Adèle Exarchopoulos : "Je suis tombée amoureuse de ma meilleure amie"

Publié le 26 Septembre 2013

Adèle Exarchopoulos : "Je suis tombée amoureuse de ma meilleure amie"

Alors que le magnifique La Vie d'Adèle s'apprête à sortir dans deux semaines sur nos écrans, la promotion du film continue, loin des polémiques qui l'ont éclaboussé ces dernières semaines.

Si la superbe Léa Seydoux est surmédiatisée à cette occasion, apparaissant sur une dizaine de couvertures de magazines, sa jeune partenaire - Adèle Exarchopoulos, véritable premier rôle du film que l'on retrouve de tous les plans et qui explose de fraicheur, de talent et de naturel dans le film d'Abdellatif Kechiche - est plus discrète, mais elle n'a pas non plus la langue dans sa poche.

Ainsi, la jolie brune de 19 ans à la beauté sauvage désarmante, en couple depuis le tournage du film avec le comédien Jérémie Laheurte - qui incarne son premier petit copain dans La Vie d'Adèle - pose aujourd'hui topless et en couverture des Inrockuptibles, mais c'est dans le magazine de mode Vogue que la jeune femme se confie sur sa vie privée.

Elle déclare en effet dans les pages du mensuel, revenant sur les mots durs qu'elle a pu avoir avec Léa Seydoux à l'encontre de leur réalisateur : "C’est un piège de nous poser des questions sur les difficultés du tournage. Surtout dans le cas du cinéma d’Abdel qui est un cinéma de création. (…) La dureté du tournage et la beauté du film vont ensemble." Et le moins que l'on puisse dire à la vision de La Vie d'Adèle, c'est que les méthodes ont eu raison de tout le reste, tant le film est une histoire d'amour ultime, un chef-d’œuvre passionnel habité par ses deux protagonistes.

Dans les pages du mensuel LGBT Têtu, la charmante brune - bientôt en tournage du premier film de Sara Forestier - revient également sur son "dérapage" dans la Boîte à Questions qui clôture le Grand Journal de Canal+ où elle était invitée il y a quelques jours et où elle avait lâché à l’attention de Christine Boutin un désormais célèbre "grosse pute", en réponse au tweet homophobe posté par la femme politique quelques minutes après la remise de la Palme d'Or en ami dernier.
Adèle, en bonne fille ayant la tête sur les épaules, regrette naturellement cette vulgaire sortie, mais l'explique ainsi : "Je n'aurais pas dû l'insulter. Mais t'es un peu bourrée et après l'émission, on t'enferme dans une boîte où on te dit : 'Lâche-toi'. Alors je me suis lâchée."

On mettra donc ça sur le bon dos d'une erreur de jeunesse. Une jeunesse sur laquelle la jeune femme revient dans les pages de Vogue, confiant un secret d'adolescente encore frais : "Je suis tombée amoureuse de ma meilleure amie quand j'avais 14 ans. Je lui ai juste fait deux ou trois bisous sur la bouche, c'était une période où je me cherchais, j'étais dans ma période rebelle. Un jour, mon père m'a demandé si j'avais quelqu'un et, un peu pour le provoquer, j'ai dit oui, il s'appelle Christine."

Mais si c'est bien sur le tournage de La Vie d'Adèle que l'actrice a finalement trouvé l'amour, c'est plus du côté de Jérémie qu'il faut le chercher, que de celui de Léa.

L'histoire de La Vie d'Adèle :À 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve.

source première

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #La vie d'Adèle

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article