people

Publié le 9 Janvier 2019

Voir cette publication sur Instagram

😘 @emmaportner

Une publication partagée par @ ellenpage le

Épanouie et amoureuse, l'actrice canadienne Ellen Page n'a pas résisté à l'envie de partager son bonheur avec ses fans. Ainsi, à l'occasion de son premier anniversaire de mariage, la star a posté une photo de sa femme et elle.

Mardi 8 janvier 2019, Ellen Page a partagé auprès de ses 1,4 million d'abonnés, plusieurs photos d'elle et de sa femme, Emma Portner, afin de célébrer leur premier anniversaire de mariage. Les feux femmes s'étaient mariées discrètement l'an dernier après quelques mois de relation.

"Avant/après un an après avoir convolé en justes noces. Je suis au-delà de la reconnaissance envers tous ceux qui se sont battus pour que nous soyons femme et femme. J'aime cet être humain magique. Je suis putain de chanceuse", a commenté la star de Juno en légende de photos d'elle et d'Emma Portner.

L'actrice de 31 ans (vue dans X-Men, Inception, To Rome with Love...) et sa chérie de 23 ans, professeur de danse jazz, s'étaient rencontrées peu de temps après la rupture d'Ellen Page avec son ex Samantha Thomas. Ellen Page avait été photographiée en train d'embrasser Emma Portner lors d'une sortie dans un café de West Hollywood en juillet 2017. Le mois suivant, le couple avait foulé son premier tapis rouge à l'occasion de l'avant-première du film Flatliners à Los Angeles.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 9 Janvier 2019

Interrogé par "The Guardian", le mythique acteur américain Robert De Niro s'est longuement livré sur les raisons pour lesquelles il est si virulent contre le décrié président républicain, Donald Trump. Parmi ses raisons, l'une est très personnelle et concerne son clan...

Depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche, l'acteur Robert De Niro ne cesse de le tacler, parfois avec vulgarité. Ce qui lui vaut, forcément, l'inimitié du président américain. À l'occasion d'une nouvelle interview, l'acteur de Taxi Driver en a remis une couche.

"Je suis plus âgé maintenant [il a 75 ans, NDLR] et je suis énervé par ce qu'il se passe. Quand vous voyez quelqu'un comme Trump devenir président, bon vous vous dites, ok voyons ce qu'il va faire, peut-être qu'il va changer. Mais il est devenu pire ! Il a montré qu'il était un véritable raciste. Je pensais que, peut-être, en tant que New-Yorkais il comprendrait ce que représente la diversité dans cette ville mais il est aussi mauvais que je le pensais avant et bien pire encore. C'est une honte. Il est une mauvaise chose pour ce pays", clame Robert De Niro dans The Guardian.

L'acteur reproche à Donald Trump de diviser la société américaine, que ce soit par la construction de son mur à la frontière du Mexique, par ses centres de rétention pour migrants ou encore par ses prises de parole ne condamnant pas réellement les nationalistes blancs comme lors des émeutes qui ont enflammé plusieurs villes. Lui-même père de plusieurs enfants métisses, De Niro sait ce que le racisme représente. Et ce n'est pas le seul problème qu'il voit avec la politique du Républicain. "Oui, je m'inquiète, et un de mes enfants est gay, et lui aussi s'inquiète d'être traité d'une certaine façon. Nous en parlons", confesse-t-il. L'acteur est le papa de Elliott (20 ans) et Helen (bientôt 7 ans, née par mère porteuse), issus de son mariage passé avec Grace. Robert De Niro est aussi père de quatre autres enfants : Drena (47 ans) et Raphael (42 ans), dont la mère est son ex-femme Diahnne Abbott, ainsi que les jumeaux Julian et Aaron (23 ans), avec son ancienne compagne Toukie Smith.

Robert De Niro admet avoir été "naïf" de croire que la double élection du démocrate Barack Obama changerait quelque chose quant au racisme qui ronge la société américaine. "Je sentais que nous étions sur quelque chose de nouveau. Je n'avais pas réalisé à quel point certaines personnes étaient farouchement opposées à lui, d'un point de vue racial, effarées par ce qu'il représentait", dit-il. La future présidentielle de 2020 sera peut-être l'occasion d'un nouveau départ pour le pays...

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 6 Janvier 2019

Alors qu'il fait la couverture du magazine gay "Attitude", pour son édition du mois de février 2019, l'acteur Alex Landi ne fait pas que dévoiler son corps de rêve puisqu'il évoque aussi et surtout son rôle dans la série "Grey's Anatomy".

