people

Publié le 31 Décembre 2021

Il est l'une des stars de la nouvelle mini-série historique "Sissi", dont les six épisodes sont égrainés sur TF1. En couple ou célibataire ? Il semblerait que Jannik Schümann ne soit, hélas, plus un coeur à prendre...

Il joue dans l'adaptation de l'une des plus grandes histoires d'amour de tous les temps. Et loin des plateaux de tournage, Jannik Schümann, qui incarne l'Empereur François Joseph 1er dans la mini-série Sissi, de Sven Bohse, diffusée sur TF1, vit lui aussi un véritable conte de fée. En couple avec un très beau brun, nommé Felix Kruck, le comédien allemand de 29 ans n'hésite jamais à lui crier son amour sur les réseaux sociaux. Les tourtereaux ont même pris, ensemble, la pose pour la version allemande du magazine Vogue, rien que ça !

Lancé au cinéma et à la télévision, Jannik Schümann a fait son coming-out médiatique sur le tard, puisque celui-ci date seulement du mois de décembre 2020. C'est d'ailleurs en partageant une photographie de Felix Kruck qu'il avait révélé être heureux et en couple. Nul besoin de mot pour déclarer sa flamme : l'acteur allemand s'était contenté de cette image, en noir et blanc, sur laquelle son chéri lui embrasse la tempe.

Si le grand public découvre Jannik Schümann dans la série Sissi, au côté de Dominique Devenport, l'acteur de 29 ans n'en est pas à son coup d'essai. Originaire d'Hambourg, le jeune homme avait d'abord fait les belles heures de plusieurs séries germaniques, puis s'était fait sa place sur grand écran en jouant dans les films Barbara, Spieltrieb, Moi et mon monde ainsi que dans Coeurs ennemis, long-métrage de James Kent avec Keira Knightley et Alexander Skarsgård. En 2016, Jannik Schümann a été récompensé d'un Prix Askania pour sa contribution au monde du septième art - il avait eu droit au Shooting Star Award. Retenez bien son nom, l'acteur risque encore de faire parler de lui et ce, bien loin des mondanités autrichiennes et des bras d'Élisabeth en Bavière...

Source Purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 10 Décembre 2021

Steve Bronski, le claviériste et cofondateur du groupe Bronski Beat, est décédé à l'âge de 61 ans. C'est son ancien ami et confrère, Jimmy Somerville, qui a confirmé sa disparition le jeudi 9 décembre 2021.

 

La scène new wave prend un sacré coup. Steve Bronski, le cofondateur de l'iconique groupe britannique Bronski Beat, est mort à l'âge de 61 ans. C'est Jimmy Somerville, ex chanteur de la formation musicale, qui a confirmé la nouvelle le jeudi 9 décembre 2021 sur son compte Twitter. "Triste d'apprendre la mort de Steve Bronski, a-t-il écrit. C'était un homme talentueux avec un joli sens de la mélodie. Travailler avec lui sur des chansons, et sur la chanson qui a changé nos vies, nous a permis de toucher tellement d'autres personnes. C'était une époque amusante et excitante. Merci pour tes mélodies, Steve."

 

Le groupe Bronski Beat a marqué toute une génération à l'aide de tubes inoubliables, dont le célèbre Why. Smalltown Boy, sorti en 1984, avait même été remixé par Arnaud Rebotini en 2017 et avait intégré la bande-originale du film 120 battements par minute, de Robin Campillo. Et pour cause. Ce titre, très autobiographique, retraçait l'histoire d'un jeune adolescent gay rejeté par sa famille et fuyant sa ville natale.

 

Steve Bronski avait formé ce trio en 1983 avec Jimmy Somerville et Larry Steinbachek. Ce dernier est mort en décembre 2016 des suites d'un cancer à 56 ans. "A cette époque on était juste trois mecs gays qui montaient un groupe, on n'avait pas l'impression de faire partie d'un mouvement particulier, déclarait le claviériste en 2018 au quotidien britannique The Guardian. Bien sûr, il est apparu bien des années après qu'il y avait bien plus d'artistes gays que le public ne pouvait le penser."

 

Hélas, le groupe Bronski Beat a perdu de sa superbe en 1985. Jimmy Somerville avait quitté ses camarades pour créer Les Communards. En 2017, Steve Bronski a tenté un retour en revisitant The Age of consent sans la voix de son ami et confrère et a sorti un album intitulé The Age of reason. C'est au Paradis, désormais, que résonne ses notes habiles...

