people

Publié le 14 Octobre 2017

L'héritier a reçu un prix remis à titre post­hume à sa mère disparue.

En 1987 à Londres, la princesse Diana marquait les esprits en serrant la main d'un homme séropositif lors de l'inauguration du tout premier centre médical dédié aux malades du sida. Totalement inédit à l'époque, ce geste allait changer pour toujours le regard porté sur cette maladie méconnue et stigmatisante que certains pensaient transmissible par voie respiratoire ou par simple contact.

Trente ans plus tard, Lady Di n'est malheureusement plus là pour poursuivre le combat mais son héritage est bel et bien présent. Jeudi 12 octobre, le magazine gay Attitudeorganisait ainsi une cérémonie de récompense en plein coeur de la capitale anglaise, profitant de cet événement pour honorer la princesse des coeurs à titre posthume. Venu récupérer le prix Attitude Legacy Award au nom de sa mère, le prince Harry, porte-parole de la cause engagé, est apparu sur scène pour prononcer un discours ému.

Ma mère savait exactement ce qu'elle faisait

"En avril 1987, ma mère était seulement âgée de 25 ans. (...) Elle ressentait déjà une grande responsabilité d'utiliser sa notoriété pour mettre en lumière les gens et les problèmes qui étaient souvent ignorés. Elle savait que le sida était l'une des choses que beaucoup voulaient ignorer et cela semblait être un défi sans espoir. Elle savait que l'incompréhension de cette nouvelle maladie était en train de créer une situation dangereuse lorsqu'elle était mélangée à l'homophobie. (...) Quand elle a serré la main d'homme de 32 ans atteint du VIH, devant les caméras, elle savait exactement ce qu'elle faisait. Elle utilisait sa position de princesse de Galles, la femme la plus célèbre du monde, pour inciter tout le monde à s'éduquer, à faire preuve de compassion et à tendre la main à ceux qui ont besoin d'aide au lieu d'être repoussés", a-t-il notamment déclaré.

Un discours qui a été chaleureusement applaudi par les nombreux convives, parmi lesquels figuraient les chanteurs Sam Smith et Kylie Minogue, qui a d'ailleurs pris la pose au côté du supposé futur fiancé de Meghan Markle (photo disponible sur le Daily Mail).

Les Attitude Awards, qui reconnaissent les "histoires inspirantes et les réalisations exceptionnelles" des personnalités ayant marqué la communauté LGBT, ont également sacré lors de cette soirée l'actrice transgenre Laverne Cox (Orange is the New Black), la chanteuse Charli XCX, l'acteur Matt Lucas, l'activiste Deray McKesson et le mannequin Nyle DiMarco

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 14 Octobre 2017

L
e célèbre blogueur est désormais en couple !

On ne s'en rend pas toujours compte mais Jeremstar est un véritable acharné de travail. Entre ses interviews, l'écriture de ses livres, la gestion de ses sites internet et dorénavant ses apparitions remarquées dans Les Terriens du dimanche (C8), le jeune homme n'a pas toujours eu beaucoup de temps à consacrer à sa vie privée et à ses amours...

Interrogé par nos confrères de Closer, Jeremstar (30 ans) a pourtant révélé qu'il n'était plus un coeur à prendre. "Pendant dix ans, j'ai oublié de vivre. Je respirais, buvais, ronflais Jeremstar, au détriment de Jérémy. Mais en écrivant mon dernier livre (Jeremstar, éditions Hugo Doc), je me suis rendu compte que j'aspirais à un bonheur différent. Et je viens de rencontrer un garçon avec qui je partage d'autres intérêts que la télé-réalité !", a-t-il assuré. Et de poursuivre sur le fait qu'il puisse être désormais considéré comme un bon parti, lui dont on dit qu'il réalise aujourd'hui un chiffre d'affaire annuel d'un million d'euros : "Les gens ne s'intéressent pas à moi pour mon argent : ils ont compris que ce serait dur de me michetonner, car je ne rince pas la terre entière !"

