Articles avec #sorties cinema tag

Publié le 21 Juillet 2020

Un film LGBT sera en compétition. Il est réalisé par l excellent Alan Ball le créateur de la série six feet under.

Uncle Frank

Réalisé par Alan Ball

 

Synopsis

En 1973, Beth, encore adolescente, quitte sa campagne natale pour aller étudier à l’Université de New York où enseigne son oncle Frank, un professeur de littérature réputé. Elle découvre rapidement qu’il est homosexuel et qu’il partage sa vie depuis longtemps avec son compagnon Wally ; une relation qu’il a toujours gardé secrète. Mais le jour où Mac, le patriarche grincheux de la famille, décède subitement, Frank est contraint de retourner auprès des siens, accompagné de Beth et Wally, afin d’assister aux funérailles. Durant le trajet, il doit confronter les fantômes de son passé et regarder sa famille en face une fois arrivé sur place.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 14 Juillet 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 13 Juillet 2020

Après le poignant Grâce à Dieu, François Ozon s’offre une parenthèse estivale mais pas si lumineuse.

 
 
 

Il est des livres qui marquent une adolescence. La danse du coucou d’Aidan Chambers a bouleversé celle de François Ozon. Un garçon de 16 ans a commis un délit ; il doit comparaître devant un juge. Nous sont alors livrées, à la première personne, les pensées, les remords qui racontent son histoire d’amour avec un jeune homme qui l’a sauvé d’un naufrage. Avec Eté 85, Ozon livre une adaptation assez fidèle de ce roman initiatique. Transposé sur la côte normande, il met en scène Alexis, 16 ans, un lycéen fasciné par la mort et issu de la classe ouvrière face à David, 18 ans, un orphelin de père qui a repris avec sa mère le business familial. Pour Alexis, David représente tout ce qu’il n’est pas : l’aisance, le charme absolu, la vitesse… Leur histoire d’amour a le charme et la gravité des premiers émois adolescents. François Ozon reprend ainsi tous les codes du teen movie – du clin d’œil à La Boum- avec le walkman sur les oreilles- aux images d’Epinal du jeune couple vivant sa love-story cheveux au vent. Il en ressort une sensation de déjà-vu. On a également le sentiment que le réalisateur ne sait pas trop comment se dépêtrer de sa voix off. Présente par éclipses, elle vient alourdir le film plus qu’elle l’élève. Il aurait été préférable d’étoffer les dialogues des garçons qui parfois sonnent un peu creux et d’enrichir les relations avec les personnages secondaires comme les mères.

Ce qui est fort bien traité, en revanche, c’est l’ambiance du film. Cette impression qu’une chose grave peut se passer à tout moment. François Ozon maîtrise le suspense comme personne. Eté 85 n’est d’ailleurs pas sans rappeler Dans la maison, un thriller où un élève se rapprochait dangereusement de son professeur. Le sujet ici -et c’est aussi le cas dans le livre d’Aidan Chambers- n’est pas l’homosexualité, même si certains dialogues laissent entendre que la relation est taboue. La véritable problématique du film, c’est la force du premier amour, la possessivité, et l’exaltation des sentiments. Félix Lefebvre (Alexis) et Benjamin Voisin (David) sont magnétiques, fougueux et complexes. On espère être amené à revoir très vite ces jeunes comédiens. Leur interprétation nuancée donne un piment particulier à leurs scènes d’intimité et en fait un des plus beaux couples de l’été. Felix Lefebvre livre par ailleurs une composition mémorable sur « Sailing » de Rod Stewart dans une des scènes clés du film.

 par Sophie Benamon pour première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 1 Juillet 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 29 Juin 2020

1 juillet 2020 / 1h 51min / Drame, Romance
Juan doit vite trouver un colocataire après le départ de son frère. C’est finalement Gabriel, son collègue charmant et taciturne, qui emménage. Ce qui débute comme un arrangement innocent se transforme rapidement en attraction naissante, puis en passion…

 

Eté 85

14 juillet 2020 / 1h 40min / Comédie, Drame
L’été de ses 16 ans, Alexis, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu'un été ? L’été 85..
29 juillet 2020 / 1h 38min / Comédie, Drame
Kyle et Mike sont deux meilleurs amis aux tempéraments très différents mais dont l’amitié a toujours résisté aux épreuves de la vie. Jusqu’au jour où Mike couche avec la fiancée de Kyle…Alors que l’amitié qui les lie aurait dû être irrémédiablement rompue, un événement dramatique va les réunir à nouveau.
Dans un futur proche où la population féminine a été éradiquée, un père tâche de protéger Rag, sa fille unique, miraculeusement épargnée. Son plus grand défi est ailleurs: alors que tout s'effondre, comment maintenir l'illusion d'un quotidien insouciant et préserver la complicité fusionnelle avec sa fille ?
Emma, une adolescente, grandit au sein d’une famille tout à fait ordinaire jusqu’au jour où son père décide de devenir une femme.Ce bouleversement au sein de cette famille aimante conduit chacun à se questionner et à se réinventer…
Rahne Sinclair, Illyana Rasputin, Sam Guthrie et Roberto da Costa sont quatre jeunes mutants retenus dans un hôpital isolé pour suivi psychiatrique. Le Dr Cecilia Reyes, qui estime ces adolescents dangereux pour eux-mêmes comme pour la société, les surveille attentivement et s'efforce de leur apprendre à maîtriser leurs pouvoirs.

