series gay

Publié le 26 Août 2019

Une jeune fille prénommée Ana est retrouvée morte dans une clinique psychiatrique, la veille du jour de sa sortie, le cœur arraché. Angèle, 29 ans, est chargée de l’enquête. C’est sa première mission, elle sera seule à la mener. Elle va s’immerger plus qu’elle ne le devrait dans cette enquête qui va remettre en cause ses propres certitudes et bousculer sa vie jusqu’à lors toute tracée, l’entraînant aux frontières de sa propre folie, mais aussi, peut-être, aux portes de la vérité.

Tous les lundis sur France 2 en 6 épisodes

Avec Jérémy Gillet dans le rôle d'Arnaud Lopez un jeune homme interné car il fait de l'automutilation. En fait il cache un secret : il a une dysphorie de genre.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 26 Août 2019

Instinct - la première série policière avec un personnage principal ouvertement gay  a été annulée.

L'émission policière de CBS, inspirée du roman Murder Games de James Patterson et Howard Roughan, n’aura pas de troisième saison.

En tant qu'acteur bisexuel, Alan Cumming jouait le rôle du Dr. Dylan Reinhart, consultant du département de police de New York, qui traquait un tueur en série et résolvait d'autres crimes étranges. 

Cumming a posté sur Instagram un message reflétant l'impact de la représentation queer de l'émission. L'acteur, âgé de 54 ans, s'est dit "fier d'avoir joué le premier personnage principal d'une série sur un grand réseau américain qui soit gay".

"Oui, vraiment", ajouta-t-il. " Des millions de personnes auront vu un mariage entre personne de même sexe et j'espère que nous avons changé et ouvert certains esprits dans ce processus."

En outre, Cumming a déclaré qu'il était "reconnaissant pour deux saisons de plaisir et de gore et qu'il se sentait comme un dandy" grâce au créateur de costumes Dan Lawson. 

 

Pour avoir vu la saison 1, la série n'avait rien de très originale excepté ce personnage gay haut en couleur. 

Mais on ne battit pas une série sur ce simple fait ! Dommage, l'idée avait tout pour séduire, mais les intrigues étaient trop simplistes. Je trouvais assez bizarre que le professeur parle toujours de "mon mari par ci, mon mari par là ", c'était un peu too much et très kitch.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 26 Août 2019

 

Disney a laissé filtrer quelques informations sur la série dérivée du film « Love, Simon ». Une partie du casting et les grandes lignes de l’histoire ont été révélées.

La série Love, Simon, qui sera diffusée sur Disney+, a trouvé son acteur principal. C’est le jeune comédien Michael Cimino (oui, comme le réalisateur), récemment aperçu dans le flippant Annabelle : La Maison du mal, qui jouera le héros de la série. Il sera Victor, un nouvel étudiant à Creekwood High School, fameux lycée de la fiction, apprend-on sur Variety.

C’est l’actrice Ana Ortiz (Ugly Betty, Whiskey Cavalier, actuellement diffusée sur TF1) qui jouera la maman de Victor. Enfin, l’acteur Nick Robinson, qui jouait le rôle principal du film sorti en 2018, produira et sera le narrateur de la série. 

Le jeune acteur britannique George Sear jouera quant à lui le rôle de Benji, « un hipster super mignon aux allures de prince charmant, avec des cheveux parfaitement en bataille et des jeans serrés ». Avec une telle description, il sera évidemment le love interest de Victor.

Une histoire puissante

La production de la série débutera ce mois-ci. Pour l’instant, aucune date de diffusion n’est encore annoncée, puisque le service de streaming Disney+ sera lancé en novembre aux États-Unis et d’ici mai 2020 en Europe.

La série se déroulera dans l’univers de Love, Simon, le film. Elle suivra les aventures de Victor, un jeune ado « devant faire face aux problèmes qu’il rencontre à la maison, s’adapter à une nouvelle ville et se débattre avec son orientation sexuelle ». Lorsqu’il doute, il trouve du soutien auprès de Simon pour l’aider à traverser les difficultés rencontrées au lycée.

