ocs

Publié le 14 Septembre 2021

 

"L'opéra dans lequel on tourne, l'opéra de Liège, n'est disponible que l'été", nous explique la créatrice de la série.

 

Lancée la semaine dernière sur OCS, L'Opéra chorégraphie déjà la suite de son ballet. La saison 2 est déjà en tournage depuis cet été. Et la co-créatrice du drama français, Cécile Ducrocq, nous explique pourquoi :

"C'est super étrange de commencer la saison 2, avant même la diffusion de la saison 1. Mais en même temps, c'est le processus nécessaire pour livrer une saison par an ! A peine avait-on fini le montage, qu'il fallait déjà enclencher l'écriture de la saison 2", détaille à Première la scénariste et réalisatrice, avant d'expliquer que des contraintes techniques de tournage rentrent aussi en ligne de compte, au moment d'établir le calendrier de production :

"On est lié à ce problème technique, qui est que l'opéra dans lequel on tourne, l'opéra de Liège, n'est disponible que l'été. On avait filmé la saison 1 à l'intérieur durant l'été 2020 et on tourne la saison 2 à l'été 2021."

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #ocs

Repost0

Publié le 8 Septembre 2021

Quatrième création originale de la chaîne, la série nous entraîne dans les coulisses peu reluisantes de l'Opéra Garnier.

 

DE QUOI ÇA PARLE ?

A l’Opéra de Paris, Zoé, danseuse étoile de 35 ans à la carrière fulgurante, vit aujourd’hui dans l’excès : trop de fêtes, d’amants, d’angoisses… Parce qu’elle n’a plus le niveau, on veut la renvoyer, mais Zoé va se battre contre l’institution, ses pairs et surtout contre elle-même pour décrocher une seconde chance.

A ses côtés, Flora, 19 ans, une jeune danseuse noire, vient de rejoindre le corps de ballet et n’a que quelques mois pour s’intégrer et faire ses preuves. Et Sébastien, 38 ans, le tout nouveau Directeur de la Danse, flamboyant et ambitieux, qui veut faire briller l’Opéra au firmament de la danse mondiale…

L'Opéra est diffusée tous les mardis à partir de 20h40 sur OCS Max. L'intégralité de la saison 1 est disponible dès maintenant sur OCS. 

ÇA VAUT LE COUP D'ŒIL ?

Et si l’Opéra Garnier est souvent synonyme de strass et paillettes, c’est l’envers du décor qu’ont voulu explorer Cécile Ducrocq et son co-scénariste Benjamin Adam. Grâce à leur long travail de documentation, ils ont réussi à nous offrir une série qui se veut au plus proche de la réalité.

A l’image de séries comme Hippocrate, qui cherchait à nous montrer l’envers du système hospitalier, L'Opéra explore les coulisses peu reluisantes de cette institution fascinante. Ballets en tutus et musiques classiques côtoient grèves et syndicats.

Et contrairement à de nombreuses séries sur la danse (on ne peut s’empêcher de penser à Tiny Pretty Things disponible sur Netflix), ici, pas de meurtres à élucider ou d’assassins à retrouver. Le drame se joue dans la réalité et les problèmes au cœur même de l’Opéra.

Les scénaristes ont d’ailleurs choisi de parler de sujets qui ont fait scandale ces dernières années. Si le culte du corps est abordé, c’est surtout le régime spécial des retraites ou encore la place des minorités dans le monde du ballet qui sont attaqués.

A travers le personnage de Flora, une jeune danseuse venant des banlieues constamment confrontée au racisme ordinaire, nous explorons cette facette peu reluisante des ballets classiques. Une problématique qui est par ailleurs toujours d’actualité au sein de l’Opéra, qui a instauré en février 2020 un “référent diversité” afin d’encourager l'entrée de davantage d'artistes non-blancs.

Les personnages, quant à eux, ont été pensés avec intelligence et évoluent dans un monde loin du manichéisme souvent imputé au genre dramatique. C’est le directeur de la danse, campé par Raphaël Personnaz, qui en est le meilleur exemple. C’est aussi un personnage gay, fait suffisamment rare dans le paysage audiovisuel de l’Hexagone pour qu’on le souligne. .

