vod gay

Publié le 1 Décembre 2021

La première bande-annonce de la nouvelle série romantique de Noël de Prime Video With Love est là !

Il s'agit d'une nouvelle série en cinq épisodes sur l'amour sous toutes ses formes et les difficultés pour le trouver.

With Love suit les frères et sœurs Diaz, Lily et Jorge Jr., qui ont pour mission de trouver l'amour. "Dans chacun des cinq épisodes, Lily, Jorge Jr. et toute la famille Diaz traversent les hauts et les bas de l'amour au cours de vacances différentes tout au long de l'année : le réveillon de Noël/Nochebuena, le réveillon du Nouvel An, la Saint-Valentin, le 4 juillet , et Dia de los Muertos.

Mark Indelicato est Jorge Jr., il est gay. Après des années d'histoires sans lendemain, il a finalement trouvé un homme assez bien pour le présenter à sa famille et il est très nerveux à ce sujet.

Le premier épisode suit Jorge présentant sa famille à son petit ami la veille de Noël / Nochebuena.

La bande-annonce nous donne également un rapide coup d'œil à Isis King, qui incarnera Sol Perez, la cousine de Lily et Jorge. Son personnage est "un médecin en oncologie non binaire qui s'ouvre enfin à l'amour avec un beau médecin avec lequel elle travaille".

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Amazon prime, #VOD gay, #séries gay

Repost0

Publié le 1 Décembre 2021

Disponible depuis le 29 décembre sur Prime Video, la comédie romantique Ma belle-famille, Noël et moi respectent tous les stéréotypes du genre à ce petit détail près qu’il s’agit de la première comédie romantique LGBT avec un casting de stars.

 

DE QUOI ÇA PARLE ?

Une jeune femme souhaite demander sa petite amie en mariage lors du repas de Noël, mais ses plans sont chamboulés lorsqu'elle découvre que sa partenaire n'a pas fait son coming-out auprès de ses parents conservateurs.

C’EST AVEC QUI ?

La belle et rebelle Kristen Stewart tient le rôle d’Abby qui veut demander en mariage sa petite amie Harper, à l’ancienne. Mais encore ? Elle s’est mise en tête de demander la main d’Harper à son papa (Victor Garber) de manière officielle et lors de leur première rencontre pendant les fêtes de Noël.

Harper, quant à elle, est interprétée par Mackenzie Davis – connue pour ses rôles dans Halt and Catch Fire, Terminator : Dark Fate et aussi pour le plus bel épisode de Black Mirror, San Junipero. Elle est issue d'une famille conservatrice et n'assume toujours pas son homosexualité auprès de ses parents.

Autour d’elles, on retrouve plusieurs visages familiers du grand et petit écran dont Mary Steenburgen dans le rôle de la mère control freak d’Harper, Dan Levy dans celui du meilleur ami d’Abby, Alison Brie géniale dans le rôle de la sœur parfaitement insupportable d’Harper et Aubrey Plaza qui joue l’ex d’Harper.

ÇA VAUT LE COUP D’ŒIL ?

S’attendait-on un jour à voir Kristen Stewart se prendre revers sur revers et jouer à la petite amie parfaite dans une comédie romantique de Noël ? Franchement, non. Pas après ses rôles chez Olivier Assayas et la désormais jolie collection de films d’auteur ou ses rôles dans de grosses productions hollywoodiennes.

Mais c’est pour ça qu’on l’aime Kristen Stewart. Parce qu’elle est capable de tout, y compris de nous embarquer dans une comédie romantique de Noël. Et bien sûr, on devine qu’elle a accepté ce rôle justement parce qu’il met en scène un couple de lesbiennes. La démarche de Clea DuVall, la réalisatrice du film, est bien entendu de normaliser les couples lesbiens aux yeux du grand public en reprenant un genre ultra-populaire.

