people

Publié le 1 Janvier 2019

Du monde de la politique, du sport, des médias ou de la musique, nombreuses sont les personnalités qui ont publiquement annoncé leur homosexualité en 2018. Un acte pas anondin car il permet de donner une visibilité médiatique à la défense des droits LGBT.

Alors que Paris a été le théâtre d'une hausse des actes homophobes et que SOS Homophobie annonce également dans son rapport 2018 (sur les chiffres de l'année précédente) une hausse globale des actes LGBTphobes, faire un coming out quand on est une personnalité publique continue de participer à la visibilité des LGBT tout en donnant des modèles aux plus jeunes.

Comme chaque année, il y a eu des coming out inattendus et d'autres qui n'étaient que des confirmations après des années de rumeurs persistantes, venant des quatre coins du monde et dans des univers très variés.

En politique, milieu encore très fermé, on peut notamment citer le secrétaire d'État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, qui a parlé publiquement depuis son entrée au gouvernement et a même présenté son amoureux. Au sein de sa famille politique, La République en marche, citons également les députés Matthieu Orphelin et Raphaël Gérard.

Côté sport, autre domaine d'activité réputé macho et peu gay friendly malgré une nette amélioration ces dernières années, on peut souligner le courage du catcheur israélien Rixon Ruas et du nageur espagnol Carlos Peralta. Il y a aussi eu la golfeuse anglaise Mel Reid. Citons aussi le cas de Sandra Forgues, ex-médaillée olympique en canoë biplace, qui a fait son coming outtrans.

Sur le petit écran, l'acteur américain de Grey's Anatomy Jake Borelli a fait part de son homosexualité, tout comme Garrett Clayton, ex-star Disney Channel, ou Kevin McHale, ex-star de Glee, qui est un homme amoureux. Quant au journaliste de France 2 Jean-Baptiste Marteau, il s'est montré plus flou mais tout le monde a compris qu'il parlait de son homosexualité lorsqu'il a posté un message au moment du Coming Out Day. Josie Totah, vue dans les séries Glee et Champions, a fait un coming out transgenre. Michael Smith, acteur de Gotham, a quant à lui fait un coming out queer.

En musique, le gagnant de la saison 2 de The Voice, Yoann Fréget (désormais connu sous le nom Yoann FreeJay), a annoncé son homosexualité en posant avec son chéri, la chanteuse Daya a déclaré être bisexuelle et en couple avec une femme, alors que sa consoeur Kehlani a annoncé être queer. Quant à la chanteuse Hoshi, si elle n'a pas officiellement fait de coming out, elle a présenté sa compagne aux NMA.

Citons aussi les prises de parole de l'acteur Joey Pollari (Love, Simon), des mannequins Derek Chadwick et Zander Hodgson, du journaliste Ronan Farrow, de l'acteur et metteur en scène Océan, du DJ Felix Jaehn...

Par Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Coming out, #people

Repost0

Publié le 25 Décembre 2018

Les réactions aux allégations selon lesquelles Kevin Spacey, lauréat d'un Oscar, a harcelé et agressé sexuellement des dizaines d'hommes au cours des années, ont été rapide. Il a été effacé du film  Tout l'argent du monde de Ridley Scott et remplacé par Christopher Plummer à temps pour la sortie de Noël 2017. Et la série House of Cards sur Netflix l’a viré pour promouvoir  sa compatriote Robin Wright à sa place.

Maintenant, Spacey a organisé son propre retour dans une vidéo YouTube intitulée "Let Me Be Frank" dans laquelle il adopte le ton de son personnage de House of Cards, Frank Underwood, tout en lançant des répliques à peine voilées sur la myriade d'allégations d'agression sexuelle et de harcèlement qui a brisé sa carrière légendaire.