 

Madame

26 août 2020 / 1h 34min / Documentaire
Saga familiale basée sur des images d’archives privées qui s’étalent sur trois générations. MADAME crée un dialogue entre Caroline, une grand-mère au caractère flamboyant, et son petit-fils cinéaste Stéphane, lors duquel les tabous de la sexualité et du genre sont remis en question dans un monde patriarcal à priori hostile à la différence.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 29 Juin 2020

La star australienne Jacki Weaver se glisse dans la peau d’une maman endeuillée, contrainte de prendre les rênes d’un bar gay à San Francisco après la mort prématurée de son fils.


Plutôt connue pour ses rôles dramatiques, que ce soit dans Animal Kingdom ou bien Happiness Therapy, l’actrice Jacki Weaver s’essaie à un registre différent avec le prochain long-métrage. Dans l’improbable Stage Mother, la comédienne septuagénaire incarnera Maybelline, une mère de famille attristée par la mort soudaine de son fils homosexuel qu’elle avait rejeté des années auparavant. C’est en se rendant à ses funérailles que cette maman apprend qu’elle a hérité… d’un bar gay peuplé de drag-queens flamboyantes.
À en juger par cette bande-annonce haute en couleurs, Stage Mother sera avant tout une histoire de rédemption. Rédemption de la part de Maybelline, rongée par la culpabilité pour avoir mis à la porte son propre enfant. Pour ce faire, cette mère conservatrice reverra ses préjugés sur la communauté LGBT+, tout en mobilisant tous les efforts nécessaires pour booster la fréquentation du bar dont elle est désormais la propriétaire. Tout un programme au cours duquel elle pourra compter sur le soutien de Sienna (jouée par Lucy Liu) et Nathan (Adrian Grenier).


Une histoire déjà décriée
Bien que le film ait toutes ses chances de mettre nos glandes lacrymales à rude épreuve, Stage Mother est déjà pointé du doigt pour sa trame désagréablement familière. En effet, certains internautes font remarquer que son histoire est basée sur le « complexe du sauveur blanc« . Derrière ce terme, il est surtout question d’un récit où une minorité sociale ne peut être sauvée que par l’intervention d’une personne blanche et privilégiée. Dans le cas présent, le film risque de renforcer cette idée que la communauté queer est entièrement dépendante d’une personne hétéro et conservatrice, ce que certains décrient déjà comme problématique. Verdict final dès le 21 août aux États-Unis, alors qu’une date de sortie en France n’a pas été communiquée.

Source Têtu 
Crédit photo : Momentum Pictures 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Drag queen

Repost0

Publié le 27 Juin 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 22 Juin 2020

Dès aujourd’hui, les cinémas rouvrent leurs portes. Pour célébrer le mois des Fiertés, les cinémas Pathé-Gaumont ont préparé une sélection de films LGBT+.

Afin de célébrer la réouverture des cinémas, Pathé-Gaumont met à l’honneur le cinémas LGBT+ en célébrant toutes les fiertés. Pour les retrouvailles du cinéma, Le Cycle des Fiertés démarre dès aujourd’hui avec une sélection de films cultes et deux spectacles. Cerise sur le gâteau, la sortie événement et en avant-première du nouveau film de François Ozon, Été 85

 

Découvrez la sélection du Cycle des Fiertés :

Call Me By Your Name 

120 Battements par minute 

Les Moissonneurs 

Portrait de la jeune fille en feu 

The Danish girl 

Kinky Boots (comédie musicale) :

La Nuit des rois ou tout ce que vous voulez (Théâtre) :

La Comédie Française fait son coming out avec ce classique de Shakespeare revisité par Thomas Ostermeier dans une mise en scène délicieusement queer.

 

Source Komitid 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 17 Juin 2020

Kristen Stewart jouera le rôle de la princesse Diana dans un nouveau film : Spencer.

Kristen Stewart sera Diana dans le biopic réalisé Pablo Larraín, qui a également dirigé Natalie Portman  dans Jackie.

"Kristen est l'une des grandes actrice d'aujourd'hui", a déclaré Larraín à Variety .

«Pour bien faire cela, vous avez besoin de quelque chose de très important dans le cinéma, qui est un mystère. Kristen peut être beaucoup de choses, et elle peut être très mystérieuse et très fragile et finalement très forte aussi, c'est ce dont nous avons besoin. »

Kristen Stewart incarnera la princesse Diana - mais pas une traînée.

Spencer couvrira un seul week-end dans les années 1990, lorsque la princesse Diana a pris la décision de quitter son mari, le prince Charles.

"La façon dont elle a répondu au scénario et comment elle aborde le personnage, c'est très beau à voir", a déclaré Larraín.

«Je pense qu'elle va faire quelque chose d'étonnant et d'intrigant en même temps. Elle est cette force de la nature. "

Spencer devrait commencer sa production au début de 2021.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Biopic, #sorties cinéma

Repost0

Publié le 17 Juin 2020

Le film est auréolé du label Cannes 2020.

 

Après un teaser intense et sans dialogues, rythmé par "In between days" de The Cure, Eté 1985 lève le voile sur son intrigue avec une bande-annonce très alléchante. La romance gay entre Benjamin Voisin (David) et Félix Lefebvre (Alexis), évoquée dans les première images, laisse la place à un triangle amoureux aux contours dramatique, sur fond de nostalgie eighties. Un an après le remarquable Grâce à Dieu, François Ozon va-t-il encore nous frapper en plein coeur avec Eté 85, qui sortira auréolé du label Cannes 2020 ? Réponse en salle le 14 juillet. 

Source première 

Eté 85 : le nouveau François Ozon dévoile sa bande-annonce

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0