Et sans surprise, ça marche. Ma belle-famille, Noël et moi n’a pas vocation à révolutionner le genre de la comédie romantique, il en respecte d’ailleurs les codes à la lettre. Ici, ce n’est pas une rencontre qui est empêchée entre deux personnes diamétralement opposées qui ont du mal à se rendre compte qu’elles sont faites pour être ensemble.

Abby et Harper sont déjà ensemble et elles s’aiment. Il faut juste passer le cap de la famille et du fameux coming-out pour que leur histoire se conclue par un traditionnel "Et elles vécurent heureuses…" Clea DuVall force le trait de la famille conservatrice et obsédée par les apparences, mais parce qu’il faut toujours des antagonistes plus vrais que nature dans les films de ce genre.

Kristen Stewart et Mackenzie Davis, fait inattendu, donnent beaucoup de candeur à leurs personnages respectifs. Elles ne cherchent pas à complexifier les enjeux ou à sortir Abby et Harper de leur quête monomaniaque de l’amour. Elles foncent tête baissée dans le genre sans faire de la guimauve pour autant. On en ressort, comme il se doit, le cœur tout réchauffé. Une vraie jolie mignonnerie.

Source allociné

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Amazon prime, #VOD gay, #lesbien

Repost0

Publié le 1 Décembre 2021

Après douze ans d’absence, Jane Campion abandonne ses dramas en costume pour arpenter le terrain du western. Mais sous le classicisme tranquille, la cinéaste fait brûler le mal-être masculin dans un mélo étrange.

 

C’est peut-être Julia Ducournau qui en parle le mieux. Mi-octobre, avant de remettre le prix Lumière à Jane Campion, la réalisatrice de Titane avait entamé une longue litanie : "À travers Sweetie, Janet, Ada et Flora, Isabel et Serena, Frannie, Ruth, Fannie, Robin et Rose, Jane Campion m’a montré la force sauvage ou résiliente, la désobéissance, l’irrévérence, la défiance, la violence, la solidarité, l’indépendance, la fragilité, le romantisme débridé des désirs bruts, et la liberté." En écoutant cette liste des héroïnes de la cinéaste néo-zélandaise, on se demandait comment le protagoniste du Pouvoir du chien, l’immonde Phil joué par Benedict Cumberbatch, pouvait intégrer cette cohorte de femmes mal ajustées, jeunes et innocentes, qui se heurtent à un univers masculin où l’on ne pardonne rien. Et puis on s’est enfoncé dans cette tragédie westernienne et on a fini par comprendre : comme l’adorable Sweetie dégoulinait d’amour, Phil suinte de haine. Et ce qui fait de lui un personnage à part entière du cinéma de Campion, c’est au fond son extraordinaire complexité, ses désirs refoulés et son incapacité à se fondre dans le monde qui arrive. Sa solitude. Et sa soif de liberté… 

C’était le thème principal du roman de Thomas Savage dont le film est tiré. Une sombre tragédie cachée sous des allures de western bucolique. Campion a tout repris : les murmures du vent et la douleur des hommes, les chevaux qui s’ébrouent et les destins qui se brisent, les étés qui s’embrasent et la mort qui avance à pas de loup, en un crescendo tétanisant. Au cœur du Montana, au milieu des années 20, deux frères, célibataires endurcis, règnent sur un gros cheptel. George, le cadet, est un bosseur taiseux mais généreux. Phil, l’aîné, un bel esprit doublé d’un monstre calculateur. Cultivé, arrogant, pervers, il joue à la perfection son rôle de macho pour dissimuler son secret... que le film révélera dans un stupéfiant moment de bascule. Quand George décide d’épouser Rose, une ancienne serveuse qui vient s’installer chez ces deux frères avec son fils Peter, le drame peut exploser.

