people

Publié le 23 Septembre 2019

La série de HBO a remporté le prix principal de la soirée, mais c'est Fleabag qui a tout raflé !

La 71e cérémonie des Emmy Awards était diffusée hier soir aux Etats-Unis, et elle a pris un drôle d'accent britannique, avec la victoire aussi méritée que spectaculaire de Phoebe Waller-Bridge, quatre fois récompensée pour Fleabag. Chernobyl aussi a gagné quelques trophées, et Game of Thrones a sauvé l'honneur en remportant le grand prix du Meilleur Drama. Bilan de la compétition : HBO a terminé la soirée en tête avec 34 prix devant Netflix (27) et Amazon (15).

Voici le palmarès LGBT de ces Emmy Awards 2019 :
 
MEILLEUR DRAMA

Game of Thrones 
 

MEILLEURE RÉALISATION POUR UN DRAMA

Ozark, “Reparations” (Jason Bateman) 
 

MEILLEUR ACTEUR POUR UN DRAMA

Billy Porter, Pose 
 

MEILLEURE ACTRICE POUR UN DRAMA

Jodie Comer, Killing Eve 
 

MEILLEURE COMÉDIE

Fleabag 
 

MEILLEURE ACTRICE POUR UNE COMÉDIE

Phoebe Waller-Bridge, Fleabag 

MEILLEUR ACTEUR POUR UNE SÉRIE LIMITÉE OU TÉLÉFILM

Jharrel Jerome, When They See Us 
 

UN SECOND RÔLE POUR UNE SÉRIE LIMITÉE OU TÉLÉFILM

Ben Whishaw, A Very English Scandal 

RuPaul Charles vient de décrocher un sixième Emmy pour plus d'une décennie de travail avec la Drag Race de RuPaul . 

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Emmy Award, #people

Repost0

Publié le 23 Septembre 2019

L'acteur a remporté le prix du meilleur acteur principal pour son rôle dans la série « Pose » sur le voguing.

L’artiste Billy Porter a remporté le prix du meilleur acteur principal dans la série Pose pour son rôle de Pray-Tell, ce qui fait de lui le premier acteur ouvertement gay et noir à gagner un Emmy. Son personnage dans Pose, une série sur le voguing à New York, le décrit comme une figure maternelle pour des jeunes LGBT de la scène balloom.

Vêtu d’un magnifique costume Michael Kors orné de 100 000 cristaux, il est une légende de la scène et désormais du petit écran.

« J’ai le droit d’être ici. Vous avez le droit. Nous avons tous le droit.  », a-t-il lancé devant le public du Microsoft Theater à Los Angeles, dimanche soir.

Lors de son discours de remerciement, il a d’abord salué les autres acteurs nominés : Bob Odenkirk, Jason Bateman, Kit Harington, Milo Ventimiglia et Sterling K. Brown.

« C’est un honneur de respirer le même air que vous respirez. »

« C’est un honneur de respirer ici le même air que vous respirez », a-t-il déclaré avant de remercier sa mère, qui était présente à la cérémonie.

Billy Porter a ensuite remercié les autres membres de la distribution de la série Pose avant de se tourner vers l’homme qui lui a donné vie.

« Ryan Murphy, vous m’avez vu », dit-il. « Vous avez cru en nous. Je vous remercie. Je vous remercie. Je vous remercie. »

Avant de quitter la scène, Porter a partagé un message pour ses ami.e.s artistes.

« Nous sommes les personnes qui doivent changer les mentalités et l’esprit des habitants de cette planète », a-t-il déclaré. « S’il vous plaît, n’arrêtez jamais de faire ça. S’il vous plaît, n’arrêtez jamais de dire la vérité. »

Source Komitid

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Emmy Award

Repost0

Publié le 23 Septembre 2019

Le chouchou de l'émission "Queer Eye" est atteint du VIH. Il a fait cette révélation dans son interview accordée au magazine "The Observer", entretien réalisé dans le cadre de la promo de son livre.

Jonathan Van Ness est le chouchou de millions de téléspectateurs. Il s'ouvre à eux dans son livre, Over the Top, ainsi que dans de nouvelles interviews. Dans l'une d'elles, le héros de Queer Eye parle, pour la première fois en public, de sa vie avec le VIH.

C'est avec le magazine The Observer, la publication dominicale du Guardian, que Jonathan Van Ness s'est entretenu et qu'il a fait cette révélation. Il y évoque son homosexualité, son défunt père ("Je me souviens clairement de mon père me trouvant en robe de soirée. (...) Il l'a déchirée et m'a soulevé du sol. J'étais terrifié", confie-t-il), ainsi que du VIH. Jonathan Van Ness a en effet appris qu'il était porteur du virus après l'enterrement de son père.

