netflix

Publié le 12 Avril 2021

Les anciens de Las Encinas croiseront les nouveaux venus cet été.

"Vous avez intérêt à vous préparer, ça va être renversant !" Netflix tease ainsi l'arrivée prochaine de la saison 4 d'Élite sur la plateforme. Comme le montre ce premier teaser, elle sera en ligne dès le début de l'été, le 18 juin prochain. La vidéo dévoile ainsi les nouveaux visages qui animeront Las Encinas, aux côtés des historiques que seront Samuel (Itzan Escamilla), Ander (Arón Piper), Guzman (Miguel Bernardeau) et Omar (Omar Ayuso), respacés de la série après le départ de tous les autres au terme de la saison 3 :

source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 6 Avril 2021

Michael Burnham et son équipage seront encore dans l'inconnu total, dans les prochains épisodes à venir cette année.

 

À l'occasion du First Contact Day (dans l'univers de science-fiction de Star Trek, il honore la date du 5 avril 2063, la première rencontre entre des humains et une race extra-terrestre, les Vulcains), Paramount a mis en ligne une première bande-annonce pour la saison 4 de Star Trek: Discovery. La star Sonequa Martin-Green introduit la vidéo, qui dévoile les premiers pas de Burnham dans la peau du Capitaine du vaisseau. Bien sûr, ce ne va pas être une promenade de santé dans les étoiles. Le trailer promet déjà une découverte incroyable, une nouvelle menace, et l'inconnu total à apprivoiser. Notons que Saru passe une tête dans ce long teaser, preuve que Doug Jones sera bien de retour, même si le dernier capitaine du Discovery a choisi de retourner sur sa planète Kaminar à la fin de la saison 3... La saison 4 de Star Trek: Discovery sera diffusée courant 2021, en France sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 3 Avril 2021

La deuxième saison de la série Special arrive avec de nouveaux membres dans sa distribution.

Selon Deadline ,  Leslie Jordan apparaîtra dans un rôle d’invité et il y aura également des nouveaux venus dont deux personnages queer.

L’histoire :  "Ryan a vraiment besoin de se ressaisir". En plus de surmonter le blocage de l'écrivain, il se trouve charmé par Tanner, "un professeur de danse " 

Taner sera joué par Max Jenkins et il rencontrera Ryan dans un bar. C'est un ancien danseur professionnel, nous attendons donc quelques mouvements de sa part. Jenkins est déjà apparu dans des projets comme Dead to Me , The Mysteries of Laura.

 

De plus, il y a Buck Andrews . Andrews jouera Henry qui "a un autisme de haut niveau.  Selon Deadline, Il est charismatique, drôle et devient un ami proche de Ryan alors qu'il l'introduit dans la communauté du handicap.

La saison 2 spécial  débutera le 20 mai.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 24 Mars 2021

Evan Peters travaille sur une nouvelle d'histoire d'horreur pour Ryan Murphy.

La star d' American Horror Story , Evan Peters, a été choisie pour le rôle principal du tueur en série Jeffrey Dahmer dans la prochaine série de Ryan Murphy et Ian Brennan Monster: l'histoire de Jeffrey Dahmer . Peters sera rejoint par la star de Scream Queens Niecy Nash.

Nash joue Glenda Cleveland qui était une voisine de Dahmer. Elle a contacté la police et le FBI à plusieurs reprises pour essayer de les amener à enquêter sur Dahmer, mais elle a été ignorée. 

À un moment donné, elle a même contacté la police après qu'une victime de 14 ans se soit enfuie de chez lui. Mais parce que Cleveland était noir et que Dahmer était blanc, il a pu parler à la police et les convaincre que le garçon était un de ses partenaires adultes.

Contrairement aux représentations précédentes de l'histoire de Dahmer, celle-ci se concentrera sur ses victimes, l'incompétence et la corruption de la police qui lui ont permis de tuer pendant si longtemps malgré le fait qu'il ait été signalé à plusieurs reprises par des voisins. La série couvre les années 60, 70 et 80 et se termine par l'arrestation de Dahmer au début des années 90.

Selon Deadline . La série parlera au moins de10 fois où Dahmer a été presque appréhendé mais finalement relâché. On s'attend également à ce que la série aborde le privilège des blancs, car Dahmer, un homme blanc propre sur lui et beau, a eu indulgence des flics ainsi que des juges lorsqu'il avait été accusé de petits crimes. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 24 Mars 2021

Grande habituée des romances de Noël hétéros à l'eau de rose, la plateforme de streaming veut changer la donne. Pour son prochain line-up des fêtes de fin d'année, elle inclura une rom-com centrée sur des personnages LGBTQI+.

Il était temps que Netflix se lance dans la production de films queers de Noël. Comme le rapporte Variety, le mastodonte du streaming annonce la mise en chantier de Single All the Way, une comédie romantique centrée sur un personnage homosexuel et ses démêlés sentimentaux. Lassé que sa famille le juge sur son statut de célibataire endurci, Peter demande à son meilleur ami Nick de l'accompagner pour les fêtes et de prétendre être son petit ami. Mais quand la mère de Peter lui arrange un blind date avec un coach sportif des plus charmants, son plan ne se passe pas comme prévu.