Ambitieux, avec comme objectif de moderniser l’Opéra, il va se retrouver confronté aux jeux de pouvoir de sa hiérarchie, et devra prendre la dure décision de renvoyer une danseuse étoile avec qui il évolue depuis des années.

S’il n'hésite pas à recourir aux coups les plus bas pour se débarrasser d’elle, est-il vraiment le méchant de l’histoire ? Zoé, pour qui enchaîner pirouettes et pas de deux devient de plus en plus difficile, n'est-elle pas la vraie fautive ? Qu’est-ce qui justifie encore de la garder au sein de l’Opéra ?

Grâce à la profondeur des personnages, la série captive. Et les acteurs, qui ont tout donné pour être à la hauteur de leurs rôles, fascinent.

En somme, L’Opéra est une fiction dramatique tout en subtilité qui repose sur des personnages très bien construits. Dès les premières minutes, nous sommes emportés dans le tourbillon qu’est l’Opéra Garnier. Une série captivante donc, sur laquelle OCS semble beaucoup miser puisque la chaîne l’a déjà renouvelée, avant même sa diffusion, pour une deuxième saison.

Source allocine.fr 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #ocs

Repost0

Publié le 25 Août 2021

La série sur le skate au féminin compte donc seulement 12 épisodes au total.

 
 

Elle a terminé son dernier run. Lancée en mai 2020, Betty va s'arrêter sur HBO. Alors que la saison 2 a été diffusée cet été et s'est bouclée mi-juillet (en France sur OCS), on apprend qu'il n'y aura pas de saison 3. La série compte donc seulement 12 épisodes au total.

"Nous n'irons pas de l'avant avec une troisième saison de Betty", a confirmé HBO dans un communiqué. "Nous sommes très reconnaissants vis à vis de la créatrice Crystal [Moselle et son incroyable casting. Leur exploration intrépide du monde de la culture skate de New York restera un bel emblème d'amitié et de communauté."

Basé sur le film indépendant Skate Kitchen, déjà réalisé par Moselle en 2018, Betty suivait un groupe très soudé d'adolescentes skateboardeuses.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Ocs

Repost0

Publié le 17 Août 2021

Le Lotus Blanc sera de retour pour une deuxième saison sur HBO.

Situé dans un complexe hawaïen exclusif appelé White Lotus, la première saison suit divers clients de l'hôtel alors qu'ils se ressourcent au paradis. Cependant, "une complexité plus sombre émerge chez ces voyageurs apparemment parfaits, les employés joyeux de l'hôtel et le lieu idyllique lui-même".

Le Lotus blanc est devenu l'une des nouvelles séries les plus commentés et les plus médiatisés de 2021 sur les réseaux sociaux. En particulier pour la scène désormais célèbre entre les personnages de Bartlett et Gage.

La saison deux  suivra un nouveau groupe de vacanciers dans une autre propriété de White Lotus.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #OCS

Repost0

Publié le 13 Avril 2021

The Nevers
Depuis 2021 / 52min / Drame, Fantastique, Action
Nationalité U.S.A.

Dans les dernières années de l’époque victorienne, la ville de Londres est assaillie par les "Touchées" : des personnes (principalement des femmes) qui se retrouvent soudainement dotées d’aptitudes extraordinaires. Certaines sont charmantes, d’autres très dérangeantes... Amalia True, une mystérieuse veuve au coup de poing un peu trop facile, et Penance Adair, une jeune et brillante inventrice, sont toutes deux à la tête de cette élite. Elles créent alors un foyer pour les "Touchées", tout en combattant les forces de Mal, pour faire de la place à celles et ceux que l'Histoire, telle que nous la connaissons, aimerait oublier…

Avec le personnage pansexuel et maléfique Hugo Swann (James Norton).

Dans un épisode, on peut le voir qui se réveille pour ce qui était clairement une longue nuit d'ébat au lit. A ses côtés, il y a une femme, nue, toujours endormie. De l'autre, un homme, également nu et encore endormi. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #ocs

Repost0

Publié le 17 Décembre 2020

Il faut sauver le soldat Dory.