 

S'il a récemment trouvé l'amour, Jeremstar ne cache pas qu'il a également rencontré une très bonne amie en la personne de Raquel Garridogrâce aux Terriens de Thierry Ardisson. "C'est mon coup de coeur ! Ses filles étant fans de moi, elle me connaissait et on a eu un contact très facile. On déconne énormément. Elle est grande gueule, libre et rock. Je me ferais bien une petite semaine au bout du monde avec elle, en la snapant sans maquillage au réveil !", a-t-il plaisanté.

 

Rappelons que le 9 octobre dernier, Jeremstar s'est marié avec lui-même en la mairie du 1er arrondissement de Paris. Une cérémonie à découvrir ce 15 octobre dans Les Terriens du dimanche sur C8.

Une interview à retrouver en intégralité dans Closer, actuellement en kiosque.

souce purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 14 Octobre 2017

L'animateur de 50 ans a franchi le cap.

Olivier Minne a sauté le pas !

En 2014, l'animateur de Fort Boyard (France 2) confiait au micro de RMC être "hétéromo". Une déclaration qui a ému de nombreux fans. "Je n'ai d'ailleurs reçu aucune insulte, c'est bizarre... J'ai eu des dizaines de témoignages de jeunes qui se posaient eux-mêmes des questions sur leur sexualité. Cela m'a beaucoup ému. (...) J'ai toujours essayé d'être sincère avec les téléspectateurs. Je n'ai jamais rien inventé", confiait-il à Télé 7 Jours en mars 2017. Des témoignages qui lui ont probablement donné l'envie de révéler son homosexualité quelques mois plus tard.

En effet, en juin dernier, l'ex-candidat de Danse avec les stars (saison 7, en 2016) confiait à Buzzfeed qu'il aimait les hommes et expliquait pourquoi il se revendiquait bisexuel : "J'ai utilisé cette pirouette car je ne voulais pas renier les histoires que j'ai pu avoir avec des femmes (...). Aujourd'hui, je me définirais comme gay. Je ne suis jamais passé par cette phase de dissimulation car tout s'est passé tranquillement dans une famille qui ne se posait pas de questions sur ça. Même vis-à-vis de la presse, je n'ai jamais fait de fausse paparazzade par exemple alors que je sais que certains de mes confrères ont fait ça."

Olivier Minne a ensuite expliqué que ce sont les manifestations autour du mariage pour tous qui l'ont poussé à briser la carapace : "Je n'ai jamais ressenti le besoin de faire mon coming out étant plus jeune car la parole homophobe était sans doute moins libérée. Je ne voyais pas en quoi cela pouvait changer quoi que ce soit et c'est sans doute une erreur de ma part. Mais après le débat sur le mariage pour tous, c'était différent."

 

Souce purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 10 Octobre 2017

Elle a choisi de clamer son amour sur les réseaux sociaux.

Tandis que Jackie Chan fait la promotion à New York de son nouveau film, le blockbuster explosif The Foreigner, la star de 63 ans est aussi dans le feu des médias à travers sa fille, Etta Ng, née d'une relation adultérine dans les années 1990. La jeune femme de 18 ans a fait son coming out par le biais d'Instagram en annonçant être en couple avec l'influenceuse Andi Autumn.

"Je suis impressionnée par le soutien et l'amour que je reçois, dit-elle. Je suis sans voix de voir que les followers nous ont montré, à moi et à ma petite amie autant d'ondes positives. Les gens à travers le monde nous soutiennent tandis que les médias hongkongais se moquent. J'ai grandi dans un milieu fait de pensées négatives et d'étroitesse d'esprit, mais aujourd'hui je réalise que je peux utiliser mon expérience pour dire mes vérités et aider ceux qui sont comme moi. Heureusement que j'ai grandi depuis cette époque où j'étais fragile face à ce que le monde pouvait m'apporter. Merci pour tout votre amour et merci de m'accepter telle que je suis."