"[Le médecin] m'a dit : 'Je vous garderai en vie assez longtemps pour que vous mouriez d'une crise cardiaque comme tout le monde.' Puis elle a eu un fou rire", se souvient Jonathan Van Ness à propos du jour où le diagnostic lui a été annoncé. Il ajoute ensuite, ému, : "Le plus important, c'est que je voulais faire quelque chose pour faire avancer le débat sur le VIH, et sur la vie avec le VIH, et que je voulais humaniser et normaliser beaucoup de choses dont je parle. Ça m'a donné une vraie raison de me battre."

Le 14 septembre 2019, Jonathan Van Ness et ses acolytes de Queer Eye ont assisté à la 71e édition des Creative Emmy Awards. Leur émission a remporté quatre awards, dont celui du Meilleur cast d'une émission de télé-réalité.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Sida

Repost0

Publié le 23 Septembre 2019

Samedi 21 septembre 2019, Laurent Kerusoré, acteur star de "Plus belle la vie" a dévoilé pour la première fois une photo de son compagnon, sur Instagram, officialisant ainsi sa relation.

Samedi 21 septembre 2019, les 112 000 abonnés de Laurent Kerusoré ont pu découvrir une image inhabituelle : leur idole posant avec son compagnon. En effet, l'acteur emblématique de Plus belle la vie (France 2) a dévoilé une image de son cher et tendre pour la première fois. Toujours aussi discret sur sa vie privée, le comédien de 45 ans a bien pris soin de ne pas montrer le visage de son amoureux, caché par des lunettes de soleil et une casquette.

"Plus le temps de comprendre, juste vivre. C'est si bon !", écrit-il en légende de sa photo, précisant "pour toujours", "bonheur" et "amoureux" dans les hashtags. Laurent Kerusoré et son compagnon semblent avoir passé un samedi ensoleillé au restaurant de plage Blue Cargo, près de Biarritz. C'est d'ailleurs dans cet établissement que Tina Kunakey et Vincent Cassel avaient fait une halte lors de leur week-end de mariage, en août 2018.

Cibles de nombreuses attaques homophobes, l'interprète de Thomas Marci s'est livré à de nombreuses reprises sur le sujet. En février 2019, il revenait même sur son difficile coming out à ses parents lorsqu'il avait 20 ans. "Il a fallu un an à mes parents pour ruminer et accepter. Mon père m'a demandé de quitter la maison, pas parce qu'il me détestait, mais parce que ce n'était pas ce qu'il avait imaginé. C'était une autre époque. Quand je suis revenu avec mon petit ami, mon père m'a dit : 'Je suis content d'avoir un deuxième fils.' Certains parents ne comprendront jamais, mais si on n'essaie pas, on se prive d'une belle vie avec eux", avait-il confié à Télé Loisirs. À 44 ans, Laurent Kerusoré jouit désormais d'une belle idylle qui fait le bonheur de toute sa famille.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 17 Septembre 2019

En avril dernier, on apprenait que le populaire animateur Stéphane Bern avait rompu avec son compagnon, Lionel. Interrogé par "Télérama" alors qu'il continue sa mission de sauvetage du patrimoine et qu'il va monter sur les planches, il en a dit un peu plus.

Le revers de la médaille... En août 2017, l'animateur Stéphane Bern surprend tout le monde en posant pour le magazine Paris Match avec son amoureux Lionel. La mise en lumière de l'histoire de coeur entre deux hommes avait pour but de montrer que l'amour peut prendre toutes les formes et permet d'offrir un peu de visibilité aux LGBT. Ravi et surpris des réactions, il a aussi payé très cher cette démarche.

En avril dernier, sur le plateau de l'émission Ça ne sortira pas d'ici sur France 2, Stéphane Bern annonce être célibataire. Le populaire animateur spécialiste des têtes couronnées n'avait pas plus de précisions sur la cause de sa rupture avec Lionel. Dans les pages de Télérama, l'ancienne star de Sagas donne toutefois un début d'explication et met en cause... Paris Match. "Le numéro s'est vendu à neuf cent mille exemplaires. Ces gestes symboliques sont souvent plus forts que les discours. Mais cette couverture a eu un effet que je n'avais pas escompté : ruiner ma vie privée. C'est violent pour l'autre d'être ainsi exposé", confie-t-il. Il faut dire qu'à l'époque, il ne savait pas que son shooting avec Lionel ferait la couverture !