 
 
 

Search Party devient Finding Dory. Parce qu'il faudra retrouver Dory dans la saison 4 à venir, qui débutera le jeudi 14 janvier 2021, sur la plateforme HBO Max et dont on découvre la bande-annonce cette semaine. Les trois premiers épisodes seront d'abord mis en ligne, puis trois autres suivront une semaine plus tard, suivis des quatre derniers le 28 janvier 2021.

Pour rappel, à la fin de la saison 3 de Search Party, Dory (Alia Shawkat) et Drew (John Reynolds) venaient d'être déclarés non coupables du meurtre de Keith Powell. Malheureusement, Dory a été kidnappée par le harceleur psychotique Chip (Cole Escola), permettant à Search Party de revenir aux racines de la saison 1... 

Lorsque la saison 4 commencera, Chip détiendra toujours Dory prisonnière et aura bien l'intention de lui faire croire qu'ils sont les meilleurs amis. Malheureusement pour Dory, ses amis penseront qu'elle est en tournée en Europe, pour passer à autre chose...

En France, Search Party est à voir sur OCS

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Ocs

Repost0

Publié le 11 Décembre 2020

Le gouvernement l’a confirmé, les salles de cinéma, les théâtres et musées resteront fermés jusqu’en janvier prochain. Komitid s’adapte et vous conseille cinq films ou séries à découvrir chez vous pendant les fêtes de fin d’année. Au programme : une plongée en studio avec une chanteuse de blues dans les années 20, un documentaire sur l’homophobie familiale, deux épisodes « bonus » d’une série culte, un feuilleton suédois décapant et un DVD « best of » du plus queer des jeunes cinéastes français.

1) Le Blues de Ma Rainey avec Viola Davis, sur Netflix

Vous avez déjà appris les paroles des chansons et les chorégraphies de The Prom par cœur ? Pas de panique, Netflix en a sous le pied et dégaine dès le 18 décembre un des ses autres grands films de l’année, lui aussi adapté d’un spectacle créé sur scène, Le Blues de Ma Rainey. Ce quasi huis-clos qui se déroule en 1927 dans des studios d’enregistrement de Chicago raconte le bras de fer opposant la « mère du Blues », Ma Rainey, ses producteurs et son groupe de musiciens. Cette adaptation d’un grand succès théâtral créé en 1982 est à la fois surprenante et d’une force implacable. Dans le rôle d’une chanteuse noire et lesbienne qui a décidé de ne plus faire de concessions, Viola Davis, à peine échappée de son personnage d’Annalise Keating dans les six saisons de How to get away with Murder, excelle et s’accorde une place de choix dans la ligne de départ pour les Oscars. À noter à ses côtés, l’interprétation dingue de Chadwick Boseman dont cela restera le dernier rôle. Le comédien de Black Panther décédé d’un cancer en août dernier donne vie à Levee, un musicien atypique et à fleur de peau. 

Sortie mondiale sur Netflix le 18 décembre

2) Famille, tu me hais, documentaire de Gaël Morel, sur France 3

Cela faisait longtemps qu’il avait envie de faire en sorte que personne n’ignore la façon dont sont traité.e.s certains gays et certaines lesbiennes par leurs parents, leur propre famille. Gaël Morel, héros adolescent des Roseaux sauvages de Téchiné devenu au fil des films un des réalisateurs français qui comptent (Le Clan, Prendre le large…), est parti à la rencontre, entre deux confinements, de jeunes garçons et filles qui ont accepté de lui confier leur histoire souvent difficile. C’est beau, c’est simple et c’est indispensable !

Diffusion sur France 3 et en replay à partir du 18 décembre 

3) Le bref retour d’Euphoria, sur OCS

La série la plus sexy-trash diffusée en 2019 sur HBO a du retarder le tournage et la diffusion de sa saison 2 pour cause de pandémie. Devant l’impatience des fans de connaître la suite des aventures de l’héroïne Rue Bennett (l’incroyable Zendaya récompensée pour ce rôle aux derniers Emmy Awards) et de sa girlfriend Jules (Hunter Shafer), la production avait promis deux épisodes spéciaux pour patienter. Le Malheur n’est pas éternel, premier de ces épisodes spéciaux tranche avec la saison 1 d’Euphoria en proposant un huis-clos décalé qui prend le contrepied du rythme habituel de la série. Dans un « diner » la nuit, alors qu’elle a replongé, Rue retrouve son sponsor des Narcotiques Anonymes, Ali pour une discussion passionnante sur les addictions, la religion et le sens de la vie. Toujours sublimement réalisée et interprétée, Euphoria impose à nouveau son style fort, marqué par une utilisation idéale de la musique (ici le « Me in 20 years » de Moses Sumney ou l’Ave Maria de Labrinth) et la capacité à créer une ambiance hors du temps. Sublime ! 