Des comédiens gays

Côté casting, la plateforme de SVoD semble avoir eu vent d'un certain débat et a fait appel à des comédiens eux-mêmes gays pour incarner les personnages principaux. Ainsi, Michael Urie (révélé dans Ugly Betty) se glissera dans la peau du héros, tandis que Luke MacFarlane (connu pour avoir joué la moitié d'un couple gay dans la série Brothers & Sisters) incarnera le fameux pro du fitness et son potentiel prétendant. Encore novice, l'acteur Philemon Chambers campera quant à lui le meilleur ami. Dans les rôles secondaires, on reconnaîtra des visages familiers comme ceux de Jennifer Coolidge (La Revanche d'une blonde), Jennifer Robertson (Schitt's Creek) ou encore l'excellente Kathy Najimy (Hocus Pocus).

Bien que Netflix se soit déjà bien imposée dans le monde des films de Noël avec des œuvres comme Holidate ou The Princess Switch, ce sera la première fois qu'un de ses récits se focalise sur une romance gay. En 2020, plusieurs de ses concurrents aux États-Unis ont proposé des comédies romantiques queers pour la fin d'année, avec des titres comme Happiest Season, The Christmas Setup ou encore The Christmas House. Il était temps que ce genre hétéronormé se mette enfin à accueillir des personnages LGBTQI+.

Crédit photos : Netflix via Twitter

Source Têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #VOD gay

Repost0

Publié le 12 Mars 2021

Aiguisez vos crocs et vos piquets en bois, une nouvelle série de chasseurs de vampires lesbiennes arrive sur Netflix!

La série First Kill avec Sarah Catherine Hook ( Monsterland ) jouant le rôle d’une vampire qui se lancant dans lson premier meurtre pour rejoindre l'héritage de sa famille et Imani Lewis (The Get Down)  une adolescente chasseur de vampires. Mais les deux ados que tout oppose, finissent par tomber amoureuse. 

 

En octobre dernier, Netflix a commandé huit épisodes de la série d'une heure basée sur une nouvelle du même nom de Victoria «VE» Schwab. La série se concentrera sur Juliette Fairmont ( Hook ), une adolescente issue d'une puissante famille de vampires qui est censée faire son premier meurtre. Elle choisit une nouvelle fille en ville, Calliope Burns (Lewis), mais apprend bientôt que sa proie vient d'une longue lignée de célèbres tueurs de vampires. Bien que les deux aient manifestement beaucoup de tension, des sentiments commencent à se développer entre eux.

Selon Variety , Calliope, dont le diminutif est Cal, est «un chasseur de monstres intrépide et têtu. Derrière cette carapace se cache une jeune adolescente vulnérable déchirée entre son devoir envers sa famille et ses aspirations secrètes à l'amour.

Juliette, quant à elle, est «une adolescente timide et gentille, née vampire et déterminée à ne pas être un monstre. Sa famille l'a toujours soutenue mais alors qu'elle prend tout son sens, sa quête d'amour est mise au défi par son héritage. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0

Publié le 10 Mars 2021

Special la série de Netflix  a annoncé sa deuxième et dernière saison. Écrit par, produit par O'Connell et mettant en vedette O'Connell, la série se terminera avec huit épisodes à 30 minutes.

"Après deux saisons, Special touche malheureusement à sa fin", a déclaré O'Connell dans un communiqué. "Merci aux fans et à Netflix de m'avoir permis de faire exactement la série que je voulais faire et de m'avoir donné des épisodes de 30 minutes pour terminer l'histoire. La création de cette série a été le clou de ma putain de vie."

La série sera diffusée à partir du 20 mai 2021.

La deuxième saison reprendra deux mois après le combat de Ryan avec sa mère Karen. Il souffre du syndrome de la page blanche ce qui lui cause des ennuis au travail. Mais Tanner, un professeur de danse séduisant, charme notre homme "bien qu'il ne soit pas totalement disponible." Nous voyons plus tard Ryan faire un voyage de découverte de soi qui conduit à des complications dans cette relation.

Mais ce n'est pas tout à propos de Ryan, il est rejoint par Karen et Kim en tant que personnages principaux. Ils vont tous se rendre compte qu'ils méritent une belle vie magnifique, que la société soit d'accord ou non.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 3 Mars 2021

L'amour malade (2006)

Étudiantes à l'université de Bucarest, Alex et Kiki vivent dans le même immeuble. Liées par une amitié qui les rend vite inséparables, elles laissent peu à peu libre cours à leur attirance mutuelle et à leurs désirs. Au coeur de cette histoire d'amour naissante, apparaît Sandu, le frère de Kiki, en proie à une jalousie presque viscérale. Quand arrive l'été, Alex invite Kiki dans la maison de ses parents. Loin de l'agitation et du monde, dans un cadre où l'étirement du temps semble lové dans les délices de sa propre lenteur, Alex et Kiki trouvent l'espace nécessaire à leur amour, même dissimulé derrière le voile de l'amitié.