Source purepeople.com 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Musique gay

Repost0

Publié le 6 Décembre 2021

Entre Stéphane Bern et Yori Bailleres, c'est toujours l'amour fou ! Dans la journée de dimanche 5 décembre, le couple a même partagé une photo très intime sur Instagram où ils apparaissent... dans leur bain !

Au mois de juin dernier, Stéphane Bern (57 ans) et Yori Bailleres (37 ans) ont officialisé leur relation. Et depuis, il n'est plus question de se cacher, notamment sur les réseaux sociaux. En effet, il n'est désormais plus rare de découvrir leur duo complice sur Instagram, tantôt en vacances romantiques, en sortie ou chez eux. Dimanche 5 décembre 2021, l'animateur et son chéri de 20 ans son cadet ont d'ailleurs plus que jamais ouvert les portes de leur intimité en postant un cliché d'eux... en train de prendre un bain.

C'est sur la page Instagram de Yori Bailleres qu'il est possible de jeter un oeil à cette image en noir et blanc. Et Stéphane Bern et Yori n'y apparaissent pas seuls ! Leurs deux chiens Mirza et Scoop sont eux aussi dans la baignoire. La photo inattendue a été prise dans le cadre de la promotion d'un livre. "Nous sommes-nous aimés dans une vie passée ? Sans aucun doute et nous continuons dans cette vie et les suivantes. Pour soutenir l'excellent roman de @dr_christophe_faure 'Mourir n'est pas te perdre' @editionsalbinmichel nous perçons 'le voile' de notre intimité...", a légendé Yori Bailleres.

 

Une publication que Stéphane Bern a tendrement, et avec ironie, commenter : "Avec @yori.bailleres je n'ai plus peur de plonger dans le grand bain de la vie."

 

Tout roule donc entre la figure de France Télévisions et son charmant compagnon. Ensemble, ils mènent assurément une relation très sérieuse, à tel point qu'il est possible de se demander s'ils n'ont pas franchi le cap du mariage dans le secret. Et pour cause, à chacun de ses posts l'ancien candidat à Mister Gay Europe (2007) et créateur du site de rencontres gay Le Cercle de Socrate appelle en hashtag Stéphane Bern son "mari".

En attendant d'en savoir plus, on sait d'ores et déjà que le couple a décidé de s'installer ensemble. En effet, le féru du patrimoine français a quitté Paris qu'il considère désormais comme "une poubelle" pour se construire un nid douillet dans le Perche.

Source Purepeople.com

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 3 Novembre 2021

Kristen Stewart est désormais fiancée ! La jeune actrice et sa compagne Dylan Meyer vont bientôt se passer la bague au doigt. Une bonne nouvelle qu'elle a évoqué lors d'une interview radiophonique dans le "Howard Stern Show".

Tout va pour le mieux pour Kristen Stewart ! Celle qui s'est grimée en Lady Diana Spencer pour les besoins du biopic Spencer (en salles le 5 novembre) a annoncé s'être fiancée à sa compagne Dylan Meyer, scénariste de profession. Au micro de Howard Stern, célèbre animateur radio, l'actrice américaine a confié l'heureuse nouvelle, le 2 novembre. "Je voulais absolument qu'on me demande en mariage, j'ai bien fait comprendre ce que je voulais et elle a totalement assuré. On va se marier, ça arrive", a-t-elle révélé. Et l'ex-compagne de Robert Pattinson, rencontré sur le tournage de la saga Twilight et qu'elle aurait bien voulu épouser, n'a pas été avare en détails.

"Il n'était pas acquis que ce serait moi. Vous voyez ce que je veux dire ? Lorsqu'il s'agit de deux filles, on ne sait jamais qui va remplir tel ou tel rôle. On ne pense pas de cette manière. Elle a juste saisi l'opportunité et a fait en sorte que ça arrive. C'était tellement mignon", a déclaré la jolie blonde, qui est en couple avec Dylan Meyer depuis 2 ans.

 

Discrètes sur leur couple, Kristen Stewart et Dylan Meyer ont été prise en photo en août 2019, alors qu'elles s'embrassaient dans les rues de New York. Les deux artistes se sont rencontrées il y a 7 ans lors d'un tournage, comme le rapporte le site People. Elles ont officialisé sur Instagram, deux mois plus tard en partageant une photo d'elles, amoureuses, dans un photomaton.