Episode Le Malheur n’est pas éternel déjà disponible sur OCS, le deuxième épisode à partir du 25 janvier 2021

4) Une si belle famille, série suédoise, sur Arte

C’est une série très étonnante qui s’ouvre par un beau mariage lesbien que propose Arte pour cette fin d’année. Sous ses aspects très bourgeois avec ses réunions familiales à répétitions dans une belle maison de la campagne suédoise, Une si belle famille (Mariage, enterrement et baptême en VO) parvient à aborder de nombreux sujets de société (la PMA, la ménopause, les nouvelles familles…) en quatre épisodes de 45 minutes plutôt riches en rebondissements qui mêlent comédie et tragédie avec un certain talent. À découvrir !

Déjà disponible sur Arte.tv et diffusée sur Arte le 17 décembre

5) Les courts métrages d’Alexis Langlois en DVD

Vous imaginez des personnages de Jacques Demy chez John Waters (ou l’inverse) ? Si vous faites partie de celles et ceux qui ne connaissent pas encore l’univers camp et trash d’Alexis Langlois, il n’est jamais trop tard pour combler cette lacune. Alors que le plus queer des réalisateurs de la jeune génération de cinéastes français prépare son premier long métrage, vous pouvez découvrir sur un DVD ses clips, des images de tournage et une interview aux côtés de ses trois courts métrages aux titres évocateurs : Fanfreluches et idées noires, À ton âge le chagrin c’est vite passé et De la terreur mes sœurs !.

DVD disponible dans la collection « Cinéastes de demain » éditée par JHR 

Source Komitid

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix, #Arte, #France 3, #OCS

Repost0

Publié le 8 Décembre 2020

Cet épisode inédit sera consacré à Jules.

 
 
 

Après avoir fait revenir Rue et Zendaya ce week-end (en France sur OCS), HBO vient d'annoncer la date de la suite de l'épisode spécial de son teen drama Euphoria, autour des fêtes de fin d'année. Il sera diffusé le dimanche 24 janvier 2021 !

Intitulé «F – k Anyone Who’s Not a Sea Blob», l'épisode se concentrera sur le personnage de Jules (joué par Hunter Schafer) et la suivra "pendant les vacances de Noël alors qu’elle réfléchit à l’année écoulée", tease le pitch officiel. Schafer a co-écrit l'épisode avec le créateur de la série Sam Levinson.

Rappelons que ces deux épisodes ont été filmés selon des protocoles sanitaires stricts pendant la crise du COVID-19 et ne font pas partie de la saison 2 de Euphoria, déjà commandée, mais dont la production a été retardée par le Coronavirus.

Source Première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #OCS

Repost0

Publié le 1 Décembre 2020

Rue Bennett vous avait manqué ? N'ayez crainte, l'ado torturée jouée par Zendaya s'apprête à revenir le temps d'un épisode de transition, de quoi faire patienter les fans avant la saison 2. Disponible dès le 7 décembre sur OCS en France.

Les mordus d’Euphoria sont sur le point d'avoir un cadeau de Noël en avance. La série ado revient le temps d'un épisode spécial le 6 décembre à l'antenne de HBO outre-Atlantique. Et pour titiller les fans, la chaîne mis en ligne un petit aperçu de ce que donnera cet épisode unique. En plus d'incorporer des scènes issues de la première saison, cette vidéo promotionnelle dépeint Rue – l'héroïne toxicomane jouée par Zendaya – installée dans un restaurant. En face d'elle, Ali (Colman Domingo), l'homme qu'elle avait rencontré lors de ses réunions aux narcotiques anonymes.

