Articles avec #theatre et culture tag

Publié le 23 Mars 2017

Drag queens et ode à la tolérance, Priscilla, Folle du désert débarque à Paris

Le Casino de Paris plonge dans l'univers excentrique de "Priscilla Folle du désert", comédie musicale inspirée du célèbre film sur les tribulations de trois drag queens en Australie.

A l'affiche à Paris jusqu'en juillet avant une tournée d'une cinquantaine de dates en France, Suisse et Belgique, la version scénique de "Priscilla Folle du désert", jouée successivement depuis 2006 à Sydney, Broadway et Londres, est montée pour la première fois en France et dans une version inédite.

Sorti en salles en 1994, le film "Priscilla Folle du désert" réalisé par Stephan Elliott, avec Terence Stamps, Hugo Weaving et Guy Pearce dans les principaux rôles, a été récompensé par l'Oscar 1995 du meilleur costume et le Prix du public "Un Certain Regard", au Festival de Cannes.

Sacré film culte par la communauté gay, "Priscilla Folle du désert" met en scène trois drag queens confrontées à l'homophobie ordinaire alors qu'elles traversent le désert australien au volant d'un autocar délabré baptisé "Priscilla", en direction d'un casino d'Alice Springs qui les a engagées pour un spectacle.

Le film, comme la comédie musicale, égrène les plus grands tubes disco des années 70 et 80 dont "It's raining men", "I will Survive" ou "Finally", piochés dans les répertoires d' ABBA, Gloria Gaynor, Donna Summer, Cindy Lauper ou CeCe Peniston.

Si les dialogues identiques à ceux du film sont en français, les chansons sont interprétées en anglais par la troupe. A chaque représentation, le Casino de Paris dont la façade est éclairée de rose dès la nuit tombée, se transforme en discothèque survoltée.

"La force de Priscilla Folle du désert est son message très fort, basé sur la tolérance et la liberté, le tout avec un côté extrêmement festif. Tous les ingrédients de la comédie musicale sont réunis", déclare Philippe Hersen, coproducteur du spectacle avec Cheyenne Productions ("Danse avec les stars").

"Cette histoire, à la fois fantasque et émouvante, touche tout le monde. L'adaptation que nous proposons est très cinématographique. Nous sommes restés totalement fidèles au film dans le découpage des tableaux", ajoute-t-il.

Dans les rôles des drag queens, Laurent Ban (Dick), Jimmy Bourcereau (Bradlet) et David Alexis (Bernadette), tous trois à l'affiche des principales comédies musicales données à Paris ces dernières années livrent de jolies performances scéniques et vocales.

30 chanteurs et danseurs sur scène, 300 costumes excentriques et autant de perruques déjantées, d'impressionnants décors mis en valeur par des effets vidéo, un véritable autobus robotisé: hautement effervescente et joyeuse, la comédie musicale "Priscilla Folle du désert", à l'humour dévastateur, tient ses promesses en parvenant à entraîner le public dans son extravagance.

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture, #Musique gay

Repost 0

Publié le 15 Mars 2017

Soudain l'été dernier de Tennessee Williams à l'Odéon

Une jungle aux lianes tentaculaires envahit le plateau, métaphore parfaite de la moiteur étouffante de la pièce de Tennessee Williams, "Soudain l'été dernier", donnée jusqu'au 14 avril au théâtre de l'Odéon.

Le décor impressionnant imaginé par Stéphane Braunschweig rappelle le Misssissippi natal de l'auteur d'"Un Tramway nommé Désir" et de la "Ménagerie de verre" (1911-1983).

Dans "Soudain l'été dernier", il ne s'agit pas vraiment d'une jungle, mais d'un jardin exotique, celui du mystérieux Sébastien, mort dans des conditions sulfureuses en voyage, "l'été dernier".

La pièce est hantée par cet homme, dont le portrait se dessine peu à peu à travers les paroles de sa mère, la terrifiante Violette, à jamais inconsolable de la mort de son fils unique, et dans le récit de Catherine, seule témoin du drame de "l'été dernier".

Les mots reviennent en boucle: "l'été dernier", Sébastien s'est pour la première fois affranchi de la tutelle de sa mère, "l'été dernier, Sébastien est devenu adulte" et il est mort.

Un huis clos s'installe dans le jardin luxuriant entre Violette et Catherine, que Violette a fait enfermer dans une maison de repos et qu'elle veut faire lobotomiser, pour extirper "cette hideuse histoire de son cerveau": la mort de son fils.

La pièce cruelle de Tennessee Williams est formidablement jouée, par Marie Rémond, d'abord, qui incarne Catherine, jeune femme fragile toujours au bord de l'explosion, traquée par la vengeance froide de Violette. 

