series gay

Publié le 3 Septembre 2019

Il va falloir dire adieu à la famille Dunphy / Delgado.

Dix ans ont passé depuis qu'on a fait la rencontre de cette Modern Family. En 230 épisodes, la famille Dunphy / Delgado a vécu beaucoup de grands, de beaux et d'émouvants moments. Et c'est ce que rappelle la bande-annonce de la saison 11 (ci-dessous), dévoilée par la chaîne ABC. Une longue vidéo qui revient sur ces instants marquants de la vie de cette famille unique, qui fera donc ses adieux dans quelques mois. Cette saison 11 finale de Modern Family débutera le 25 septembre prochain sur ABC.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 2 Septembre 2019

The Dark Crystal: Age of Resistance met en vedette deux pères gays

Après que Netflix ait diffusé sa série «  Dark CrystalAge of Resistance « , les fans ont été ravis de découvrir que l’un des personnages principaux possédait une adorable famille LGBT +.

The Dark Crystal: Age of Resistance suit trois créatures ressemblant à des elfes, Gelflings, qui organisent une rébellion contre une menace pour leur planète, Thra.

L'intrigue se penche sur des questions telles que la race, la classe et les familles LGBT +.

Au cours de la série en dix parties, l'un des Gelflings, Deet parle nonchalamment de la présence de ses deux pères.

Les fans ont également applaudi le spectacle pour présenter une relation lesbienne entre Tavra et Onica

The Dark Crystal: Age of Resistance pourrait avoir une deuxième saison

Age of Resistance arrive 40 ans après la sortie du film original Dark Crystal, dirigé par  Jim Henson et Frank Oz des Muppets.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #homoparentalité

Repost0

Publié le 2 Septembre 2019

Une mini-série brillante, sur le monde que nous construisons pour demain, qui risque fort de hanter votre rentrée.

Disponible sur MyCanal depuis le début de l'été et sa diffusion outre-Manche sur la BBC, l'excellente Years and Years débarque ce soir en prime time sur Canal +. Sans conteste l'une des plus grosses claques télévisuelles de l'année. On vous explique pourquoi il ne faut surtout pas rater ça (et sans spoiler).

Imaginez un croisement édifiant entre Black Mirror et This Is Us. Un drama familial, suivant l'évolution de notre chère planète, des nouvelles technologies, et les bouleversements qui nous attendent. C'est ça, Years and Years !

Faites connaissance avec la famille Lyons. Une fratrie anglaise, issue de Manchester, qui vit sa vie comme tout le monde, alors que le monde poursuit sa course folle. Face aux crises financières, aux guerres qui menacent, face aux attentats, au changement climatique, au populisme carnassier qui pollue la vie démocratique, Stephen, Daniel, Rosie et Edith font de leur mieux, pour mener une existence sans heurt...

On comprend aisément ce qui pu passer par la tête de  Russell T Davies - l'homme à qui l'on doit le retour de Doctor Who à la télévision en 2005 - quand il a écrit Years and Years. Il n'y a qu'à allumer la télé à 20 heures. Oui, on s'inquiète tous de là où va la société occidentale du XXIe siècle. Que sera le monde dans 2 ans ? Dans 5 ans ? Dans 10 ans ? Dans 15 ans ? Davies tente d'apporter une réponse avec sa série, et pose un regard profondément troublant sur notre avenir proche. Un regard souvent sombre et alarmant. Une vision angoissante, parce qu'elle est plausible. On n'est pas tout à fait dans la folie de Black Mirror. Ni dans l'excès dramatique de The Handmaid's Tale. Pas vraiment dystopique, Years and Years est véritablement réaliste, comme une projection du monde de demain, bien stressante.

Et si l'on y croit tant, c'est parce qu'on arrive facilement à s'identifier à la famille Lyons, des gens sympathiques, imparfaits, des époux, des amants, des parents, des enfants qui ont les mêmes inquiétudes quotidiennes que nous et qui paraissent tellement impuissants face aux dérèglements du monde. Même si ces personnages semblent parfois remplir des cases de représentativité, ils sont suffisamment attachants pour qu'on ait envie de découvrir le futur à travers eux.

