series gay

Publié le 27 Juin 2019

Un record pour la télévision... mais pas pour le cinéma.

Depuis son lancement il y a quelques semaines, Euphoria n'en finit plus de faire le buzz. Notamment en raison de son contenu très explicite. Comme on est sur HBO, la nudité est possible et la série y va carrément à fond. 

L'épisode 2, intitulé “Stuntin’ Like My Daddy", comprend notamment une scène, dans un vestiaire, qui marquera l'Histoire de la télévision. Un scène "à près de 30 pénis", disait récemment The Hollywood Reporter. Effectivement, on y voit un maximum de verges masculines, sans pudeur aucune. Le créateur, Sam Levinson, aurait d'ailleurs voulu en mettre beaucoup plus, "genre 80 pénis", mais HBO l'a persuadé de réduire ce nombre, selon The Hollywood Reporter.

Alors Euphoria a-t-elle battu un record ? Le Livre des records du monde Guinness Book n’a pas de catégorie correspondante. Les associations de parents qui surveillent la télé aux USA (Motion Picture Association of America) ne tiennent pas les comptes non plus... Alors pour avoir la réponse The Ringer s'est adressé à Mr Skin et Mr Man, des sites web spécialisés dans la nudité cinématographique.

Selon Jim McBride, fondateur et patron des deux sites, la fameuse scène du vestiaire de Euphoria contient très exactement 21 pénis ! Il s'agit là d'un record en matière de nudité frontale masculine, dans une seule scène de série télé.

En revanche, au cinéma, il y a eu plus fort : "Le film Sex Trip, en 2004, a rassemblé 28 verges dans une même scène !",assure McBride avec enthousiasme, avant de citer aussi le film Yanks (1979) avec Richard Gere, qui comprend également une scène avec 13 sexes d'hommes. Bref, Euphoria est dans le haut du panier.

Source première

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 26 Juin 2019

Et aussi la saison 2 de Mayans M.C., le spin-off de Sons of Anarchy.

FX Networks a annoncé les dates de lancement de sa grille d'automne, et notamment celle d'American Horror Story: 1984, la saison 9 de l'anthologie d'horreur de Ryan Murphy.

American Horror Story: 1984 arrivera ainsi sur la chaîne américaine FX (puis en France sur Canal +) le mercredi 18 septembre prochain.

Source première

 

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 26 Juin 2019

Les adieux à Litchfield commencent.

La conclusion épique d’Orange is the New Black arrive sur nos écrans. La saison 7 finale se dévoile un peu plus aujourd'hui avec cette bande-annonce longue, dévoilée par Netflix.

Une vidéo qui contient des images anciennes et nouvelles, et offre un aperçu des personnages que nous n'avons pas vus depuis longtemps, notamment Sophia, Healy, Big Boo, Soeur Ingalls et Poussey... 

Dernier point, mais non le moindre, le retour du poulet. Cette fois-ci, c’est Suzanne qui remarque le volaille mythique et sauvage.

Ces 13 derniers épisodes d'Orange is the New Black se concentreront sur Piper alors qu’elle lutte pour s’adapter à sa vie à l’extérieur de la prison, alors que les choses à l’intérieur de Litchfield Max sont "plus corrompues et injustes que jamais"... La dernière saison d'Orange is the New Black arrivera le 26 juillet sur Netflix.

Source première

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0

Publié le 25 Juin 2019

The Prom, la série de Ryan Murphy sera une adaptation d'une comédie musicale LGBTQ.

La comédie musicale suit l’histoire d’une adolescente dans une petite ville proche d’Indiana qui souhaite assister à son bal de fin d'année avec sa petite amie. L'école ne la laissera pas faire, alors un groupe d'acteurs de Broadway décide d'intervenir en sa faveur pour faire changer les règles.

Ryan Murphy dirigera l'adaptation et a engagé Meryl Streep, James Corden, Nicole Kidman et Andrew Rannells pour jouer les acteurs de Broadway.

Ariana Grande incarnera une élève populaire qu'Emma, ​​veut amener au bal de promo. 

Le rôle principal d'Emma n'a pas encore été choisi.

Netflix vise la sortie de The Prom à l' automne 2020 

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #lesbien

Repost0

Publié le 25 Juin 2019

La série « The L Word » sera bientôt de retour sur Showtime dans une suite baptisée « The L Word : Generation Q ». Découvrez tous les détails sur les nouveaux personnages dans cet article. ATTENTION AUX SPOILERS SUR LA FIN DE THE L WORD.

