people

Publié le 17 Décembre 2018

Jeremstar est un homme heureux et il le fait savoir. Le blogueur et ex-chroniqueur de Thierry Ardisson dans "Les Terriens du dimanche" (C8) s'affiche une nouvelle fois avec celui qui fait son bonheur depuis plus d'un an, Lorenzo.

2018 aura été une année compliquée pour Jeremstar. Mêlé à un scandale qui a très vite qualifié de "JeremstarGate", le spécialiste de la télé-réalité de 31 ans s'est toujours défendu d'être impliqué dans l'affaire concernant l'un de ses proches, Babybel, alias Pascal Cardonna. Pourtant, malgré ses explications dans Quotidien (TMC), Jérémy Gisclon (le vrai nom de Jeremstar) n'a jamais retrouvé sa place de chroniqueur dans Les Terriens du dimanche (C8). La blogueur n'a cependant pas traversé cette épreuve seul.

D'ordinaire plutôt pudique et gêné lorsqu'il s'agit de parler de ses amours, selon ses propres mots, Jeremstar l'est beaucoup moins ces derniers mois. En couple et très amoureux, il affiche son bonheur auprès de Lorenzo qui partage sa vie depuis plus d'un an. Nouveau témoignage enflammé le 15 décembre 2018. "Les deux plus belles choses au monde réunies sur une photo : la tour Eiffel et mon bébé. Aujourd'hui, cela fait 1 an et 4 mois que nous sommes ensemble et notre amour est chaque jour un peu plus fort. Je suis heureux d'avoir trouvé cet apaisement à tes côtés mon amour et je t'aime profondément. Merci à la vie de t'avoir mis sur ma route. Enfin quelqu'un de normal, qui ne me déçoit pas. Tu es ma plus grande force", a-t-il publié sur Instagram. Cette grande déclaration est illustrée par une photo, les amoureux s'embrassant devant la Dame de fer. Plus de 150 000 personnes ont liké ces mots et l'image qui l'accompagne, dont Énora Malagré.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 16 Décembre 2018

En tournée pour porter son album "Il suffit d'y croire", Hoshi a profité d'un entretien avec nos confrères de "Paris Match" pour évoquer sa belle ascension dans la musique, elle qui est l'une des révélations marquantes de l'année. Et d'évoquer sans fard sa vie amoureuse.

Il suffit d'y croire : c'est le nom très annonciateur du premier album de la talentueuse Hoshi paru en avril dernier. Révélation de l'année, la chanteuse de 22 ans s'était lancée en 2017 avec son titre Comment je vais faire avant de cartonner avec Ta marinière. Deux titres dont les clips cumulent à eux deux plusieurs dizaines de millions de vues sur YouTube ! Il y a trois mois, elle revenait avec Femme à la mer et poursuit actuellement une tournée de concerts à travers la France (elle sera notamment à La Cigale de Paris le 18 décembre).

Dans un entretien accordé à nos confrères de Paris Match (numéro du jeudi 13 décembre 2018), Mathilde Gerner (son vrai nom) est revenue sur cette belle ascension, glissant une confession étonnante en révélant qu'elle n'avait "jamais rêvé d'être chanteuse". "J'ai découvert la musique à 5 ans, mes grands-parents m'ont fait écouter Brel. Regarder le vinyle tourner, entendre le son sortir de l'appareil, c'était fascinant ! Ils m'ont offert un petit clavier sur lequel j'ai commencé à jouer, puis j'ai trouvé une guitare chez eux et je me suis mise à gratouiller", a-t-elle expliqué. Portée par son amour de l'écriture et de la musique, elle s'est ensuite mise à travailler sa voix, chantant d'abord dans la rue avant de faire un bref passage par des télé-crochets comme The Voice et Rising Star.