 

 

 

L'animateur de Secrets d'histoire préfère heureusement voir le verre à moitié plein et retient le positif. "Je sentais surtout que ça pouvait aider. Les lettres reçues ensuite, de jeunes notamment, me l'ont confirmé. J'ai été le premier garçon à le faire", a-t-il ajouté. Il faut dire que cela reste encore difficile pour beaucoup de gens de vivre pleinement son homosexualité. Y compris dans les milieux pourtant réputés gay friendly comme le show business ou la mode. Ainsi, Stéphane Bern a raconté une triste anecdote sur la fois où il a été insulté pour son orientation sexuelle. "Je suscite plutôt l'affection. Jean-Paul Guerlain, l'héritier des parfums, qui s'est illustré par des propos racistes sur les Noirs, est le seul qui m'ait traité de sale pédé dans un dîner officiel", s'est-il souvenu.

Thomas Montet pour purepeople

L'interview de Stéphane Bern est à retrouver dans Télérama, dans les kiosques le 17 septembre 2019.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 16 Septembre 2019

Le chanteur britannique Sam Smith a annoncé sur son compte Instagram qu'il se définissait désormais comme non-binaire. C’est-à-dire qu'il n'est ni un homme, ni une femme.

Il a franchi le pas. Le chanteur anglais Sam Smith a annoncé sur son compte Instagram qu'il se définissait désormais comme non-binaire, un terme qui désigne les personnes qui ne se considèrent ni homme, ni femme, mais quelque part entre les deux. "Aujourd'hui est un bon jour alors voilà. J’ai décidé de changer mes pronoms en  THEY/THEM  (un néologisme servant de pronom neutre, NDLR). Après une vie à être en guerre avec mon genre, j’ai décidé de m'assumer pour ce que je suis, intérieurement et extérieurement", explique l'interprète de "Stay with me" qui, à  l'image de nombreux jeunes aujourd'hui, brouille les frontières du masculin et du féminin. 

"Je suis tellement excité et privilégié d’être entouré de personnes qui me soutiennent dans cette décision, mais j’ai été aussi très inquiet de l’annoncer parce que je me soucie trop de ce que les gens pensent, mais merde ! Je sais qu’il y aura beaucoup d’erreurs et de mauvaises interprétations, mais tout ce que je vous demande, c’est d'essayer, s'il vous plaît. J'espère que vous pouvez me voir comme je me vois maintenant. Je vous remercie", a poursuivi Sam Smith qui confiait en mars dernier qu'il entretenait une relation compliquée avec son corps. "Peut-être que je ne suis pas un homme, peut-être que je ne suis pas une femme, que je suis juste moi et que c'est ok", expliquait-il déjà.

Source LCI

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Musique gay, #Non-binaire

Repost0

Publié le 16 Septembre 2019

Dans une longue vidéo publiée sur son compte Twitter le samedi 14 septembre 2019, Gareth Thomas a révélé être atteint du virus du sida. L'ex-capitaine du Pays de Galles et ancien joueur du Stade Toulousain peut compter sur le soutien du prince William et de son épouse Kate Middleton.

"Bonjour, je suis Gareth Thomas et je veux partager mon secret avec vous. Pourquoi ? Parce que c'est à moi de vous le dire". C'est ainsi que l'ancien rugbyman gallois de 45 ans a choisi d'entamer son long message vidéo publié sur Twitter le 14 septembre 2019, dans lequel il révèle sa séropositivité.

"Je choisis aujourd'hui de me battre, d'éduquer et mettre fin à la stigmatisation autour de ce sujet", a affirmé l'ancien joueur du Stade Toulousain (2004 à 2007). Je vous demande de m'aider pour montrer que tout le monde vit dans la peur des réactions et des opinions des autres. Mais cela ne devrait pas dire qu'on doive se cacher."

"Je veux également encourager toutes les personnes qui sont dans la même situation que moi. Pour réussir à faire cela, je dois m'éduquer, je dois être fort, et je dois être une personne complètement différente", a également déclaré l'ancienne gloire du rugby gallois dans un documentaire qui sera diffusé mercredi 18 septembre sur la chaîne britannique BBC. "Ce que je veux apprendre à faire, c'est être capable de me dire 'j'ai le sida, mais c'est OK ! '," a poursuivi celui qui était en lice ce dimanche 15 septembre sur l'Iron Man de Tenby (Pays-de-Galles).