« Love Simon est une histoire puissante célébrée par la critique et le public, et aimé pour ses messages universels d’authenticité, d’amour et d’acceptation » a déclaré Agnes Chu, vice-présidente chargée des contenus de Disney +. « Nous sommes honorés de nous associer avec la talentueuse équipe de la 20th Century Fox Television pour créer un nouveau chapitre de cette histoire si appréciée pour Disney+, en continuant le récit personnel et inspirant qui a captivé les fans du film original. »

Greg Berlanti, le réalisateur du film, ne collabore pas à ce nouveau projet, en raison d’un contrat d’exclusivité avec les studios Warner Bros.

Le film Love, Simon était une adaptation d’un roman de Becky Albertalli intitulé Simon vs. the Homo Sapiens Agenda (dont une version française baptisée Love, Simon, est parue chez Hachette Romans). Le film a connu un succès critique et public, rapportant 67 millions de dollars à travers le monde.

Un acteur hétéro pour un rôle queer

Aux États-Unis, plusieurs voix se sont élevées pour que les rôles LGBT+ soient interprétés par des comédien.nes queers. Arguant que les acteurs et actrices ouvertement gays, lesbiennes ou transgenres se voient rarement confier des rôles de personnages hétérosexuels. Cependant, Michael Cimino semble être hétérosexuel.

Il a en effet une petite amie, mais le jeune comédien semble très LGBTfriendly. En plein mois des fiertés, les deux amoureux postaient sur les réseaux sociaux une photo d’eux, les joues peintes aux couleurs du drapeau arc-en-ciel.

Source têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 26 Août 2019

 

Jeudi 22 août, la chaîne américaine Showtime a dévoilé la bande-annonce, très attendue, du sequel de « The L Word » : « Génération Q ».

 

C’est une des reboots les plus attendus de l’année. La mythique série « The L Word » reviendra sur les écrans de Showtime le 8 décembre prochain aux Etats-Unis. Et la chaîne américaine a dévoilé ce jeudi 22 août la toute première bande-annonce de cette suite, intitulé « The L Word : Génération Q ».

Il s’agira d’un sequel, c’est à dire qu’elle reprendra l’intrigue des six premières saisons, avec un saut de quelques années dans le futur. Et à en croire la bande-annonce, au moins trois actrices du casting original seront présentes dans cette suite : Jennifer Beals (Bette), Katherine Moennig (Shane) et Leisha Hailey (Alice).

Une référence mondiale

Showtime semble miser beaucoup sur ce nouveau projet. « Cette série, aujourd’hui vénérée par les fans, était une réussite en matière de divertissement et d’impact sur le grand public au moment de sa diffusion, avait confié en janvier dernier à Variety le codirecteur des divertissements de la chaîne. Nous sommes très confiants dans le fait que cette nouvelle version fera aussi bien, et même mieux sur les deux tableaux, en 2019. »

Crédit photo : Showtime.

Source têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 26 Août 2019

 

 

Russel T. Davies, le créateur de la série « Queer as Folk », s’est montré favorable à une réunion du casting original. Mais à une seule condition.

Rappelez-vous de Stuart, Vince et Nathan, les trois héros de la série culte, « Queer As Folk ». Il se pourrait bien qu’ils se réunissent de nouveau, à l’occasion du vingtième anniversaire de la série (1999- 2000) si l’on en croit le créateur de la série, Russel T. Davies. Pinknews rapporte que le producteur gallois, à l’occasion du Festival de Télévision d’Edimbourg, a été questionné sur le potentiel retour de la série anglaise culte avec son casting original. Dans un premier temps, ce dernier ne s’est pas montré très enthousiaste. « Quel genre de nouvelles scènes de sexe pourrions-nous faire ?  » S’est-il interrogé, rappelant son incursion dans la vie sexuelle de quarantenaires et de cinquantenaires lors de sa précédente production, « Cucumber ». « Si c’est pour entendre des os grincer dans Canal Street… Ca serait décevant non ? » 

Davies a néanmoins ajouté qu’il ne fallait « jamais dire jamais ». « Donnez-moi un million de livres sterling, Channel 4, et je serais là », a t-il plaisanté. Il avertit tout de même que si l’héritage de la série devait être exploité, l’argent devrait aller à une bonne cause : « les ‘casting réunions’ des séries sont souvent décevantes, n’est-ce pas ? Mais pourquoi pas, pour une œuvre de charité, quelque chose comme ça. » 

