Articles avec #sorties cinema tag

Publié le 17 Septembre 2017

Le nouveau film de Tom of Finland semble absolument incroyable.

Le film, réalisé par Dome Karukoski, suit la vie de Touko Laaksonen, que la plupart d'entre nous connaissent sous le nom de  Tom of Finland.

Touko revient dans son pays après avoir combattu comme officier décoré lors de la seconde guerre mondiale. Il voit la persécution et la haine envers les hommes homosexuels dans son pays, et trouve refuge dans le dessin, créant ses personnages tout de cuir vêtu . Son art contribue non seulement à la culture queer, mais aussi à l'inspiration des homosexuels à vivre une vie authentique et meilleure.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost 0

Publié le 17 Septembre 2017

Le suspense est terminé ! Sony Pictures a officiellement annoncé il y a quelques heures l’identité de l’actrice qui interpréterait Lisbeth Salander dans le nouveau film de la saga Millénium.

Après plusieurs mois de rumeurs concernant l’actrice qui succèderait à Noomi Rapaceet Rooney Mara dans la peau de Lisbeth Salander dans le nouveau film Millénium, Sony a enfin annoncé son nom. Il s’agit de Claire Foy, bien connue des fans de séries TV puisqu’elle interprète le rôle principal de la série The Crown produite par Netflix.

Elle coiffe donc au poteau Felicity Jones, tête d’affiche de Rogue One - A Star Wars Story, qui était elle aussi courtisée par Sony pour incarner la mystérieuse Lisbeth.

Ce nouveau film réalisé par Fede Alvarez (Don'T Breathe - La Maison Des Ténèbres) sera l’adaptation du roman Ce qui ne me tue pas, le quatrième tome de la saga Millenium, écrit par David Lagercrantz et paru en 2015.

Dans ce roman, Mikael Blomkvist fait face au changement de propriétaire de la revue Millenium et envisage de changer de métier, jugé has-been par ses détracteurs. Il se retrouve au milieu d’une nouvelle enquête impliquant le service de renseignement des États-Unis et entre de nouveau en contact avec Lisbeth.

Le film devrait entrer en tournage en septembre prochain pour une sortie fixée en octobre 2018.

On attend maintenant impatiemment de savoir qui succèdera à Daniel Craig dans la peau de Mikael Blomkvist !

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2017

Présenté hors-compétition lors du dernier Festival de Cannes, D'Après Une Histoire Vraie réalisé par Roman Polanski dévoile une première bande-annonce anxiogène avec Eva Green et Emmanuelle Seigner.

Adapté du best-seller de Delphine De Vigan, couronné du Prix Renaudot et du Goncourt des Lycéens, D'Après Une Histoire Vraie raconte la relation toxique qu’a entretenue une romancière (Emmanuelle Seigner) avec une autre femme (Eva Green) qui a mis sa vie en danger.

Co-écrit par Olivier Assayas et mis en musique par Alexandre Desplat, le film est attendu dans les salles le 1er novembre prochain.

On peut y retrouver les thèmes chers à Roman Polanski et ces premières images ne sont pas sans nous rappeler Le Locataire ou Répulsion.

Ce film marque un retour aux sources pour Eva Green. En effet, on ne l'avait plus entendue jouer en français depuis Arsène Lupin sorti en 2004. Et puisqu'un bonheur n'arrive jamais seul, on la retrouvera également dans la langue de Molière dans le nouveau film d'Alice Winocour (Maryland) dans lequel elle interprètera une astronaute.

Mais entre temps, Eva Green retrouvera son réalisateur fétiche Tim Burton, puisqu'elle est actuellement en plein tournage du live action Dumbo dans lequel elle campe une trapéziste de cirque nommée Colette.

Chloé Valmary pour comme au cinéma

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2017

Pierre Deladonchamps et Céline Sallette sont à l'affiche ce mercredi de "Nos années folles", nouveau long métrage d'André Téchiné, inspiré d'une incroyable histoire vraie, pendant la Première Guerre Mondiale. Le duo se confie à notre micro.

AlloCiné : Nos années folles parle d'une histoire incroyable mais vraie et méconnue de la Première Guerre Mondiale. Pouvez-vous nous présenter cette histoire en quelques mots ?

