trans&transgenre

Publié le 2 Décembre 2020

Portrait d’une petite fille transgenre et du combat de sa famille pour faire accepter sa différence. Un documentaire bouleversant à voir sur Arte.

 

En 2013, Sébastien Lifshitz signait avec Bambi un passionnant moyen métrage documentaire sur l’une des premières transgenres françaises, Marie- Pierre Pruvot, figure mythique des cabarets parisiens dans les années 50 et 60 qui dût ensuite cacher qui elle était pour embrasser une carrière d’enseignante. Et au cours de leurs échanges féconds, elle lui avait notamment confié que, née garçon, elle avait ressenti très tôt, dès l’âge de 3 ans qu’elle était une petite fille. Sept ans plus tard, sa caméra suit précisément un enfant dans cette situation : Sasha, 7 ans, qui depuis déjà 4 années se vit comme une fille. Comme dans Adolescentes, Lifshitz entreprend de raconter son quotidien mais aussi celui de sa famille au combat pour faire accepter sa différence hors du cocon enveloppant de leur maison, parfois violent dans ses réactions, à commencer dans son école où son cas fait débat. Et en se glissant dans l’intime sans voyeurisme, Lifshitz fait à la fois œuvre de cinéma et d’intérêt public.

Par sa capacité à entrer dans la tête de Sasha et à traduire ses envies comme ses peurs, il fracasse les idées reçues et rappelle que la question de l’identité est totalement séparée des questions de sexualité qui apparaissent à l’adolescence. Et en accompagnant sa mère aussi protectrice que combattante, il décrit les regards extérieurs sur cet enfant dont le seul « crime » est de sortir de la norme et la culpabilité angoissante que cela peut engendrer. Alors que comme lui assure une pédopsychiatre aux mots libérateurs, avoir désiré une fille pendant sa grossesse n’a en aucun cas provoqué la dysphorie de Sasha. Et que la laisser s’habiller en fille comme elle le demandait était tout sauf une erreur. Un grand film sociétal et profondément humaniste, au sens le plus noble du terme.

Petite fille est diffusée ce soir à 20h55 sur Arte, et déjà disponible sur le site de la chaine.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Trans&transgenre, #Documentaire

Repost0

Publié le 1 Décembre 2020

 

Ce 1er décembre, Ellen Page a annoncé devenir Elliot Page et changer de genre. Une annonce rendue officielle sur son compte Twitter.

Ellen Page a annoncé, ce 1er décembre, avoir changé de genre. L'actrice connue notamment pour son rôle dans le film Juno mais aussi plus récemment dans la série Umbrella Academy, diffusée sur Netflix, a rendu officiel ce choix sur son compte Twitter. L'actrice mariée à Emma Portner troque son prénom d'Ellen pour celui d'Elliot. « Je me sens chanceux d'écrire ceci. Être ici. Être arrivé à cet endroit de ma vie. (...) Je ressens une immense gratitude pour les personnes incroyables qui m'ont soutenu tout au long de ce voyage. Je ne peux pas commencer à exprimer à quel point c'est remarquable d'aimer enfin qui je suis assez pour poursuivre mon moi authentique. »

Un changement de vie plein de bonheur



Eliott Page a adressé un hommage aux associations qui prennent part aux différentes causes liées à la communauté LGBTQ+ en saluant leur « courage, (leur) générosité et (leur) travail sans relâche pour faire de ce monde un endroit plus inclusif et plus compatissant.» L'acteur a par ailleurs tenu à exprimer ses réticences quant à la publication de cette nouvelle. Une nouvelle dont il sait qu'elle peut faire l'objet de critiques et de messages haineux : « Pour être clair, je n'essaye pas de tempérer un moment joyeux et que je célèbre, mais je veux aborder le tableau dans son ensemble. (...) À toutes les personnes trans qui sont quotidiennement confrontées au harcèlement, à la haine de soi, aux abus et à la menace de violence: je vous vois, je vous aime et je ferai tout ce que je peux pour changer ce monde pour le mieux ». Pour lui, ce moment semble représenter une véritable délivrance, un moment de joie qu'il a choisi de célébrer avec le monde entier. « J'aime le fait que je sois trans. Et j'adore le fait que je sois queer. Et plus je me tiens étroitement et embrasse pleinement qui je suis, plus je rêve, plus mon cœur grandit et plus je prospère ».