Ça n’en finit pas

Car les fans sont nombreux à réclamer un retour de la série mythique. Forte de son succès, Queer as Folk UK était devenue l’une des séries la plus piratée des années 90 aux Etats-Unis. Conduisant à la création, par la chaîne Showtime, d’une version américaine, diffusée de 2000 à 2005, au succès aussi incontestable que sa grande sœur britannique. Et malgré la réticence de Russel T Davies a organiser une réunion avec le casting original, il a annoncé, fin 2018, travailler sur un reboot de la version américaine. Mais bye-bye les années 90. Selon Variety, cette version se tiendra de nos jours et va suivre « un groupe de jeunes, amateurs de boîtes de nuit, qui trouvent du soutien dans la communauté après une tragédie ».

Une adaptation française va également voir le jour comme Allociné nous l’annonçait en juin dernier. Produite par Joris Charpentier qui précise qu’ « il ne s’agira pas d’une adaptation stricto sensu des personnages et des intrigues de la série de Channel 4. Ce sera une histoire située dans l’univers de ‘Queer As Folk’, qui sera l’héritière de son ton corrosif, insolent et moderne (…) Quant au pitch, la seule chose que je peux vous annoncer c’est qu’il y aura des héros, des héroïnes et de la diversité ». Une version qui est plus que la bienvenue sur le territoire français.

Source têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 24 Août 2019

Ce sont les quelques infos que j'ai pu rapidement trouver sans une vraie connexion internet et sans ordinateur alors merci de votre indulgence.  

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #séries gay

Repost0

Publié le 30 Juillet 2019

Eastenders est sur le point de faire l'histoire avec la toute première lesbienne musulmane de la série.

Iqra - interprétée par l'actrice Priya Davdra - fera son apparition gay dans un scénario cet été, après qu'il ait été révélé qu'elle envoyait des messages coquins à d'autres femmes.

Une source a confié au Sun: "Iqra s'est battue pour que sa sexualité reste silencieuse, mais la vérité finira par émerger."

Le personnage ne sera pas le premier musulman gay de la série, mais elle sera la première lesbienne musulmane.

Eastenders a récemment progressé avec la représentation des LGBTQ. Il a été annoncé plus tôt cette année que le long feuilleton introduirait un bar queer afin de refléter la diversité de Londres.

«Je suis vraiment intéressé à faire venir plus de personnages LGBTQ», a déclaré la productrice Kate Oakes. «Nous envisageons d'ouvrir un bar gay sur la place, qui deviendra un quartier super cool où les personnages homosexuels et hétérosexuels pourront se détendre.

«Cela devrait être quelque chose de vraiment excitant, vraiment amusant, vraiment visuel et vraiment fidèle à un Londres multiculturel. C'est un mouvement important pour la série qui reflète authentiquement la vie moderne de Londres. "

En 1987, Eastenders présentait son tout premier baiser chaste gay entre Colin Russell (Michael Cashman) et Barry Clark (Gary Hailes).

Deux ans plus tard, la série diffusait son premier vrai baiser entre Russell et Guido Smith (Nicholas Donovan).

À l'époque, les deux scènes ont été critiquées.

Depuis lors, la série a introduit de nombreux personnages LGBTQ, notamment Christian Clarke (John Partridge), Ben Mitchell (Harry Reid), Paul Coker (Jonnh Labey), Irene Mills (Melanie Kilburn) et Kyle Slater (Riley Carter Millington).

Plus tard cette année, Eastenders diffusera sa première marche de la fierté. "Ce sera un événement énorme sur la place, rempli de joie", a déclaré une source au Sun. «Kate pensait qu'avec l'identité londonienne de Walford, il était naturel de lier les deux.

"Mais, comme pour tout événement sur Albert Square, il y aura certainement beaucoup de drame se déroulant en marge de la célébration."

Un porte-parole de Stonewall a déclaré: «Cela fait plus de 30 ans que EastEnders a présenté le premier baiser homosexuel à l'écran du Royaume-Uni. C'est donc un plaisir d'entendre Walford célébrer la fierté. "

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 30 Juillet 2019

Euphoria est-elle prévue pour s'arrêter après 3 saisons ?

"On ne veut pas avoir des gens de 30 ans qui jouent des lycéens !"