 

Une vie entière qui défile sous nos yeux, à toute allure, dans une espèce d'urgence électrisante, parfaitement mise en scène. Il faut dire que Davies, sait admirablement saisir les travers de nos sociétés modernes, pour mieux les mettre sous son microscope narratif. Il réussit à en prendre les maux, pour mieux les remettre en perspective à l'échelle de l'humanité. Oui, la montée des populismes est dramatique. Oui, les crises financières pourraient atteindre un point de non retour. Oui les guerres géo-politiques entre les USA, la Chine et la Russie pourraient conduire au chaos. Tout cela n'est pas que pure fiction.

Years and Years a quelque chose d'une réflexion philosophique et sociologique. Elle engage les citoyens à prendre conscience de leur réalité et à se demander ce qu'ils veulent faire du XXIe siècle. C'est là qu'elle est la plus brillante. Dans ces premiers épisodes à tomber de la chaise. Malheureusement, la série s'essouffle sur la fin. Les deux derniers épisodes sont plus capillotractés, presque putassiers. Le drama perd de sa force, mais malgré cet indéniable coup de fatigue au moment d'aborder un futur plus lointain, Years and Years demeure une série marquante. Sans conteste l'une des séries de cet été 2019.

Years and Years - 6 épisodes - à voir sur MyCanal et sur Canal + à partir de ce lundi 2 septembre

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 2 Septembre 2019

« Parents mode d’emploi » : « La comédie est le meilleur moyen d’aborder l’homoparentalité »

 

“Parents mode d’emploi” est de retour sur France 3. Pour la première fois, le programme mettra en scène une famille homoparentale. Une petite révolution à la télévision française.

Il y a un an, France Télévision annonçait l’arrêt de “Parents mode d’emploi” pour faire place à un nouveau feuilleton quotidien, “Un Grand Soleil” sur France 2. Un arrêt brutal qui pourtant n’a pas marqué pas la fin du programme court diffuser depuis 2013. Le 7 septembre prochain, une toute nouvelle formule va revenir sur les écrans de télévision français. Elle sera diffusée maintenant chaque samedi sur France 3 à partir de 20h15, et les épisodes vont durer 24 minutes. L’idée ? Toujours dépeindre avec humour les situations quotidiennes de la vie des familles… Et de toutes les familles, puisque deux nouvelles familles rejoignent le casting. Les Brunetti – Kebala, une famille mixte recomposée, et les Fayol-Mercier, une famille homoparentale. Fait rare à la télévision française et surtout, une première dans un programme familial en access prime-time. 

Une série qui s’adapte

Ce nouveau modèle se base, en effet sur des modèles familiaux plus représentatifs d’une société qui bouge. Selon, Béatrice Fournera, la créatrice de la série, “ouvrir le programme à d’autres familles avait déjà été évoqué en amont […] il a fallu se demander, ensuite, ce qui n’avait pas été fait en matière d’éducation”. France Télévision étant une chaîne accordant une forte importance à la famille (“Fais pas ci, fais pas ça” sur France 2), le challenge était de “trouver des familles très caractérisées et de nouvelles problématiques à explorer pour les auteurs”, comme le précise la créatrice de la série. 

Dans une société française diverse et complexe, rien de mieux que d’aborder les thèmes de la mixité, l’homosexualité ainsi que l’homoparentalité par le biais d’un programme télé humoristique. Comme le souligne Cyril Dufresne, producteur de la série : “La comédie est le meilleur moyen pour aborder l’homoparentalité.” Ainsi, “Parents Mode d’emploi” réussit là où d’autres programmes à succès peinent à s’ouvrir. “Scène de Ménage”, sur M6, existe depuis 10 ans. Pourtant, bien que de nouveaux couples aient rejoint l’aventure, les auteurs refusent encore et toujours de laisser apparaître un couple de même sexe à l’écran. Pour Guillaume Bouchède, “ils ont sans doute leurs raisons. Là on traite de la famille et des parents, les problématiques ne tournent pas autour du couple”, explique t-il. 