"Je vous ai montré exactement de quoi les gens sont capables. Je vous ai choqué avec mon honnêteté, mais surtout je vous ai mis au défi et je vous ai fait réfléchir », dit Spacey, en se faisant passer pour Frank Underwood, avec son tablier de Noël. «Et vous m'avez fait confiance même si vous saviez que vous ne devriez pas. Nous n'avons pas fini. "

"Je sais ce que vous voulez. Vous voulez que je revienne. Bien sûr, certains ont tout cru et attendent avec impatience de m'entendre tout avouer. Ils meurent d'envie de me faire déclarer que tout ce qui est dit est vrai et que j'ai ce que je mérite", dit Spacey.

"Cela ne serait-il pas facile si tout était si simple? Vous ne croiriez pas le pire sans preuves, n'est-ce pas ? Vous ne courriez pas au jugement sans faits, n'est-ce pas ? Et vous ? », Ajoute-t-il, en laissant au spectateur le fardeau de décider s’il s’est précipité pour le juger.  

La question est de savoir si cette vidéo bizarre de Spacey sur YouTube a un double sens quand il parle de "la vie et l'art".

"Si vous et moi n'avons rien appris ces dernières années, c'est que dans la vie et dans l'art, rien ne devrait être exclu", dit Spacey. "Nous n'avions pas peur. Pas de ce que nous avons dit, pas de ce que nous avons fait." Je n’ai toujours pas peur parce que je peux vous le dire. Si je n'ai pas payé le prix des choses que nous savons tous les deux que j'ai faites, je ne vais certainement pas payer le prix des choses que je n'ai pas faites.... "

«Ma confiance grandit chaque jour et vous connaîtrez bientôt toute la vérité.», déclare Spacey.

 

Selon le Boston Globe, qui cite le procureur local Michael O'Keefe, l'acteur sera formellement inculpé le 7 janvier, après qu'une plainte criminelle contre lui eut été validée jeudi dernier par un juge local.Contacté, le bureau du procureur de Nantucket n'a pas immédiatement confirmé cette information.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 23 Décembre 2018

Kristen Stewart et Stella Maxwell ont vécu une belle histoire. Elle a pris fin au mois de novembre, une info révélée par une source anonyme mais très bien renseignée. L'actrice fait déjà désormais l'objet d'une nouvelle rumeur amoureuse...

La vie amoureuse des stars passionne leurs millions de fans. Ceux de Kristen Stewart apprennent avec stupeur la fin de sa relation avec le top model Stella Maxwell. Ils découvrent également le visage de sa nouvelle petite amie supposée...

Kristen Stewart et Stella Maxwell ont donc rompu ! La triste nouvelle a été révélée par Us Weekly. Une source a confié au site américain que les deux femmes de 28 ans "n'étaient plus sur la même longueur d'onde et vivaient des vies très différentes." Les déplacements fréquents et la distance sont d'autres éléments de cette séparation survenue au mois de novembre.

Kristen Stewart et Stella Maxwell étaient en couple depuis janvier 2017. En presque deux ans, elles n'ont jamais officialisé leur romance et n'ont fait que de rares apparitions publiques, prenant toujours soin de ne jamais poser ensemble lors de soirées mondaines.

Célibataire depuis peu, Kristen Stewart fait déjà l'objet de rumeurs amoureuses. La réalisatrice du court-métrage Come Swim (projeté en mai 2017 au Festival de Cannes) commencerait une nouvelle histoire avec la styliste californienne Sara Dinkin.

Elles ont été photographiées ensemble à plusieurs reprises cette semaine, profitant d'après-midis ensoleillés à Los Angeles pour déjeuner ou faire du shopping.

 

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 23 Décembre 2018

Un brin déçu de ne pas avoir été contacté pour participer à la dernière campagne de sensibilisation menée par Urgence Homophobie, Laurent Kerusoré a tout de même pris la parole sur ses réseaux sociaux pour soutenir l'association...

Laurent Kerusoré a un petit regret, il aurait aimé participer au clip d'Urgence Homophobie intitulé De l'amour. Un titre écrit par Patxi Garat (ex-élève de la Star Academy et faiseur de tubes pour Louane) et interprété par 70 personnalités parmi lesquelles on retrouve Muriel Robin, Laurent Ruquier ou encore Élodie Frégé.