SIMPLICITÉ RUSTIQUE

La première partie du film est déroutante. Campion garde la simplicité rustique du roman de Savage, utilisant une forme très elliptique de narration. Elle ne parvient pas toujours à se débarrasser des symboliques freudiennes qui alourdissaient le livre, et son pointillisme n’excuse pas la caractérisation bancale des personnages. Le Phil de Cumberbatch est souvent caricatural et, ivre de belles images, la cinéaste le réduit à une silhouette expressionniste presque maladroite, un peu à l’image du Keitel en robe rouge de Holy Smoke. Jusqu’à l’arrivée de Peter dans le ranch, le film est bancal, à la fois mystérieux et étrangement académique, filmé à la David Lean (majestueux, imposant), mais virant trop souvent au néo James Ivory, donc lourdement mélo.

GRANDS SENTIMENTS

Et puis quand on pénètre dans l’œil du cyclone, on retrouve la puissance de Campion, cette façon de nous faire glisser dans l’esprit de ses protagonistes, sa manière si particulière d’enregistrer les paysages et de filmer sur un pied d’égalité végétaux, minéraux et humains. Le dérèglement est permanent, on marche constamment sur un fil. Comme Sweetie, le jeune Peter voit des signes partout (en regardant une colline ou un cadavre d’animal). Et par la seule puissance de ses cadres, de ses intuitions, Campion nous fait comprendre que l’amour, la souffrance, la violence sont omniprésents. Le Pouvoir du chien raconte qu’il ne faut pas avoir peur des grands sentiments. Ils sont plus grands, c’est tout. Ce n’était pas évident au départ, mais ce drôle de western revisite bien les thèmes qui innervent la filmo de la cinéaste – l’adolescence meurtrie, la monstruosité, le regard des autres. De là à joindre Phil à la cohorte de ses héroïnes inadaptées…

The Power of the Dog, de Jane Campion. Avec Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst, Jesse Plemons... Disponible le 1er décembre 2021. 

Source Première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #VOD gay

Repost0

Publié le 22 Novembre 2021

Tic Tac... boum !

À l'approche de ses 30 ans, un jeune compositeur prometteur jongle entre l'amour, l'amitié et l'envie de réussir quelque chose de grandiose avant qu'il ne soit trop tard.

Tiger King (saison 2)

La nouvelle saison couvrira “de nouvelles révélations sur les histoires et les secrets de propriétaires de grands félins”.

Toujours en prison, on lui a diagnostiqué un cancer de la prostate. Désormais, Joe Exotic s’est adressé à… Cardi B pour lui demander de l’aide ! Dans la saison à venir, on en saura plus sur le couple Lowe, Tim Stark, Allen Glover et James Garretson. En attendant, découvrez le synopsis : "Avec Joe Exotic derrière les barreaux et Carole Baskin se rapprochant de la propriété de son zoo peu recommandable, la saga nominée aux Emmys continue son parcours tordu avec Tiger King 2 alors que de nouvelles révélations émergent sur les motivations, les histoires et les secrets des propriétaires de grands félins les plus notoires d'Amérique. De vieux amis et ennemis, dont Jeff Lowe, Tim Stark, Allen Glover et James Garretson, reviennent pour une autre saison de meurtres, de chaos et de folie. Vous pensiez connaître toute l'histoire ? Attendez"

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #VOD gay

Repost0

Publié le 21 Novembre 2021

My beautiful laundrette

Omar, jeune pakistanais de la banlieue Sud de Londres, prend la gérance d'une vieille laverie automatique appartenant à son oncle. Il est aidé de Johnny, qui devient son amant. Quand son cousin Salim blesse un membre de l'ancien gang de Johnny, une bagarre éclate...

Journal d'un adolescent

2005. Après l’incendie d’une boite de nuit appelée le « Cromañón », la vie nocturne et culturelle de Buenos Aires change radicalement, en particulier pour les mineurs qui ne sont plus les bienvenus dans les concerts de leurs groupes préférés. Dans ce contexte et après le suicide de l’un de ses meilleurs amis, Zabo, un adolescent de 16 ans, commence la rédaction d’un blog. Incapable de comprendre sa mort, Zabo exprime dans son journal en ligne une année agitée entre soirées illégales, vacances à la plage et tourments amoureuxIl se pose de plus en plus de questions existentielles jusqu’au point de remettre en question sa propre sexualité, préfère-t-il les filles ou les garçons ?

