanche soir, Jared Leto et Thirty Seconds to Mars ont remporté le prix de la meilleure musique alternative, remis par les membres du groupe U2.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost 0

Publié le 8 Novembre 2017

Jonathan Bennett ( Mean Girls)  in love
Love is in the air...

Jonathan Bennett, alias Aaron Samuels dans la comédie Mean Girls, est un homme amoureux et le montre ! L'acteur américain de 36 ans a dévoilé un cliché le représentant avec son chéri, Jaymes Vaughan, sur son compte Instagram.

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost 0

Publié le 8 Novembre 2017

Le jeune acteur revient son coming out en 2012 et l'essor de sa carrière.

Le 15 novembre 2017, Justice League débarque sur nos écrans. Après le carton de Wonder Woman, on retrouve la sublime Gal Gadot en équipe avec Batman (Ben Affleck) et les petits nouveaux Aquaman (Jason Momoa), Cyborg (Ray Fisher) et The Flash. Ce dernier est interprété par Ezra Miller, jeune talent de 25 ans et premier acteur ouvertement queer à incarner un super-héros. Dans une interview accordée au site ShortList.com, le jeune homme raconte qu'on lui a reproché ce coming out, qui aurait pu être un frein pour sa carrière.

C'est en 2012, dans une interview au magazine américain gay Out, qu'il révèle être queer, un terme qui désigne "tout ce qui n'est pas hétérosexuel". Ezra Miller peut tomber amoureux de filles, de garçons, de personnes non-binaires, peu importe. Alors que sa carrière démarrait à peine, beaucoup lui ont dit que ce coming out était "une erreur" : "J'ai enlevé le barrage autour de mon identité. On m'a alors dit, quand j'ai donné cette interview - c'est un sujet très intéressant -, on m'a dit que j'avais fait une erreur. Qui ? Je ne donnerai pas de noms, mais des gens dans l'industrie du cinéma, des personnes en dehors aussi. Ils m'ont dit que ce n'était pas un hasard si tant d'acteurs gay, queer ou non-binaires dissimulent leur identité de genre ou leur sexualité à Hollywood. On m'a dit que j'avais été idiot en contrecarrant toutes mes chances de tenir des premiers rôles." Il a mal vécu le terme "erreur" et dit connaître beaucoup de monde dans le placard...

Ezra Miller : On m'a dit que mon coming out était une erreur

C'est pourtant tout le contraire qui est arrivé en quelques rôles clés seulement. Ezra Miller a d'abord été terrifiant dans We Need to Talk About Kevin (2011), puis lumineux dans Le Monde de Charlie (2013). L'année suivante, il fait une apparition absolument démentielle dans Crazy Amy(2014). Cette année-là, Warner Bros. annonce avoir choisi Ezra Miller pour incarner Barry Allen/The Flash dans la série de films adaptés de l'univers DC Comics. L'annonce fait grand bruit, Miller devient le premier acteur queer à se glisser dans la peau d'un super-héros. Après des apparitions dans Suicide Squad et Batman V Superman : L'Aube de la justice en 2016, on va enfin le découvrir vraiment en action dans Justice League. Et en 2018, The Flash sera le héros de son propre film intitulé Flashpoint avant de retrouver ses compagnons dans Justice League 2 en 2019.

Ce n'est pas tout, Ezra Miller a également décroché un premier rôle dans une autre franchise puisqu'il a fait partie du premier volet Les Animaux fantastiques et reviendra en 2018 pour la suite des aventures Norbert Dragonneau.

Source purpeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost 0

Publié le 7 Novembre 2017

L'humoriste et actrice croit toujours en l'amour.

L'actrice et humoriste Rosie O'Donnell, ennemie jurée de Donald Trump (leurs embrouilles sur les réseaux sociaux sont presque légendaires), a retrouvé l'amour auprès d'une très jeune femme de 22 ans sa cadette. La star de 55 ans en a fait la révélation lundi 5 novembre 2017 lors de son passage dans l'émission de radio d'Howard Stern. Elle évoque au passage son dernier divorce et la mort de son ex-femme, d'un probable suicide, le 11 septembre dernier.