Son amoureuse Andi s'est également exprimée via Instagram : "Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme @stolenmilktea. Elle m'a donné la possibilité de m'exprimer et de dire le fond de ma pensée. Sans jugement, en étant compréhensive. Tout était contre nous. Nous avons été mises à terre, encore et encore, mais cela valait le coup, car nous étions ensemble. Nous avons oublié les difficultés passées cette année, et nous pouvons marcher la tête haute. Nous avons fait face à beaucoup de discriminations de la part de nos familles, d'amis et dans la société hongkongaise. Nous vivons dans une métropole à la fois internationale et pourtant si fermée. Mais cela n'importe plus maintenant que je sais que, chaque matin, je vais pouvoir me réveiller à tes côtés. Je t'aime."

Cette révélation intime qu'a faite Etta touchera-t-elle son père Jackie Chan ? On sait en tout cas que la demoiselle ne côtoie pas le héros de Rush Hour, ce qu'elle a confirmé par le passé : "C'est mon père biologique, mais il ne fait pas partie de ma vie. Il n'a jamais existé dans ma vie. Je ne le considérerai jamais comme un père."

Jackie Chan a également eu un fils, l'acteur et chanteur Jaycee Chan (36 ans), dont la mère est Lin Feng-Jiao, une actrice taiwanaise. Il a fait parler de lui en 2014 après avoir été arrêté pour usage de stupéfiants.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 10 Octobre 2017

La spectre de cet amour fou a plané pendant plus de ving-cinq ans sur la vie du chanteur...

 Dans quelques jours, le 16 octobre, Channel 4 au Royaume-Uni diffusera sa dernière interview dans un documentaire intitulé Freedom, co-réalisé par la star et son manager David Austin. George s'y raconte comme il ne l'a jamais fait et porte un jugement très dur sur son existence : "C'est l'histoire de la rencontre entre la célébrité et la tragédie", dit-il en ouverture du film sur lequel il travaillait encore quelques jours avant sa mort.

Au coeur des premiers extraits révélés par le Daily Mail, la tragédie qui aura hanté une grande partie de la carrière de l'artiste : la mort en 1993 de son premier amour, le créateur Brésilien Anselmo Feleppa, d'une hémorragie cérébrale, des suites du sida.

UN REGARD PARMI DES MILLIERS

Dans le film, George Michael se rappelle de leur rencontre. Déjà star depuis le succès de Wham! en 1981, le chanteur d'origine grecque est devenue une mégastar depuis la sortie de Faith, son premier album solo en 1988. Au festival Rock in Rio en 1991, il chante devant 160 000 personnes et, au premier rang, le regard d'Anselmo le bouleverse : "Il était à droite de la scène et me fixait. Il a capté mon attention à tel point que j'ai dû arrêter d'aller de ce côté-là tellement cela me troublait. Il était tellement mignon. Je suis resté à distance parce que j'avais peur d'oublier les paroles de mes chansons. À un moment donné, je l'ai regardé et j'ai compris qu'il ferait partie de ma vie."

Le staff du chanteur organise la rencontre après le concert. Anselmo Feleppa et George Micahel ne se quitteront plus. "Tout a changé, se souvient le chanteur. J'étais heureux comme je ne l'avais jamais été." Les six mois suivants seront les plus parfaits de la vie du chanteur. Anselmo le libère, lui apprend à accepter sa sexualité, mais à Noël 1991, tout bascule. George Michael est au Royaume-Uni avec sa famille qui ignore tout de sa vie intime et amoureuse. Il est mort de trouille. À Los Angeles, Anselmo doit faire un test HIV en raison d'une grippe qui ne le quitte plus. Quand le diagnostic tombe, le monde de George Michael s'effondre : "J'étais terrifié. Terrifié de le perdre. Il était mon sauveur. (...) Puis ma mère est tombée malade d'un cancer. J'avais l'impression que Dieu s'en prenait directement à moi. Je l'ai très mal vécu, je n'avais jamais vécu une telle dépression. (...) J'étais absolument dévasté."