En novembre de cette même année, Kristen Stewart, folle de celle qui partage sa vie, avait dit toute son impatience de s'unir à Howard Stern. "Je ne peux plus attendre, p***** ! J'ai envie d'être raisonnable mais je pense que les très bonnes choses arrivent vite", avait confié la comédienne de 31 ans. Et elle ne s'y était pas trompé !

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay, #lesbien

Repost0

Publié le 12 Octobre 2021

Jarry est à l'affiche de la série "A tes côtés", sur TF1, le 11 octobre 2021. Celui qui réside à ses côtés, justement, est un homme mystérieux dont on sait très peu de choses.

Il a souvent le coeur à rire et à aimer. En dehors de ses pitreries télévisuelles, Jarry est un homme et un papa comblé. Depuis le mois de juin 2016, il élève ses deux enfants jumeaux, issus d'une GPA, avec son compagnon. Mais qui est la personne qui partage sa vie, son quotidien et certaines de ses responsabilités ? Il est bien difficile de dénicher des informations à son propos tant le couple et discret. Et pourtant. Dans le documentaire Jarry, millésime incontrôlé, l'animateur acceptait d'en dire un peu plus sur la fois où leurs chemins se sont croisés.

Quand je l'ai rencontré, c'était évident

"Je crois qu'il m'a appris que quelqu'un pouvait avoir envie de vivre avec moi au quotidien, expliquait-il sur C8. Quand je l'ai rencontré, c'était évident. Et encore aujourd'hui, je me dis qu'il arrive à vivre avec moi, c'est forcément quelqu'un de formidable. Parce que je ne suis tellement pas simple." S'il refuse d'en dévoiler davantage à propos de son compagnon, ce n'est pas uniquement pour le plaisir du mystère ou de la discrétion. Il est primordial, pour Jarry, de protéger les siens des esprits fermés qui le menacent.

Ça fait un an et demi, deux ans, que je suis menacé

Depuis qu'il est père, l'humoriste reçoit des messages horribles quasiment tous les jours. "Je suis menacé de mort parce que je suis papa, homosexuel ayant des enfants, donc ça fait un an et demi, deux ans, que je suis menacé, révélait Jarry sur le plateau de Faustine Bollaert en décembre dernier. "On va te retrouver, on va vous brûler, on peut pas laisser deux enfants se faire sodomiser par des hommes...'" Si les amoureux ont fait le choix de la GPA, c'est pas désir de paternité, bien sûr, mais aussi parce que l'adoption, en France, par un couple d'hommes, est infernale et traitée de manière peu glorieuse par les administrations. "On vous donne des enfants 'à particularités' comme ils disent, dénonçait-il, il y a peu, dans l'émission Ça ne sortira pas d'ici. Ce qui est absolument ignoble dans ce pays en 2019." Peu importe la voix, Jarry et son chéri ont trouvé, à leur manière, la route vers un bonheur certain.

 

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Jarry, #Tf1, #programmes télé gay

Repost0

Publié le 28 Septembre 2021

Marc-Olivier Fogiel et son mari Francois Roelants - Gala d'ouverture de la saison de la danse 2021/2022 au Palais Garnier à Paris © Olivier Borde / Bestimage
Le gala d'ouverture de la saison de la danse 2021/2022 s'est tenu vendredi 24 septembre 2021 au Palais Garnier, à l'Opéra de Paris. Plusieurs personnalités étaient de la partie. Parmi elles, Marc-Olivier Fogiel et son mari François Roelants ou encore le couple de "Danse avec les stars" Dita Von Teese et Christophe Licata.

Après une édition virtuelle en janvier 2021, le gala d'ouverture de l'Opéra national de Paris s'est tenu vendredi 24 septembre 2021, marquant ainsi le coup d'envoi de la saison de danse 2021/2022. Pour l'occasion, plusieurs personnalités ont fait le déplacement au Palais Garnier, au centre de la capitale.