Des nouvelles têtes rejoignent les anciennes

Dans cette nouvelle série baptisée The L Word : Generation Q, qui fait office de suite, nous retrouverons des personnages phares du programme original : Shane (Katherine Moennig), Alice (Leisha Hailey), Bette (Jennifer Beals), Carmen (Sarah Shahi), mais également une flopée de nouvelles têtes qui se dévoilent aujourd’hui.

Grâce à Deadline, nous apprenons en effet que Arienne Mandi (Baja), Leo Sheng(Adam), Jacqueline Toboni (Easy) et Rosanny Zayas (Orange is the New Black) rejoignent l’aventure et interpréteront des nouveaux personnages qui feront face aux aléas de la vie et de l’amour.

Arienne Mandi campera Dani, une puissante responsable de relations publiques très ambitieuse et calculatrice qui n’est pas sans rappeler une certaine Helena Peabody. Leo Sheng sera Micah Lee, un professeur adjoint qui devra affronter sa peur d’être vulnérable. Jacqueline Toboni incarnera Sarah Finley, une charmante assistante, qui tentera de concilier son orientation sexuelle et son éducation religieuse et Rosanny Zayas campera Sophie Suarez, une productrice TV, qui fait passer le bonheur des autres avant le sien.

Toujours produite par Ilene Chaiken, The L Word : Generation Q est chapeautée par Marja-Lewis Ryan, qui se dit fan de la première heure de la série originale et souhaite donc être à la hauteur de la tâche qui lui incombe. Elle avait déclaré il y a quelques mois :

C’est utile pour moi d’arriver sur ce projet en étant fan car, comme le reste du public, je connais les personnages. Ils étaient comme des amis pour moi. Je sais que cette série compte pour de nombreuses personnes, et j’espère être à la hauteur.

Qui a tué Jenny Schecter ?

Si cette série arrive dix ans après la fin de The L Word, Marja-Lewis Ryan a tout de même indiqué qu’elle pourrait répondre au plus grand mystère du programme : qui a tué Jenny Schecter ?  L’épisode final de The L Word se clôturait en effet sur la mort de ce personnage central interprété par Mia Kirshner, sans jamais donner le nom de l’assassin, et les fans se questionnent encore aujourd’hui sur l’identité de la (ou du) coupable.

Les huit épisodes de The L Word : Generation Q seront tournés cet été à Los Angeles, pour une diffusion plus tard dans l’année ou début 2020.

Source cinéséries

 

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 25 Juin 2019

"À quoi pensait Villanelle à ce moment-là ? Nous n'avons pas encore décidé."

Il y a quelques jours, la saison 2 de Killing Eve prenait fin sur la BBC en Grande-Bretagne, aux USA et en France sur My Canal. Après un final particulièrement riche en rebondissements, il fallait bien une petite explication, pour essayer de comprendre un peu mieux les motivations de Villanelle et de sa meilleure ennemie. Attention spoilers !

En effet, dans ce dernier épisode, alors qu'elles étaient plus intimes que jamais, Eve se voit obligée de tuer Raymond, un assassin des "Douze" venu éliminer son ancienne camarade, Villanelle. Pour la protéger, Eve le fracasse avec une hache et décide de s'enfuir avec elle. Sauf qu'elle découvre que la tueuse avait en réalité un pistolet sur elle et qu'elle aurait pu se débarasser de Raymond sans aide. Villanelle a piégé Eve, pour qu'elle tue à son tour et ressente la même émotion... Dégoûtée, l'analyste du MI6 décide enfin de tourner le dos à la meurtrière, qui n'accepte pas cette démission trop douloureuse sur le plan sentimental. Villanelle tire une balle dans le dos d'Eve, qui s'effondre, puis s'en va...

"Ce qui est déchirant pour Eve, c’est qu'elle est devenue une meurtrière elle aussi", analyse l'actrice Sandra Oh dans EW. "Elle inscrit son nom au générique de la série, "Killing Eve". C’est tellement brutal qu’elle devient carrément cette "Eve qui tue" ! Après, Villanelle ne voulait pas forcément la mort d'Eve... sinon elle lui aurait tiré dessus à plusieurs reprises. Mais honnêtement, cette interprétation ne pourra être explorée que lors de la saison 3. Je comprends tout à fait cette idée, car même si la troisième saison est en train de se former, c’est une question qu'on se pose aussi. A quoi pensait Villanelle à ce moment ? Voulait-elle vraiment la tuer ? Nous n'avons pas encore décidé."

