series gay

Publié le 9 Octobre 2019

La nouvelle série-événement d’Arte se concentre sur la famille et s'intéresse plus particulièrement à la transidentité à l'adolescence et à la charge mentale.

Se sentant transparente aux yeux des siens, une mère de famille invente un énorme mensonge pour attirer l’attention... Entre comédie subversive et drame, une série signée Anne Berest et Fabrice Gobert, portée par Marina Hands et Mathieu Demy.

Elvira Lambert vit avec sa famille dans une banlieue pavillonnaire aux rues paisibles et aux jardins proprets. Entre un mari qui ne la regarde plus, trois enfants dont deux en crise d’adolescence et son boulot dans une agence d’assurances tenue par un patron odieux, Elvira est au bout du rouleau. Elle se sert alors de son rendez-vous chez le radiologue pour une mammographie de contrôle afin d’attirer l’attention des siens…

La vie domestique
Qui n’a jamais menti (même par omission) pour se faire valoir aux yeux des autres ? Mytho met en scène une version extrême de cette faiblesse humaine pour brosser le portrait d’une femme en quête d’elle-même et développer une réflexion originale sur les liens familiaux. Ce point de départ, certes gonflé, n'a rien d'artificiel. Car c’est tous les mensonges, grands et petits, qu’on dresse entre soi et les autres, que la série s’emploie à débusquer. Le scénario d’Anne Berest donne à Fabrice Gobert l’occasion de retrouver les banlieues pavillonnaires qu’il avait explorées dans son premier long métrage, Simon Werner a disparu, et dont il scrute les ambiguïtés avec brio. Décors, musique, personnages… : Mytho nous transporte dans un univers romanesque à la croisée des genres, qui interroge notre besoin de fiction. Entourée d’une galerie de personnages attachants et un brin décalés (Patrick, incarné par Mathieu Demy, en tête), Marina Hands montre une nouvelle fois l’étendue de son talent, aussi émouvante en femme dépassée par les événements qu'en héroïne affirmant sa liberté.

6 épisodes à partir du Jeudi 10 octobre à 20h55 sur Arte

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 8 Octobre 2019

Le personnage de Darren Ritter de la série "Chicago Fire", interprété par l'acteur Daniel Kyri, vient de faire son coming out.

Dans l'épisode - diffusé le 2 octobre 2019 - Ritter est assis dans le bar du lieutenant Christopher Herrmann (David Eigenberg). Lorsque celui-ci l'invite à un barbecue et lui demande s'il a une petite amie qu'il peut amener. Ritter hésite un instant puis dit : "Eh bien, mon petit ami en fait." Après un moment, Hermann plaisante: "Tu n'es pas végan aussi, n'est-ce pas ?"

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Coming out

Repost0

Publié le 8 Octobre 2019

Les Fab Five se dirigent vers le Japon.

Netflix vient de poster une bande-annonce pour sa spéciale de Queer Eye, intitulée Queer Eye: nous sommes au Japon!

L'actrice Kiko Mizuhara et la comédienne Naomi Watanabe accompagneront les Fab Five dans leur périple interculturel, qui inclura également un Relooking d'un homme gay, Kan, qui s'efforcera de présenter son petit ami à sa famille.

Le Japon a des points de vue relativement progressistes vis-à-vis de la communauté LGBTQ, par rapport à la majorité des pays asiatiques. Bien que le mariage de même sexe ne soit pas légal, les sondages indiquent que la majorité des Japonais (54%) pensent que l'homosexualité devrait être acceptée.

Queer Eye: Nous sommes au Japon! sera diffusé le 1er novembre 2019

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Octobre 2019

Attention SPOILERS ! Le pilote de « Batwoman » a été diffusé cette nuit aux États-Unis. Et si le crossover de 2018 avait introduit la nouvelle héroïne, le premier épisode nous dévoile une partie du passé de Kate Kane.

La soirée du 6 octobre aux États-Unis s’est déroulée sous le signe des Power Women avec la diffusion du premier épisode de la saison 5 de Supergirl mais surtout du très attendu pilot de Batwoman. Entre flashbacks, relations amoureuses, conflits familiaux et prise en main de son propre destin, Kate Kane a déjà été très occupée mais elle en profite quand même pour nous raconter son histoire. Petit résumé de ce premier épisode, vous êtes prêts ?