Le 10 novembre dernier, c'est aux NRJ Music Awards qu'elle était réapparue, elle qui avait décroché sa première nomination dans la catégorie révélations (trophée décerné à Dadju). Sur le tapis rouge de l'événement, Hoshi était apparue main dans la main avec sa compagne de longue date, la jolie Gia Martinelli, qui est aussi sa manager. Est-ce elle qui lui a inspiré la chanson Ta marinière, texte tout en jeu de mots sur l'amour ? On peut le penser. "Je fais en sorte que tout le monde puisse se reconnaître, je ne cite aucun prénom. Je suis lesbienne, je l'affiche sans problème même si je ne suis pas du genre à aller à la Gay Pride. Ma famille l'a toujours accepté et je ne vois pas pourquoi ce serait un problème pour les autres", a-t-elle conclu.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 16 Décembre 2018

Les pulls de Noël ne vont pas à tout le monde. Pour les fêtes, Sam Smith a choisi un look plus risqué où se mélangent rayures, fourrure et imprimé léopard. Le chanteur britannique est souvent en noir, forcément ça change !
Auteur de deux albums, lauréat d'un oscar en 2016 pour la chanson d'un James Bond (Writing's On The Wall, générique de Spectre), Sam Smith est à 26 ans un artiste accompli. Depuis un an, il affiche également une nouvelle silhouette, allégée de plus de 22 kilos. Un changement que l'on peut apprécier sur son dernier post Instagram.

D'ordinaire en noir, Sam Smith prend la pose devant un arbre de Noël dans une tenue extravagante. Le chanteur porte un pantalon à rayures, une chemise à imprimé léopard ouverte sur un torse velu, une casquette à paillettes et une énorme veste de fourrure. Comme il l'écrit en légende, c'est la saison. Ce look improbable ne remporte pas tous les suffrages dans les commentaires mais Sam Smith s'en moque. En octobre 2017, il confiait justement au Sunday Times avoir été longtemps obsédé par Boy George dans son adolescence, une star réputée pour son look androgyne et fun.

Fin novembre, Sam Smith a bouclé la tournée accompagnant The Thrill of It All, son second album. Sur Instagram, il a publié une jolie photo de lui accompagnée de ces quelques mots : "Après un an et demi de voyages je suis enfin de retour chez moi à Londres !!! Au revoir 2018. Cette année a été une année d'amour, de voyages, de leçons, de musique... Il y a eu des hauts et des bas mais, surtout, il y avait vous, mes fans. J'ai adoré passer cette année avec vous. Il est temps pour moi de faire une petite pause pendant Noël et le Jour de l'an, pour être avec mes amis et ma famille. On se reparle très bientôt."

De l'amour, Sam Smith n'en a pas seulement reçu de ses fans mais aussi de l'acteur Brandon Flynn (13 Reasons Why) avec lequel il a vécu une belle histoire pendant presque un an. En septembre, le chanteur confiait : "Je suis toujours en train d'essayer de comprendre ce que j'ai retenu de cette relation et ce qu'elle signifie pour moi. Je suis encore très à fleur de peau."

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 12 Décembre 2018

En juillet dernier, Christophe Beaugrand épousait son amoureux Ghislain. Quelques mois plus tard, l'animateur de TF1 – qui sera dès janvier aux commandes de "Big Bounce Battle, la course de trampoline" avec Laurence Boccolini – évoque la question de la paternité...

À l'occasion de la conférence de presse de Big Bounce Battle, la course de trampoline, émission qu'il coanimera dès le 4 janvier 2019 avec Laurence Boccolini sur TF1, Christophe Beaugrand a répondu à quelques questions auprès de Purepeople.com. Son mariage avec son amoureux Ghislain, les attaques homophobes, la paternité via la GPA (Gestation pour autrui)... L'animateur de 41 ans s'est livré.

En juillet dernier, Christophe Beaugrand épousait l'homme de sa vie, Ghislain. Un mariage qui signifie beaucoup pour eux... "C'est un choix personnel de se mettre en avant pour tous ceux qui ne peuvent pas le faire, et pour essayer de banaliser, de normaliser les choses, nous explique l'animateur de TF1. J'espère que ça a pu faire changer d'avis quelques personnes." Bien qu'il n'ait pas été victime d'agression physique, celui qui est ambassadeur d'une charte LGBT interne à TF1 a déjà été la cible d'attaques homophobes : "Le fait qu'on s'assume, qu'on le dise peut parfois provoquer des réactions violentes."