Sur Instagram, le comédien de 44 ans rendu célèbre par la série Plus belle la vie (France 3) a commenté : "Bonjour à tous, comme vous le savez, je suis très très concerné par la campagne Urgence Homophobie, toujours déçu de ne pas y avoir participé mais c'est pas bien grave, je reste solidaire de la cause évidemment !"

Et le comédien de poursuivre après avoir relayé une séquence choc de la 3e saison de Plus belle la vie, une scène mettant en avant une violente agression homophobe à l'encontre de son personnage de Thomas Marci : "À l'époque, disons que je me cachais peut-être encore derrière mon personnage pour défendre la cause. Je ne pensais pas que j'allais vivre autant de choses après. J'en ai pris plein la tronche, donc je reste solidaire de tous les gens qui en prennent encore plein la tronche. Vive nous, vive vous, vive Plus belle la vie de dénoncer ces choses-là et à bas les homophobes !"

Pour rappel, début 2017, Laurent Kerusoré confiait au magazine Public qu'il quittait Marseille à cause de multiples agressions (treize !) dont il a été la victime en marge des tournages de Plus belle la vie. "J'en ai marre d'être parfois le punching-ball de la connerie de certains. (...) Un jour, je me suis même retrouvé dans le coffre d'une bagnole ! J'ai cru que j'allais crever." Une histoire qui fait froid dans le dos...

Découvrez la prise de parole de Laurent Kerusoré ci-dessous :

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0

Publié le 20 Décembre 2018

 

 

Darren Criss est probablement le plus célèbre acteur hétéro à avoir joué des rôles gays.
Il est surtout connu pour avoir interprété Blaine Anderson dans Glee et Andrew Cunanan dans The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story.

Mais maintenant, il ne souhaite plus jouer ces rôles.
« Il y a certains rôles [queer] que je vois et qui sont tout simplement merveilleux », a déclaré Criss à Bustle.
"Mais je veux m'assurer que je ne serai pas un autre garçon hétéro prenant le rôle d'un homme gay."
Criss a déclaré que c'était une "vraie joie" de jouer des personnages queer, y compris Hedwig dans la comédie musicale de Broadway. Cependant, il ne se sent plus à l'aise pour assumer ces rôles d'homosexuels.
"Si je dis cela, c'est parce que jouer ces personnages est en soi une expérience dramatique merveilleuse", ajoute-t-il.
" Ils sont faits pour des gens très, très convaincant et intéressant."
Quand Criss jouait le rôle de Cunanan, c'était la première fois qu'il se sentait capable de jouer un Philippin-Américain.
« Cela m'a fait vraiment peur parce que [l'assassinat de Gianni Versace] à cocher beaucoup de cases énormes, a-t-il déclaré. Et je me dis, et bien merde, comment puis-je éventuellement sortir de ça ?"

Cela signifie que Criss n'est plus intéressé pour un retour sur Glee.
Quand on lui demande s'il reviendra un jour dans la série, Criss répond « Ne jamais dire jamais ».
"Ce n'est pas parce que je n'aime pas Glee ou que je n'aime pas le temps passé sur Glee, c'est simplement que Glee était une chose nouvelle", a-t-il déclaré.
« Ce qui l'a rendu spécial, c'est sa fraîcheur. C'est difficile à recréer.
Il a dit que si Glee revient, la série devrait revenir avec de nouveaux acteurs.
" J'aime ce que cela a célébré", dit-il. "De nouveaux visages et de nouvelles voix et je voudrais voir cela incarné, mais avec quelqu'un de nouveau."

Assez hallucinant comme interview ! Je ne sais pas d'où sort cette nouvelle lubie à vouloir absolument réserver les rôles gays à des acteurs gays ?