Parmi les invités de marque, Dita Von Teese, danseuse mondialement connue surnommée la reine du burlesque. La jolie brune est apparue ultra chic, comme à son habitude. Rouge aux lèvres, regard de biche et coiffure wavy très années 1930, elle a opté pour une robe longue pailletée ceinturée et fendue, laissant apparaître ses superbes jambes. C'est au bras de Christophe Licata, son partenaire dans la onzième saison de Danse avec les stars, actuellement en diffusion sur TF1, que la belle Dita Von Teese a pris la pose. Le duo, sensuel sur le parquet de la Une, s'affiche complice et élégant.

Le duo a fait sensation lors du deuxième prime de DALS, justement diffusé vendredi 24 septembre 2021 mais enregistré lundi 20 septembre 2021, avec son tango argentin au son du titre I got you (i feel good) de Jessie J. Les quatre jurés Jean-Paul Gaultier, Denitsa Ikonomova, Chris Marques et François Alu ont appuyé sur le buzzer, permettant à Dita Von Teese et Christophe Licata de se qualifier pour le prochain prime ! Pendant que les nombreux téléspectateurs étaient bluffés par leur prestation dans Danse avec les stars, le duo participait au célèbre gala !

Face à eux, un autre couple. Marc-Olivier Fogiel et son mari François Roelants étaient également de la partie. Les amoureux, distingués en costumes, ont fait crépiter les flashs des photographes avant d'assister au traditionnel Défilé du Ballet, qui a réuni l'ensemble des danseurs, des élèves de l'École de danse aux Étoiles et dirigé par Gustavo Dudamel. Une soirée d'exception !

Source purepeople.com 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 21 Septembre 2021

Richard Buckley avait 72 ans. Il est mort à son domicile, en présence de son mari Tom Ford et de leur fils Jack. Le créateur de mode et réalisateur de cinéma a annoncé la terrible nouvelle.

La planète Mode est en deuil. Elle pleure avec Tom Ford la mort de son mari Richard Buckley. Le défunt avait 72 ans.

La triste nouvelle a été révélée par les agents de Tom Ford dans un communiqué. "C'est avec une profonde tristesse que Tom Ford annonce la mort de Richard Buckley, qui fut son mari tant aimé pendant trente cinq ans. Richard est décédé paisiblement dans leur maison à Los Angeles, en présence de leur fils Jack à son côté", indique le communiqué.

Tom Ford et Richard Buckley formaient un couple très discret. Ils s'étaient rencontrés en 1986 au défilé d'un ami créateur commun. "Richard [Burkley] était journaliste de mode, j'étais un jeune créateur. Nous étions au défilé d'un ami commun, nos yeux se sont croisés et nous avons emménagé ensemble le même mois. Nous sommes ensemble depuis", confiait Tom en novembre 2016. Les deux hommes s'étaient mariés en 2014. Leur fils Jack est âgé de 8 ans.

"Si vous respectez la personne avec qui vous êtes, et que vous croyez qu'elle a un bon coeur et une bonne âme (...), ne la quittez jamais. Vous ne trouverez pas quelqu'un de meilleur", recommandait le veuf, récemment aperçu au Met Gala 2021. Le réalisateur du film Nocturnal Animals (2017) et ancien alcoolique guéri a appliqué son propre conseil, jusqu'à la disparition de son époux Richard Buckley.

Le défunt a connu une brillante carrière de journaliste. Il est passé par les magazines WWD, Vanity Fair, Vogue Italia et Vogue Hommes International. Richard Buckley et sa petite famille vivaient entre Londres, New York et Santa Fe.

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 30 Août 2021

Le créateur de la série LGBTQ+ qui a révolutionné le petit écran est à Lille cette semaine. Au fil d'une étonnante Masterclass, il a confié aux festivaliers comment sa difficile jeunesse a inspiré Pose.

 
 

Trois saisons acclamées. Des tonnes de prix. Et surtout une marque indélébile dans l'histoire des séries télé américaines. Sans aucun doute, Pose est une série majeure du XXIe siècle et la présence de son créateur, Steven Canals, à Séries Mania, est un événement. Pendant plus d'une heure, il s'est confié au public lillois sur son parcours douloureux, remontant à son enfance, très pauvre, dans les logements sociaux de New York.

