lesbien

Publié le 9 Juillet 2018

Nouveau look pour une nouvelle vie.

Depuis le temps qu'on l'attendait... Netflix a dévoilé ce lundi les premières images de la saison 6 d'Orange Is the New Black, avec la longue bande-annonce (ci-dessous) :

Comme on s'en doutait après le cliffhanger de la saison 5, les filles de Litchfield ont été déplacées dans un autre pénitencier. Toutes se retrouvent dans une Prison de sécurité maximale, avec des détenues vraiment dangereuses et des conditions beaucoup plus dures. Toutes, sauf Alex, qui est introuvable dans ce trailer.

On peut aussi apercevoir brièvement que Lolly, vue pour la dernière fois à la fin de la saison 4, fera son retour. La saison 6 d'Orange is the New Black sortira le vendredi 27 juillet prochain sur Netflix.

Source première

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 3 Juillet 2018

L'actrice, que le cinéaste avait dirigée dans le film de science-fiction "Ghost in the Shell" en 2017, sera bientôt à l'affiche d'un drame qui se situe dans la veine d'"American Bluff". 

Inspiré d'une histoire vraie, le long-métrage racontera l'histoire d'une femme lesbienne, incarnée par Scarlett Johansson, qui monte un business prospère à Pittsburg dans les années 70-80 dans le monde masculin des salons de massage et de la prostitution. Elle devra sa réussite à un stratagème : celui de se faire passer pour un homme nommé Dante "Tex" Gill, révèle le Hollywood Reporter.

Le film explorera également sa relation avec sa petite amie Cynthia, que Deadline décrit comme une « romance enflammée ».

Gary Spinelli est en train d'écrire le film.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Trans&transgenre, #lesbien

Repost0

Publié le 25 Juin 2018

Du 26 au 28 juin 2018, c’est à Fontainebleau qu’il faut aller pour le 7e épisode du bien nommé festival Séries Série, le rendez-vous incontournable pour découvrir « le meilleur des séries européennes ».

Back to Corsica : ​​​​​​​

Andrea, une jeune lesbienne corse vivant à Paris, rentre dans son village à l’occasion des vacances d’été. Elle décide cependant de cacher ses préférences sentimentales, car elle sait que cela peut lui attirer de sérieux problèmes sur l’île. Elle y retrouve ses amis. Cet été d’Andrea sera comme tous les autres, jusqu’à sa rencontre avec Alice, un ancien flirt parisien...

Saison 1 avec 8 épisodes

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 12 Juin 2018

The Bold Type : tout ce qu'il faut savoir sur la saison 2

La saison 2 de la sensation de l'été dernier The Bold Type démarre aux Etats-Unis sur Freeform et sera prochainement disponible sur Amazon Prime Video. Voici un petit avant-goût de ce qui nous attend...

DE QUOI ÇA PARLE ?

Les aventures personnelles et professionnelles de Jane, Kat, et Sutton, trois amies new-yorkaises qui réalisent leur rêve en travaillant pour Scarlet, un magazine féminin à succès. Mais alors qu'elles tentent de trouver leur place au sein de cet univers glamour et sans pitié, elles vont aussi devoir s'accomplir en tant que jeunes femmes, entre histoires d'amour, trahisons, et dictat des réseaux sociaux.

Créée par Sarah Watson. Avec Katie StevensAisha DeeMeghann FahySam PageMelora Hardin...

Disponible en exclusivité France sur Amazon Prime Video. La saison 2 sera disponible dans le courant de l'été.

DANS LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS...

Jane quittait le magazine Scarlet dans le final de la saison 1 après s'être vue proposer une belle opportunité chez un magazine concurrent, non sans provoquer une vague de tristesse chez ses collègues, en particulier chez sa patronne, qui n'a jamais cessé de lui faire confiance et de lui donner de plus en plus de responsabilités au sein de la rédaction; Kat, de son côté, hésitait à tout quitter pour partir vivre avec sa petite amie Adina en Amérique du Sud. De son côté, Sutton et Alex tentaient d'entamer une relation amoureuse, compliquée par Jacqueline qui les surprenait en train de s'embrasser et Richard qui revenait à la charge, avouant à Sutton qu'il aurait dû se battre pour elle. Jacqueline se dévoilait un peu plus, expliquant qu'elle aussi avait été victime d'une agression sexuelle étant plus jeune.
 