Pierre Deladonchamps (Paul / Suzanne) : Ca se passe pendant la première guerre mondiale. Paul Grappe que j'interprète est parti au front. Il n'a pas du tout envie d'y aller. A juste titre d'ailleurs car il vit l'horreur. A tel point qu'il s'auto-mutile pour être déclaré inapte à pouvoir user d'une arme. Sa femme qui travaille dans une usine de confection de vêtements l'aide à s'échapper de l'hopital car il est passible de la peine de mort, et à se déguiser en femme pour passer inaperçu parce qu'il devient déserteur. De là part l'odyssée de Paul / Suzanne et Louise.

Nos années folles est aussi une grande histoire d'amour...

Pierre Deladonchamps : Oui, parce que je pense que Paul et Louise ont beaucoup fait de choses dans leur vie par amour. Par amour l'un pour l'autre, mais aussi par amour pour lui-même ou pour le personnage de Suzanne qu'il est devenu par la suite. Mais en tout cas, ils s'aiment tellement que parfois j'ai eu l'impression qu'ils avaient une puissance décuplée, et qui lui se sentait en confiance que quand sa femme n'était pas loin, et que Louise acceptait tout ça de Paul, qu'il l'aimait et qu'il continuait à lui dire et lui faire ressentir. 

Pierre Deladonchamps - Nos années folles

Comment avez-vous abordé la question du travestissement ?

Pierre Deladonchamps : C'est passé comme une lettre à la Poste ! Avec des doutes au début, mais une très grosse envie de prendre les habits d'une femme. J'assume de dire que c'est exaltant. C'est pour ça que tout le monde, dans les soirées, aime bien se déguiser, se travestir, en homme, en femme. Il y avait ce côté jubilatoire, ce côté jeu. Et en même temps, essayer de ne pas aller trop loin dans ce côté jeu, car c'est la vraie vie, c'est sérieux. Il fallait être crédible, il ne fallait pas se faire repérer.

 

Il y avait ce côté jubilatoire, ce côté jeu !

 

En terme de préparation, elle s'est faite avec André Téchiné, la maquilleuse, la coiffeuse… On a cherché les couleurs, les longueurs, les textures de cheveux, le maquillage, les yeux, la bouche… Expérimenter sur mon visage et mon corps des trucs en terme de maquillage, de tenues, de faux seins, de hanches…  La seule chose qui ne me plaisait pas du tout, c'était de m'épiler tout le corps. 

Est-ce que vous avez été surpris par l'affiche du film ?

Pierre Deladonchamps : C'était une exquise surprise ! On a tous les deux très vite aimé. Céline a été surprise que l'on voit autant son anatomie de dos. Mais ça va !

Céline Sallette : Ce n'est pas vraiment mon anatomie, c'est tout à fait retouché ! Ce n'est pas très retouché, mais c'est toujours un peu arrangé ! (sourire)

Pierre Deladonchamps : Toute l'image de manière générale est prise d'une scène qui a réellement existé dans le film. C'est une affiche sublime, elle me plait beaucoup. Elle représente bien le film.

Que représente le cinéma d'André Téchiné pour vous ? Peut être même que ses films ont compté dans votre cinéphilie ou votre vocation ?

Pierre Deladonchamps : J'aime voir des films mais je ne sais pas si je peux dire de moi que je suis un cinéphile. Je ne suis pas un cinévore, je ne vois pas tout. Je n'ia pas la culture de tous les films français ou du monde.

Mais ce que je savais d'André, c'est que c'était un grand metteur en scène. De ce que j'ai vu dans ses films, c'est que les acteurs sont toujours dirigés d'une manière assez particulière, qu'on a ressenti, nous, pendant le tournage. Sa façon de nous diriger était un peu « à la serpe » : il débroussaille beaucoup, il garde l'essence. Une fois qu'il a l'essence, on repart de zéro et on garde ça pour aller dans notre terrain de jeu avec notre liberté. C'est très impressionnant.

 

Rencontrer André Téchiné a profondément changé ma manière d'être, de jouer, de travailler

 

Céline Sallette : Je ne me suis jamais projetée dans le métier avec des films de cinéma parce que j'ai vraiment commencé par le théâtre. Mon expérience du métier d'actrice a vraiment été une expérience intérieure, donc je ne peux pas tellement dire qu'André ou un autre cinéaste ait compté dans le fait qu'il soit advenu que je fasse du cinéma.

En revanche, je sais que le rencontrer a profondément changé ma manière d'être, de jouer, de travailler, parce qu'il a une exigence et un œil dingue, qu'il est dans un rapport à la vérité qui est assez saisissant. Par ailleurs, sa bienveillance, sa joie, sa jubilation de faire du cinéma, son amour du cinéma ont fait qu'on a vécu de grandes choses sur ce tournage. C'était très intense.