Gotham City, une ville orpheline de super-héros

Si l’on s’attend à plonger directement au cœur des rues de Gotham dès les premières secondes, c’est au fond d’une eau glacée au milieu de nulle part qu’on découvre Kate Kane (Ruby Rose) et qu’elle débute la narration de son histoire. La future héroïne a déserté sa ville pour se former à des techniques de survivaliste mais ce n’est pas la seule à avoir disparu de la circulation.

En effet, on est vite amené à retrouver Gotham City lors d’un événement de charité, qui a pour but d’éteindre le signal lumineux de Batman puisque celui-ci s’est évaporé depuis maintenant 3 ans. Ainsi, afin de combler ce vide, l’agence de sécurité des Crows, dirigée par le père de Kate, a pris le relais pour maintenir la paix dans la cité. Il faut avouer que cela nous fait un peu penser au futur quartier des Glades qu’on a découvert dans la saison 7 d’Arrow. Juste pour l’atmosphère qu’il y règne.

Malheureusement tout le monde ne l’entend pas de cette manière et la big bad lady de cette saison, Alice (Rachel Skarsten), décide de saborder l’événement et de capturer Sophie (Meagan Tandy) l’ex-petite amie de Kate. Il n’en faut pas beaucoup plus pour que l’héroïne soit prévenue par sa demi-soeur Mary (Nicole Kang) et que celle-ci fasse route pour Gotham City.

Batwoman, cavalière seule ?

Pas forcément. Si, dès son retour, Kate se heurte au non catégorique de son père lorsqu’elle propose son aide pour retrouver Sophie et qu’elle s’introduit par effraction chez son cousin Bruce Wayne (dont elle ne connaît pas l’identité secrète), la jeune femme ne semble pas vouloir marcher sur les pas de Batman. Bien au contraire, elle le déteste ! Dans un flashback, on apprend qu’elle le tient responsable de la mort de sa sœur Beth et de sa mère. Du moins, qu’il n’a pas tout fait pour les sauver.

Kate décide donc d’enquêter seule et finit par retrouver la trace d’Alice et de ses acolytes. Ayant suivi un entraînement dans une école militaire (dont on apprend qu’elle a été renvoyée après avoir refusé de signer un papier démentant son homosexualité, alors que Sophie le fit), celle-ci n’a aucun mal à se faufiler jusqu’à Alice, moyennant quelques coups de poing évidemment. Certes, elle finit par se faire capturer et la démoniaque méchante ne se gêne pas pour lui faire comprendre qu’elle ne compte pas pour son père. Elle qui avait déjà des problèmes d’autorité avec ce dernier, cela ne fait que remuer le couteau dans la plaie.

 

 

Finalement libérée, Kate se retrouve à se faire soigner dans une clinique clandestine tenue par sa demi-soeur Mary. On découvre alors un tout autre aspect de la personnalité de l’étudiante en médecine et son apparente superficialité n’est en fait qu’un numéro de façade. Cette dernière se dessine comme une future potentielle alliée dans la série Batwoman, et Kate n’a pas l’air contre.

Or, il semblerait que celle-ci ne soit pas la seule. De retour dans l’immeuble de Bruce Wayne, Kate finit par découvrir sa Batcave malgré les efforts de Luke (Camrus Johnson) pour garder le secret. L’héroïne réalise alors l’identité du héros de Gotham et que ce dernier n’a jamais cessé d’enquêter sur la mort de sa mère et de sœur. Il n’en faudra pas plus pour Kate demande à Luke de modifier le costume afin qu’il lui aille.

Les premiers pas de Kate en costume

Évidemment, l’épisode ne pouvait pas se terminer sans une seconde attaque d’Alice, qui a une dent contre le père de Kate, lors d’une séance de cinéma en plein air. Mais également la trahison d’un des lieutenants des Crows et le sauvetage de Sophie. La jeune femme réalise d’ailleurs que « Batman » n’est pas forcément un homme.

On pourrait donc penser que Batwoman a sauvé Gotham City, point final. Bien sûr que non, il s’agit d’une série de l’Arrowverse quand même ! L’épisode ne pouvait pas finir sans que Kate refuse de travailler pour Crows (alors que c’était son rêve), afin qu’elle puisse paver sa propre voie d’héroïne. Que Sophie lui apprenne qu’elle est mariée à… un homme. Et qu’on découvre qu’Alice est en fait Beth, la sœur de Kate (et oui, elle l’apprend en même temps que nous). Une fin d’épisode ingénieuse, on doit le dire (surtout si comme nous, vous connaissiez déjà le passé d’Alice après être allés sur Google).

