Elliot Page transgenre : pourquoi faire son coming out était "crucial"

Publié le 30 Avril 2021

Pour la première fois depuis l'annonce publique de sa transition en décembre dernier, Elliot Page se confie face-caméra à l'oreille attentive d'Oprah Winfrey. L'acteur de 34 ans explique pourquoi il était capital pour lui de faire son coming out dans une telle période pour la communauté trans.

Comme Meghan et Harry ont pu le faire, Elliot Page vient d'accorder une grande interview-vérité au micro d'Oprah Winfrey. L'acteur canadien s'est livré dans l'émission Oprah Conversations, où il détaille les coulisses de son changement de sexe. Dans des extraits dévoilés par Vanity Fair le 29 avril 2021, Elliot Page explique que faire son coming out à ce moment-là de sa vie était "crucial".

"J'en avais parlé auparavant à des proches, avant de publier cette lettre et dire aux gens, pour la première fois, que je voulais être enfin à l'aise avec moi-même. Pour moi, en cette période et avec la méchanceté que reçoit la communauté trans, particulièrement les enfants, je devais faire mon coming out", affirme Elliot Page face à Oprah.

Depuis qu'il a annoncé sa transition en décembre dernier, Elliot Page (34 ans) est devenu une personnalité importante pour la communauté trans. Il apporte une représentation positive pour des milliers de jeunes à travers le monde, à l'opposé de Caitlynn Jenner, républicaine bien plus clivante et modérée sur les questions d'activisme.

Au cours de l'entretien, l'acteur de Umbrella Academy (Netflix) a expliqué s'être senti "enfermé" pendant trop longtemps par son propre corps. "J'ai fait mon coming out gay à l'âge de 27 ans et avant cela, je n'avais jamais touché quelqu'un de qui j'étais amoureux", poursuit-il, expliquant ainsi à quel point il souffrait de son identité. "Rien que le fait d'en parler, il n'y a pas moyen que je ressente cela à nouveau", assure Elliot Page.

L'acteur de Juno estime que faire son coming out était "égoïste, mais important" pour lui et sa "santé mentale". Conscient de son influence et de son privilège, Elliot Page considère qu'il était de son devoir de représenter les siens d'une manière aussi publique et engagée. Il se satisfait désormais de "juste être capable d'exister".

source purepeople.com 

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Trans&transgenre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article