"Quand j'ai découvert que je devrais vivre avec le virus du VIH, ma première pensée a été de me dire que j'allais mourir, a affirmé le Gallois face à la caméra de la BBC. La raison principale pour laquelle je fais ça est que je veux me souvenir de ce que ça fait de se sentir libre."

Suite à la publication de sa vidéo sur Twitter, Gareth Bale a reçu le soutien de Kate Middleton et du prince William via un message publié sur le compte de Kensington Palace, contrôlé par la duchesse et le duc de Cambridge. "Courageux comme toujours, légende sur le terrain et en dehors. Tu as notre soutien", a-t-il été partagé. Si le message est signé "W." pour William, il ne fait aucun doute que son épouse Kate Middleton se joint à lui pour saluer le courage de Gareth Bale, puisque ces mots sont écrits sur le compte Twitter qui les représente.

En 2009, Gareth Thomas avait révélé son homosexualité dans les colonnes du Daily Mail. En novembre 2018, il avait été victime d'une terrible agression homophobe, qu'il avait lui-même révélée. "Ce matin j'ai décidé de faire ce que j'espère être une vidéo positive. La nuit dernière, dans ma ville natale, j'ai été victime d'un crime de haine en raison de ma sexualité. Pourquoi positive ? Parce que je veux remercier la police qui m'a vraiment aidé et permis de discuter avec mon agresseur parce que je pense vraiment qu'il apprendrait plus d'un dialogue que d'une toute autre manière. Je voudrais aussi remercier les gens de Cardiff qui m'ont aidé et soutenu. Parce qu'il y a beaucoup de gens ici qui nous veulent du mal, mais dommage pour eux parce qu'il y en a bien plus qui veulent nous aider. C'est en ça, que j'espère diffuser un message positif", avait-il relaté à l'époque.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Sida, #sport gay

Repost0

Publié le 11 Septembre 2019

Bonne nouvelle pour DKNY, qui célèbre ses 30 ans en même temps que la Fashion Week de New York. Pour aider les créateurs à souffler leurs bougies, Halsey, Cara Delevingne et Ashley Benson s'étaient toutes mises sur leur trente-et-un.

Les plus belles étoles vont se succéder sur les catwalks de la Fashion Week new-yorkaise, et ce jusqu'au 14 septembre 2019. Mais évidemment, en de telles occasions, il est de bon ton de ne pas avoir l'oeil que sur les défilés. Venus admirer les nouvelles collections griffées DKNY, une longue liste de tops ont mis le feu dans les rues américaines et sur les photocalls. Kendall Jenner a changé quinze fois de tenues dans la journée, volant la vedette à Alessandra Ambrosio, Nina Agdal, Jasmine Sanders ou Suki Waterhouse. Quant à la chanteuse Halsey, elle avait fait le choix audacieux d'une longue robe noire à lacets, fendue... de bas en haut.

Couple phare du défilé : Cara Delevingne et sa chérie Ashley Benson. Main dans la main, les amoureuses sont passées des podiums aux festivités qui avaient lieu au St. Ann's Warehouse – institution de performances artistiques du quartier de Brooklyn – pour célébrer les 30 ans de DKNY. En crop top blanc, pantalon noir et queue haute, le mannequin et comédienne de 27 ans n'était pas venue seulement pour roucouler en backstage... mais aussi pour introduire le concert exclusif qu'Halsey allait donner, suivant le DJ set des Martinez Brothers. "Je suis très très heureuse d'être sur scène pour vous présenter l'une de mes très bonnes amies", a-t-elle annoncé, le sourire aux lèvres, comme le raconte l'Evening Standard.

Après s'être fiancées à Saint-Tropez, Cara Delevingne et Ashley Benson se sont mariées le 3 août 2019 à Las Vegas. "Je ne veux pas être trop discrète pour que personne ne pense que j'ai honte de quelque chose, expliquait l'héroïne de Carnaval Raw dans les colonnes du magazine Elle. Mais je n'ai jamais été dans une relation où tout est si public. Cette relation semblait différente. Nous étions arrivées à un point où nous devions garder des choses secrètes, stopper cette attention non désirée. Maintenant, je me dis que je dois être fière."

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 5 Septembre 2019

Invité à la cérémonie des "GQ Men of the Year Awards", ce mardi 3 septembre, à la Tate Modern à Londres, Sam Smith a fait sensation sur le tapis rouge en osant porter des talons.