Zendaya plus que tout

Serait-elle sur la voie de la guérison ? Suite aux événements du dernier épisode diffusé, on ne peut qu'espérer. Pour la piqûre de rappel, Rue avait replongé dans les drogues après avoir été abandonnée par sa bien-aimée Jules sur le quai de la gare. Dévastée par cette "séparation", l'adolescente aurait alors été sujette à une nouvelle overdose, bien que l'ultime scène n'ait pas été très claire quant à son état de santé.

En tout cas, si l'on a hâte de voir comment Rue s'est remise de cette soirée infernale, de nombreux fans se réjouissent d'un moment particulier du teaser : celui où Zendaya est qualifiée de "Emmy Award winner". Plus tôt cette année, l'actrice de 24 ans est effectivement repartie avec le prix de Meilleur actrice dans une série dramatique pour son interprétation dans Euphoria. Une distinction amplement méritée.

Un autre épisode en stock

Aux dernières nouvelles, le tournage de la saison 2 devrait débuter à l'aube de 2021. Un deuxième épisode de transition déjà dans la boîte, possiblement focalisé sur Jules (Hunter Schafer). Il devrait être diffusé dans le courant de l'année prochaine. En espérant que l'attente ne soit pas trop longue.

Crédit photo : HBO

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #OCS

Repost0

Publié le 17 Novembre 2020

Après une première saison perfectible, la série de fantasy s'est aguerrie. Plus rythmée et mieux écrite, elle est clairement en amélioration

Attendue comme un gros événement de fantasy mondial, l'adaptation de la saga His Dark Materials par la BBC n'avait pas totalement répondu aux attentes, l'an dernier. Plombée par un certain manque de rythme et une écriture poisseuse, la saison 1, très excitante à ses débuts, avait fini par s'embourber dans le grand Nord, du côté de Svalbard. Heureusement, le scénariste Jack Thorne semble avoir appris de ses erreurs et dès les premières minutes, la saison 2 d'À la Croisée des Mondes - qui commence aujourd'hui en France sur OCS - paraît plus aboutie. Elle pourrait bien avoir enfin trouvé son âme. En tout cas, on l'espère.

On retrouve ainsi la petite Lyra et son dæmon Pan. Après que Lord Asriel a ouvert un pont vers un nouveau monde, l'adolescente le suit dans l'inconnu. Elle se retrouve dans une ville abandonnée étrange et mystérieuse et fait la connaissance de Will, un garçon de notre monde, qui fuit son douloureux passé. Pendant ce temps, Mrs. Coulter cherche sa fille tout en manipulant le Magisterium, en guerre contre les Sorcières, pour arriver à ses fins.

Pauvre en excitation, en suspense ou même en passion durant la saison 1, À la Croisée des Mondes n'est toujours pas un show bouillonnant et frénétique. La série passe encore beaucoup de temps à bavarder et laisse peu d'espace pour le grand spectacle. Il n'empêche, elle a visiblement réussi à trouver son rythme dans sa deuxième saison. Tout du moins, les deux premiers épisodes sont véritablement engageants, visuellement somptueux et même épiques par moment - grâce aux sorcières notamment - s'appuyant sur une "production value" toujours aussi fabuleuse. Le tempo aussi a clairement été repensé, même s'il laisse encore une large place à la mythologie complexe de Philip Pullman.

Car À la Croisée des Mondes ne s'est pas transformé en Seigneur des Anneaux du jour au lendemain et le drama garde ce noyau émotionnel froid, cette complexité imposante qui aura du mal à convertir cette année ceux qui étaient restés de marbre après la saison 1. Mais cette saison 2 élargit les univers de Lyra et ses camarades, les enjeux se précisent, et l'histoire fait d'emblée un bond en avant, qui raccrochera très vite les spectateurs désenchantés. D'autant que les enfants au centre du casting sont vraiment bons. Dafne Keen en Lyra Belacqua et Amir Wilson en Will Parry semblent, cette fois, tout à fait en mesure de porter la série sur leurs épaules et de l'emmener jusqu'au bout de son intrigue infiniment riche.

source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Ocs

Repost0