Dans la série médicale à succès Grey's Anatomy, l'acteur américain Alex Landi incarne le docteur Nico Kim, premier chirurgien gay de l'histoire du show ! Alors que la grogne monte concernant les acteurs hétéros jouant des homos, il a évoque le sujet pour Attitude.

L'acteur de 26 ans déclare : "Comme acteur, je veux réaliser le meilleur travail possible pour un rôle, qu'importe ma propre sexualité ou celle du personnage. Je veux juste jouer ce rôle avec fierté pour les communautés LGBT + et asiatiques (...) Tout se résume à la répartition des rôles... Un rôle tombe dans les mains de quiconque peut le faire de la meilleure manière. Il y a aussi ce que les producteurs aiment. Je ne pense pas que l'on doit nécessairement rentrer dans la question de l'identité sexuelle. La question c'est de savoir qui peut faire le travail..."

Et le beau gosse d'ajouter : "Il y a des débats à propos d'acteurs transgenres jouant des rôles transgenres, d'acteurs homosexuels jouant des rôles homosexuels ou d'acteurs asiatiques se plaignant du 'whitewashing' simplement parce que tous les acteurs n'ont pas la même égalité des chances. Il n'y a pas de terrain de jeu égal. Lorsque les rôles cessent d'être prédéfinis en fonction de l'appartenance ethnique et de l'orientation sexuelle, c'est alors que ces discussions ne seront plus au premier plan des décisions concernant le casting."

Par  Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #séries gay

Repost0

Publié le 1 Janvier 2019

Ce fut une fin d'année merveilleuse pour Ricky Martin et son mari Jwan Yosef qui viennent d'accueillir une petite fille, Lucia, dans leur famille.

"Nous sommes ravis d'annoncer que nous sommes devenus les parents d'une belle petite fille et en bonne santé, Lucia Martin-Yosef", a annoncé Martin dans un post sur Instagram avec une jolie photo des fiers papas tenant les minuscules mains de bébé Lucia.

"Cela a été un moment spécial pour nous et nous avons hâte de voir où ce bébé stellaire nous mènera", a poursuivi Martin.

Martin et Yosef se sont mariés en janvier de cette année après deux ans de fréquentations. La pop star internationale a rencontré Yosef, un peintre et artiste plasticien sur Instagram et ils ont commencé à se fréquenter. En novembre 2016, Martin est apparu dans l'émission d'Ellen DeGeneres et a annoncé qu'il avait demandé à Yosef de l'épouser.

Il est mon mari. C'est mon homme », a déclaré Martin à la suite de leur mariage. "Nous avons échangé nos voeux… C'est incroyable!"

Lucia est également accueillie par ses frères jumeaux de 10 ans, Valentino et Matteo.   

"Ses frères,

moi-même et Jwan sommes tombés amoureux de Lucia", a écrit Martin.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 1 Janvier 2019

Du monde de la politique, du sport, des médias ou de la musique, nombreuses sont les personnalités qui ont publiquement annoncé leur homosexualité en 2018. Un acte pas anondin car il permet de donner une visibilité médiatique à la défense des droits LGBT.

Alors que Paris a été le théâtre d'une hausse des actes homophobes et que SOS Homophobie annonce également dans son rapport 2018 (sur les chiffres de l'année précédente) une hausse globale des actes LGBTphobes, faire un coming out quand on est une personnalité publique continue de participer à la visibilité des LGBT tout en donnant des modèles aux plus jeunes.

Comme chaque année, il y a eu des coming out inattendus et d'autres qui n'étaient que des confirmations après des années de rumeurs persistantes, venant des quatre coins du monde et dans des univers très variés.

En politique, milieu encore très fermé, on peut notamment citer le secrétaire d'État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, qui a parlé publiquement depuis son entrée au gouvernement et a même présenté son amoureux. Au sein de sa famille politique, La République en marche, citons également les députés Matthieu Orphelin et Raphaël Gérard.

Côté sport, autre domaine d'activité réputé macho et peu gay friendly malgré une nette amélioration ces dernières années, on peut souligner le courage du catcheur israélien Rixon Ruas et du nageur espagnol Carlos Peralta. Il y a aussi eu la golfeuse anglaise Mel Reid. Citons aussi le cas de Sandra Forgues, ex-médaillée olympique en canoë biplace, qui a fait son coming outtrans.