Sandra Oh explique aussi qu'avant le coup de feu "Eve sait que cela pourrait arriver, mais elle est prête à s’éloigner de cette dynamique malsaine (avec Villanelle). Quand elle dit «non», elle dit si profondément «non» que si Eve se réveillait demain, après cette blessure par balle, elle se dirait que cela en valait la peine. Le risque en valait la chandelle, car elle a dit «non» à Villanelle et elle s'est éloignée d'elle. De cette façon, cela témoigne de son évolution."

Quant à savoir comment elle fera avec Nico, l'année prochaine, après que Villanelle a gratuitement assassiné Gemma, Sandra Oh s'interroge : "Jusqu'où pouvez-vous aller et revenir dans un mariage ?  C’est ce qui m’intéresse beaucoup dans la relation entre Eve et Nico. Comment pouvez-vous continuer à être une personne à part entière et rester dans cette union ?"

La saison 3 de Killing Eve sera à voir en 2020.

Source première

 

Personnellement c'est de loin la meilleure série du moment !

Bien plus rythmé que la saison 1 j' adore le côté badass de Villanelle. Elle à l'air toute gentille mais c'est une vraie psychopathe.

A voir sans modération

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 23 Juin 2019

Alors, je ne sais pas ce que vous en avez pensé ? Moi en un mot : ridicule

Je n'ai pas compris l'intérêt de faire cette suite, qui pour moi, est une grande déception.

L'histoire est complètement débile, un vrai gâchis. Moi qui adorais le personnage de Michaël, là, je le trouve horripilant. C'est trop bizarre de voire un homme de 50 ans avoir la maturité d'un ado de 15 ans.

J'ai juste bien aimé l'épisode 8 qui raconte l'histoire d'Anna dans les années soixante. C'est le seul épisode un peu crédible et pleins d'émotions sur ce qu'on dû endurer les personnes trans par le passé et qui, hélas, est parfois encore d'actualité.

Je trouve que tous les autres personnages sont des four tout de tous les stéréotypes lgbt, plus caricaturaux les uns que les autres. Cet univers love and peace, avec la famille qu'on se créer, pourrait être un beau message de tolérance, mais trop de bons sentiments ça en devient indigeste. 

Cette opposition permanente entre l'ancienne et la nouvelle génération met mal à l'aise. Je ne suis pas vraiment sûr que cette vision de la jeunesse est très flatteuse et vraiment représentative. 

Pour moi, c'est un retour raté...

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 19 Juin 2019

Les aventures héroïques d'un groupe de pompiers de Seattle risquant tous les jours leurs vies. En passant tant de temps ensemble, les membres de l'équipe nouent des relations qui ne ressemblent à aucune autre. Confiante et dure à cuire, Andy Herrera a pratiquement grandi dans la caserne dirigée par son père. La jeune femme, qui a tant à coeur de bien faire son travail, doit gérer les complications de la sphère privée.

 

 

Avec  Danielle Savre dans le rôle de Maya Bishop, qui est bisexuelle

 

 

 

 

 

Tous les mercredis sur TF1

Il y a également un couple gay Travis et grant

 

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #bisexualité

Repost0

Publié le 19 Juin 2019

L'univers cinématographique Marvel a franchi une étape majeure en faveur de l'inclusion des personnes LGBTQ. 

La saison 3 de  Jessica Jones  vient d'introduire un nouveau personnage nommé Gillian.

Interprétée par l'actrice transgenre Aneesh Sheth, Gillian est la nouvelle assistante de Jessica. 

"Je suis transgenre et le personnage de Gillian est également trans. Mais il n’y aura aucune mention sur le fait qu’elle soit trans dans la série, ni un récit autour de son identité", a déclaré Sheth dans une interview avec iNews au Royaume- Uni.

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre, #Netflix

Repost0

Publié le 19 Juin 2019

"Pose a élevé notre culture et le paysage télévisuel comme peu de séries avant elle".

Alors que la saison 2 a été lancée il y a une semaine, la chaîne américaine FX vient de renouveler officiellement Pose pour une saison 3.

"Pose a élevé notre culture et le paysage télévisuel comme peu de séries avant elle, et nous sommes honorés de nous associer aux co-créateurs Ryan Murphy, Brad Falchuk et Steven Canals pour une troisième saison", a déclaré John Landgraf, président de FX, dans un communiqué.

Il faut préciser que le premier épisode de la saison 2, diffusé le 11 juin dernier, a été l’épisode le plus regardé de Pose à ce jour, et la deuxième saison continue d’être encensée par la critique.

Rappelons que cette saison 2 remonte jusqu'en 1990, suit les personnages tout au long de l’épidémie du sida, alors qu’ils se joignent au combat en tant que militants, tout en continuant à explorer la culture animée de New York.

La série est à voir en France sur Canal + séries.

Source première

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0