Luce Mouchel campe ce personnage de mère abusive dont les phrases claquent comme des fouets. Autour d'elle, les serviteurs sont tous noirs, comme il se doit dans ce Sud des Etats-Unis: la domestique, terrifiée, et surtout le médecin à qui Violette promet un généreux financement de ses recherches s'il consent à la lobotomie.

Tennessee Williams, dont la propre soeur Rose a subi une lobotomie, décrit avec beaucoup de poésie les personnages fragiles, marginalisés par la société, en proie à des pulsions interdites. Lui-même homosexuel affiché, il dresse dans le personnage de Sébastien le portrait d'un homme au bord du gouffre, torturé par ses pulsions, et qui envoie sa cousine Catherine "racoler" les jeunes garçons "affamés" sur la plage.

Le spectateur suit fasciné la progression de la pièce vers son climax, "la fournaise blanche" où se déroule la mort sacrificielle de Sébastien, tandis que le décor de jungle fait place aux murs matelassés d'un asile de fous.

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0

Publié le 12 Mars 2017

 

Rimbaud Verlaine de Christopher Hampton retrace les mois passionnés qui suivent cette rencontre entre Paris, Londres et Bruxelles. On boit à en perdre la raison, on écrit, on se dispute, la vie des deux amants est aussi tumultueuse et instable que possible. Si Verlaine est amoureux, sa femme reste comme une bouée de sauvetage à laquelle il s’agrippe quand cela tangue trop avec Rimbaud qui, lui, est seulement épris de liberté. Attirés l’un par l’autre mais incapables de vivre l’un avec l’autre, le drame se profile. Verlaine, excédé, parle de se suicider mais, au final, retourne son arme contre Rimbaud qu’il atteint au poignet. Ce sera la prison et la fin de cet amour blessé.

Sobrement mais efficacement adapté et mis en scène par Didier Long, le texte d’une grande exactitude décortique les relations entre les deux hommes et nous donne à vivre, presque comme si l’on y était, l’intensité de la passion de ces deux génies insupportables. Pour les incarner, il fallait deux comédiens d’exception capables de jouer vrai. Porteur du projet, Didier Long a accepté de revenir à ses vieilles amours et d’interpréter le rôle de Verlaine. Bien lui en a pris ! Il excelle, avec un prodigieux talent de comédien, à montrer les diverses facettes du poète, doux et violent, amoureux et perdu. Face à lui, tout aussi impressionnant, Julien Alluguette, en jeune chien fou, mal élevé, détaché des convenances mais pleinement conscient de ses capacités créatrices, donne à Rimbaud toute sa force et tout son mystère, avec une jeunesse et une maturité qui ne peuvent faire penser… qu’à Rimbaud lui-même. Ce duo exceptionnel tourne parfois au ménage à trois (à quatre, si  l’on compte l’absinthe !) avec la très belle Jeanne Ruff qui campe très adroitement une Madame Verlaine, toute en retenue, qui s’obstine à vouloir récupérer un mari pourtant violent, (plus par jalousie que par amour ?) avant de renoncer devant l’ampleur du désastre.

 

Philippe Escalier

Théâtre de Poche Montparnasse : 75, bd du Montparnasse 75006 Paris  - 01 45 44 50 21

Du mardi au samedi à 21 h

Source yagg

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0

Publié le 13 Février 2017

Venez célébrer  le génie d'Oscar Wilde !

A l'occasion du 50e anniversaire de la décriminalisation de l'homosexualité en Grande-Bretagne,

Impulse Company France vous présente

Un mari idéal

Représentation unique le mardi 14 février 2017 à 20h

Théâtre le Ranelagh - 5 rue des Vignes - Paris 16ème

Avec des thèmes tels que la corruption de la classe politique, l'hypocrisie et la morale déplacée, ce chef d'œuvre satirique d'Oscar Wilde est tout aussi pertinent de nos jours, que lors de sa parution en 1895. 

Réservation obligatoire : 07 71 08 48 87

Mise en scène de Scott Williams

Avec une adaptation nouvelle de Rotem Jackman

Musique originale de Thomas Février, paroles de Rotem Jackman 


Avec des acteurs bilingues issus de la formation Impulse (Meisner): Maud Buquet, Robin Clive, Véronique Desmadryl, Thomas Février, Rotem Jackman, Clara Soares, Helen Tange. 
Participation aux frais : Orchestre: €20. Balcon: €10. Adhérents, Impulse Company France (balcon): €5. Soutien spécial, LE REFUGE : €40 euros+ 

Tous les bénéfices seront reversés à l'association LE REFUGE. Cette association a principalement pour but d'accueillir les jeunes majeurs homosexuels de 18 à 25 ans, filles ou garçons, victimes d'homophobie et de transphobie, et de leur offrir un accompagnement social, médical et psychologique. LE REFUGE est l'association de référence de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) pour l'élaboration et la mise en œuvre d'actions visant à lutter contre les discriminations relatives à l'identité sexuelle et à l'identité de genre.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0