Malgré l'échec de ses deux mariages, Rosie O'Donnell croit visiblement toujours en l'amour. Si elle n'a pas révélé l'identité de la jeune femme de 33 ans qui partage sa vie, l'actrice a confié au micro d'Howard Stern : "C'est la première fois que je sors avec quelqu'un de plus jeune que moi. C'est assez hallucinant. Je m'entends tellement bien avec elle, c'est fascinant." Avec une telle différence d'âge, les références culturelles sont forcément différentes : "Elle ne connaissait pas Barbra Streisand, raconte Rosie O'Donnell. Je lui ai fait regarder Funny Girl [comédie musicale et biopic de Fanny Brice qui valut l'Oscar de la meilleure actrice à Streisand en 1969, NDLR].

Elle m'a dit : 'C'est pas mal'. Je lui ai répondu : 'C'est tout ?'"

Cette jolie nouvelle intervient alors que la vie de Rosie O'Donnell demeure plutôt compliquée. Elle est par exemple très fâchée avec sa fille aînée, Chelsea, qui, à 20 ans à peine, est enceinte et se répand dans la presse contre sa mère. Chelsea est l'un des quatre enfants de Rosie et sa première épouse Kelli Carpenter : Parker (22 ans), Blake (18 ans) et Vivienne (15 ans) complètent la fratrie. Rosie O'Donnell est ensuite tombée amoureuse de Michelle Rounds, qu'elle a épousée le 9 juin 2012 avec laquelle elle a adopté la petite Dakota, désormais âgée de 4 ans. Le divorce a été prononcé en octobre 2015 entre les deux femmes. Le mois dernier, Michelle était retrouvée morte à son domicile, les autorités évoquent un suicide.

Si Rosie O'Donnell ne tourne pas le dos à l'amour, elle ne souhaite pas retenter l'aventure du mariage : "Tu connaissais Michelle, disait-elle hier à Howard Stern. Et tu savais combien la situation était problématique. Pour moi, à 55 ans, je crois que je préfèrerais rester pour l'amour seulement plutôt que d'avoir affaire à des avocats si, Dieu m'en garde, cela devait ne pas fonctionner entre nous." La jeune femme dont parle Rosie est cette jolie blonde qui pose à ses côtés et ceux de Dakota sur son compte Instagram. Selon le Daily Mail, elle a bien 33 ans, se prénomme Rooney et est agent de police à Boston.

Rosie O'Donnell est depuis peu au casting de la série SMILF, diffusée par Showtime.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost 0

Publié le 6 Novembre 2017

Elles ont assisté aux "Harper's Bazaar Women of the Year" à Londres.

Il y a plus d'un quart de siècle sortait Le Silence des agneaux. L'oeuvre réalisée par Jonathan Demme figure aujourd'hui au panthéon du cinéma et les deux acteurs principaux, Anthony Hopkins et Jodie Foster, ont remporté un Oscar. L'actrice, devenue depuis réalisatrice et productrice, est sous les feux des projecteurs, récompensée lors des Women of the Year Awards de Harper's Bazaar, à Londres le 3 novembre 2017. Plus que jamais, la star de 54 ans est au top et c'est sans surprise qu'elle fait partie des femmes honorées durant cette remise de prix.

Pour assister à ce bel événement, celle qui est aux commandes d'un épisode de Black Mirror (le premier épisode de la saison 4, Arkangel) est venue accompagnée de son épouse, Alexandra Hedison. Le couple est marié depuis trois ans mais se veut toujours très discret. Une discrétion aussi grande que leur couple est uni. Ainsi, alors que sa bien-aimée était menacée par une fan, sa femme a obtenu devant un juge un ordre de restriction contre cette dame qui répond au nom de Céline Martelleur. Mails, filatures... Le couple a avancé plusieurs preuves de son obsession effrayante pour la comédienne. Elle devra rester à 100 yards (environ 91 mètres) de Jodie Foster, de ses deux enfants et d'Alexandra Hedison.