Source voici

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 30 Novembre 2020

Terrible mésaventure pour Laverne Cox, le dimanche 29 novembre 2020. La comédienne, qui se promenait dans un parc de la ville de Los Angeles avec une amie, a été victime d'une violente altercation...

C'est le genre de scènes qui ne devraient plus arriver en 2020. Hélas, comme l'a raconté Laverne Cox sur les réseaux sociaux, elle a été victime d'une attaque transphobe particulièrement virulente le dimanche 29 novembre. Alors qu'elle se promenait tranquillement au Griffith Park de Los Angeles avec une amie, le visage masqué, la comédienne de 48 ans s'est retrouvée nez-à-nez avec un individu très agressif. Après lui avoir demandé l'heure, il aurait posé cette infâme question : "Garçon ou fille ?".

 

En "état de choc", Laverne Cox a poursuivi son histoire lors d'un Instagram live improvisé. Son amie aurait envoyé cet inconnu balader, lui sommant poliment d'aller "se faire fo*tre"... ce qui aurait suscité une rage inouïe chez l'agresseur. "Le gars s'est mis à la frapper, explique l'actrice le souffle coupé. Et mon amie s'est élancée vers lui, et je me disais 'Mais putain'. J'ai sorti mon téléphone, composé le 911 et tout a coup, c'était terminé. Il avait disparu." Plus de peur que de mal... mais beaucoup trop de peur pour cet incident qui n'aurait jamais dû avoir lieu.

 

Rien de tout ça n'est nouveau...

Difficile de savoir si il l'avait reconnue. Héroïne de la série Orange is the new black, Laverne Cox est la toute première femme trans à avoir fait la couverture du magazine Cosmopolitan... publication qui n'est pas forcément posée sur la table de chevet de l'agresseur. "Il avait vraiment envie que je réponde à sa question, pour qu'il sache si oui ou non j'étais trans, s'étonne-t-elle pourtant. Je ne comprends pas pourquoi. Je ne vois pas ce que ça peut lui faire. Qui s'en soucie ? Je portais un sweat à capuche et un pantalon de yoga. J'étais complètement couverte, avec mon masque. Qui se soucie de savoir si je suis trans ? En quoi ça va changer vos vies ? Cet homme cherchait les problèmes parce que je suis une personne trans dans un espace public. Rien de tout ça n'est nouveau, mais je me demande toujours... pourquoi certaines personnes ont besoin d'être agressives à ce propos ?"

 

Si elle a souhaité évoquer cette mésaventure, c'est parce que Laverne Cox a d'abord ressenti un sentiment de culpabilité. Puis elle s'est rendue compte que c'était une erreur inconsciente de sa part. "On marchait juste dans un parc, précise-t-elle. On ne faisait rien. C'est important que je me rappelle, et que je vous rappelle, que quand ce genre de choses arrivent, ce n'est pas votre faute. Ces gens existent dans notre monde..."
 
Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Trans&transgenre, #Transphobie

Repost0

Publié le 18 Novembre 2020

La CW a ajouté plus de diversité au reboot de Charmed.

Plus tôt cette semaine, il a été annoncé que l'acteur transgenre JJ Hawkins avait été choisi comme le premier personnage transgenre de la franchise.

Selon Deadline , Hawkins  jouera Kevin, un étudiant transgenre.

Le reboot met en vedette un personnage LGBTQ + celui de Mel Vera (Melonie Diaz), une lesbienne «féministe». Comme le personnage classique de Holly Marie Combs, Piper Halliwell, elle peut geler le temps.