EN SAISON 2...

Jane va rapidement rencontrer des difficultés au sein de son nouveau job, tandis que Kat, revenue de ses longues vacances avec Adina, va passer un cap important dans sa relation avec Adina en la présentant ses parents. Elle devra en parallèle gérer ses nouvelles responsabilités au sein de Scarlet en tant que responsable du pôle réseaux sociaux. 

De nouveaux personnages vont faire leur apparition : Luca James Lee a en effet été casté dans le rôle récurrent de Ben, un jeune docteur qui ne laissera pas Jane indifférente, tandis que Siobhan Murphy campera, également de manière récurrente, Cleo, qui, en tant que leader d'un empire digital, rejoindra le conseil d'administration de Scarlet. 

Si la showrunner a changé entre les deux saisons, pas de panique, Amanda Lasher n'a pas l'intention de tout bouleverser : "Pour moi, il s'agissait vraiment de poursuivre sur la lancée de ce qui a fait le succès de la saison 1 auprès de ceux qui l'ont aimée, en particulier l'amitié féminine, ces femmes qui s'entre-aident au lieu de se retrouver les unes contre les autres." a-t-elle déclaré récemment de l'ATX Festival.

Les fans peuvent déjà se réjouir pusque The Bold Type est déjà assurée de revenir pour une troisième saison ! La chaîne Freeform avait en effet directement commandé deux saisons supplémentaires l'an dernier.
 

 

POURQUOI ON AIME THE BOLD TYPE...

 

LE JOURNALISME POUR LES MILLENIALS

A première vue, les héroines de The Bold Type ne sont pas submergées de travail : elles prennent de nombreuses pauses café/thé/redbull, elles passent un certain temps à s'envoyer des textos ou des mails alors qu'elles sont à quelques mètres les unes des autres, elles twittent, elles instagramment, elles snappent toutes les heures... Oui mais elles bossent quand même dur, quitte à multiplier les heures supp' en restant tard le soir et en faisant une croix sur leurs week-ends ! Ces journalistes 2.0 sont finalement assez proches d'une certaine réalité, certes privilégiée et très citadine, mais pas si farfelue que ça si l'on se réfère à des sites comme Buzzfeed, Konbini & co, qui emploient beaucoup de jeunes pousses avides d'expériences et ultra-connectées.

Par ailleurs, la série est en partie inspirée par la carrière de Joanna Coles, ex-rédactrice en chef de Cosmopolitan aujourd'hui âgée de 55 ans et membre du conseil d'administation de Snapchat, qui a exercé le métier de journalistes pendant des années. Les scénaristes l'ont interrogée elle, ainsi que son entourage proche et ses anciens collaborateurs, pour trouver des idées dans ce qu'elle a pu vivre, notamment quand elle était reporter débutante. Jane, Kat, et Sutton sont ainsi d'une certaine manière différentes versions modernes de Joanna, tandis que Jacqueline Carlyle, la rédactrice en chef de Scarlet, se rapproche davantage de ce qu'elle est aujourd'hui.

 
LE FEMINISME POP & LE PROGRESSISME POUR TOUS

Le féminisme, un sujet prise de tête et chiant ? C'est trop souvent ainsi qu'il est labelisé, alors qu'il est pourtant d'une importance capitale. Certainement pas dans The Bold Type qui en propose une version certes moins intellectuelle qu'on ne peut l'aborder traditionnellement dans les médias mais parfaitement accessible. Elle permet de poser les bases auprès d'une jeune génération peut-être pas (encore) sensible à la question. Sans virer pour autant au féminisme pour les nuls et sans se poser en donneuse de leçons, elle se veut engagée, libérée, audacieuce (comme son titre "bold" l'indique), à l'image du magazine fictif Scarlet qui aborde aussi bien les questions de sexualité sous toutes ses formes, que les sujets plus sensibles, parfois polémiques, qui agitent la société (harcélement, slut-shamingmale gaze, égalité salariale...). A noter d'ailleurs que, cerise sur le gâteau, ces articles sont véritablement disponibles sur internet ! C'est ce qui s'appelle aller jusqu'au bout des choses.