Source allociné

La bande-annonce de Nos années folles :

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2017

Ca parle d'amour

Un film de .
Nationalité : France
Duree : 1h11 mn
Sortie en salles le 04 Octobre 2017
Année de production : 2016
Pendant un an, deux garçons ont tenté de tomber amoureux l’un de l’autre, en suivant un schéma prédéfini en trois temps : la passion, l’intimité puis l’engagement. À cette expérience se mêlent les conseils de personnes croisées au hasard de soirées ou rencontrées sur Skype, l’observation d’autres mariages… toujours dans le but de sonder l’amour et de répondre à la vaste question, sinon la seule valable en la matière : “Comment ça marche ?”
Carlos et Joseph se sont rencontrés sur Tinder. Au premier rendez-vous, Joseph a proposé à Carlos un pari audacieux : tomber délibérément amoureux l’un de l’autre, alors que la caméra tourne et enregistre les impressions des deux protagonistes, leurs moments de complicité, mais aussi les crises qu’ils traversent, les tensions, les incompréhensions… jusqu’au jour du mariage.

Dans ce film autoproduit, toutes les techniques se valent pour capturer l’amour : du smartphone à la caméra professionnelle, il s’agit toujours de tenter de comprendre pourquoi l’amour s’est retiré de notre modernité, pourquoi elle est le fruit d’un tel désenchantement.

 

Épouse-moi mon Pote

Un film de et avec ,  et ...
Nationalité : France
Duree : 1H32 mn
Distributeur : Studio Canal
Sortie en salles le 25 Octobre 2017
Année de production : 2016
Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc…

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost 0

Publié le 10 Septembre 2017

Ce sera l’un des films événements de la fin d’année 2017. « Marvin ou la belle éducation » est librement inspiré du best seller d’Edouard Louis, « En finir avec Eddy Bellegueule ». L’itinéraire d’un garçon gay qui étouffe dans sa Province, victime notamment d’un père tyrannique. Grâce à l’art, et ici au théâtre en particulier, il arrivera à « monter à Paris », et petit à petit s’affirmer.

Derrière la caméra, Anne Fontaine, une réalisatrice à la filmographie inégale mais qui a déjà réussi à nous séduire plusieurs fois (« Nettoyage à sec », « Entre ses mains », « Perfect Mothers »). Devant l’objectif, notre chouchou Finnegan Oldfield qui devrait sans mal se retrouver dans la liste des espoirs masculins aux prochains César.

La bande-annonce annonce un film semblant brasser quelques clichés mais puissant : notamment dans sa dernière partie, on sent l’émotion monter. Et la présence d’Isabelle Huppert au générique n’est pas pour nous déplaire. Sortie en salles prévue le 22 novembre.

Source popandfilms

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2017

Première image de Rami Malek en Freddie Mercury

La star de Mr Robot dans la peau du chanteur de Queen, c’est parti ! 

Après avoir laissé les mutants entre les mains de Simon Kinberg pour X-Men Dark Phoenix, Bryan Singer développe actuellement Bohemian Rhapsody, un biopic sur Freddie Mercury et son groupe Queen.

Le tournage commence et Entertainment Weekly dévoile la première photo de Rami Malek (Mr Robot) dans le rôle du chanteur

Malek incarnera le chanteur dans les années 70, lorsqu’il a fait équipe avec Brian May et Roger Taylor jusqu’au Live Aid de 1985, six ans avant son décès.

 

Bryan Singer ne va pas réaliser le film comme un biopic traditionnel, mais plutôt comme une histoire qui honore la musique. "Ce ne sera pas uniquement la sombre histoire de Freddie, mais ce sera surtout une manière de l’honorer. Il s’agit d’une célébration", explique Singer

Bohemian Rhapsody sortira dans nos salles le 20 février 2019. 

Source première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Biopic, #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost 0

Publié le 5 Septembre 2017

 

Nos Années Folles     

Un film de  avec  et 
Duree : 1H43 mn
Distributeur : ARP Sélection
Sortie en salles le 13 Septembre 2017
Année de production : 2017
La véritable histoire de Paul qui, après deux années au front, se mutile et déserte.
Pour le cacher, son épouse Louise le travestit en femme.

Dans le Paris des Années Folles, il devient Suzanne.