Jenna Coleman (Doctor Who), Hayley Atwell (Captain America), le top model Natasha Poly, Gemma Arterton (qu'on retrouvera dans The Escape, qu'elle a aussi produit) ou encore les mannequins Arizona Muse et Georgia May Jagger, fille de Mick et de Jerry Hall, étaient également de la fête.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost 0

Publié le 5 Novembre 2017

"Avec un j'étais d'un côté du manche, et avec l'autre j'étais plutôt de l'autre côté."

La vie amoureuse et sexuelle des stars passionne leurs millions d'admirateurs ! Ceux des défunts Yves Saint Laurent et Pierre Bergé auront peut-être à coeur de lire les confidences de leur ex-amant commun. Des aveux publiés dans un livre, dans lequel l'auteur, Fabrice Thomas, se présente comme l'"objet sexuel" des deux hommes...

Deux icônes, deux hommes d'exception, mais en même temps, deux êtres très malades sexuellement.

Le 12 octobre, est sorti "Saint Laurent Et Moi", l'ouvrage de Fabrice Thomas et Aline Apostolska (aux éditions Hugo & Cie). Fabrice Thomas y raconte sa vie d'employé au service de Pierre Bergé, dont il était le chauffeur - un poste précédemment tenu par son père -, entre 1982 et 1989, ainsi que sa vie commune avec Yves Saint Laurent, de 1990, année de la sortie de cure de désintoxication du couturier, à 1993. Deux hommes qu'il décrit comme "deux grands personnages, deux icônes (...), mais en même temps, deux êtres très malades sexuellement."

"La clé du sésame c'était de passer par sa chambre de son hôtel... J'avais besoin de sécu­rité, de stabi­lité. J'avais besoin de rejoindre un groupe. Et c'était le prix à payer. Ça vole bas, mais c'était le prix à payer", révèle Fabrice Thomas sur le plateau de l'émission LCN diffusée au Canada, concernant son premier entretien d'embauche avec Pierre Bergé pour le poste de chauffeur.

"[Avec Pierre Bergé], j'étais le flagellé. Et pour Yves Saint Laurent, j'étais le flagellant. À vrai dire, avec un j'étais d'un côté du manche, et avec l'autre j'étais plutôt de l'autre côté", ajoute-t-il, à titre de comparaison entre Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. "Nous dans l'entreprise, et je dis 'nous' parce qu'on était plusieurs dans ce cas là, on appelait ça 'le petit manège'. Pierre Bergé, son truc à lui, c'était d'être entouré d’esclaves sexuels. Point. Le reste, je le raconte dans le livre."

Yves Saint Laurent et Pierre Bergé sont morts les 1er juin 2008 et 8 septembre 2017.

Suivez l'intégralité de l'interview de Fabrice Thomas dans l'émission "LCN" ci-dessous.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost 0

Publié le 31 Octobre 2017

Colton Haynes  a épousé Jeff Leatham,
"Just married"...

Avoir annoncé son mariage, l'acteur américain Colton Haynes (Teen Wolf, Arrow, American Horror Story...) a épousé son fiancé, le directeur artistique du Four Seasons, Jeff Leatham. Les amoureux ont posté plusieurs photos de l'événemen

Sur Instagram, l'acteur de 29 ans a partagé un cliché de lui et de son amoureux de 46 ans. Les deux hommes ont choisi de se marier dans des tenues similaires : vestes de smoking blanches et pantalons noirs. Quelques heures plus tard, ils portaient un ensemble noir, brillant. Colton Haynes a d'ailleurs remercié les maisons Louis Vuitton et Tom Ford mais sans préciser qui avait fait quoi... La cérémonie, qui comptait pas moins de 120 convives, s'est déroulée au Palm Springs Hotel de Los Angeles et, comme le rapporte People, c'est Kris Jenner qui a officié le mariage !

 

 

"C'est simplement incroyable quand tu trouves quelqu'un qui t'apprend à t'aimer encore plus. La chose la plus belle dans le fait d'être avec Jeff, c'est que, depuis que nous sommes ensemble, mes relations avec mes amis et ma famille sont meilleures qu'avant", a déclaré Colton Haynes à People.