LA FACE CACHÉE DE SON SUCCÈS

Alors que son compagnon est malade, au printemps 1992, George Michael rend hommage sur scène à Freddie Mercury décédé quelques mois plus tôt, d'une pneumonie liée au sida. Le chanteur avoue que, ce soir-là, c'est pour un Anselmo mourant qu'il chantait. Pour couronner le tout, c'est l'époque où George attaque Sony Music pour avoir, selon lui, saboté la sortie de son album Listen Without Prejudice Vol. 1 (1990). Selon son manager, cela faisait beaucoup pour un seul homme.

Anselmo Feleppa s'éteint en 1993. La source d'inspiration du chanteur se tarit durant dix-huit mois, jusqu'à l'écriture du sublime Jesus to a Child (1996). En 1997, la mère de George succombe au cancer. Il traverse les années les plus noires de son existence malgré le succès. En 1998, alors qu'il vit depuis deux ans avec le marchand d'art Kenneth "Kenny" Goss, George Michael est arrêté dans une pissotière de Los Angeles pour comportement obscène. Ce coming out contraint et forcé le libère, et la même année, il parodie son arrestation dans le clip Outside, hymne disco à la gloire du sexe en plein air. George Michael transforme des toilettes publiques en boîte de nuit et chante déguisé en flic dans le clip du premier extrait de sa compilation Ladies & Gentlemen: The Best of George Michael.

Depuis ce coming out, le plus fracassant et génial à la fois de la pop, George ne chantera plus jamais Jesus to a Child sans la dédier à son premier amour, Anselmo.

CASTING CINQ ÉTOILES

Le documentaire Freedom débute par ses mots de Kate Moss, amie proche du chanteur : "Voici la dernière oeuvre de George." De nombreuses personnalités y participe, de son manager historique à Elton John en passant par Liam Gallagher et Stevie Wonder. Naomi Campbell, Christy Turlington, Cindy Crawford, Tatjana Patitz et Linda Evangelista, stars du clip Freedom, apparaissent également dans le film. Et le second amour du chanteur Kenneth Goss, avec lequel il est resté une quinzaine d'années se confie également, mais George Michael s'attarde peu sur ses dernières années de carrière, sa pneumonie qui a failli le tuer en 2011 et ne fait pas référence à son dernier amant, Fadi Fawaz, avec lequel il était depuis 2009. C'est ce dernier qui a trouvé le chanteur mort dans son lit le jour de Noël dans son manoir de Goring dans l'Oxfordshire. Lui encore qui a appelé les secours après avoir tenté de la réanimer pendant une heure...

Dans son film, George dit espérer que le "public se souviendra de lui comme quelqu'un d'intègre, mais c'est peu probable". "Tout ça n'aura servi à rien, admet-il dépité. Ma vie a été une perte du temps." Il repose au cimetière de Highgate (quartier nord de Londres) auprès de sa mère.

Son manager David Austin révèle qu'avant sa mort, George Michael travaillait sur de nouvelles chansons. Chansons qui, le promet-il, verront bel et bien le jour...

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #people

Repost0

Publié le 9 Octobre 2017

En couple depuis plus de dix ans, l'acteur américain vient de révéler au monde entier son homosexualité.

Dans la série Younger, Dan Amboyer joue le rôle de Thad, le petit ami de Kelsey Peters (Hilary Duff). Un couple qui ne pourrait pas exister hors tournage puisque l'acteur américain de 31 ans vient de faire son coming out.

Alors qu'il avait, jusque-là, toujours pris soin de protéger sa vie privée, le charmant comédien a franchi deux caps d'un coup : il officialise son homosexualité et révèle s'être marié avec son compagnon de longue date. Une double exclusivité réservée au magazine People, qui dévoile les photos de la cérémonie.