En ce qui concerne son style personnel, Sam Smith n’a jamais été du genre à se préoccuper du regard des autres. Le chanteur met un point d'honneur à promouvoir la liberté de chacun sur tous les points de vue et notamment sur la sexualité. En juillet dernier, l'interprète de Stay With Me avait d'ailleurs décidé de rompre le silence sur le sujet de l'homosexualité. Un thème relativement important pour le chanteur britannique de 27 ans qui a déjà pris la pose avec une robe à franges pailletée et une veste rose bonbon à l'occasion du Pride Month, à savoir "le mois de l'honneur" au cours duquel toute la communauté LGBT rend hommage aux militants des émeutes de Stonewall en célébrant fièrement leur sexualité à travers le monde. Dans une interview accordée récemment à la version espagnole du magazine GQ, Sam Smith a également affirmé "qu'il était primordial d'éduquer tous les individus de la société à respecter les préférences sexuelles de chacun". Une ouverture d'esprit qu'il n'a pas manqué d'appliquer ce mardi 3 septembre, à Londres, lors de la cérémonie des GQ Men of the Year Awards où il a remporté le prix "GQ Homme de l'année 2019".

 

Sam Smith ose les talons

 

En effet, Sam Smith a littéralement fait sensation à la soirée en décidant de fouler le tapis rouge avec une paire de bottines à talons hauts, signée Gucci. Le quadruple lauréat d'un Grammy a publié un cliché de son look sur Instagram, accompagné d'une légende décrivant cette étape très personnelle pour lui. "Ce soir, je portais des talons pour la première fois à une cérémonie de remise de prix", a écrit Sam Smith, avant de poursuivre : "Je viens juste de rentrer chez moi après une soirée magnifique et alors que je me dirigeais vers la porte d'entrée, je me suis arrêté et j'ai écouté mes talons claquer contre le sol. Et je pensais juste 'FUCK YES' ! Il fut un temps où je pensais que je ne pourrais jamais être moi-même comme ça devant l'industrie de la musique ou devant qui que ce soit", a-t-il ajouté. 

Source Voltage

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 4 Septembre 2019

L’actrice a expliqué qu’on lui avait fortement déconseillé de se montrer en public si elle voulait incarner une super-héroïne.

À 29 ans, Kristen Stewart a déjà une carrière de vingt ans dans le cinéma et l'entertainment. L'actrice a pourtant longtemps eu peur de la célébrité, cherchant à protéger sa vie privée. La surmédiatisation de son couple avec Robert Pattinson, son compagnon sur la franchise Twilight, n'y est pas pour rien. Mais sa relation avec Alicia Cargile a changé la donne. Dorénavant, hors de question de se pourrir la vie en s'inquiétant des articles. Hors de question aussi de cacher sa bisexualité, quitte à rater l'opportunité d'un potentiel rôle dans un film Marvel, comme elle l'explique dans une interview donnée à Variety.

"On m’a clairement dit : "Tu te rendrais service en évitant de te montrer en public en train de tenir ta copine par la main : peut-être que tu pourrais avoir un rôle dans un film Marvel." Je refuse de travailler avec ce genre de personnesJe pense que je voulais juste profiter du moment présent. En voulant protéger ma vie privée, je n’ai fait que la gâcher. Genre quoi, je ne peux plus sortir avec mon ou ma partenaire ? Je ne peux pas en parler dans une interview ? On m’a sorti des arguments d’un autre temps : "Tu dois préserver ta carrière et ta productivité, il y a des gens dans ce monde qui ne t’apprécient pas et n’aiment pas le fait que tu sortes avec des filles, et ils n’aiment pas non plus que tu t’identifies comme une homosexuelle tout en t’identifiant aussi comme une hétérosexuelle : les gens aiment les certitudes, alors qu’est-ce que tu es, au final ?""

L’actrice de 29 ans joue dans Seberg de Benedict Andrews, pour lequel elle incarne la célèbre comédienne dans une lutte acharnée contre le FBI. Le long-métrage sera projeté en avant-première à la Mostra de Venise. En décrivant son rôle à Variety, la comédienne a mis l’accent sur l’ouverture d’esprit du personnage historique : "Elle avait cette faim dans les yeux, qui la faisait sortir de l’écran. C’était une humanitaire pleine de compassion, à une époque où les gens n’étaient pas prêts à digérer ce genre de pensées." En plus de la Mostra, Kristen Stewart sera également présente au Festival de Deauville, où un Talent Award pour sa carrière l’attend au chaud. Qui a dit qu’un Marvel était nécessaire pour exister au cinéma ?

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #bisexualité

Repost0