Sur le petit écran, l'acteur américain de Grey's Anatomy Jake Borelli a fait part de son homosexualité, tout comme Garrett Clayton, ex-star Disney Channel, ou Kevin McHale, ex-star de Glee, qui est un homme amoureux. Quant au journaliste de France 2 Jean-Baptiste Marteau, il s'est montré plus flou mais tout le monde a compris qu'il parlait de son homosexualité lorsqu'il a posté un message au moment du Coming Out Day. Josie Totah, vue dans les séries Glee et Champions, a fait un coming out transgenre. Michael Smith, acteur de Gotham, a quant à lui fait un coming out queer.

En musique, le gagnant de la saison 2 de The Voice, Yoann Fréget (désormais connu sous le nom Yoann FreeJay), a annoncé son homosexualité en posant avec son chéri, la chanteuse Daya a déclaré être bisexuelle et en couple avec une femme, alors que sa consoeur Kehlani a annoncé être queer. Quant à la chanteuse Hoshi, si elle n'a pas officiellement fait de coming out, elle a présenté sa compagne aux NMA.

Citons aussi les prises de parole de l'acteur Joey Pollari (Love, Simon), des mannequins Derek Chadwick et Zander Hodgson, du journaliste Ronan Farrow, de l'acteur et metteur en scène Océan, du DJ Felix Jaehn...

Par Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Coming out, #people

Repost0

Publié le 25 Décembre 2018

Les réactions aux allégations selon lesquelles Kevin Spacey, lauréat d'un Oscar, a harcelé et agressé sexuellement des dizaines d'hommes au cours des années, ont été rapide. Il a été effacé du film  Tout l'argent du monde de Ridley Scott et remplacé par Christopher Plummer à temps pour la sortie de Noël 2017. Et la série House of Cards sur Netflix l’a viré pour promouvoir  sa compatriote Robin Wright à sa place.

Maintenant, Spacey a organisé son propre retour dans une vidéo YouTube intitulée "Let Me Be Frank" dans laquelle il adopte le ton de son personnage de House of Cards, Frank Underwood, tout en lançant des répliques à peine voilées sur la myriade d'allégations d'agression sexuelle et de harcèlement qui a brisé sa carrière légendaire.

"Je vous ai montré exactement de quoi les gens sont capables. Je vous ai choqué avec mon honnêteté, mais surtout je vous ai mis au défi et je vous ai fait réfléchir », dit Spacey, en se faisant passer pour Frank Underwood, avec son tablier de Noël. «Et vous m'avez fait confiance même si vous saviez que vous ne devriez pas. Nous n'avons pas fini. "

"Je sais ce que vous voulez. Vous voulez que je revienne. Bien sûr, certains ont tout cru et attendent avec impatience de m'entendre tout avouer. Ils meurent d'envie de me faire déclarer que tout ce qui est dit est vrai et que j'ai ce que je mérite", dit Spacey.

"Cela ne serait-il pas facile si tout était si simple? Vous ne croiriez pas le pire sans preuves, n'est-ce pas ? Vous ne courriez pas au jugement sans faits, n'est-ce pas ? Et vous ? », Ajoute-t-il, en laissant au spectateur le fardeau de décider s’il s’est précipité pour le juger.  

La question est de savoir si cette vidéo bizarre de Spacey sur YouTube a un double sens quand il parle de "la vie et l'art".

"Si vous et moi n'avons rien appris ces dernières années, c'est que dans la vie et dans l'art, rien ne devrait être exclu", dit Spacey. "Nous n'avions pas peur. Pas de ce que nous avons dit, pas de ce que nous avons fait." Je n’ai toujours pas peur parce que je peux vous le dire. Si je n'ai pas payé le prix des choses que nous savons tous les deux que j'ai faites, je ne vais certainement pas payer le prix des choses que je n'ai pas faites.... "

«Ma confiance grandit chaque jour et vous connaîtrez bientôt toute la vérité.», déclare Spacey.

 

Selon le Boston Globe, qui cite le procureur local Michael O'Keefe, l'acteur sera formellement inculpé le 7 janvier, après qu'une plainte criminelle contre lui eut été validée jeudi dernier par un juge local.Contacté, le bureau du procureur de Nantucket n'a pas immédiatement confirmé cette information.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 23 Décembre 2018

Kristen Stewart et Stella Maxwell ont vécu une belle histoire. Elle a pris fin au mois de novembre, une info révélée par une source anonyme mais très bien renseignée. L'actrice fait déjà désormais l'objet d'une nouvelle rumeur amoureuse...