En couple depuis plus de dix ans avec Eric P. Berger, un financier de 37 ans, Dan Amboyer l'a épousé le 7 octobre dernier à New York, en présence de 115 invités. Les amoureux ont scellé leur amour dans des tenues absolument identiques : costume trois-pièces gris, chemise blanche, noeud papillon noir en velours et chaussures vernies marron.

À People, Dan Amboyer explique les raisons qui l'ont poussé à garder son homosexualité secrète. "En tant que jeune acteur dans le milieu, beaucoup de personnes m'ont fortement recommandé de rester discret. C'était dur de vivre avec. Je n'ai jamais joué de rôle gay, je ne voulais pas être limité par des esprits inconnus", confie-t-il. L'acteur ne s'interdisait pour autant pas de poser avec son compagnon, mais sans jamais partager d'étreinte ou révéler la nature exacte de leur relation.

Plusieurs acteurs qui ont fait leur coming out l'ont inspiré, Matt Bomer, marié depuis 2017, Zachary Quinto ou encore son collègue de Younger Nico Tortorella, qui joue le personnage de Josh. L'acteur avait révélé sa bisexualité en juin 2016, se définissant comme "sexuellement fluide". Actuellement en couple avec une femme, il avait dait une déclaration lors d'un événement new-yorkais lié à la gay pride : "C'est une chose de se cacher, c'en est une autre chose que de faire son coming out publiquement. Mais j'ai toujours été moi. Je n'ai jamais été timide et rarement silencieux sur le sujet."

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 8 Octobre 2017

Andrew Hayden-Smith, acteur  gay qui joue dans la série «  Hollyoaks »,  a été choqué après que l’acteur Rob James-Collier, qui joue le majordome gay dans la série » Downton Abbey »,  ai déclaré que jouer un personnage homosexuel avait eu un impact négatif sur sa carrière.

Lors d’un entretien, il a déclaré que le public  l'associait maintenant au personnage gay de Thomas, et que cela  avait affecté ses perspectives professionnelles "Je pense que le public aux États-Unis peut s'identifier facilement avec le gentil petit anglais alors qu'un personnage névrotique, sombre et homosexuel comme Thomas est une chose difficile à vendre sur le marché américain.

"Cela peut conduire à de la discrimination lors des castings", a-t-il ajouté.

James-Collier s'est plaint qu'il avait ce genre de problème avec les producteurs et les directeurs de casting. "Parce que Thomas Barrow est gay et méchant, on me propose essentiellement des rôles comme ça ", a t-il dit.

"Ils ne semblent  pas être pressés de me voir dans un rôle d’hétérosexuel. Cela prend du temps".

Mais Hayden-Smith n’est pas d’accord sur ce sujet.

Il a comparé la plainte de James-Collier à la carrière de Charlie Hunnam, qui a joué un personnage homosexuel dans la série originale de Queer As Folk.

Hayden-Smith a tweeté : " Charlie Hunnam a-t-il  eu de mal après son rôle dans QAF ? "

Au vu de sa filmographie on peut dire que non : Retour à Cold Mountain , Pacific Rim, Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur, Sons of Anarchy

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 4 Octobre 2017

Sam Smith : Tendres baisers avec un acteur de 13 Reasons Why

Le chanteur a craqué pour le très charmant Brandon Flynn, qui a tout récemment fait son coming-out.

Le 1er octobre dernier, Sam Smith a été repéré dans les rues de Greenwich Village, à New York, en train d'échanger de tendres baisers avec un jeune homme, sans se cacher. L'identité de son nouveau partenaire n'a pas tardé à être démasquée puisqu'il ne s'agit pas d'un inconnu. Le chanteur britannique de 25 ans est en effet en couple avec l'une des stars de 13 Reasons Why, Brandon Flynn, 23 ans, qui incarne le personnage de Justin Foley dans la série.