Alors, si le pilote a peut-être parfois manqué de rythme, que Ruby Rose tâtonne dans la peau de Batwoman, on lui fait confiance pour être de plus en plus à l’aise au fur et à mesure des épisodes. Et puis Rachel Skarsten a trouvé dans Alice, un rôle qui lui va comme un gant. Il ne nous reste plus qu’à patienter jusqu’à la semaine prochaine pour l’épisode 2 et en attendant, n’hésitez pas à regarder le tout nouveau trailer de The Flash.

Source cinéséries

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 7 Octobre 2019

Retour vers le futur pour Michael Burnham et sa bande.

A l'occasion du Comic-Con de New York, ce week-end, la franchise Star Trek a livré le premier trailer de Picard, mais a aussi dévoilé les premières images de la saison 3 de Star Trek Discovery. Une bande-annonce qui nous envoie dans le futur. 930 ans dans le futur, pour être précis.

Et pour cause, après la fin de la saison 2, Michael Burnham et sa bande se sont retrouvés dans projeté dans l'avenir par un trou noir. Pour découvrir que, visiblement, la Fédération n'est plus, et que Starfleet est un vestige du passé. "Tu dois croire aux fantômes", lance Cleveland Booker, le nouveau personnage incarné par David Ajala, qui sera visiblement un guide pour Burnham (Sonequa Martin-Green) dans ce drôle de futur.

Cette saison 3 de Star Trek Discovery sera à voir en 2020 sur CBS All Access et en France sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Octobre 2019

"On commence à tourner en octobre..." Ben Platt nous donne les premières infos sur la suite.

Quelques jours après la mise en ligne de The Politician, sur Netflix, la comédie politique de Ryan Murphy prépare déjà sa saison 2, commandée par la plateforme américaine. Nous avons pu en discuter avec Ben Platt et une partie du casting. Attention spoilers !

Quelle date ?

"On sait pour sûr que cette saison 2 va avoir lieu. D'ailleurs, on commence à tourner à partir de la fin du mois d'octobre", nous confie Platt. L'idée étant de pouvoir la diffuser courant 2020.

Quelle histoire ?

"Quand on voit le final de la saison 1, on comprend bien quels seront les contours de cette saison 2", poursuit l'acteur. "On comprend qu'il y aura cette nouvelle campagne dans laquelle s'est lancée Peyton. Mais pour être honnête, on ne sait rien du tout sur les scripts encore", précise-t-il. 

Quels personnages ?

"On peut presque dire que le final de la saison 1 est le pilote de la saison 2", nous promet Laura Dreyfuss (McAfee). La jeune comédienne révèle ainsi que toute la bande sera de retour, mais dans un contexte bien différent : "Il semble que tous les personnages vont devoir repenser le plan de vie qu'ils avaient au départ ! Ce qui est arrivé à Peyton a tout simplement changé la vie de tous les gens autour de lui. Ils vont donc devoir s'adapter à ce nouvel environnement à New York, et ça, c'est excitant. On n'est plus dans le contexte du lycée. Les relations seront différentes." Elle poursuit et explique que les ennemis d'hier sauront se réconcilier pour soutenir Peyton : "Le temps a passé et le temps guérit certaines blessures. Les rivalités du passé auront forcément évolué. Ils ont désormais un ennemi commun. Et ce sera intéressant de les voir former cette alliance, ensemble, contre la Sénatrice Dede Standish et pour faire avance le monde comme ils le sentent."

Quelle fin ?

On comprend donc que la saison 2 de The Politician verra Peyton Hobbart se battre pour un poste au Sénat. Et ensuite ? Les Primaires ? Puis la Présidentielle ? "Clairement, le but c'est d'emmener Peyton dans le bureau ovale", confirme Lucy Boynton (Astrid). "On ne sait pas encore s'il va gagner déjà, cette campagne, mais l'objectif est bien qu'il atteigne le sommet !"

Quelles chansons ?

La première saison de The Politician a vu Ben Platt pousser la chansonnette à deux ou trois reprises. Est-ce qu'il y aura encore des moments musicaux dans la saison 2 ? Laura Dreyfuss, qui est une ancienne de Glee, l'espère : "Ce serait fun de chanter quelque chose dans la saison 2, c'est sûr... mais je ne sais pas si cela arrivera. Je ne pense pas qu'il y aura beaucoup de musique ou de chansons..."

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Octobre 2019

De la mort de Fred Andrews aux combats d'Archie en passant par les secrets de papa Lodge...