Publié le 22 Août 2016

Théâtre : Ils se re-aiment

Il y a vingt ans, Pierre Palmade et Michèle Laroque jouaient sur scène Ils s'aiment. C'est un carton et en 2001, ils se retrouvent pour Ils se sont aimées,puis en 2012 avec Ils se re-aiment. Pour fêter cette amitié artistique et humaine, les deux compères ont décidé de revenir avec un nouveau spectacle et une invitée de choix : Muriel Robin. Elle n'est d'ailleurs pas nouvelle dans le tandem, puisque c'est elle qui avait coécrit et mis en scène les deux premiers spectacles. Le site du Parisien a dévoilé un teaser vidéo de leurs retrouvailles qui démarreront à la rentrée, à l'Olympia puis dans toute la France.

Le coeur de cette aventure a toujours été le couple. Alors le trio se décline en trois possibilités : Pierre+Michèle, Pierre+Muriel et Michèle+Muriel. "On avait envie de remercier le public et de lui faire un grand cadeau, et le cadeau, c'est Muriel", explique Michèle Laroque au Parisien. "C'est notre bébé à tous les trois, dit-elle. C'est notre histoire, ça raconte aussi une amitié qui dure depuis vingt ans. On aurait pu inviter d'autres artistes, mais c'est entre nous trois qu'il fallait que ça se passe. L'autre cadeau, c'est que Pierre et Muriel seront ensemble sur scène pour la première fois." Le mariage, le divorce et les retrouvailles seront au coeur de l'histoire mais "chaque soir va être différent, prévoit Michèle. En relisant les textes, ça me fait toujours autant rire, je suis d'ailleurs très inquiète des fous rires qu'on va avoir. Ils ont écrit quelque chose d'intemporel."

Ils s'aiment depuis 20 ans, du 6 au 17 septembre et du 25 au 29 octobre à l'Olympia, Paris 9e. Et en tournée jusqu'au 9 décembre.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture, #lesbien

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2015

Humour

Une version lesbienne de Ils s'aiment avec Laroque et Robin en 2016

Trois couples, trois spectacles différents et une grande tournée en 2016: Pierre Palmade, Michèle Laroque et Muriel Robin vont fêter les 20 ans de "Ils s'aiment", show humoristique sur la vie de couple qui a déjà réuni plus d'un million de spectateurs depuis 1996, selon un communiqué mardi.

Du 1er septembre au 4 décembre 2016, à Paris et en régions, les trois humoristes vont donner alternativement 55 représentations d'une nouvelle mouture du spectacle regroupant les meilleurs sketches de "Ils s'aiment", "Ils se sont aimés" et "Ils se re-aiment", triptyque conjugal co-écrit par Pierre Palmade et Muriel Robin qui en assure aussi depuis le début la mise en scène.

Pierre Palmade retrouvera Michèle Laroque, sa partenaire d'origine, mais formera aussi pour la première fois un couple avec Muriel Robin.

Pour cet anniversaire, les trois humoristes ont décidé aussi de proposer une version lesbienne que joueront Michèle Laroque et Muriel Robin.

La distribution de chaque spectacle sera disponible dès l'ouverture des locations. A Paris, le trio se produira à l'Olympia alternativement du 6 au 17 septembre et du 25 au 29 octobre 2016. La tournée fera aussi escale en Belgique et en Suisse.

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2015

Livre gay

Les Gays à la campagne, c'est des hétéros

Par Benoît Vogel

Thème : Roman de société / actualité

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 68

Date de publication : 18 septembre 2015

ISBN : 9782332977830

éditeur EDILIVRE :http://www.edilivre.com/

Résumé

De nombreux couples de même sexe se marient en France ; désormais ils le peuvent. Aujourd'hui, vivre et exprimer son homosexualité devient réellement facile. Durant la belle saison, des dizaines de marches dérident notre société enfin magnanime. En cette année 2015, « Je t'aime, nous nous aimons », « nous vivons ensemble, nous nous unissons » se conjuguent à tous les genres, à tous les sexes. Oui, aujourd'hui, les gays sont gais... à la ville, alors qu'en rase campagne, les gays sont tristes ! L'homo ruralis vit comme un hétéro, souffre en silence, par crainte du qu'en-dira-t-on, du regard de l'autre dans cette campagne homogène, normative.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0

Publié le 12 Septembre 2015

Romans érotiques gay : Serge Kandrashov

Le bois de Boulogne

Serge Kandrashov

A ce que l’auteur du livre croit obstinément. Il est persuadé que dans ce Paradis sexuel chaque homo peut trouver son bonheur physique : un Français d’une beauté classique, un musclé Black, un chaud Arabe, un omnivore Afghan, un violant Turc et deux Indiens à la fois, à l’âge pubère ou juvénile. La jouissance charnelle là-bas est inévitable, affirme-t-il.
Mais en ce qui concerne L’Amour, des vraies relations humaines, des paroles tendres dont on veut se souvenir pendant toute la vie, c’est tout au contraire, c’est malheureusement tout autre chose…

