trans&transgenre

Publié le 16 Février 2021

Un épisode de la série The Good Doctor fait le portrait sensible et authentique d'un homme transgenre enceinte.

La série télévisée, qui met en vedette Freddie Highmore en tant que médecin atteint d' autisme , a abordé un nouveau sujet avec sa représentation de la parentalité transgenre.

 

La série a choisi l'acteur trans Emmett Preciado dans le rôle de Rio Gutierrez, en tant qu'homme transgenre gay qui découvre qu'il est enceinte tout en luttant contre une tumeur au cerveau.

 

S'adressant à Forbes , Preciado a déclaré: «Cela fait des années que je fais face aux commentaires haineux de gens qui me disent: 'Vous n'êtes pas vraiment un homme, vous êtes toujours une fille.

«Et j'ai me suis construit une carapace pour faire face à cela. Cet épisode, cependant, c'était comme un moyen pour moi de montrer un peu plus aux gens ce que je ressens, de partager un peu plus mon expérience.

«Mon corps ne définit pas qui je suis à l'intérieur, et j'ai l'impression que la plupart des gens, même les cisgenres, peuvent s'identifier à cela.

 

Preciado a salué un moment de la série où le partenaire du personnage arrête une suggestion selon laquelle donner naissance est «la chose la plus féminine» que quiconque puisse faire, soulignant: «Ce n'est pas une femme si Rio le fait.»

 

L' acteur de Good Doctor a poursuivi: «Je comprends que je suis né dans un corps féminin, mais mon cerveau et mon âme sont masculins; C'est un homme… J'ai adoré la façon dont cela a été écrit, parce que cela montre que juste parce que cette personne décide de porter un bébé, parce qu'elle le peut, parce que son corps a été construit pour ça, pourquoi cela doit-il être une chose féminine? Pourquoi ne peut-il pas être aussi masculin ou pourquoi doit-il être l'un ou l'autre? »

 

Emmett Preciado veut inspirer les personnes trans.

S'adressant à QueerForty , il a ajouté: «J'espère vraiment que les gens auront l'esprit ouvert lorsqu'ils verront cet épisode et qu'ils essaieront au moins de se mettre dans la peau d'une personne trans, même pour 45 minutes seulement.

«J'espère que cela inspirera toutes les personnes trans là-bas, car elles ont besoin de voir qu'il y a de l'espoir et qu'elles peuvent avoir du bonheur et du succès et qu'elles peuvent faire tout ce qu'elles veulent.

Dans la vraie vie, de nombreux hommes transgenres ont porté leur propre bébé, bien que leurs histoires soient souvent poursuivies de manière agressive par les médias.

Un homme trans britannique a récemment mené une bataille juridique infructueuse pour faire retirer le mot «mère» du certificat de naissance de son enfant.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 15 Février 2021

Karine Le Marchand continue de secouer le milieu du petit écran. L'animatrice a révélé travailler actuellement sur un tout nouveau projet télé autour de la transidentité. Un thème encore très peu abordé à des heures de grandes écoutes et qui promet déjà de susciter beaucoup de réactions.

Karine Le Marchand adore les défis ! Surtout lorsque ceux-ci permettent d'ouvrir un peu plus les esprits. C'est par le biais de son travail d'animatrice qu'elle s'intéresse alors à ceux qui n'ont pas toujours la parole, comme les agriculteurs dans L'amour est dans le pré et plus récemment aux personnes souffrant d'obésité dans Opération Renaissance. À peine ce dernier programme diffusé sur M6, que Karine Le Marchand s'est lancée dans une toute nouvelle aventure. C'est sur Instagram, dans la journée de samedi 13 février 2021, que la meilleure amie de Stéphane Plaza a partagé le sujet de sa prochaine émission, non sans une certaine excitation.