Le showrunner Roberto Aguirre-Sacasa et les stars de Riverdale (Mädchen Amick, Marisol Nichols, Mark Consuelos, Skeet Ulrich, et Molly Ringwald) étaient à New York ce week-end, pour le Comic Con. Ils en ont profité pour dévoiler de nouvelles images de la saison 4, à travers une nouvelle bande-annonce. Une énième vidéo, qui en dit long sur ce qui nous attend cet automne :

Bien sûr, il sera d'abord question de la mort de Fred Andrew. On découvre ainsi comment Archie apprendra la nouvelle, alors qu'il parle tranquillement d'aller camper avec ses amis. Pour lui rendre hommage, il va se lancer dans de nombreux projets, notamment celui de transformer la salle de boxe, pour qu'elle puisse accueillir les jeunes désoeuvrés du quartier. Mais il va aller encore plus loin et risque de se transformer en héros masqué pour protéger la ville des criminels !

Pendant ce temps, Veronica sera aux prises avec le lourd passé de sa famille et les secrets de son père, tandis que Betty cherchera sa mère et que Jughead essayera de s'imposer...

Rendez-vous le 9 octobre prochain pour le lancement de la saison 4 de Riverdale.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Octobre 2019

La vidéo tease aussi le crossover très attendu avec Cloak & Dagger !

Lors du Comic-Con de New York, Marvel a dévoilé le premier trailer de la saison 3 de Runaways. Une vidéo qui tease l'entrée en scène de la malveillante Morgan le Fay, qui sera incarnée par Elizabeth Hurley. La vidéo tease aussi le crossover très attendu avec l'autre teen série Marvel du moment : Cloak & Dagger !

Dans cette saison 3, nos fugueurs chercheront frénétiquement leurs amis capturés, Chase Stein, Gert Yorkes et Karolina Dean. Les enfants se retrouvent face à un ennemi imparable qui vie Leslie - ou plus exactement l’enfant qu’elle porte.

Cette saison 3 de Runaways sortira le 13 décembre prochain sur Hulu.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 4 Octobre 2019

"Les séries télévisées veulent naturellement explorer et parfois dramatiser la détresse..."

Si elle a plutôt réussi à convaincre la critique et les fans, la première série Netflix de Ryan Murphy est, en revanche, critiquée par les associations de soutien psychologique, pour sa description du suicide. Attention spoilers !

En effet, dès le premier épisode de The Politician, le jeune héros Peyton Hobart, en course pour devenir Président des élèves du lycée, voit son rival et ami, River Barkley, mettre fin à ses jours. Malgré la mise en garde de Netflix au début de l'épisode, l'association Mental Health Fondation accuse The Politician de mettre en scène "un contenu éprouvant de façon gratuite", estimant au passage que l'avertissement n'a rien de "sincère".

Elle juge : "Les séries télévisées veulent naturellement explorer et parfois dramatiser la détresse. Les mises en garde au début des épisodes peuvent être utiles pour ces programmes, mais elles doivent être sincères. Elles ne fournissent pas une licence pour montrer sans raison un contenu éprouvant, un contenu qui présente une vision de détresse ou qui montre le suicide de manière romantique, ou montre en détails des manières de le faire. Parce que cela peut augmenter le risque de voir le public copier ces représentations", explique Chris O'Sullivan, un responsable de l'association (via The Telegraph). 

Ged Flynn, directeur général de l'association PAPYRUS, qui travaille à la Prévention du suicide chez les jeunes, ajoute que de telles scènes "peuvent conduire, et provoquent souvent, un comportement d'imitation. Les personnes qui produisent de telles images doivent peser les conséquences avant de présenter leur travail au public, en particulier aux jeunes et aux personnes susceptibles d'être vulnérables".

Des critiques qui rappellent évidemment celles reçues par 13 Reasons Why, ces dernières années.

Source première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 4 Octobre 2019

Dans  la sitcom the Conners , le fils de Darlene (Sarah Gilbert), Mark, a été décrit comme non conforme de genre. Dans un premier épisode , Mark était victime d'intimidation après avoir porté des vêtements féminins à l'école. 

Maintenant lors du dernier épisode de la série, diffusé mardi, il a fait son coming out .

Dans le deuxième épisode de la deuxième saison,  ses parents sont convoqués par le directeur, ainsi que les parents d'un autre élève.

"Quelqu'un a posté une photo de toi en train d'embrasser ton ami Austin à l'école", demande sa mère. «Alors Austin est ton petit ami? Comment se fait-il que tu ne me l'ai pas dit?

Mark lui dit que c'était son premier baiser. «C'était la première fois», dit-il. "[Austin] m'a seulement dit qu'il était gay la semaine dernière." 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Coming out

Repost0