Le principe d'un acteur est de pouvoir jouer n'importe quel rôle, tout est une question de talent et non d'orientation sexuelle. La faculté d'un grand comédien, c'est de pouvoir se mettre à la place de l'autre quel qu’il soit.

Nous vivons une drôle d'époque... À trop vouloir être politiquement correct cela en devient ridicule.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 18 Décembre 2018

Indignée en lisant une interview de "Paris Match" évoquant son homosexualité, Hoshi affirme avoir été victime d'un "coming-out forcé". Quelques jours après ses accusations publiées sur les réseaux sociaux, la journaliste à l'origine de l'article se défend.

Le 14 décembre 2018, Paris Match publiait une nouvelle interview d'Hoshi, rencontrée lors d'un concert donné à Lyon quelques jours plus tôt. L'occasion pour la chanteuse de raconter comment est née sa passion pour la musique, son audition défaillante, sa famille... L'article de nos confrères s'achève alors sur une citation de la jeune interprète évoquant son homosexualité. Une mention que l'artiste n'a pas du tout appréciée après coup.

"Je suis lesbienne, je l'affiche sans problème même si je ne suis pas du genre à aller à la Gay Pride. Ma famille l'a toujours accepté et je ne vois pas pourquoi ce serait un problème pour les autres", ont pu lire les lecteurs de Paris Match. Quelques heures après la publication de l'entretien, Hoshi s'est saisie des réseaux sociaux pour pousser un coup de gueule, reprochant au magazine de vouloir faire "du scandale et du fric" en parlant de sa vie personnelle : "Ce matin, je me suis réveillée en larmes (...). Il a fallu que dans cet article l'on parle d'une orientation sexuelle, car c'est important aujourd'hui de mettre des étiquettes. Je n'avais pas répondu 'je suis lesbienne' tout simplement parce que ce n'était pas le sujet. (...) Je vomis en lisant cet article."

Il est trop facile de me prendre pour cible

Mais ce que l'artiste dénonce comme un "coming out forcé" ne l'est peut-être pas tant que ça. Très active sur Instagram, Twitter et Facebook, la jeune femme de 22 ans affiche pleinement sa relation amoureuse avec sa compagne de longue date, Gia Martinelli, qui est aussi sa manager. Le duo était d'ailleurs main dans la main sur le tapis rouge des NRJ Music Awards 2018 en novembre dernier.

La journaliste à l'origine de cette interview a finalement répondu à la chanteuse sur Twitter, ce lundi : "Il m'est apparu que tu t'assumais pleinement. Toi-même tu m'as dit 'je n'ai jamais eu à faire de coming out auprès de ma famille parce que c'était naturel' et j'ai trouvé chouette que tu affiches totalement ton orientation sexuelle (...). Il est trop facile, parce que tu regrettes tes propos, de me prendre pour cible", a notamment écrit Clémence Duranton. Hoshi peut effectivement regretter que l'on évoque sa vie personnelle lors d'une interview dédiée à sa musique, mais difficile de parler de "coming out forcé" lorsque son orientation sexuelle n'est en rien un secret.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #lesbien

Repost0

Publié le 17 Décembre 2018

Jeremstar est un homme heureux et il le fait savoir. Le blogueur et ex-chroniqueur de Thierry Ardisson dans "Les Terriens du dimanche" (C8) s'affiche une nouvelle fois avec celui qui fait son bonheur depuis plus d'un an, Lorenzo.

2018 aura été une année compliquée pour Jeremstar. Mêlé à un scandale qui a très vite qualifié de "JeremstarGate", le spécialiste de la télé-réalité de 31 ans s'est toujours défendu d'être impliqué dans l'affaire concernant l'un de ses proches, Babybel, alias Pascal Cardonna. Pourtant, malgré ses explications dans Quotidien (TMC), Jérémy Gisclon (le vrai nom de Jeremstar) n'a jamais retrouvé sa place de chroniqueur dans Les Terriens du dimanche (C8). La blogueur n'a cependant pas traversé cette épreuve seul.