Mais alors, après le mariage, un bébé en route pour le couple ? "Je n'en suis pas encore là. On vient de se marier, laissez-moi un petit peu de temps !", s'exclame Christophe Beaugrand, amusé. Puis, à l'évocation du parcours de GPA de Marc-Olivier Fogiel, l'animateur a repris plus sérieusement : "Je ne sais pas encore si on va le faire, comment on va le faire... Ce sont des démarches qui sont un peu longues. Il faut mûrir ça dans sa tête, il faut être prêt. Mais effectivement, dans l'absolu, on veut devenir pères avec Ghislain. On verra où, quand, comment..."

Source  Purepeople.com.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 9 Décembre 2018

Le producteur gay  Ryan Murphy a  été honoré d'une étoile sur le Walk of Fame à Hollywood pour souligner ses nombreuses réalisations à la télévision, rapporte KNBC , une filiale de NBC à Los Angeles .  

Murphy est connu pour avoir créé la série à succès Glee , ainsi que Popular, American Horror Story, Nip / Tuck, The Assassination de Gianni Versace: American Crime Story , Feud , et plus récemment, Pose , qui se distingue  par sa distribution transgenre et ses intrigues.

Murphy a remporté un total de six Emmys, dont deux dans la catégorie "Mini séries exceptionnelles" - The People v. OJ Simpson: American Crime Story gagné en 2016 et The Assassination Of Gianni Versace: American Crime Story remporté l'année dernière. 

"Ryan Murphy est l’un des esprits les plus créatifs et les plus brillants de la télévision", a déclaré à KNBC Ana Martinez, productrice du Walk of Fame à Hollywood . "Ses émissions ouvrent la porte à des choses auxquelles on n'aurait peut-être jamais pensé.

Le prochain projet de Murphy, The Politician , est une série originale de Netflix qui devrait paraître l'année prochaine. Murphy a également été honoré récemment pour le projet Trevor (le producteur a également fait don de milliers de dollars au service d'assistance téléphonique pour les jeunes LGBTQ) et s'est engagé à dépenser son argent pour présenter des candidats politiques gay afin qu'ils soient élus à des postes plus élevés. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018


 

Crédit photo : compte Twitter Jake Borelli.

L’acteur qui incarne le personnage du docteur Levi Schmitt dans la saison 15 a profité du coming-out de son personnage pour s’exprimer pour la première fois publiquement sur son homosexualité.

Il a fait son coming-out à 14 ans à sa famille et à ses amis. Mais, à Hollywood, l’acteur de 27 ans était encore dans le placard. L’acteur Jake Borelli incarne le docteur Levi Schmitt dans la quinzième saison de « Grey’s Anatomy« , actuellement en cours de diffusion aux Etats-Unis.

Le coming-out de son personnage lui a permis de faire le sien auprès d’une profession qui, sous un vernis progressiste, reste encore très conservatrice. Mais aussi auprès du grand public. Dans la foulée de la diffusion d’un baiser entre son personnage et celui du docteur Nico Kim (joué par Alex Landi), Jake Borelli a expliqué sur Instagram que« c’est exactement le type d’histoire dont j’aurais eu besoin en tant que jeune gay grandissant dans l’Ohio ».

Peur pour sa carrière

Dans une interview pour Attitude, l’acteur américain explique qu’il n’a pas fait son coming-out public plus tôt par craintes. « Cela affecte votre carrière, parfois d’une bonne, parfois d’une mauvaise façon, confie-t-il. C’est difficile de savoir quelle direction cela va prendre. »

« Désormais, je me préoccupe surtout d’être honnête et authentique, ajoute-t-il. Et j’espère sincèrement qu’Hollywood prend la même direction. »

Au-delà de son coming-out personnel, Jake Borelli insiste sur l’importance de représenter des personnages et des histoires LGBT. Un travail que fait selon lui très bien « Grey’s Anatomy ». « On voyait beaucoup de personnages gays dans des seconds rôles, observe-t-il. Tandis qu’avec des personnages comme Callie et Arizona, nous avons pu voir l’histoire entre deux personnages principaux de femmes. Et nous avons vu leur histoire évoluer. »


Le cas de « Grey’s Anatomy » est en effet particulièrement intéressant. Très inclusive, la série ne traite pas les questions LGBT selon le scénario classique (pour le dire vite, on intègre une romance entre deux gays blancs de la classe moyenne, et on voit si le public est prêt pour plus de personnages LGBT).