Aujourd'hui Youhouhou, c'est le premier jour de tournage de notre nouveau bébé made in Potiche prod: 'Transgenre'. Avec Aéla, Louise et Zach, une fois de plus nous allons essayer de faire évoluer le regard des gens sur ce/ceux qu'ils méconnaissent. Après plus d'un an d'enquête et de casting, sous le regard bienveillant de ma réalisatrice chouchoute Delphine Cinier, ça y est on est partis pour quelques mois de tournage/montage exaltants. Merci à nos 3 témoins de me faire confiance et de m'ouvrir leur coeur. À découvrir dans quelques mois en prime Time sur M6!", a-t-elle légendé sous une première photo tirée du tournage.

Vous l'aurez compris, Karine Le Marchand s'intéresse donc cette fois-ci à la transgenralité, qui concerne les personnes présentant un questionnement non pas sur leur sexualité mais sur leur identité. Une manière de vivre reconnue mais encore trop peu comprise. Les internautes ont donc félicité Karine Le Marchand pour sa prise de risque tout en la mettant malgré tout en garde contre les critiques à venir et inévitables. "Et bien j'espère que l'accueil sera meilleur que pour Opération Renaissance où les gens on fait exprès de tout prendre de travers", a commenté l'un d'entre eux. "Ce qui compte c'est de faire et d'essayer de faire le mieux qu'on peut. Après... rien n'est grave", a donc relativisé l'animatrice de 52 ans.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 10 Février 2021

Le film suit l'histoire d'un garçon transgenre (Sasha Knight) et de son père toxicomane Troy (Zahn), fuyant la loi à cheval. Se déroulant dans le Montana, le film suit Troy et Jo alors qu,ils tentent d'échapper à leurs problèmes. La mère de Jo, Sally (Jillian Bell), n'accepte pas qu'elle ait un fils transgenre, et lorsque le comportement erratique de Troy lui cause des ennuis avec la justice, le père démissionnent pour fuir au Canada avec son fils. C'est une belle histoire père-fils, pleine de superbes cinématographies du nord-ouest américain et une lueur d'espoir pour les enfants queer du monde entier.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #VOD gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 3 Février 2021

Caméra d'Or au Festival de Cannes en 2018, ce premier film belge consacre le talent du débutant Victor Polster.

 

Girl, sorti en salles en octobre 2018, sera diffusé pour la première fois en clair ce soir, sur Arte. Première aime beaucoup ce premier film de Lukas Dhont. Voici notre critique.

Lara a 15 ans, de beaux cheveux blonds et des yeux bleus pénétrants. Elle aspire à devenir danseuse et se bat pour être à la hauteur et faire virevolter un corps dont on sent bien vite qu’il souffre. À partir d’un tel sujet, le film pourrait glisser tranquillement sur les rails d’un récit adolescent comme il en existe des kyrielles. Sauf que le corps même du film semble, lui aussi, résister. La caméra colle l’héroïne de près, accompagne ses gestes et forcément dévoile un détail qui n’en est pas un. Lara a le corps d’un garçon et elle entend bien corriger cela. Avant que les hormones n’agissent, il faut faire avec et mettre un sparadrap pour cacher ce sexe d’homme qui ne lui correspond pas. Mais Girl n’est pas non plus le récit d’une jeune fille différente bientôt brimée par la communauté. Au contraire, le monde qui entoure Lara (père, petit frère, copines de classe, médecins...) a non seulement accepté cette « différence » mais fait avec. Certains soutiennent, d’autres restent à distance. Ce qui importe au cinéaste flamand Lukas Dhont, dont c’est le premier long métrage à seulement 25 ans, ce n’est pas tant de savoir ce qu’en pensent les autres que la façon dont Lara vit sa lente métamorphose, sa réappropriation physique. Le spectateur regarde cette jeune femme courageuse qui intériorise tout jusqu’à perdre haleine. Girl est un film fort et puissant porté par un jeune acteur (Victor Polster) d’une force et d’une présence inouïes. Ce qu’on appelle un choc.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

"J'espère que nous resterons sur Peacock pendant de nombreuses saisons, puis dans 30 ans, quelqu'un relancera notre reboot et inventera le threeboot !"