Bien que la série ait initialement reçu des critiques mitigées - et des réactions négatives de la part des membres de la distribution d'origine tels que Combs et Rose McGowan - elle a été un succès pour le réseau, avec une troisième saison prévue pour janvier.o.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 28 Octobre 2020

Écrit et réalisé par Zoe Lister-Jones, "The Craft - Les Nouvelles sorcières", au cinéma ce 28 octobre 2020, réinvente, façon Blumhouse, "Dangereuse Alliance", succès de l'année 1996 et film culte pour toute une génération.

 

Tout le monde se souvient des quatre stars originales : Robin Tunney, Fairuza Balk, Neve Campbell et Rachel True. Cette fois, le quatuor de choc se compose de Cailee Spaeny (Sale temps à l'hôtel El Royale), Lovie SimoneGideon Adlon (The Society) et Zoey Luna, jeune actrice transgenre qui incarne une lycéenne introvertie, nommée Lourdes. Aux côtés de cette nouvelle génération d'actrices, Michelle Monaghan interprète la mère de l'héroïne, tandis que David Duchovny vient lui donner la réplique dans le rôle d'Adam. Si cette version 2020 a tout l'air d'un remake, les premières images annoncent pourtant une connexion particulière avec le film de 1996.

Rendre hommage au film culte

 

Dans l'un des plans de la bande-annonce, une photo de Polaroid montre Nancy, l'antagoniste mémorable de l'œuvre précédente, incarnée par Fairuza Balk. "Il fallait trouver le bon équilibre entre créer une histoire originale et insérer quelques clins d'œil pour les fans du premier film, explique la réalisatrice dans les colonnes du média IndieWire. J'ai distillé les moments les plus iconiques."

Ce n'est une surprise pour personne, The Craft - Les Nouvelles sorcières sort dans un secteur lourdement impacté par la pandémie du Covid-19. Par conséquent, le studio a choisi de sortir le film directement en VOD dès ce 28 octobre sur toutes les plateformes de téléchargement légales américaines. En France, une sortie dans les salles de cinéma a été programmée pour la même date. 

 

Découvrez la bande-annonce de "The Craft - Les Nouvelles sorcières" : 

Source Allociné 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 20 Octobre 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 19 Octobre 2020

Après son triomphe aux festivals de l'Alpe d'Huez et d'Angoulême, Miss arrive enfin en salle.

 
 
 

Miss, la nouvelle comédie de Ruben Alves (La Cage dorée) avec Alexandre Wetter, Stéfi CelmaPascale Arbillot, Isabelle Nanty et Thibault de Montalembert, arrivera donc au cinéma dès le 21 octobre, premier mercredi des vacances de la Toussaint, et non la suivante comme cela était initialement prévu. Pour la Warner Bros, qui distribue le film, l’objectif affiché est "de soutenir les salles de cinéma qui restent ouvertes en dépit du couvre-feu qui les prive des précieuses séances du soir dans les principales agglomérations". Il est aussi probablement plus prosaïque de surfer sur le très bon accueil public et critique du film aux Festivals de l’Alpe d’Huez et d’Angoulême.

Il faut dire que Miss a tout pour devenir la comédie "feel good" de l’automne et il aurait été dommage de perdre une semaine, tant cette histoire d’un jeune homme qui rêve de devenir Miss France donne un film drôle, touchant, optimiste : une véritable ode à la féminité sous toutes ses formes et surtout un hymne à la tolérance.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 21 Septembre 2020

Lee Isaac Chung écrira et dirigera le projet, en lieu et place de Marc Webb.

 
 
 

Initialement confiée au réalisateur de The Amazing Spider-Man, Marc Webb, la version en live action de Your Name sera finalement dirigée par Lee Isaac Chung. Les studios Paramount Pictures, Bad Robot Productions et Toho l'ont engagé pour écrire et mettre en scène l'adaptation en prise de vues réelles du film d'animation japonais de Makoto Shinkai.