La série a déroulé une romance lesbienne pendant 13 saisons, intégré des histoires de patients transgenres très remarquées et suivi plusieurs personnages bisexuels. En 15 saisons, c’est la première fois qu’elle intègre une romance entre deux personnages principaux. Là encore, de manière différente. Cette romance naissante unit un personnage d’origine asiatique à un personnage blanc. Une diversité pas étonnante pour une série co-produite par les très engagées Shonda Rhymes et Ellen Pompeo.

Crédit photo : compte Twitter Jake Borelli.

Source têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #séries gay, #Coming out

Repost0

Publié le 28 Novembre 2018

RuPaul n'est pas la seule célébrité queer à avoir une étoile sur le Walk of Fame à Hollywood cette année. Ryan Murphy, créateur de Pose et American Horror Story , est sur le point d'en recevoir une. 

Le 4 décembre, Murphy rejoindra les rangs des incroyables célébrités LGBTQ à qui ont été honoré de cette prestigieuse étoile, notamment Ellen Degeneres, Elton John et Nathan Lane.  

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 27 Novembre 2018

Quelques mois après sa sortie médiatisée dans laquelle dénonçait que son père Jackie Chan était "homophobe" et révélait être SDF, Etta Ng s'est mariée avec sa petite-amie Andi Autumn. Un pied-de-nez adressé à son père...

L'amour triomphe toujours, et c'est bien ce qu'il faut retenir de la terrible histoire d'Etta Ng. Unique fille de la superstar Jackie Chan et d'Elaine Ng, Etta (19 ans) s'est mariée avec sa girlfriend Andi Autumn. Une union qui aurait dû rendre heureux ses parents. Mais il y a de fortes chances pour que son illustre père ne lui ait même pas adressé un message de félicitations.

En avril dernier, Etta publiait sur YouTube une vidéo doublée d'un appel à l'aide désespéré. La jeune femme, née de la brève liaison de l'acteur chinois avec son ex-maîtresse Elaine, y expliquait qu'elle était sans-abri et qu'elle dormait "sous un pont" avec sa compagne Andi Autumn (30 ans). Et selon elle, la raison à cela était toute trouvée : Etta affirme être victime d'homophobie, elle qui avait fait son coming out en octobre 2017. "Salut, je suis la fille de Jackie Chan et voici ma petite amie Andi. Nous sommes SDF depuis un mois à cause de nos parents homophobes. On dort la plupart du temps sous un pont et ailleurs", confiait-elle alors, face à la caméra.

ABUSÉES EN TANT QU'ENFANTS

Ce lundi 26 novembre 2018, c'est une tout autre Etta Ng qui a révélé au monde entier qu'elle venait de se marier avec sa compagne. "Unies par l'amour et par la loi", écrit la jeune mariée en légende d'une photo où elle brandit le certificat de mariage tout en embrassant sa chérie et désormais épouse. "Si vous n'abandonnez pas l'amour et que vous mettez dans votre coeur la famille dont vous rêvez, un esprit ouvert et chaleureux vous guidera jusqu'au bonheur", écrit-elle. "Abusées en tant qu'enfants qui n'ont jamais ressenti d'amour, nous en avions tellement à donner", poursuit Etta en faisant référence à son père et au contexte dans lequel elle a vu le jour.

Des mots pour Jackie Chan, elle en a encore. "Nous avons surmonté nos peurs, accepté nos erreurs et, maintenant, nous comprenons que des gens qui blessent continuer de blesser encore. Nous avons tous été blessés, mais si vous pouvez rêver d'amour, vous pourrez le trouver", écrit notamment Etta qui a donc décidé de se marier le 8 novembre dernier dans le pays natal d'Andi Autumn, le Canada.

Si Jackie Chan ne s'était pas exprimé sur le coming out de sa fille ou la vidéo qu'il l'accusait d'homophobie, la mère d'Etta s'était exprimée sur le sujet en niant formellement les accusations de sa fille. Elle avait même affirmé que le couple ne comptait que sur la célébrité de la star pour obtenir de l'argent.