Salué par la critique américaine à la surprise générale, le reboot de Sauvés par le Gong a réussi ses débuts et aura logiquement droit à une saison 2. La plateforme américaine Peacock - de NBCUniversal - vient de commander la suite de Saved by the Bell, qui comprendra 10 épisodes supplémentaires.
 
"Je suis ravi que Sauvés par le Gong ait été renouvelée. J'ai été époustouflé par tout cet amour des gens pour la série et j'ai hâte d'y retourner et de faire plus d'épisodes", commente la showrunner Tracey Wigfield. "J'espère que nous resterons sur Peacock pendant de nombreuses saisons, puis dans 30 ans, quelqu'un relancera notre reboot et inventera le threeboot !"

Chez NBCUniversal Television, on se réjouit de "cette version fraîche et moderne de la série originale bien-aimée, qui a résonné auprès des téléspectateurs de tous âges. La saison 1 a abordé des questions d'actualité pertinentes avec esprit, cœur, humour et juste ce qu'il faut de nostalgie. Et nous avons hâte de ramener les fans à Bayside la saison prochaine."

En France, la nouvelle série Sauvés par le gong n'a ps encore de diffuseur

Sources première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

Après s'être focalisée sur le personnage de Zendaya le temps d'un épisode magistral, la série phare de HBO s'apprête à rempiler avec un nouveau chapitre qui s'annonce tout aussi intense, cette fois-ci centré sur Jules et ses tourments.
L'heure est bientôt venue de retrouver les ados les plus torturés de la télé américaine. En effet, dès le week-end à venir, Euphoria reviendra à l'antenne de HBO outre-Atlantique avec un nouvel épisode spécial. Spécial car il permet de régaler les fans de la série en attendant que la saison 2 soit enfin dans la boîte après avoir été retardée par la pandémie de Covid-19. Suite à un épisode acclamé par le public où l'on retrouvait Rue en proie à la dépression, le prochain promet d'explorer le personnage de Jules.
La dernière fois qu'on l'a aperçue, Jules grimpait à bord d'un train direction New York, abandonnant Rue sur le quai de la gare et mettant ainsi en péril leur relation naissante. Intitulé "F–k Anyone Who’s Not a Sea Blob", l'épisode spécial de Jules montrera la jeune femme durant les vacances de Noël alors qu'elle se ressasse les événements de l'année écoulée. Sur les réseaux sociaux, de nombreux fans ont été interpelés par un bref instant de tendresse entre Jules et Nate (Jacob Elordi), son tourmenteur au fil de la saison 1. Scène rêvée ou réelle ? C'est la question que l'on se pose tou·te·s.
Une avant-première française
Bien qu'il soit annoncé pour le 24 janvier du côté de HBO, cet épisode particulier de Euphoria sera disponible en exclusivité sur OCS à la demande dès le 23 janvier à 10h. Pour l'anecdote, il a été co-scénarisé par Hunter Schafer (qui interprète donc Jules) et Sam Levinson, créateur de la série. En prime, il inclura "Lo vas a olvidar", une collaboration musicale inédite entre Billie Eilish et Rosalía que l'on peut brièvement entendre dans ce trailer alléchant. Vite, la fin de semaine !

Source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 18 Janvier 2021

White lie (2020)

Kacey Rohl incarne Katie Arneson, une femme qui se donne beaucoup de mal pour faire croire au monde qu'elle a un cancer dans l'espoir d'utiliser le financement participatif et les bourses pour s’inscrire à l'université. Lorsque son université exigera des dossiers médicaux prouvant son état, Katie ne recula devant rien pour falcifier les documents nécessaires. Dans le même temps, son père menace de révéler que Katie est une menteuse

9-1-1 (saison 2)

