people

Publié le 29 Juin 2020

L'acteur de 34 ans, qui avait un rôle récurrent dans la comédie  Fleabag en tant que "Arsehole Guy" et qui jouait le père de Batman / Bruce Wayne Thomas Wayne dans la  série télévisée Pennyworth , a ouvertement parlé de sa sexualité. dans un récent post commémorant le week-end de la fierté sur son compte Instagram.

 

"Le voyage vers la fierté a été long pour moi", a écrit Aldridge dans la légende d'une photo Insta illustrant une protestation des droits LGBTQ + d'antan. Bien qu'il ne se soit pas spécifiquement étiqueté, il a mentionné son amour pour la communauté queer - et s'est revendiqué comme faisant partie de celle-ci.

"J'adore la communauté LGBTQ + et je suis incroyablement fier et reconnaissant d'en faire partie", a-t-il poursuivi. "Tant de victoires. Il y a encore plus de raisons de se battre."

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 27 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 27 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 27 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 25 Juin 2020

Le réalisateur Joel Schumacher est mort à l'âge de 80 ans, emporté par un cancer. Le cinéaste, ouvertement homosexuel, avait révélé lors d'une interview à "Vulture" en juin 2020 avoir eu entre "10 et 20 000" partenaires sexuels.

Luttant depuis un an contre un cancer, Joel Schumacher s'est éteint à l'âge de 80 ans, comme l'ont indiqué lundi les responsables de sa communication. Ce grand nom d'Hollywood, réalisateur deux films Batman, est "paisiblement" mort à New York, la ville d'où il était originaire.

Très loquace sur son appétit sexuel, Joel Schumacher avait déclaré dans une interview à Vulture avoir eu "entre 10 000 et 20 000 partenaires sexuels" dans sa vie. Questionné sur le nombre approximatif de ses conquêtes, il assurait avoir couché avec "plusieurs milliers" de personnes. "Le vrai nombre est entre 10 000 et 20 000 conquêtes", assurait-il.

 

Ouvertement homosexuel, Joel Schumacher a aidé à effacer les préjugés qui touchent ceux qui ont eu beaucoup de partenaires sexuels. Quand le journaliste de Vulture dit que ce chiffre est "incroyable", Joel Schumacher a répondu : "C'est peu pour un homme gay."

"Je n'ai jamais balancé auprès de quelqu'un qui me fait l'honneur de partager un lit avec moi", avait-il expliqué. "J'ai eu des rapports avec des gens connus, j'ai couché avec des gens mariés et j'emporterai ces secrets dans ma tombe", avait-il assuré au cours de cette interview. C'est désormais chose faite.

Joel Schumacher est notamment connu pour Batman Forever (1995) et Batman et Robin (1997), des films assez kitsch rappelant la série TV de l'époque, qui avaient beaucoup divisé.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 19 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien, #mariage gay

Repost0

Publié le 13 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 13 Juin 2020

Depuis des années, Laurent Kérusoré attend le moment opportun pour adopter un enfant. À 46 ans, le comédien de "Plus belle la vie" (France 3) doute de son projet. Lors d'une récente interview, il s'est confié sur les raisons de son hésitation.

Laurent Kérusoré a toujours su qu'il voulait devenir père. Plus encore, l'interprète de Thomas Marci dans Plus belle la vie (France 3) envisage depuis bien longtemps l'adoption. Mais aujourd'hui, ce projet semble être en suspens. Auprès de nos confrères de France Dimanche, il s'explique.

 

Jusqu'alors, Laurent Kérusoré n'avait pas lancé les démarches car il n'avait "pas rencontré l'être qui partagerait [sa] vie". "Aujourd'hui, c'est fait, mais j'ai 46 ans...", lance-t-il. Au détour de cette phrase, l'acteur révèle avoir retrouvé l'amour, lui qui annonçait sa rupture avec son ex-compagnon en décembre 2019.

 

Alors que toutes les pièces semblaient réunies pour enfin espérer pouvoir devenir papa, le comédien doute : "Le projet n'est pas abandonné, cependant, je me pose beaucoup de questions. Avant, j'aimerais me marier, faire les choses dans l'ordre... Là aussi, je suis sans doute un peu vieux jeu ! Mais oui, je rêve qu'on soit trois à porter le même nom et qu'on fonde une vraie famille." Ces valeurs, l'acolyte de Laetitia Milot dans le célèbre feuilleton de France 3 les tient de sa propre histoire. "Comme j'ai été moi-même adopté, c'est quelque chose qui me tient à coeur depuis très longtemps", confie-t-il.

Un vécu lourd qu'il avait déjà évoqué en décembre 2014 dans les pages de Gala. Laurent Kérusoré racontait alors être le fruit d'un viol et avoir été adopté tout bébé, à l'âge de 9 mois. "Je veux tendre la main de la même façon à un enfant d'ici. Je milite pour qu'on facilite l'adoption. J'ai même demandé à parrainer des gamins de la DDASS, on m'a ri au nez. Pourtant, je gagne ma vie, j'ai les moyens d'emmener un gamin à l'école et en vacances", avait-il déclaré à l'époque. Plus décidé que jamais, il souhaitait transmettre "une éducation, un nom de famille aussi" à un enfant.

Une interview à retrouver en intégralité dans le magazine France Dimanche, en kiosques vendredi 12 juin 2020.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 10 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #lesbien

Repost0

Publié le 10 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0