Le nouveau duo s'est de nouveau affiché le lendemain, lundi 2 octobre, à l'occasion d'un dîner organisé au restaurant Catch, en présence de quelques amis. Un témoin indique au magazine People que le chanteur anglais et l'acteur américain "étaient très à l'aise" dans la salle principale de l'établissement avant de rejoindre le rooftop pour prendre un verre.

La naissance de ce qui semble être une véritable romance intervient quelques jours après que Brandon Flynn a fait son coming out. Dans un long message posté sur sa page Instagram, la star de 13 Reasons Why révélait son appartenance à la communauté LGBT, se positionnant ouvertement en faveur du mariage pour tous alors que les Australiens sont appelés à s'exprimer sur le sujet via une enquête postale. Brandon Flynn n'avait pas hésité à évoquer son histoire personnelle. "Nous nous sommes chiés dessus toute notre vie à cause de toutes ces stigmatisations qui nous entourent (...). Nous avons combattu, nous nous sommes exprimés courageusement même quand ça faisait peur et vous écrivez un message dans le ciel juste parce que vous avez peur. L'égalité demande du courage, cela m'inquiète que trop de gens dans ce monde manquent de couilles pour soutenir ce qui est juste", avait-il notamment publié sur sa page Instagram. Des propos qui avaient fait grand bruit.

De son côté, Sam Smith – de retour dans les charts avec le titre Too Good at Goodbyes – n'a jamais caché son homosexualité qu'il avait ouvertement évoquée pour la première fois en 2014.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 28 Septembre 2017

Très discret, le compagnon du gastronome disparu en 2016 revient sur la période délicate qui a suivi sa mort.

Dans la nuit du 28 au 29 mars 2016, Jean-Pierre Coffe décédait dans la plus grande discrétion dans sa charmante maison de Lanneray, (Eure-et-Loir), où la figure emblématique du petit écran, écrivain, cuisinier, animateur radio et de télévision, critique gastronomique s'était installé il y a une quarantaine d'années. Le pourfendeur de la malbouffe connu pour son franc-parler venait de fêter ses 78 ans.

Un an et demi après la disparition de celui avec qui il formait un couple depuis dix ans, Christophe Dolbeau se confie à Gala à l'occasion de la sortie du livre Le Jardin secret de Jean-Pierre Coffe. Ouvrage publié aux éditions Larousse dans lequel des proches de Jean-Pierre Coffe rendent hommage à leur cher ami disparu, Claude Sérillon, Philippe Geluck, Philippe Gaudin ou encore Églantine Éméyé. Des anecdotes plongées dans un univers que le célèbre animateur culinaire, passionné de botanique, affectionnait tout particulièrement, souvent méconnu : son jardin.

 

Je ne dormais plus

C'est dans ce même cadre que Gala a rencontré Christophe Dolbeau, qui avoue avoir trouvé dans le jardin laissé par son compagnon "un grand secours". "Cela m'a permis de ne pas me laisser abattre. Ce livre, c'est le plus bel hommage que je pouvais lui rendre", confie l'ex-barman de 40 ans devenu antiquaire. Épié de toutes parts, Christophe aurait pu sombrer après la mort de Jean-Pierre Coffe. Une médiatisation qui lui a pesé alors qu'il ne s'était jamais caché avec sa moitié. "Ce qui fut très violent, ce furent les journées après sa disparition. Je ne dormais plus, je ne pouvais plus allumer la radio, la télé. J'ai vécu l'enfer pendant des mois, je ne pouvais plus sortir de chez moi", se souvient-il. La faute à qui ? "Un ballet incessant de voitures devant la maison, des gens sur les toits de camping-cars qui prenaient des photos", une intrusion vécue par Christophe Dolbeau comme du harcèlement, une oppression au quotidien. Abattu, il laisse le jardin "à vau-l'eau", avant de se reprendre quinze jours plus tard.