Alors que la saison 1 d'Euphoria prendra fin ce dimanche, la série HBO  est d'ores et déjà renouvelée pour une saison 2. La série adolescente reviendra l'année prochaine, mais elle ne pourra pas durer éternellement. En fait, elle devrait même logiquement s'arrêter après trois saisons, si l'on en croit Casey Bloys, le patron de HBO :

"Eh bien, les personnages sont au lycée, il n'y a donc pas beaucoup de saisons possibles. C'est une série qui a une limite de temps", lance-t-il à TVLine.

Pour autant, le créateur de la série Sam Levinson n’a pas encore fixé de date définitive. "Nous suivrons ce qui dit Sam", poursuit Bloys ."Il n'y a pas de plan établi. Mais je ne pense pas que vous vouliez avoir des gens de 30 ans qui jouent des lycéens !"

En France, Euphoria est à voir sur OCS.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 30 Juillet 2019

Dear White People, saison 3 - le 2 août

 Dans cette série portée par Logan Browning, DeRon Horton ou encore John Patrick Amedori, des étudiants noirs font face aux affronts quotidiens et aux décisions polémiques d’une prestigieuse fac américain pas aussi "post-raciale" qu’elle ne le paraît.

She Ra et les princesses au pouvoir, saison 3 - le 2 août

Il s’agit d’un reboot de la série homonyme diffusée en 1985, et inspirée de la franchise Les Maîtres de l’univers.Tandis qu’une épée magique fait basculer son destin, She-Ra rejoint la rébellion contre le mal. Sa meilleure amie reste quant à elle au sein de la Horde Sauvage…


 

Glow, saison 3- le 9 août

Glow signifie Gorgeous Ladies of Wresteling, soit les superbes dames du catch. A Los Angeles, dans les années 1980, une bande de marginales et deviennent catcheuses pour la télévision. Une comédie réalisée par l’équipe d’Orange Is The New Black.

Mindhunter, saison 2 - le 16 août

Mindhunter thriller nous plonge à la fin des années 1970. A l’aube de la psychologie criminologique et du profilage criminel, des agents du FBI tentent de cerner la personnalité de nombreux tueurs en série. Dans cette nouvelle saison, les agents Holden Ford et Bill Tench continuent de mener des interviews de meurtriers. Ils devront notamment se confronter au criminel Wayne Williams, le célèbre pour l’affaire Atlanda Child Murders. Il est accusé d’avoir tué au moins 28 personnes, dont des enfants, adolescents et adultes, en deux ans. Au cours de cette enquête, la ville d’Atlanta avait même imposé un couvre-feu, et les enfants avaient l’interdiction de jouer à l’extérieur. Le cas de Charles Manson, le gourou de la communauté La Famille, sera également étudié. Enfin, les abonnés Netflix pourront découvrir les criminels Wayne Henley (impliqué dans une série de meurtres à Houston où 28 adolescents ont été enlevés, violés puis tués par Dean Corll), David Berkowitz (un tueur en série ayant reconnu six meurtres), William Henry Hance (un soldat américain accusé d’au moins trois meurtres) ou encore Paul Bateson.
 

Murder, saison 5 - le 16 août ​​​​​​​

Viola Davise incarne Annalise Keating dans Murder. Cette dernière est une profésseure de droit pénale et une avocate renommée à la tête de son propre cabinet. Chaque année, certains de ses étudiants ont le privilège de travailler pour elle. Pour rappel, la série s’achèvera avec la saison 6. "Cette série a été un tournant dans ma vie ! Je suis tellement fière de cette bande de perturbateurs." avait confié Viola Davis sur son compte Instagram.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 29 Juillet 2019

June n'en a pas encore fini avec Gilead.

Gilead n'est pas encore fini. La plateforme américaine Hulu a annoncé ce week-end, devant la presse américaine, avoir officiellement renouvelé The Handmaid's Tale pour une saison 4.

June aura donc encore l'occasion de se relever et de se battre, pour tenter de sauver sa fille de la dictature des "Commandants".

On ne sait pas encore combien d'épisodes contiendra cette saison 4, mais a priori, elle est attendue pour 2020. Rien ne dit pour le moment qu'il s'agira de la dernière saison.

D'ici là, la saison 3 de The Handmaid's Tale se terminera le 12 août prochain sur Hulu. En France, la série est à voir sur OCS.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Ocs

Repost0