La vie amoureuse des stars passionne leurs millions de fans. Ceux de Kristen Stewart apprennent avec stupeur la fin de sa relation avec le top model Stella Maxwell. Ils découvrent également le visage de sa nouvelle petite amie supposée...

Kristen Stewart et Stella Maxwell ont donc rompu ! La triste nouvelle a été révélée par Us Weekly. Une source a confié au site américain que les deux femmes de 28 ans "n'étaient plus sur la même longueur d'onde et vivaient des vies très différentes." Les déplacements fréquents et la distance sont d'autres éléments de cette séparation survenue au mois de novembre.

Kristen Stewart et Stella Maxwell étaient en couple depuis janvier 2017. En presque deux ans, elles n'ont jamais officialisé leur romance et n'ont fait que de rares apparitions publiques, prenant toujours soin de ne jamais poser ensemble lors de soirées mondaines.

Célibataire depuis peu, Kristen Stewart fait déjà l'objet de rumeurs amoureuses. La réalisatrice du court-métrage Come Swim (projeté en mai 2017 au Festival de Cannes) commencerait une nouvelle histoire avec la styliste californienne Sara Dinkin.

Elles ont été photographiées ensemble à plusieurs reprises cette semaine, profitant d'après-midis ensoleillés à Los Angeles pour déjeuner ou faire du shopping.

 

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 23 Décembre 2018

Un brin déçu de ne pas avoir été contacté pour participer à la dernière campagne de sensibilisation menée par Urgence Homophobie, Laurent Kerusoré a tout de même pris la parole sur ses réseaux sociaux pour soutenir l'association...

Laurent Kerusoré a un petit regret, il aurait aimé participer au clip d'Urgence Homophobie intitulé De l'amour. Un titre écrit par Patxi Garat (ex-élève de la Star Academy et faiseur de tubes pour Louane) et interprété par 70 personnalités parmi lesquelles on retrouve Muriel Robin, Laurent Ruquier ou encore Élodie Frégé.

Sur Instagram, le comédien de 44 ans rendu célèbre par la série Plus belle la vie (France 3) a commenté : "Bonjour à tous, comme vous le savez, je suis très très concerné par la campagne Urgence Homophobie, toujours déçu de ne pas y avoir participé mais c'est pas bien grave, je reste solidaire de la cause évidemment !"

Et le comédien de poursuivre après avoir relayé une séquence choc de la 3e saison de Plus belle la vie, une scène mettant en avant une violente agression homophobe à l'encontre de son personnage de Thomas Marci : "À l'époque, disons que je me cachais peut-être encore derrière mon personnage pour défendre la cause. Je ne pensais pas que j'allais vivre autant de choses après. J'en ai pris plein la tronche, donc je reste solidaire de tous les gens qui en prennent encore plein la tronche. Vive nous, vive vous, vive Plus belle la vie de dénoncer ces choses-là et à bas les homophobes !"

Pour rappel, début 2017, Laurent Kerusoré confiait au magazine Public qu'il quittait Marseille à cause de multiples agressions (treize !) dont il a été la victime en marge des tournages de Plus belle la vie. "J'en ai marre d'être parfois le punching-ball de la connerie de certains. (...) Un jour, je me suis même retrouvé dans le coffre d'une bagnole ! J'ai cru que j'allais crever." Une histoire qui fait froid dans le dos...

Découvrez la prise de parole de Laurent Kerusoré ci-dessous :

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0

Publié le 20 Décembre 2018

 

 

Darren Criss est probablement le plus célèbre acteur hétéro à avoir joué des rôles gays.
Il est surtout connu pour avoir interprété Blaine Anderson dans Glee et Andrew Cunanan dans The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story.

Mais maintenant, il ne souhaite plus jouer ces rôles.
« Il y a certains rôles [queer] que je vois et qui sont tout simplement merveilleux », a déclaré Criss à Bustle.
"Mais je veux m'assurer que je ne serai pas un autre garçon hétéro prenant le rôle d'un homme gay."
Criss a déclaré que c'était une "vraie joie" de jouer des personnages queer, y compris Hedwig dans la comédie musicale de Broadway. Cependant, il ne se sent plus à l'aise pour assumer ces rôles d'homosexuels.
"Si je dis cela, c'est parce que jouer ces personnages est en soi une expérience dramatique merveilleuse", ajoute-t-il.
" Ils sont faits pour des gens très, très convaincant et intéressant."
Quand Criss jouait le rôle de Cunanan, c'était la première fois qu'il se sentait capable de jouer un Philippin-Américain.
« Cela m'a fait vraiment peur parce que [l'assassinat de Gianni Versace] à cocher beaucoup de cases énormes, a-t-il déclaré. Et je me dis, et bien merde, comment puis-je éventuellement sortir de ça ?"