Nous sommes dans les années 1980. Dans une période que Steven Canals qualifie de "très sombre" pour la Big Apple. En pleine crise du Sida, du crack et une criminalité qui explose, ce gamin qui écrivait déjà des scripts pour ses jouets peine à trouver sa place. "Je ne voulais pas être vu. Parce que j'étais différent et donc sans cesse harcelé. Du coup je préférais rester calfeutré en intérieur, à regarder des films. Et ainsi, de loin, j'ai toujours observé la vie des autres", raconte Canals, qui est aussi membre du Jury de la compétition internationale cette année.

Parmi les œuvres qui ont marqué sa vie, le créateur mentionne Paris is burning, sur la souffrance de la communauté Drag et LGBT, signée Jennie Livingston (1991) et qui le toucha en plein cœur : "J'étais en troisième année de fac quand je l'ai vu. Et je n'avais jamais vu les noirs, les hispaniques, les gays, être aussi bien représentés à l'écran." Un film fondateur dans sont travail, tout comme... Flashdance ! "Oui, je sais que c'est très stéréotype gay. Mais je m'en fous. Je me fiche de la note du film sur Rotten Tomatoes. Flashdance, c'est un film que je regarde au moins une fois par an. Et passé la quarantaine, j'ai compris que c'était le genre de film qui me parlait spécifiquement, parce qu'on y parle de rêves à atteindre, de gens qui cherchent à décrocher la lune. Et ça résonne en moi, ça fait écho au gamin new-yorkais que j'étais. Et on retrouve beaucoup de Flashdance et de tout ça dans Pose et j'assume complètement."

Car Pose est sans aucun doute l'aboutissement d'un long processus personnel, que Steven Canals a eu bien du mal à vendre à l'industrie. "A chaque fois que je présentais la série, on me parlait de Transparent... mais ça n'a rien à voir ! On me disait aussi qu'il y avait trop de blacks, de gays, de latinos, qu'il était difficile de savoir à qui ça allait s'adresser."

Mais Steven Canals ne baisse pas les bras. Parce qu'il garde toujours en mémoire le sacrifice admirable de sa grand-mère, débarquée de Porto Rico "avec trois enfants sur les bras et un quatrième en route. Elle est venue avec rien, a bossé à l'usine, pour que les siens puissent avoir une vie meilleure. Comparé à ce qu'elle a enduré, je ne vais pas me laisser abattre au moindre obstacle. Ce serait juste impensable." Alors le scénariste insiste et croise la route d'un certain Ryan Murphy.

 

"Il était au top de sa gloire. Après Glee, American Horror Story, après le couronnement de The People VS. OJ Simpson... Il pensait lui aussi faire une série sur l'univers du Ballroom de New York, mais bloquait sur le script. J'ai pu alors lui pitcher le mien, Pose, que j'avais écrit deux ans et demi auparavant. Il savait que Hollywood n'était pas prêt pour deux séries sur ce sujet. On s'est donc rencontré pendant 45 minutes et on a décidé de faire équipe. Et c'était parti..."

Pose était donc née. Comme un aboutissement après toutes ces années de galère, pour un auteur à fleur de peau : "Ma mère disait que j'étais trop sensible. Que j'étais trop empathique vis à vis des autres." Une empathie chevillée au corps, qui le poursuit toujours, à l'âge de 40 ans. Ainsi, au moment d'évoquer sa réussite personnelle à Hollywood, sa gorge se noue tout à coup : "Quand je réfléchis à là où j'en suis aujourd'hui, je ne peux m'empêcher de penser en même temps à ceux qui sont encore là-bas, qui essayent et qui n'arrivent pas s'en sortir. Pourquoi moi j'ai réussi et pas eux ?", s'interroge Steven Canals. "Je n'aurai jamais la réponse. Mais c'est pour eux que j'écris aujourd'hui..." 

Source Première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 23 Août 2021

Lors d'une interview accordée à "Télé Star", samedi 21 août 2021, Bruno (12 coups de Midi) s'est une nouvelle fois confié sur son célibat. Actuellement en quête de son âme-soeur, le candidat reste ouvert à de nouvelles rencontres.

Présent sur nos écrans depuis le 21 janvier 2021 sur TF1, le grand Maître de Midi, Bruno, demeure une personnalité sur laquelle le public sait très peu de choses. Dans une interview accordée à nos confrères de Télé Star, samedi 21 août 2021, ce dernier s'est un peu plus confié sur sa vie privée.