En 1925, enfin amnistié, Suzanne tentera de redevenir Paul…

 

L'un dans l'autre

Un film de Bruno Chiche avec Louise Bourgoin, Stéphane de Groodt et Aure Atika
Duree : 1h25 mn
Sortie en salles l le 13 Septembre 2017
Année de production : 2017
Deux couples, Pierre et Aimée, et Eric et Pénélope, partagent tous les quatre plusieurs années d'amitié sans nuage. Seul souci, Pénélope et Pierre sont devenus amants... La situation devenant intenable, ils décident de rompre. Mais après une ultime nuit d'amour passionnée, le sort leur joue un tour : Pierre et Pénélope se réveillent chacun dans le corps de l'autre ! Pour protéger leur secret, ils se retrouvent chacun à devoir vivre la vie de l'autre. C'est le début des complications...

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost 0

Publié le 1 Septembre 2017

Xavier Dolan dans un film américain
Il croisera Nicole Kidman, Russell Crowe et Flea dans Boy Erased, de Joel Edgerton. Alors qu’il a terminé au début de l’été le tournage de son premier film américain, The Death and Life of John F. Donovan, Xavier Dolan continue sa percée à Hollywood, en tant qu’acteur, cette fois. Il vient de signer pour rejoindre Boy Erased, un drame de Joel Edgerton, révèle Variety. Le comédien, vu récemment dans Loving, de Jeff Nichols, a déjà réalisé un film, The Gift. Il adapte ici Boy Erased: A Memoir of Identity, Faith and Family, de Garrard Conley. L’histoire d’un adolescent, Jared (Lucas Hedges de Manchester by the Sea), élevé dans un petit village de l'Amérique profonde. En découvrant qu’il est homosexuel, ses parents (joués par Nicole Kidman et Russell Crowe) le placent devant un ultimatum : soit il accepte de suivre une thérapie de conversion visant à réprimer son orientation homosexuelle, soit il est chassé de la famille. En plus d’écrire et de mettre en scène le film, Joel Edgerton y tiendra un second rôle. Il a aussi embauché Flea, le bassiste des Red Hot Chili Petters, et Cherry Jones (24 heures chrono). Le tournage devrait bientôt commencer. Focus Features le sortira certainement l’année prochaine, mais pour l’instant, aucune date de sortie n’a été annoncée. Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost 0

Publié le 31 Août 2017

Cinéma

120 battements par minute 5e au box office pour sa première semaine en salles

Le film de Robin Campillo sur Act Up réalise une très bonne performance dans les salles pour sa première semaine d'exploitation. 

Film exigeant et quelque peu difficile en raison de son sujet et aussi de sa durée, "120 Battements par minute" de Robin Campillo rencontre un bon accueil auprès du public pour sa première semaine d'exploitation en salles.

Porté par une excellente critique et une exposition très favorable au dernier festival de Cannes, le film remplit les salles obscures où il est programmé. 

Grand prix du Festival de Cannes, la grande fresque sur les années sida et le combat de Act Up, a attiré un peu plus de 220.000 spectateurs devant 283 écrans pendant sa première semaine d'exploitation, s'adjugeant la 5e place du box office. 1.

Avec près de 268.000 spectateurs supplémentaires en 4e semaine, "La Planète des singes - Suprématie" conserve la première place du box office français, au coude à coude avec "Valérian et la cité des mille planètes" de Luc Besson qui résiste vaillamment sur la deuxième marche du podium, selon CBO Box-Office.

Et les premiers jours de la seconde semaine semblent bien se présenter.

Le film d'animation "Cars 3" est toujours troisième du box office français avec plus de 245.000 nouveaux spectateurs, engrangeant déjà plus de 2,2 millions de fauteuils un mois après sa sortie en salles.

- "La Planète des singes - Suprématie": 262.748 (cumul 4e semaine : 2.427.838) - Copies: 645 2.

- "Valérian et la cité des mille planètes": 250.334 (cumul 5e semaine: 3.685.479) - Copies: 940 3.

- "Cars 3": 245.694 (cumul 3e semaine: 2.261.438) - Copies: 651 4.

- "Hitman & Bodyguard": 237.815 (nouveauté) - Copies : 467 5.

- "120 Battements par minute": 220.069 (nouveauté) - copies: 283

(Enquête CBO Box-Office pour la semaine du 23 au 29 août 2017)

(Avec AFP)

Source e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost 0