D'ordinaire plutôt pudique et gêné lorsqu'il s'agit de parler de ses amours, selon ses propres mots, Jeremstar l'est beaucoup moins ces derniers mois. En couple et très amoureux, il affiche son bonheur auprès de Lorenzo qui partage sa vie depuis plus d'un an. Nouveau témoignage enflammé le 15 décembre 2018. "Les deux plus belles choses au monde réunies sur une photo : la tour Eiffel et mon bébé. Aujourd'hui, cela fait 1 an et 4 mois que nous sommes ensemble et notre amour est chaque jour un peu plus fort. Je suis heureux d'avoir trouvé cet apaisement à tes côtés mon amour et je t'aime profondément. Merci à la vie de t'avoir mis sur ma route. Enfin quelqu'un de normal, qui ne me déçoit pas. Tu es ma plus grande force", a-t-il publié sur Instagram. Cette grande déclaration est illustrée par une photo, les amoureux s'embrassant devant la Dame de fer. Plus de 150 000 personnes ont liké ces mots et l'image qui l'accompagne, dont Énora Malagré.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 16 Décembre 2018

En tournée pour porter son album "Il suffit d'y croire", Hoshi a profité d'un entretien avec nos confrères de "Paris Match" pour évoquer sa belle ascension dans la musique, elle qui est l'une des révélations marquantes de l'année. Et d'évoquer sans fard sa vie amoureuse.

Il suffit d'y croire : c'est le nom très annonciateur du premier album de la talentueuse Hoshi paru en avril dernier. Révélation de l'année, la chanteuse de 22 ans s'était lancée en 2017 avec son titre Comment je vais faire avant de cartonner avec Ta marinière. Deux titres dont les clips cumulent à eux deux plusieurs dizaines de millions de vues sur YouTube ! Il y a trois mois, elle revenait avec Femme à la mer et poursuit actuellement une tournée de concerts à travers la France (elle sera notamment à La Cigale de Paris le 18 décembre).

Dans un entretien accordé à nos confrères de Paris Match (numéro du jeudi 13 décembre 2018), Mathilde Gerner (son vrai nom) est revenue sur cette belle ascension, glissant une confession étonnante en révélant qu'elle n'avait "jamais rêvé d'être chanteuse". "J'ai découvert la musique à 5 ans, mes grands-parents m'ont fait écouter Brel. Regarder le vinyle tourner, entendre le son sortir de l'appareil, c'était fascinant ! Ils m'ont offert un petit clavier sur lequel j'ai commencé à jouer, puis j'ai trouvé une guitare chez eux et je me suis mise à gratouiller", a-t-elle expliqué. Portée par son amour de l'écriture et de la musique, elle s'est ensuite mise à travailler sa voix, chantant d'abord dans la rue avant de faire un bref passage par des télé-crochets comme The Voice et Rising Star.

Le 10 novembre dernier, c'est aux NRJ Music Awards qu'elle était réapparue, elle qui avait décroché sa première nomination dans la catégorie révélations (trophée décerné à Dadju). Sur le tapis rouge de l'événement, Hoshi était apparue main dans la main avec sa compagne de longue date, la jolie Gia Martinelli, qui est aussi sa manager. Est-ce elle qui lui a inspiré la chanson Ta marinière, texte tout en jeu de mots sur l'amour ? On peut le penser. "Je fais en sorte que tout le monde puisse se reconnaître, je ne cite aucun prénom. Je suis lesbienne, je l'affiche sans problème même si je ne suis pas du genre à aller à la Gay Pride. Ma famille l'a toujours accepté et je ne vois pas pourquoi ce serait un problème pour les autres", a-t-elle conclu.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 16 Décembre 2018

Les pulls de Noël ne vont pas à tout le monde. Pour les fêtes, Sam Smith a choisi un look plus risqué où se mélangent rayures, fourrure et imprimé léopard. Le chanteur britannique est souvent en noir, forcément ça change !
Auteur de deux albums, lauréat d'un oscar en 2016 pour la chanson d'un James Bond (Writing's On The Wall, générique de Spectre), Sam Smith est à 26 ans un artiste accompli. Depuis un an, il affiche également une nouvelle silhouette, allégée de plus de 22 kilos. Un changement que l'on peut apprécier sur son dernier post Instagram.