Jusqu'au jour, où, inopinément, apparaît Sandu...

Câteva conversații despre o fată foarte înaltă

Deux filles commencent à discuter d'une autre fille, une ancienne amante des deux. Au fur et à mesure qu'ils se rapprochent, l'écart entre eux s'élargit, car l'un d'eux cherche des réponses et de l'amour tout en étant enfermé en toute sécurité. Un essai d'amour enfermé dans des préjugés suffocants, dans la Roumanie d'aujourd'hui.

American crime story : l'assassinat de Gianni Versace

 En 1997, à Miami, le célèbre couturier Gianni Versace est assassiné devant chez lui par Andrew Cunanan. S'ensuit une chasse à l'homme haletante pour arrêter le meurtrier.

Call Me By Your Name - le 04/03

Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

Lady bird 

Christine « Lady Bird » McPherson se bat désespérément pour ne pas ressembler à sa mère, aimante mais butée et au fort caractère, qui travaille sans relâche en tant qu’infirmière pour garder sa famille à flot après que le père de Lady Bird a perdu son emploi. 

Petite fille - le 15/03

 

Sasha a 10 ans. Née avec un sexe de garçon, elle sait depuis toujours qu’elle est une fille. Le documentariste Sébastien Lifshitz, réalisateur d’“Adolescentes”, a suivi sa vie au cœur d’une famille aimante, livrant le portrait lumineux de sa différence. Et de son combat pour être soi.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #VOD gay

Repost0

Publié le 25 Février 2021

Si vous avez hâte de voir d'autre saison de la série Elite , vous avez de la chance. Après avoir annoncé l'année dernière que la série avait été renouvelée pour une quatrième saison, Netflix a maintenant annoncé qu'elle avait signé pour une cinquième.

 

Nous n'avons pas trop de détails autour de la saison quatre. Tout ce que nous savons, c'est qu'environ la moitié des acteurs sont partis à la fin de leurs études, tandis que l'autre moitié doit redoubler son année.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 19 Février 2021

Ce thriller réjouissant d’humour noir et d’immoralité vient d'arriver sur Netflix.

 

I Care A Lot a obtenu une et une seule nomination pour les prochains Golden Globes qui se dérouleront le 28 février : celle dans la catégorie meilleure actrice dans une comédie pour son interprète principale Rosamund Pike. Et les votants ont vu juste. Car Rosamund Pike est l’atout majeur du nouveau film du réalisateur du prometteur La Disparition d’Alice Creed et du décevant La Cinquième vague, où cruauté et humour noir se marient joyeusement. Son personnage, Marla Grayson, rappelle la Amy qu’elle campait dans Gone Girl. Incroyablement classe et implacablement manipulatrice, chez qui le mot « limites » semble avoir disparu depuis bien longtemps de son vocabulaire pour peu qu’il y ait figuré un jour. Marla est une tutrice réputée spécialisée auprès de gens âgés et surtout très riches, qu’elle dépouille allègrement sans que leur famille ne puisse rien y faire une fois qu’elle a posé ses tentacules sur eux. Avec sa petite amie Fran, elle mène donc une vie de luxe jusqu’à ce qu’un grain de sable ne vienne enrayer leur petite entreprise fructueuse. Une vieille dame a priori diminuée mais riche en secrets qui vont devenir autant de dangers et pièges mortels à déjouer pour le couple.

L’entrée en matière d’I Care A Lot est un régal d’immoralité. J Blakeson pousse à fond les curseurs de la férocité et du sadisme. Sa Marla appartient à cette famille des personnages qu’on adore détester. Mais plus qu’à son scénario, il le doit à Rosamund Pike, à son aisance folle à apporter des nuances dans toute la gamme de la perfidie dans laquelle elle ne cesse d’évoluer tout au long de ces deux heures comme à garder une classe folle et un zeste d’humanité qui trompent son monde y compris dans les pires humiliations mentales qu’elle fait vivre à ses proies et à leurs proches désemparés. Plus qu’un thriller sadique, I Care A Lot est donc d’abord et avant tout un film d’acteurs, Rosamund Pike étant superbement entourée par Eiza Gonzalez (qui joue Fran), Diane Wiest (la vieille dame qui va mettre à mal son business) et surtout Peter Dinklage, irrésistible en chef mafieux au bord de la crise de nerfs dont il ne fallait pas toucher à la maman. Plus que les situations et les rebondissements du scénario, c’est la manière dont les acteurs s’en emparent qui prime. D’ailleurs lorsque le film emprunte les rails plus classiques du cinéma de pur action (course- poursuite…), il perd en intensité comme en intérêt. Mais son mauvais fond reprend toujours le dessus, sans chercher inutilement à psychologiser ses personnages (on apprend juste au détour d’une réplique la haine que Marla éprouve pour sa mère) et ce jusqu’à une ultime pirouette finale un peu trop fabriquée mais symbolique d’un film qui va au bout de son côté sale gosse, ne cherchant jamais à sauver ou faire aimer ses personnages, tout en les rendant attachants.

I Care A Lot, De J Blakeson. Durée : 1h58. Disponible le 19 février

source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #lesbien

Repost0