De façon plus globale, The Bold Type se démarque de ses consoeurs qui ont défriché le terrain comme Sex & The City ou Girls. Elle montre des femmes ambitieuses, qui l'assument, et surtout qui font preuve de bienveillance les unes envers les autres. Pas question de se battre pour attirer les faveurs d'un homme, ce qui ne les empêchent pas de ne pas toujours être d'accord et d'en débattre. En cela, Jacqueline Carlyle est un personnage très loin du cliché dans lequel on la pensait prédestinée : elle n'est pas Le Diable s'habille en Prada, elle est le soutien infaillible des héroïnes, intraitable mais toujours à l'écoute et de bon conseil, qui fait profiter de son expérience plutôt que de craindre d'être poussée vers la sortie par ces filles plus jeunes et talentueuses, qui en veulent. Surréaliste ? Un peu. Le monde est bien plus dur que dans la série, la réalité bien moins idyllique, mais c'est aussi ce qui permet d'en faire un divertissant feel good et novateur.

Source allociné

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 10 Juin 2018

Rédigé par Michael

Publié dans #Pub gay, #lesbien

Repost0

Publié le 8 Juin 2018

Au cours de son dernier été avant de quitter le nid familial pour se rendre à l'université, Sam écrit des chansons avec son père Frank.

Le film raconte la relation de Kiersey Clemons  que son personnage queer partage avec son père (joué par Nick Offerman) Souvent, le coming out devient la pièce maîtresse d'une relation parent-enfant à l'écran, mais  Hearts Beat Loud le  fait un peu différemment.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 8 Juin 2018

La série familiale de Freeform "The Fosters", diffusée depuis 2013 et produite par Jennifer Lopez, s'est achevée hier soir aux États-Unis après 104 épisodes. Comment se sont terminées les aventures de Stef, Lena, Callie, Brandon et les autres ?

Lancé en 2013 aux États-Unis sur ABC Family, devenue depuis Freeform, le drama familial The Fosters, notamment emmené par Teri Polo et Sherri Saum dans le rôle de Stef et Lena Adams Foster, s'est achevé hier soir avec la dernière partie d'un final en trois épisodes forcément très attendu par les fans de la série. Ces trois ultimes épisodes, commandés par la chaîne en supplément de la saison 5, ont ainsi permis aux scénaristes de nous donner un aperçu des premiers pas d'adultes de Brandon, Callie, Jesus, Mariana, et Jude, les cinq enfants - biologiques ou adoptés - de Stef et de Lena, de clôre certaines des intrigues, et d'amorcer lentement mais sûrement le passage de flambeau vers le spin-off, Good Trouble, qui verra le jour en 2019 et sera centré sur la nouvelle vie de Callie et de Mariana à Los Angeles.

Que faut-il donc retenir de ce triptyque final et surtout du tout dernier épisode, intitulé "Where the Heart Is" ? On débriefe l'essentiel...

Après avoir voulu adopter un nouvel enfant, Corey, dont elles s'occupent depuis plusieurs mois, Stef et Lena doivent y renoncer lorsque la mère de Corey revient dans sa vie et décide de prendre enfin soin de lui. Les deux femmes, dont tous les enfants ont désormais quitté le nid familial, finissent alors par prendre une grande décision : vendre leur maison, où elles ont tant de souvenirs, et écrire une nouvelle page de leur histoire dans une nouvelle ville, afin que Lena puisse accepter le poste qui lui a été proposé à l'Assemblée de l'État de Californie. La série s'achève donc sur les adieux émouvants de toute la famille à cette maison qui restera à jamais le décor le plus emblématique de The Fosters.