Chung, cinéaste coréano-américain, a été acclamé au Festival de Cannes dans la section Un certain regard à ses débuts en 2007, avec le film Rwandais Munyurangabo. Il reprendra le premier jet du scénario écrit par Emily V.Gordon (The Big Sick), qui travaillait sur la première ébauche originale écrite par Eric Heisserer (scénariste de Premier contact).

Sorti au Japon en 2016, Your Name suit d'un lycéen de Tokyo et d'une lycéenne de la campagne, qui ont la capacité de d'échanger leurs corps. L'animé avait glané près de 400 millions de dollars de recettes au Box-office mondial.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 9 Septembre 2020

Après des mois d'incertitude, il semble que la série Pose, redémarre. 

Plus tôt cette année, l'émission a dû suspendre sa production à la suite de la pandémie mondiale. Seul le premier épisode ayant été filmé.

Non seulement la production avait été suspendue indéfiniment, mais cela avait remis en question la possibilité de faire certains types de scènes lorsque les choses ont redémarré.

"Des choses comme les baisers - nous allons probablement renoncer à ces moments", a déclaré le créateur de l'émission Steven Canals  à Variety au cours de l'été. «Le plus grand impact se fera sentir dans les scènes de bal : ces scènes ont 125 à 150 acteurs en toile de fond. C'est délicat, car c'est une partie tellement importante dans la narration. 

 Selon Variety , le tournage devrait reprendre en octobre. Le casting sera testé avant le début du tournage.

Il n'y a pas beaucoup d'informations sur les plans de la troisième saison. Quand nous les avons quittés, la maison originale d'Evangelista s'était pratiquement dissoute car les enfants de Blanca avaient grandi et avaient commencé à quitter son nid. À leur place, Blanca avait apparemment trouvé deux nouveaux enfants à la maison.

Billy Porter serait sur le point de réaliser un épisode de la troisième saison. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 3 Septembre 2020

Une première dans l'histoire de la saga galactique.

 
 
 

Ils seront les tous premiers à aller explorer les confins de la Galaxie. Star Trek : Discovery introduira, durant sa saison 3, ses premiers personnages transgenre et non-binaire.

Ian Alexander, révélé dans The OA notamment, décroche un rôle récurrent dans la peau d'un personnage transgenre nommé Gray. Décrit comme empathique et chaleureux, Gray a hâte de réaliser son rêve de toujours : devenir un hôte pour Trill, mais il devra s'adapter lorsque sa vie prendra une tournure inattendue.

Blu del Barrio, acteur se définissant comme non-binaire, jouera le rôle récurrent d'Adira, un personnage très intelligent avec une confiance et une assurance bien au-delà de son jeune âge. Après avoir trouvé une nouvelle maison sur l'U.S.S. Discovery, Adira formera un lien inattendu avec le lieutenant-commandant Paul Stamets (Anthony Rapp) et le Dr Hugh Culber (Wilson Cruz).

"Star Trek s'est toujours donné pour mission de donner de la visibilité aux communautés sous-représentées, car nous croyons à cette idée de montrer aux gens qu'un avenir sans division liée à la race, au sexe, à l'identité de genre ou à l'orientation sexuelle est entièrement à notre portée", commente Michelle Paradise, co-showrunner et productrice sur Star Trek: Discovery. "Nous sommes fiers de travailler en étroite collaboration avec Blu del Barrio, Ian Alexander et Nick Adams chez GLAAD pour créer les personnages extraordinaires d'Adira et Gray, et donner vie à leurs histoires avec empathie, compréhension, autonomisation et joie."

La troisième saison de Star Trek: Discovery sera lancée le jeudi 15 octobre sur CBS All Access, puis en France sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #Trans&transgenre

Repost0