SA RENCONTRE AVEC COFFE, UN INCONNU À SES YEUX

Au cours de l'entretien, Christophe Dolbeau revient sur ce jour où son chemin a croisé celui de son futur compagnon. Il travaillait à l'époque dans une maison d'hôtes au Mans. "Jean-Pierre est venu faire des signatures avec Alain Baraton [le jardinier de Versailles, ndlr]. Ils cherchaient un endroit sympa pour finir la soirée, nous sommes allés boire un verre tous ensemble", se remémore-t-il, sans savoir qu'il avait un grand spécialiste de la gastronomie et une figure emblématique du PAF en face de lui. "J'avoue que je ne savais pas qui il était : petit, mes parents nous interdisaient de regarder la télé ; adulte, je m'y intéressais peu. Je pensais qu'il était pépiniériste", avoue-t-il. Très vite, Christophe a compris l'amour de Jean-Pierre pour la botanique mais aussi pour la bonne cuisine.

L'intégralité de l'interview de Christophe Dolbeau est à découvrir dans Gala en kiosques le 27 septembre 2017.

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 28 Septembre 2017

L'ex-rédactrice en chef de TPMP se dévoile...

Elle a été la rédactrice en chef de Touche pas à mon poste (C8) en 2016, Émilie Lopez – aujourd'hui simple chroniqueuse – a accepté de répondre aux questions de tetu.com. En effet, étant l'une des rares lesbiennes mises en avant sur nos écrans de télévision, la jeune journaliste médias a évoqué son statut singulier.

D'entrée de jeu, Émilie Lopez a tout de même reconnu qu'elle avait dû prendre la température auprès de son entourage avant d'accepter d'intégrer la bande de TPMP, une émission où la vie privée des chroniqueurs fait partie du show. "Avant de signer avec Cyril Hanouna, je savais très bien que ça allait être évoqué. Je ne suis pas très discrète sur les réseaux sociaux, mais j'étais plutôt inquiète par rapport à Noémie, mon amoureuse. Je suis partie du principe que ma famille et mes amis n'avaient pas de problème avec mon homosexualité, c'est un tel travail que de faire son chemin, que je me suis dit que je ne devais pas le cacher. Je ne voulais pas faire semblant d'être hétéro, parce que je ne vois pas le problème, pas l'intérêt de mentir", a-t-elle expliqué.

Aujourd'hui, grâce à son exposition quasi quotidienne sur C8, Émilie Lopez sait qu'elle est devenue un modèle pour beaucoup de jeunes femmes. Il lui arrive même de prendre ce rôle très à coeur quand elle reçoit des demandes de conseils de la part de téléspectatrices. "Je reçois beaucoup de messages, je parle régulièrement de ma compagne ou des filles que je trouve jolies à la télé. Certaines jeunes filles me remercient parce qu'elles ne se sentent pas assez représentées, d'autres me posent des questions sur le coming out, je reçois des message de femmes mariées à des hommes qui pensent quitter leurs maris, des mamans de lesbiennes aussi, pour avoir des conseils... Quand c'est trop compliqué, je les renvoie vers des assos comme SOS homophobie ou le Refuge où j'ai déjà fait une rencontre avec les jeunes", a-t-elle confié.

Pour finir, interrogée sur le dérapage homophobe de Cyril Hanouna lors du prime TPMP ! Radio Baba en mai dernier, Émilie Lopez a tenu à assurer que l'animateur n'avait rien d'un homophobe. "Pour moi, ça reste une blague ratée, maladroite. Ça faisait deux ans que je bossais avec Cyril quand c'est arrivé. On a tous été touchés, jusqu'à la prod'. C'était très violent. Les gens ont tendance à oublier que, dès le lendemain, il s'est excusé. Et il avait invité deux associations, une virulente et une plus compréhensive. J'ai demandé ce jour-là à faire l'émission, pour le défendre. Cyril n'est pas homophobe", a-t-elle insisté.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0