Always Jane

En seulement quatre épisodes, la série documentaire Always Jane nous invite dans l'intimité de Jane Noury, une lycéenne trans du New Jersey. Un portrait humain et exemplaire en matière de représentation LGBTQI+.

 Jane Noury, 18 ans, en pleine année de terminale. Une fois son diplôme en poche, elle espère pouvoir poursuivre des études d'audiovisuel et laisser Sparta, son canton natal du New Jersey, derrière elle. Jane est une élève déterminée, une sœur aimante, une amie de confiance... et une jeune femme trans qui ne rêve que d'une chose : être épanouie et acceptée.

Majorité Pete 

Mayor Pete plonge les téléspectateurs dans la campagne de Pete Buttigieg pour devenir le plus jeune président des États-Unis, offrant une intimité sans précédent avec le candidat, son mari Chasten et leur équipe ambitieuse. Récemment nommé secrétaire américain aux transports, Pete Buttigieg est le premier membre du cabinet ouvertement LGBTQ+ de l'histoire des États-Unis.

Little pretty liars (intégral)

Quatre adolescentes reçoivent de mystérieux messages d'une ancienne amie qui a disparu un an plus tôt...

Bohemian Rhapsody

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

Stumptown (saison 1)

Dex Parios, une vétérante de l'armée auto-destructrice, se reconvertit en détective privée dans sa ville natale de Portland. En tentant de résoudre les problèmes des autres, elle en oublie parfois de s'occuper d'elle et de ceux qui l'entourent..

Carmen et Lola

Carmen vit dans une communauté gitane de la banlieue de Madrid. Comme toutes les femmes qu’elle a rencontrées dans la communauté, elle est destinée à reproduire un schéma qui se répète de génération en génération : se marier et élever autant d’enfants que possible, jusqu’au jour où elle rencontre Lola. Cette dernière, gitane également, rêve d’aller à l’université, fait des graffitis d’oiseaux et aime les filles. Carmen développe rapidement une complicité avec Lola et elles découvrent un monde qui, inévitablement, les conduit à être rejetées par leurs familles.

Tu peux embrasser le marié

Antonio a finalement trouvé l’amour de sa vie, avec qui il vit heureux à Berlin. Antonio a demandé à Paolo de l’épouser, le moment est donc venu de se confronter aux familles.

La contrée des orages

Szabolcs et Bernard sont les meilleurs amis du monde, mais cette proximité met mal à l’aise Szabolcs. Lorsqu’une violente dispute éclate entre eux, après une défaite de leur équipe de foot, Szabolcs décide brusquement de retourner en Hongrie, son pays d’origine, afin de se retrouver et faire le point sur sa vie. À peine arrivé, il rencontre un certain Ron avec qui le feeling passe aussitôt.
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Amazon prime, #VOD gay

Repost0

Publié le 18 Novembre 2021

La quatrième saison de Sex Education va être la plus queer à ce jour !

La série de Netflix, sur un groupe d'étudiants de l'école Moordale qui découvre le sexe et la vie revient bientôt pour une quatrième saison.

L'émission proposera deux nouveaux rôles trans pour la saison à venir et recherche des acteurs trans. Les deux personnages, nommés Abbi et Kent, seront en couple et étudiants.

"Abbi est une jeune femme trans avec le look de Winona Rider des années 90, qui est confiante et sûre d'elle dans son identité de genre", lit-on dans la première description du casting. «Abbi est la chef de son groupe et la reine des abeilles de son collège – chaque fille veut soit être comme elle, soit être amie avec elle. Elle est lumineuse, magnétique, généreuse et loyale.