Au sujet de son célibat, Bruno a partagé toujours l'être tout en indiquant le fait qu'il serait, dans les faits, susceptible de ne plus l'être. "Cette émission est très chronophage", a-t-il d'abord avoué avant de poursuivre : "Mais s'il y a un feeling avec quelqu'un sur les réseaux, pourquoi pas se rencontrer en vrai." Coeur à prendre, celui qui a dépassé le record de Christian Quesada est encore à la recherche d'une personne capable de faire vibrer.

Au Parisien, début août, ce dernier s'était également épanché sur sa vie affective. Après avoir découvert l'émission lors du confinement, le candidat a fini par se prendre au jeu et s'inscrire. "Au début, j'étais un peu observateur. Puis j'ai pris mes repères. Je me suis finalement senti à l'aise et je me suis ouvert", a-t-il d'abord expliqué au Parisien. Sans oublier de mentionner sa vie privée et son homosexualité. "Les hétérosexuels n'ont pas de souci à parler de leur vie, donc je n'avais pas de raison de ne pas l'évoquer. Après, je suis célibataire donc on n'y revient pas à chaque émission. Et, comme ça, les gens n'ont pas besoin de taper Bruno Les douze coups de midi gay sur Google."

Trouvera-t-il l'amour grâce aux 12 Coups de Midi ? Sait-on jamais. Mais grâce à sa notoriété, le participant a constaté que le nombre de ses abonnés Instagram a vite grimpé suite à sa participation au programme. Régulièrement, Bruno reçoit de nombreux messages de prétendants. "Et de prétendantes !", s'est-il ensuite amusé. Pourtant, dans la rue, il a néanmoins raconté être beaucoup moins sollicité : "J'habite dans un petit village. En deux jours, tout le monde le savait. Aujourd'hui, je ne suis plus arrêté au supermarché ou dans la rue, à part des petits messages gentils. Tant que ça reste bienveillant, ça me va. Ceux qui ne m'aiment pas ont la décence de ne pas venir me le dire. Comme je refuse d'être sur Twitter, je ne le sais pas."

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Bruno dans Télé Star, déjà disponible en kiosque

Source purepeople.com 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 16 Août 2021

Depuis sa transition, Elliot Page affiche son nouveau style sur les réseaux sociaux, souvent pour illustrer le slogan "Trans is Beautiful". L'acteur de la série "Umbrella Academy", qui souhaite banaliser la transidentité, a partagé un nouveau selfie qui a beaucoup fait réagir la Toile.

En décembre 2020, les fans d'Elliot Page apprenaient sa transition. L'acteur des films Juno et X-Men faisait alors un coming out trans et non-binaire, quelques années après un précédent coming out lesbien. Depuis, il affiche fièrement son nouveau corps après opération et distille ses confidences sur sa nouvelle vie. Surtout, il n'hésite pas à se dévoiler physiquement sur les réseaux sociaux.

Dans la story de son compte Instagram, le vendredi 13 août 2021, Elliot Page a posté un selfie de lui torse nu. L'occasion de découvrir ses progrès depuis une photo du même acabit partagée au printemps dernier, montrant comment son corps avait changé. L'acteur apparait ainsi avec des abdominaux très dessinés signe qu'il passe du temps à la salle de sport ! "Dieu merci, c'est vendredi", a-t-il ajouté en légende de sa photo qui semblait avoir été prise dans une caravane de plateau de tournage. Aujourd'hui, sa transition ralentira peut-être ses projets à Hollywood, il n'empêche qu'il est très heureux d'avoir pu franchir le pas après des années dans le mauvais corps, forcé de faire carrière sous identité qui ne lui convenait pas.

Elliot Page, attendu le 22 août au Outfest Los Angeles LGBTQ Film Festival, s'était librement exprimé sur sa transition et son impact auprès de l'animatrice Oprah Winfrey. "Je voulais partager avec le plus grand nombre combien cela a changé ma vie. Je veux que les gens sachent que cela n'a pas seulement été un changement de vie pour moi, je crois surtout que cela a été une bouée de sauvetage et c'est le cas pour plein de gens (...) Il y a de telles attaques contre le système de santé envers les trans alors qu'il y a déjà un tel manque d'accès aux soins des trans, à tel point qu'ils ne vont même pas voir un docteur", disait-il alors, s'en prenant notamment à l'ancienne administration Trump, particulièrement transphobe.

Source purepeople.com 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Trans&transgenre

Repost0