Du côté des cinq enfants de la famille, après quelques hésitations au cours des deux derniers volets du final (notamment parce que ses futurs beaux-parents lui ont demandé de signer un contrat prénuptial), Brandon (David Lambert) finit par épouser sa fiancée Eliza (Abigail Cowen) aux Îles Turks-et-Caïcos, dans les Caraïbes, devant sa famille et ses amis, dont Mat et Emma. Si les scénaristes ont évidemment profité de l'occasion pour revisiter une toute dernière fois les sentiments qui unissent Brandon et Callie, les deux ex-tourtereaux, aujourd'hui frère et soeur depuis l'adoption de Callie par Stef et Lena, prennent finalement la décision de tourner la page une bonne fois pour toutes et de préserver leur lien si fort en restant à jamais frère et soeur. Et après tous les rebondissements que leur relation a connu, on a envie de dire que c'est une bonne chose !

Libérée de ses sentiments conflictuels, Callie (Maia Mitchell), qui vient de terminer ses études de droit, accepte un stage à Los Angeles auprès d'un juge réputé. Mariana (Cierra Ramirez), qui s'est séparée de Mat (Jordan Rodrigues), envisage de lui donner une seconde chance mais se ravise lorsqu'elle le trouve en train d'embrasser une des demoiselles d'honneur d'Eliza. Elle propose alors à Jesus de partir avec elle en Europe durant les vacances d'été, avant d'aller elle aussi vivre à Los Angeles où un poste d'ingénieur lui a été offert (elle a terminé ses études au MIT avec succès). Jesus (Noah Centineo), quant à lui, redevient également célibataire puisque Emma (Amanda Leighton) et lui décident de se donner du temps pour vivre séparément leurs expériences, découvrir qui ils sont vraiment, et peut-être, qui sait, se retrouver un jour, lorsqu'ils seront prêts à se lancer dans une vraie relation d'adultes. Reste enfin Jude (Hayden Byerly), qui avoue à sa famille qu'il a eu du mal à se faire à sa vie d'étudiant, s'est senti très seul loin de sa famille, et n'a pas forcément fait les bons choix. C'est d'ailleurs pour veiller sur lui que Callie décide de s'installer à Los Angeles. Nous laissant ainsi espérer que Jude apparaîtra de temps en temps dans le spin-off à venir de la série.

Après 5 saisons et 104 épisodes, The Fosters se termine donc sur une note positive et propulse ainsi chacun de ses héros dans un nouveau chapitre de leur vie. Des projets d'avenir que les fans pourront en partie suivre dans Good Trouble, le spin-off de The Fosters, qui devrait entrer en production très bientôt et que les Américains pourront découvrir sur Freeform courant 2019. À noter qu'à ce jour The Fosters reste toujours inédite en France.

Source allociné

Le teaser du final de The Fosters :

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 7 Juin 2018

Rita Ora, animatrice de télé-réalité, vient de publier la vidéo du titre controversé "Girls", un hymne sur la fluidité sexuelle de la chanteuse, avec les voix de Charli XCX, Bebe Rexha et Cardi B.

"Girls" a reçu beaucoup de critiques de la part de la communauté LGBT, y compris d'Haley Kiyoko, une chanteuse gay, qui n'a pas appréciée les paroles de la chanson "Du vin rouge, et je veux juste embrasser les filles", ce qui suggère que l'alcoolisation est nécessaire pour vivre un amour avec une personne de même sexe.

"Une chanson comme celle-ci alimente le regard masculin tout en marginalisant l'idée de femmes aimant les femmes", a déclaré Kiyoko sur Twitter. "Je n'ai pas besoin de boire du vin pour embrasser les filles, j'ai aimé les femmes toute ma vie."

Mais Ora insiste sur le fait qu'elle n'essaie pas d'offenser qui que ce soit avec la chanson.