Parmi les invités, on a pu voir Sofia Vergara et son mari Joe Manganiello, Melanie Griffith, Jesse Tyler Ferguson, Lisa Rinna, Chelsea Clinton, Dylan O'Brien, Emily Rickards, Billie Lourd, Cheyenne Jackson...

Source purepeople

 

Colton Haynes  a épousé Jeff Leatham,

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay

Repost 0

Publié le 30 Octobre 2017

De nombreux commentateurs déplorent le mauvais timing de cette annonce, qui intervient quelques heures après des accusations d’avances sexuelles sur un garçon de 14 ans.

La sexualité de Kevin Spacey suscite bien des interrogations depuis un article d’Esquire parlant en 1997 d’une double vie, bien qu’il ait nié son homosexualité en brandissant des aventures hétéros. Il avait été clair en 2010 : “aucune vie privée n’appartient au domaine public.” Mais récemment, il jouait plus volontiers de cette ambiguïté, enchaînant par exemple les allusions au coming out et au placard lorsqu’il présentait les derniers Tony Awards. Ambiguïté terminée dimanche 29 octobre par l’interview de l’acteur Anthony Rapp, 46 ans, qui interprète actuellement le rôle du Lieutenant Stamets, seul personnage gay de la série télé Star Trek : Discovery.

“Il cherchait à m’entraîner sur le terrain sexuel”

À Buzzfeed, celui-ci a relaté un événement survenu en 1986, alors qu’il était âgé de 14 ans et qu’il participait à une soirée organisée dans l’appartement de Kevin Spacey, 26 ans, à New York. Tous deux se produisent alors à Broadway – Anthony Rapp joue depuis ses 9 ans – et s’étaient rencontrés quelques jours plus tôt lors d’un dîner de troupe qui s’est poursuivi dans une boite de nuit de Manhattan. Chez Kevin Spacey, Anthony Rapp relate qu’il était parti regarder la télévision dans une chambre, assis sur le lit, car il s’ennuyait au milieu de tous ces adultes qu’il ne connaissait pas. “Puis je me suis dit : « Tiens, tout le monde est parti. Je devrais peut-être rentrer chez moi », se souvient-il pour Buzzfeed, [Kevin Spacey] se tenait dans l’embrasure de la porte, chancelant. Quand il est entré dans la chambre, j’ai eu l’impression qu’il était saoul. Il m’a soulevé comme un fiancé porte la mariée pour franchir le seuil de la porte. Mais je ne me suis pas senti malmené au début parce que je me disais : « mais qu’est-ce qu’il se passe ? » Et puis il s’est couché sur moi.”

“Il essayait de me séduire, ajoute Anthony Rapp. Je ne sais pas si j’aurais utilisé ce terme [à l’époque]. Mais je savais qu’il cherchait à m’entraîner sur le terrain sexuel.” Il raconte qu’il a finalement réussi à s’extirper des bras de Kevin Spacey en se “tortillant” puis en filant dans la salle de bain : “J’ai vu sur le comptoir à côté de l’évier une photo de lui, bras sur l’épaule d’un homme. Je me suis dis : « OK, j’imagine qu’il est gay. » J’ai ouvert la porte et je lui ai dit que j’allais rentrer chez moi. Il m’a suivi (…), il était du genre : « T’es sûr de vouloir partir ? » J’ai répondu : « Oui, bonne nuit » et je suis sorti.”

“Un moment d’ébriété inapproprié”

Anthony Rapp précise que c’est la montée en popularité de Kevin Spacey, héros de House of Cards, ajoutée aux récentes révélations contre Harvey Weinstein – encourageant d’autres victimes, aujourd’hui une cinquantaine, à dénoncer les agressions et les viols qu’elles ont subi – qui l’a poussé à parler. Le journaliste de Buzzfeed précise que les agents de Kevin Spacey n’ont jamais souhaité répondre à ses nombreux appels, courriers et e-mail et ainsi profiter d’un droit de réponse. Mais quelques heures après la publication de l’article, l’acteur de 58 ans tweete : “J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour Anthony Rapp en tant qu’acteur, débute Kevin Spacey, et je suis plus que horrifié d’entendre son histoire. Honnêtement, je ne me rappelle pas de cette rencontre (…) mais si je me suis comporté ainsi, je lui dois mes plus sincères excuses pour ce qui aurait été un moment d’ébriété totalement inapproprié et je suis désolé pour le sentiment qu’il dit avoir porté sur ses épaules toutes ces années.” Avant de saisir l’occasion d’un coming out tardif :