Cela signifie que Criss n'est plus intéressé pour un retour sur Glee.
Quand on lui demande s'il reviendra un jour dans la série, Criss répond « Ne jamais dire jamais ».
"Ce n'est pas parce que je n'aime pas Glee ou que je n'aime pas le temps passé sur Glee, c'est simplement que Glee était une chose nouvelle", a-t-il déclaré.
« Ce qui l'a rendu spécial, c'est sa fraîcheur. C'est difficile à recréer.
Il a dit que si Glee revient, la série devrait revenir avec de nouveaux acteurs.
" J'aime ce que cela a célébré", dit-il. "De nouveaux visages et de nouvelles voix et je voudrais voir cela incarné, mais avec quelqu'un de nouveau."

Assez hallucinant comme interview ! Je ne sais pas d'où sort cette nouvelle lubie à vouloir absolument réserver les rôles gays à des acteurs gays ?

Le principe d'un acteur est de pouvoir jouer n'importe quel rôle, tout est une question de talent et non d'orientation sexuelle. La faculté d'un grand comédien, c'est de pouvoir se mettre à la place de l'autre quel qu’il soit.

Nous vivons une drôle d'époque... À trop vouloir être politiquement correct cela en devient ridicule.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 18 Décembre 2018

Indignée en lisant une interview de "Paris Match" évoquant son homosexualité, Hoshi affirme avoir été victime d'un "coming-out forcé". Quelques jours après ses accusations publiées sur les réseaux sociaux, la journaliste à l'origine de l'article se défend.

Le 14 décembre 2018, Paris Match publiait une nouvelle interview d'Hoshi, rencontrée lors d'un concert donné à Lyon quelques jours plus tôt. L'occasion pour la chanteuse de raconter comment est née sa passion pour la musique, son audition défaillante, sa famille... L'article de nos confrères s'achève alors sur une citation de la jeune interprète évoquant son homosexualité. Une mention que l'artiste n'a pas du tout appréciée après coup.

"Je suis lesbienne, je l'affiche sans problème même si je ne suis pas du genre à aller à la Gay Pride. Ma famille l'a toujours accepté et je ne vois pas pourquoi ce serait un problème pour les autres", ont pu lire les lecteurs de Paris Match. Quelques heures après la publication de l'entretien, Hoshi s'est saisie des réseaux sociaux pour pousser un coup de gueule, reprochant au magazine de vouloir faire "du scandale et du fric" en parlant de sa vie personnelle : "Ce matin, je me suis réveillée en larmes (...). Il a fallu que dans cet article l'on parle d'une orientation sexuelle, car c'est important aujourd'hui de mettre des étiquettes. Je n'avais pas répondu 'je suis lesbienne' tout simplement parce que ce n'était pas le sujet. (...) Je vomis en lisant cet article."

Il est trop facile de me prendre pour cible

Mais ce que l'artiste dénonce comme un "coming out forcé" ne l'est peut-être pas tant que ça. Très active sur Instagram, Twitter et Facebook, la jeune femme de 22 ans affiche pleinement sa relation amoureuse avec sa compagne de longue date, Gia Martinelli, qui est aussi sa manager. Le duo était d'ailleurs main dans la main sur le tapis rouge des NRJ Music Awards 2018 en novembre dernier.

La journaliste à l'origine de cette interview a finalement répondu à la chanteuse sur Twitter, ce lundi : "Il m'est apparu que tu t'assumais pleinement. Toi-même tu m'as dit 'je n'ai jamais eu à faire de coming out auprès de ma famille parce que c'était naturel' et j'ai trouvé chouette que tu affiches totalement ton orientation sexuelle (...). Il est trop facile, parce que tu regrettes tes propos, de me prendre pour cible", a notamment écrit Clémence Duranton. Hoshi peut effectivement regretter que l'on évoque sa vie personnelle lors d'une interview dédiée à sa musique, mais difficile de parler de "coming out forcé" lorsque son orientation sexuelle n'est en rien un secret.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #lesbien

Repost0