"J'ai eu des relations amoureuses avec des femmes et des hommes tout au long de ma vie et c'est mon parcours personnel", a-t- elle déclaré sur Twitter , répondant à toute la controverse.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay, #lesbien

Repost0

Publié le 7 Juin 2018

La bande-annonce de "Millenium : Ce qui ne me tue pas" vient d'être dévoilée. Le long métrage américain mis en scène par Fede Alvarez et porté par un tout nouveau casting sortira dans nos salles le 31 octobre.

Après Noomi Rapace et Rooney Mara, Claire Foy reprend le rôle de la hackeuse Lisbeth Salander. Cheveux noirs coupés courts, piercings, tatouages, l'actrice récompensée pour son incarnation de la Reine Elisabeth II dans le série The Crown est méconnaissable. 

Adapté du roman de David Lagercrantz - qui a poursuivi la saga littéraire de Stieg Larsonaprès le décès de ce dernier - le long métrage américain revient sur les origines de Lisbeth. Qui est-elle ? D'où vient-elle? Pourquoi est-elle si attachée à combattre l’injustice?

Dans cette première bande-annonce, une mystérieuse femme en rouge (incarnée par Sylvia Hoeks - vue dans Blade Runner 2049) s'adresse à Lisbeth et lui demande pourquoi elle ne l'a pas aidée 16 ans plus tôt. Si le film reprend exactement le roman, il s'agirait de Camilla, la soeur de l'héroïne. 

Dans le quatrième tome intitulé Millenium : Ce qui ne me tue, Lisbeth vient en aide à un enfant autiste dont le père, un éminent chercheur en intelligence artificielle, a été assassiné. Avant sa mort ce dernier avait eu le temps d'entrer en contact avec le journaliste Mikael Blomkvist (incarné par Sverrir Gudnason vu récemment dans Borg/McEnroe). Le duo va donc se reformer. Mais cette fois-ci le personnage central est bien la hackeuse et non le journaliste.

Porté par une équipe internationale : le réalisateur uruguayen Fede Alvarez (Don't breathe,Evil Dead), la comédienne britannique Claire Foy, le suédois Sverrir Gudnason, la néerlandaise Sylvia Hoeks, le danois Claes Bang, l'américain Lakeith Stanfield et la luxembourgeoise Vicky Krieps, Millenium : Ce qui ne me tue pas sortira dans nos salles obscures le 31 octobre.

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 5 Juin 2018

Vous les attendiez, elles sont bientôt de retour ! Les prisonnières de Orange is the New Black reviennent cet été pour la saison 6 de leurs aventures très mouvementées sur Netflix. Découvrez la date de diffusion exacte sur PRBK.

Elles se sont fait attendre ! Tandis que la saison 5 de Orange is the New Black a été lancée le 9 juin 2017, Netflix n'avait jusqu'à aujourd'hui pas dévoilé la date de diffusion de la saison 6, commandée en 2016 en même temps que les saisons 5 et 7.

La date de lancement dévoilée

Ce mardi 5 juin, Netflix a officiellement annoncé la date de retour de Orange is the New Black. Sortez vos agendas, c'est le 27 juillet que Piper, Alex, Taystee et les autres feront leur grand retour. Une saison 6 qui s'annonce très différente. Et pour cause, à la fin de la saison 5, les prisonnières étaient conduites dans des bus pour être emmenées dans d'autres pénitenciers suite à leur rébellion qui a duré trois jours. De leurs côtés, Alex, Piper, Nicky, Red, Taystee, Black Cindy, Frieda, Suzanne, Blanca et Gloria étaient unies face à l'assaut des gardes.

 

Le premier teaser dévoilé par TVLine et à découvrir ci-dessous tease un possible départ de Litchfield. "C'est un nouveau monde" peut-on même entendre à la fin de la vidéo. Où vont se retrouver nos personnages préférés ? Seront-elles séparées ? Pour le savoir, il faudra donc encore un peu patienter.
 
 
Source purebreak

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0