Cette histoire m’encourage à aborder d’autres aspects de ma vie (…). Les personnes les plus proches de moi savent que j’ai eu dans ma vie des relations avec des hommes et des femmes (…) et je choisis maintenant de vivre en tant qu’homme gay. Je veux gérer ça honnêtement et ouvertement, et ça commence par l’examen de mon propre comportement.

 

Scandale sur Twitter

Le mélange des genres passe mal sur Twitter : d’aucuns accusent l’acteur de vouloir détourner les accusations d’agression sur mineur voire de se réfugier derrière la communauté LGBTQ; d’autres, à l’instar du chroniqueur pour Vanity Fair Richard Lawson, lui reprochent d’alimenter encore la confusion entre homosexualité et pédophilie qu’il a fallu tant d’années à déconstruire. Beaucoup réclament l’accusation en justice ou soulèvent que si la victime avait été une femme, les conséquences auraient été immédiates.

La psychologie du placard est sombre, cruelle et autopunitive. Que Spacey ait dû endurer ça pendant des années est triste. Mais 14 ans, c’est 14 ans.

Le déferlement de commentaires sur Twitter a également fait remonter l’affaire Epstein qui fit les choux gras de la presse britannique en 2008, révélant un réseau de prostitution organisé par le puissant millionnaire de Wall Street, Jeffrey Epstein. Le Guardian rapporte que l’homme était connu de Kevin Spacey ainsi que de plusieurs hautes personnalités comme Bill Clinton, Donald Trump, Naomi Campbell, etc.

Un coming out “irresponsable”

Sur Franceinfo, le président de SOS homophobie, Joël Deumier, accuse un coming out “irresponsable” car “en liant dans un même message la question de son orientation et une accusation d’agression sexuelle, [Kevin Spacey] mêle le mouvement LGBT (lesbien, gay, bi, trans) à une affaire qui ne le concerne pas”, or “l’orientation sexuelle n’est pas une grille de lecture pertinente sur les questions de violences sexuelles” , poursuit le militant.

Le 13 octobre, Heather Unruh, ancienne présentatrice télé américaine, avait déjà inséré l’acteur de 58 ans dans la lignée des harceleurs d’Hollywood en tweetant  : “Le #WeinsteinScandal m’a enhardi… J’étais fan de Kevin Spacey jusqu’à ce qu’il agresse un être cher. Il est temps que les dominos tombent.”

Interrogée par plusieurs internautes dont le même journaliste de Buzzfeed, elle avait ajouté qu’elle étayerait cette accusation “en temps voulu” car la personne concernée “considérait toutes les options pour parler publiquement.” Elle a depuis applaudi “le courage d’Anthony Rapp”, sans préciser s’il était l’“être cher” qu’elle évoquait plus tôt.

Source tétu

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Coming out, #people

Repost 0

Publié le 22 Octobre 2017

Pour la toute première fois, l'humoriste se confie dans les pages du magazine gay Têtu.

Après plusieurs pièces de théâtre – les très personnelles Le Comique et Le Fils du comique, ainsi que la tournée anniversaire de la trilogie Ils s'aiment –, Pierre Palmade revient enfin dans un "seul en scène", intitulé Aimez-moi, pour lequel il renoue avec les personnages loufoques et embrasse complètement son côté poète. Celui que l'homosexualité a longtemps beaucoup encombré a accepté de répondre aux questions du magazine gay Têtu. La première fois en trente ans de carrière...