Source purepeole

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay, #homophobie

Repost0

Publié le 22 Novembre 2018

Le fameux Hervé de la série "Dix pour cent", dont la saison 3 est actuellement diffusée sur France 2, se confie sur sa sexualité et notamment sur le climat d'homophobie qui sévit en France. Nicolas Maury raconte sa propre expérience.

Devenu un visage public et bien connu des téléspectateurs depuis la série Dix pour cent dans laquelle il campe le jeune et intrépide Hervé, Nicolas Maury goûte à la notoriété, ses avantages comme ses inconvénients. Parmi eux, celui de devoir assumer sa sexualité dans une ville, Paris, où l'homophobie est hélas présente et frappe régulièrement. Dans une interview accordée à Têtu, il exprime son ressenti et se confie sur ce quotidien...

L'acteur explique par exemple vis-à-vis de ce climat d'homophobie qu'il a "tellement intégré cette peur que c'en est devenu un réflexe". Pour lui, "c'est comme si on nous obligeait à porter un masque, à marcher autrement dans l'espace public". Il cite quelques exemples concrets, notamment à l'époque de la diffusion de la saison 2 de Dix pour cent – la troisième est actuellement diffusée sur France 2. "J'ai connu plusieurs moments craignos dans la rue avec mon ex-amoureux. Une fois dans le métro, des mecs m'ont reconnu et ont commencé à crier : 'Hé, c'est le pédé de Dix pour cent !'", raconte-t-il.

Et s'il note une évolution des mentalités, ses craintes ne s'effacent pas et il ne sent pas plus libre qu'avant. "J'ai encore peur d'être frappé parce que je suis homosexuel", glisse-t-il, expliquant qu'un jour, Marion Cotillard l'a contacté afin de lui exprimer son admiration et justement louer sa liberté de jeu à l'écran. "J'étais très touché. Mais ce qu'elle appelle 'liberté', pour moi, c'est m'exposer. Et ça me met en danger dans la vraie vie", affirme-t-il.

Dans la rue comme dans le milieu, l'homophobie est présente. Il raconte ainsi : "Je ressens aussi beaucoup d'homophobie dans le cinéma. (...) Mais encore récemment, sur un tournage, il a fallu que je m'énerve après une remarque vraiment déplacée en expliquant : 'Si on était aux États-Unis, je pourrais vous faire un procès.'" Il fait allusion à des "réflexions homophobes de la part d'autres acteurs ou de metteurs en scène" sur tous les tournages qu'il a pu fréquenter. "Ça a pu me rendre très triste et m'enlever une part de rêve", avoue-t-il.

Interview à retrouver en intégralité dans Têtu, N°217 (Hiver 2018).

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0

Publié le 21 Novembre 2018

À la fin du mois dernier, Taron Egerton , qui a joué dans  Kingsman, a publié sur Instagram une photo d'un mystérieux homme intitulé «Trop mignon. Mon mec », avec un cœur emoji, qui a provoqué une frénésie chez les fans.

La photo en question laissait croire qu'Egerton se faisait son coming out. Quand quelqu'un dans les commentaires lui demandait le nom du gars sur la photo, OUT rapportait qu'Egerton avait répondu : "Non, il est à moi et à moi seulement." Il avait liké aussi un commentaire qui disait : "Est-ce que ça veut dire qu'il a un petit ami maintenant ?" 

Mais Metro écrit que ce n'était pas le cas en fait. La star de Rocketman, le biopic sur Elton John, a éclairci sa situation numérique lors d’une interview avec Radio Times

"Un de mes amis était dans mon appartement à Londres et j'ai mis sur instagram une photo de lui disant:" Regardez il est mignon ", et un million de personnes ont annoncé que j'étais gay," a déclaré Egerton. "Je ne suis pas gay, mais deux de mes amis ont fait leur coming out quand j'avais 15 ans et c'était un plaisir de les soutenir car, en tant que groupe d'amis, nous nous sentons tous en sécurité avec qui nous sommes.

"Je ne vais certainement pas m'arrêter de dire que mes copains sont mignons et magnifiques parce qu'ils sont mignons et magnifiques."

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0