La famille au premier plan

La famille Fayol-Mercier est composée d’Olivier (Xavier Robic), un papa très soucieux de son hygiène, sportif, qui aime que rien ne dépasse. Son compagnon, c’est Dominique (Guillaume Bouchède), un papa (ou “Papou” comme ses enfants l’appellent) poule, très sensible qui aime la bonne bouffe. Deux personnages diamétralement opposés mais qui s’aiment depuis 18 ans. Le couple a notamment pu adopter leurs deux filles : Jade (Luna Bevilacqua), 15 ans, studieuse et sage, et Clotilde, 10 ans, enfant précoce, écolo et plutôt mauvaise élève. Dans cette joyeuse bande, l’homoparentalité n’est qu’un simple élément de la vie de famille. “Je suis parti du principe que nous étions une famille normale”, explique Xavier Robic “On ne joue pas sur ce thème là”. 

En effet, dans la famille Fayol-Mercier, le thème de l’homoparentalité n’inquiète personne… sauf Olivier et Dominique ! Comme l’explique Béatrice Fournera, “ce sont surtout les papas qui restent sur la question de l’homosexualité et ce sont leurs filles qui rassurent leurs parents”. Dès le premier épisode, on voit les deux papas paniquer à l’idée que leurs filles se fassent harceler à l’école à cause de leur couple. Au final, le problème est bien plus simple et surtout, tout autre. “Ce sont deux papas qui veulent vraiment être parfaits”, ajoute Béatrice Fournera.

Parents drôles, mode d’emploi

Pour les deux acteurs, jouer une famille homoparentale est pertinent et nécessaire, mais ils n’ont pas accepté le rôle pour une quelconque raison politique. “À chaque fois, je jouais le gendre idéal imbu de lui-même, le genre de personnage qui ne suscite aucune empathie. Donc là, faire un père de famille dans un truc drôle je me dis qu’enfin les gens vont peut-être m’aimer”, explique Xavier Robic, avec le sourire. De plus, il se sent particulièrement proche de Dominique, son personnage. “Il y a un sketch où mon personnage va avoir un aspirateur pour aspirer l’aspirateur. Moi, ça me parle”, assure Xavier Robic “Propre sur lui, maniaque, c’est pour moi”, ajoute t-il fièrement.  

“Parents mode d’emploi” est également de ces séries qui ne souhaitent pas entrer dans les stéréotypes. “Le but était d’éviter de tomber dans les clichés, sans toutefois tous les éviter car on reste un programme humoristique et si on aseptise tout ça devient chiant”, précise Guillaume Bouchède. Néanmoins, tout est fait avec mesure et on rigole avant tout. De quoi, peut-être inspirer d’autres chaînes du paf… 

Source têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #programmes télé gay

Repost0

Publié le 31 Août 2019

La série avec Nathan Fillion reviendra dans un mois aux USA.

 M6 diffuse les deux derniers épisodes de la saison 1 de The Rookie, la série policière portée par Nathan Fillion. Mais pas de panique, le flic de Los Angeles sera de retour prochainement pour une saison 2.

La série a en effet été renouvelée officiellement par la chaîne ABC aux USA en mai dernier. Petit changement malgré tout, puisqu'elle change de case horaire. Diffusée le mardi soir, avec une certaine réussite (4 millions de téléspectateurs en moyenne), elle est déplacée au dimanche soir, ce qui n'est jamais très bon signe.

Autre problème de taille autour du show : l'actrice Afton Williamson, qui joue Talia Bishop, l'officier instructeur de John Nolan, a annoncé sur son compte Instagram qu’elle claquait la porte de la série. Elle accuse un acteur récurrent (Demetrius Grosse, alias l’inspecteur Kevin Wolfe) de harcèlement sexuel et blâme ABC pour son manque de réaction. Elle ne sera donc pas présente dans les futurs épisodes et une enquête a été ouverte, pour faire la lumière sur ces événements douteux.

En tout cas, cette saison 2 de The Rookie est toujours bel et bien prévue pour le 29 septembre prochain, aux USA. En France, elle sera à voir sur M6 dans les mois qui suivront.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 29 Août 2019

The other two

Un aspirant acteur et sa soeur Brooke, ancienne danseuse pro, tentent de trouver leurs places, alors que leur frère de 13 ans devient soudainement une star d’internet.