En étant gay, j'avais l'impression de décevoir des gens qui comptaient pour moi

Pierre Palmade, 49 ans, baisse un peu sa garde depuis cet été et cette interview au magazine Gala dans laquelle il racontait ses problèmes d'addictions comme l'argent qu'il a englouti en vivant la nuit à payer pour tout son entourage. Dans Têtu, il évoque le double regard que l'on portait sur lui dans la rue : l'un bienveillant du spectateur lambda, l'autre accusateur de celui qui "peut-être savait qu'[il participait à] des soirées parisiennes arrosées" : "Dans les années 1990, il y avait une cloison énorme entre le Paris gay où on faisait ce qu'on voulait et le ' bon peuple', qui lui n'était au courant de rien. Puis la paroi entre ces deux mondes est devenue poreuse et je l'ai mal vécu. À cette époque, j'avais besoin de boire pour vivre mon homosexualité. En étant gay, j'avais l'impression de décevoir des gens qui comptaient pour moi."

PIERRE & VÉRO

De sa sexualité et de son mariage très commenté avec Véronique Sanson, Pierre Palmade répète ce qu'il a toujours dit : "Je ne vivais bien le rapport de séduction et le romantisme qu'avec des femmes. Ça commence à me lâcher un peu mais je me trouvais romantiquement hétéro et sexuellement homo. J'ai eu des histoires d'amour avec des femmes, dont une très connue, avec Véronique Sanson. Personne n'y croit mais je m'en fous." Pour autant, il révèle "avoir eu mal pour Véronique" en raison des critiques incessantes : "J'ai l'impression d'avoir abîmé son image." Pour autant, ils sont restés proches.

Dans cette belle interview, Pierre Palmade évoque le parcours intime similaire de son amie Muriel Robin, l'homophobie qui a éclaté au grand jour durant les débats sur le mariage pour tous et certaines de ses sorties maladroites. Il s'explique notamment lorsqu'il avait déclaré "vivre l'homosexualité comme une maladie". Si "tout le monde lui est tombé dessus", le comédien y voit le déclencheur de quelque chose de positif en lui : "Je me suis dit : 'Pierre, faut que tu te consoles maintenant ! C'est fou de dire un truc pareil ! ' Et depuis trois ans, ça va mieux."

Jeudi 19 octobre à Aradon (près de Vannes), Pierre Palmade a donné la première de son spectacle Aimez-moi, mis en scène par Benjamin Guillard. Une petite tournée précède son arrivée dans la capitale où il jouera du 5 au 31 décembre au théâtre du Rond-Point avant de repartir à la conquête du reste du pays. D'ici là, rendez-vous sur le site de Têtu pour découvrir l'intégralité de son interview.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2017

L'humoriste n'a pas su cacher son émotion !

Venu faire la promotion de son spectacle Atypique dans Salut les Terriens(C8) samedi 14 octobre 2017, l'humoriste Jarry a accepté d'évoquer sa paternité face à Thierry Ardisson.

L'artiste de 40 ans, papa depuis l'été 2016, a ainsi lâché les larmes aux yeux : "Quand on se découvre homosexuel, on se dit que ça nous est interdit... et moi depuis que j'étais tout petit je m'imaginais papa. Le 30 juin 2016, ils sont nés. Ça a été un cri et une blessure et je le souhaite à tout le monde, vraiment, d'être papa. Je suis tellement fier d'être papa."

Ayant eu recours à une GPA (gestation pour autrui) à l'étranger pour réaliser son rêve de paternité, Jarry a conscience qu'une partie plus conservatrice des Français peut s'en prendre à lui... mais il assume ses choix et milite pour une société plus ouverte. "C'est difficile. Il y a encore des gens dans la rue qui me disent 'Vous vous rendez compte de ce que vous avez fait ?' ou 'Elle est où la maman ?', 'Qu'est-ce que vous allez raconter à vos enfants ?' J'arrive pas à comprendre qu'aujourd'hui les gens ne se disent pas 'C'est quoi le mal en fait d'aimer ?' Je comprends pas, c'est comme la Manif pour tous qui nous sort une affiche qui compare des enfants à des légumes...", a-t-il lancé attristé.

 

Côté actualité, Jarry sera sur la scène de l'Olympia les 21 et 22 octobre prochains.

Source purepeople

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost 0