La série produite par Ryan Murphy revient cette semaine aux USA, apportant avec lui le mélange habituel de drame policier et de pompier ainsi que la vie personnelle d'Owen (Rob Lowe). Avec Brian Michael Smith, peut-être l'acteur transmasculin le plus en vue au monde.  Et le fils gay d’Owen, T.K.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #VOD gay, #lesbien, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 13 Janvier 2021

Two sentence hooro stories

Série d'anthologie revisitant des histoires sombres et horrifiques en les plaçant dans le contexte de notre ère digitale ultra-connectée. Les épisodes exploitent nos peurs les plus profondes, que ce soit au sujet de la mort, de l'abandon ou de la solitude

 

Dans sa deuxième saison, la série expérimente, innove et se centre sur des personnages de couleur et les personnes queer derrière et devant la caméra. La série très moderne intègre la diversité et l'inclusion sous forme de conte de fée, de harceleurs, de contagions , des histoires de fantômes, des possessions démoniaques et tout simplement de la folie humaine.

L'un des épisodes, «Elliot», suit un jeune lycéen transgenre qui vient de faire son coming out, et qui se trouve aux prises avec les problèmes habituels de transition publique, et qui est victime d'intimidation non seulement par d'autres élèves, mais aussi par l'administration de l'école. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 24 Décembre 2020

Plusieurs années après Wonder Wheel, Justin Timberlake revient devant la caméra pour un long-métrage intimiste et engagé, garanti de nous faire verser quelques larmes post-visionnage. À voir dès janvier en streaming sur Apple TV+.
Aussi bien sur le plan musical que cinématographique, ça faisait un petit laps de temps que Justin Timberlake n'avait pas donné de nouvelles. Ce constat est en passe de changer alors que l'ex-leader des NSYNC sera très bientôt à l'affiche de Palmer. Réalisé par le documentariste Fisher Stevens (Crazy Love), ce long-métrage de fiction sera disponible à compter du 29 janvier prochain sur la plateforme Apple TV+.
Dans Palmer, Justin Timberlake prêtera ses traits au personnage éponyme d'Eddie Palmer. Footballeur prodige durant ses années lycée, Eddie a vu ses rêves professionnels voler en éclats pour une raison encore inconnue l'ayant conduit jusqu'en prison. Douze ans après son incarcération, le voilà libéré. Mais alors qu'il rentre au bercail, Eddie commence à s'attacher à Sam, un jeune garçon non-binaire abandonné par sa mère. Les deux vont apprendre à se découvrir et s'apprivoiser, mais le passé tumultueux de l'ex-détenu pourrait menacer cette nouvelle relation. Grosso modo, on devrait pleurer à chaudes larmes.
Pour la petite anecdote, Palmer permettra à Justin Timberlake de partager l'écran avec l'actrice Juno Temple, à qui il avait déjà donné la réplique dans son dernier film en date Wonder Wheel paru en 2017. Côté discographie, il donne surtout de la voix en incarnant Branch dans la saga animée Trolls.
Crédit photos : Apple TV+

Source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #Apple TV, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 10 Décembre 2020

 Veneno sur HBO Max , est une série en huit parties qui raconte une histoire trans sans précédent sur le passage à l'âge adulte. Elle aborde également le thème de la célébrité et de la perte de celle-ci qui peut détruire des vies. Tout cela dans un récit trans intergénérationnel vibrant et réalisé via une équipe de production centrée sur les talents trans dans des rôles trans.

 Veneno  présente à l'écran les mémoires de Cristina Ortiz, qui est devenue célèbre dans les années 1990 en Espagne après qu'un présentateur l'ait arrêtée alors qu'elle travaillait à faire le tapin pour l'interviewer. Ses réponses franches, impétueuses et sans excuse à propos de son métier - ainsi que sa beauté incontestable - sont devenues une sensation nationale. Elle a transformé cette notoriété en une carrière grand public et est devenue la personne trans la plus célèbre d'Espagne à son époque.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre, #HBO

Repost0