D'ordinaire en noir, Sam Smith prend la pose devant un arbre de Noël dans une tenue extravagante. Le chanteur porte un pantalon à rayures, une chemise à imprimé léopard ouverte sur un torse velu, une casquette à paillettes et une énorme veste de fourrure. Comme il l'écrit en légende, c'est la saison. Ce look improbable ne remporte pas tous les suffrages dans les commentaires mais Sam Smith s'en moque. En octobre 2017, il confiait justement au Sunday Times avoir été longtemps obsédé par Boy George dans son adolescence, une star réputée pour son look androgyne et fun.

Fin novembre, Sam Smith a bouclé la tournée accompagnant The Thrill of It All, son second album. Sur Instagram, il a publié une jolie photo de lui accompagnée de ces quelques mots : "Après un an et demi de voyages je suis enfin de retour chez moi à Londres !!! Au revoir 2018. Cette année a été une année d'amour, de voyages, de leçons, de musique... Il y a eu des hauts et des bas mais, surtout, il y avait vous, mes fans. J'ai adoré passer cette année avec vous. Il est temps pour moi de faire une petite pause pendant Noël et le Jour de l'an, pour être avec mes amis et ma famille. On se reparle très bientôt."

De l'amour, Sam Smith n'en a pas seulement reçu de ses fans mais aussi de l'acteur Brandon Flynn (13 Reasons Why) avec lequel il a vécu une belle histoire pendant presque un an. En septembre, le chanteur confiait : "Je suis toujours en train d'essayer de comprendre ce que j'ai retenu de cette relation et ce qu'elle signifie pour moi. Je suis encore très à fleur de peau."

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 12 Décembre 2018

En juillet dernier, Christophe Beaugrand épousait son amoureux Ghislain. Quelques mois plus tard, l'animateur de TF1 – qui sera dès janvier aux commandes de "Big Bounce Battle, la course de trampoline" avec Laurence Boccolini – évoque la question de la paternité...

À l'occasion de la conférence de presse de Big Bounce Battle, la course de trampoline, émission qu'il coanimera dès le 4 janvier 2019 avec Laurence Boccolini sur TF1, Christophe Beaugrand a répondu à quelques questions auprès de Purepeople.com. Son mariage avec son amoureux Ghislain, les attaques homophobes, la paternité via la GPA (Gestation pour autrui)... L'animateur de 41 ans s'est livré.

En juillet dernier, Christophe Beaugrand épousait l'homme de sa vie, Ghislain. Un mariage qui signifie beaucoup pour eux... "C'est un choix personnel de se mettre en avant pour tous ceux qui ne peuvent pas le faire, et pour essayer de banaliser, de normaliser les choses, nous explique l'animateur de TF1. J'espère que ça a pu faire changer d'avis quelques personnes." Bien qu'il n'ait pas été victime d'agression physique, celui qui est ambassadeur d'une charte LGBT interne à TF1 a déjà été la cible d'attaques homophobes : "Le fait qu'on s'assume, qu'on le dise peut parfois provoquer des réactions violentes."

Mais alors, après le mariage, un bébé en route pour le couple ? "Je n'en suis pas encore là. On vient de se marier, laissez-moi un petit peu de temps !", s'exclame Christophe Beaugrand, amusé. Puis, à l'évocation du parcours de GPA de Marc-Olivier Fogiel, l'animateur a repris plus sérieusement : "Je ne sais pas encore si on va le faire, comment on va le faire... Ce sont des démarches qui sont un peu longues. Il faut mûrir ça dans sa tête, il faut être prêt. Mais effectivement, dans l'absolu, on veut devenir pères avec Ghislain. On verra où, quand, comment..."

Source  Purepeople.com.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0