 

Nous avons également un aperçu de la vie de famille du personnage. «Quand Abbi est sortie en tant que femme trans, elle a été viré de la maison par ses parents conservateurs. Elle vit actuellement avec son petit ami Kent, dont la famille est beaucoup plus tolérante », peut-on lire. "Abbi était croyante, mais a dû s'éloigner de sa foi. Elle se considère toujours comme « spirituelle » et fréquente une congrégation laïque et inclusive qui célèbre la communauté et la famille choisie. »

Quant à Kent, il est décrit comme le petit-ami trans masculin d'Abbi. Il est « un peu dingue, et tête en l'air ». Ils forment le couple leader que tout le monde aime. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #VOD gay

Repost0

Publié le 18 Novembre 2021

Queer Eye saison 6 arrive le 31 décembre 2021 sur Netflix !

Cette saison, les intrépides ambassadeurs de Queer Eye se rendent dans l'État de Lone Star à Austin, au Texas. Regardez-les transformer la vie de Texans méritants.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #VOD gay, #télé réalité gay

Repost0

Publié le 16 Novembre 2021

Le Noël extraordinaire de Zoey (1er décembre)

Basé sur la série  Zoey's Extraordinary Playlist, qui a été annulée par NBC l'année dernière, ce spécial de Noël a lieu après la finale de la saison deux et suit le personnage principal (Jane Levy) alors qu'elle fête ses premières vacances de noël après le décès de son père Mitch (Peter Gallagher). 

The Bitch Who Stole Christmas (2 décembre)

Le téléfilm bénéficie d'un casting de stars avec des anciens de Drag Race tels que Brooke Lynn Hytes, Chad Michaels, Ginger Minj, Kylie Sonique Love, Manila Luzon et Peppermint.

The Bitch Who Stole Christmas suit une journaliste de mode (Krysta Rodriguez) qui est envoyée en mission dans une ville qui aime Noël par son éditeur (RuPaul) avec l'intention de déterrer une histoire juteuse. Elle s'implique de manière inattendue dans la compétition annuelle du bal d'hiver de la ville. Bien sûr, les festivités ont leur côté sombre avec des femmes au foyer et des citadins impitoyables qui cherchent à gâcher la saison des vacances. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #VOD gay

Repost0

Publié le 16 Novembre 2021

Harry Styles et David Dawson ont terminés la production de "My Policeman" avec le réalisateur Michael Grandage en juin 2021

My policeman suit un officier de police britannique nommé Tom Burgess (Styles) qui, bien qu'il soit tombé amoureux et ait épousé une femme, une institutrice nommée Marion Taylor (Corrin), entame une autre relation amoureuse avec un homme, le conservateur du musée Patrick Hazlewood (Dawson) dans les années 1950.

La jalousie, les secrets et les mœurs sociales de l'époque en ce qui concerne l'homosexualité bouleversent leur vie et menacent tout ce qu'ils ont.

Bien qu'aucune date de sortie exacte n'ait encore été annoncée, l'acteur Rupert Everett  a déclaré à Variety qu'il était sûr que le film allait sortir en 2022 ! Le film est également produit par Amazon Studios,  donc peut-être une sortie en streaming sur Prime Vidéo ? 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Amazon prime, #sorties cinéma, #cinéma gay, #VOD gay

Repost0

Publié le 10 Novembre 2021

Single all the way

« Afin d'éviter le jugement de sa famille sur son statut de perpétuel célibataire, Peter (Michael Urie) convainc son meilleur ami Nick (Philemon Chambers) de le rejoindre pour les vacances et de prétendre qu'ils sont maintenant en couple. Mais quand la mère de Peter (Kathy Najimy) lui organise un rendez-vous à l'aveugle avec son bel entraîneur James (Luke Macfarlane), le plan tourne mal. 

 

J'avoue que les premières images semblent prometteuses...  

A voir le 2 décembre 2021 sur Netflix

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #VOD gay

Repost0