 L'une des séries les plus gays de l'année

sur Comedy Central.

Everything's gonna be ok

A la mort de son père, le névrosé Nicholas, à tout juste 25 ans, est contraint de s'occuper de ses jeunes demi-soeurs, des jumelles, dont l'une est autiste. Bien qu'il n'ait jamais été particulièrement présent dans la vie des deux adolescentes, il va devoir créer un lien avec elles, alors qu'il peine déjà à veiller sur lui-même.
bientôt sur Freeform

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 29 Août 2019

The New Pope prend ses quartiers au Vatican, tandis que Jude Law se pavane sur la plage...

On dirait bien que Lenny Belardo a largement profité de ses vacances d'été ! Celui qui était le Pape Pie XIII dans la série The Young Pope, apparaît aujourd'hui en slip de bain, se pavanant ainsi quasi-nu sur la plage, dans ce premier trailer officiel de The New Pope, suite de la série de 2016.

On ne sait pas encore ce que nous a réservé exactement Paolo Sorrentino (qui a réalisé et écrit les 9 épisodes), mais visiblement, dans la foulée du finale de la première saison, Jude Law va quitter la Papauté et laisser la place à un nouveau souverain pontife : John Malkovich sera désormais le nouveau Pape ! Faut-il s'attendre à un affrontement entre les deux ?

Au casting, on verra aussi débarquer Sharon Stone et Marilyn Manson. The New Pope, co-produit par Sky, HBO et Canal +, sera lancée en avant-première au festival de Venise, ce dimanche, avant d'être dévoilée sur nos écrans dans quelques semaines (date à confirmer).

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 29 Août 2019

La série espagnole est encore loin d'être terminée.

Ce n'est que le 6 septembre prochain que la série espagnole Élite fera son retour sur Netflix, avec sa saison 2 très attendue. Pourtant, la plateforme de streaming vient d'annoncer une bonne nouvelle pour les fans : la saison 3 est officiellement commandée !

C'est Diego Avalos, directeur des programmes originaux en Espagne, qui a livré la bonne nouvelle à la presse, lors de la présentation des deux premiers épisodes de la saison 2 d'Élite, ce jeudi.

On imagine que ce renouvellement précoce permettra au teen drama ibérique de repartir rapidement en tournage, pour que la saison 3 soit diffusée en 2020, sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 28 Août 2019

Elliot est enfin de retour.

Après deux ans d'absence, Mr Robot va enfin se remettre en marche, cet automne. La chaîne américaine USA Network a révélé que son thriller technologique reviendra le 6 octobre prochain sur nos écrans. Pour rappel, cette saison 4 en 13 épisodes sera la dernière de la série.

Au passage, on a droit à une courte bande-annonce, qui se déroule pendant la saison des vacances de Noël, avec un New York City orné de décorations. Elliot déclare vouloir "se remettre au travail", alors que M. Robot l'avertit : le chemin qu'il suit ne prend pas la direction d'une fin heureuse : "Tu es sur le point de franchir la ligne rouge", dit-il.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 27 Août 2019

Cette nouvelle histoire sera un pur slasher 80's.

"C'est le site du plus grand massacre d'été de tous les temps". Le moins qu'on puisse dire, c'est que le trailer officiel de American Horror Story : 1984 annonce la couleur ! Après quelques teasers bien cool, la chaîne américaine FX a dévoilé hier cette véritable bande-annonce, qui montre comment une bande d'ados excités se retrouve dans un camp de vacances, engagés en tant que moniteurs.

Seulement voilà, l'endroit a été le cadre d'un terrible massacre dans un passé proche. Et pas de bol, un fou dangereux vient de s'évader de l'hôpital psy. Est-ce le même type que les jeunes ont renversé en venant au Camp Redwood ?

Emma Roberts, Gus Kenworthy, Billie Lourd, Leslie Grossman, Cody Fern, Matthew Morrison, Angelica Ross et John Carroll Lynch seront les stars du casting de cette saison 9. 

AHS: 1984 sortira le 18 septembre prochain sur la chaîne américaine FX.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0