Romans érotiques gay : Serge Kandrashov

Mes vacances de printemps

Serge Kandrashov


Au cours des vacances de printemps 1987, alors qu'il a tout juste quinze ans, Serge Kandrashov a l'occasion de partir en voyage seul avec l'un de ses copains. Pour notre jeune heros, ce sera surtout le moment de faire ses premieres experiences amoureuses et d'affirmer son homosexualite. Mes vacances de printemps est une declaration d'amour dediee a la jeunesse de l'auteur, un hymne a ses parents, a sa patrie, a l'amitie et, surtout au jeune homme qui fut pour lui moins qu'un amant, mais bien plus qu'un ami. Enfin, c'est un recit exceptionnel sur la vie en URSS dans les dernieres annees d'existence de l'empire sovietique. Serge Kandrashov est ne en 1972 en Bielorussie. Apres avoir immigre en France en 2001, il obtient le statut de refugie, puis la nationalite francaise. Il vit aujourd'hui a Paris ou il se consacre a l'ecriture. En 2010, il a publie son premier roman Le Bois de Boulogne. A la fois comique et tragique, son deuxieme roman Mes vacances de printemps ne laissera personne indifferent.

Romans érotiques gay : Serge Kandrashov

Mon confident Michel affirmant que l'amour entre les gays n'existe pas...

Serge Kandrashov (Auteur)

L’auteur revendique que cette œuvre soit appelée du théorème de son nom : « le théorème de Kandrashov ». Ni plus ni moins ! Voici ses postulats principaux :
1.Deux homosexuels ne peuvent pas avoir de relations amoureuses de longue durée, mais seulement de courte durée, le temps du rapport sexuel.
2.Un gay « actif » n’est pas un homme authentique, mais l’homme par défaut dans certaines conditions, artificielles, qui existent dans la communauté gay. Mais si les conditions deviennent réelles, comme dans la vie, sa virilité alors devient du bluff.
3.On ne peut en aucun cas considérer l’infidélité entre les gays, comme celle entre une femme et un homme, parce que l’homme en commettant l’adultère ne planifie pas de changer de sexe.

Tout le théorème – avec les preuves – dans ce livre. Sous un titre inoffensif se cache un contenu explosif.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0

Publié le 29 Août 2015

Théâtre "Le banquet d'Auteuil"

Une comédie érudite et réjouissante sur le libertinage homo du temps de Molière.

Molière est à la fin de sa vie. Déçu par Armande, il se tourne vers les hommes et est éperdument amoureux de son protégé Michel Baron. Au début de la pièce de Jean-Marie Besset, il s'apprête à recevoir chez lui, à Auteuil Lully, Dassoucy, et même Cyrano pour une soirée de folle libertinage…

La pièce de Jean-Marie Besset devrait en étonner plus d’un.e. Après son succès au Théâtre 14 au printemps, cette comédie érudite, magnifiquement écrite, prend ses quartiers d'automne au Vingtième Théâtre du 03 septembre au 25 octobre 2015
Durée : 2 heures

Le Banquet d’Auteuil
Vingtième Théâtre
7, rue des Plâtrières 75020 Paris

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2015

Théâtre "Noi due"

NOI DUE

Du 25 Juin 2015
au 5 Septembre 2015

Les jeudis, vendredis, samedis à 19H30

Essaïon Théâtre 6, rue Pierre au lard (à l'angle du 24 rue du Renard) 75004 Paris

« On peut aimer pour toujours, même si on ne peut aimer tout le temps »

Alessia et Elisabetta se connaissent depuis l'enfance, elles grandissent ensemble dans un village de Ciociaria, en Italie du Sud.

Adolescentes, la maladie pour l'une et une éducation sévère pour l'autre font naître en elles des velléités de rébellion et une soif d'aventures.

Alessia, jeune femme fragile et passionnée cherchera un sens à sa vie au travers de son métier de comédienne, de son engagement politique et de ses amours saphiques.

Après avoir croqué la vie par les deux bouts, Elisabetta, joyeuse et optimiste, tentera de s'épanouir dans le mariage et la maternité.

Leur amitié restera intacte et indéfectible tout au long de leur vie.

Cette stabilité apparente volera en éclat « malgré tout »...

Auteur : Dominique Pacitti collaboration à l’écriture, Valérie Baurens, Maria Pitarresi

Mise en scène : Dominique Pacitti

Avec l'oeil extérieur de Laurent Stachnick.

Distribution : Valérie Baurens, Maria Pitarresi

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost 0