coming out

Publié le 31 Octobre 2018

Si encore beaucoup de chanteurs – et plus généralement d'artistes – refusent d'afficher publiquement leur homosexualité par peur(s), Emmanuel Moire a quant à lui choisi il y a déjà quelques années de s'assumer pleinement. À l'occasion de son retour dans les bacs, il s'exprime sur cet aspect de sa vie privée.

Après Et si on parlait d'amour, Emmanuel Moire propose déjà un nouveau single : La Promesse. Le chanteur de 39 ans s'est longuement livré sur cette chanson qui parle de son homosexualité dans une interview accordée à nos confrères de Purecharts.

Avec cette nouvelle chanson, Emmanuel Moire ne se contente plus d'assumer médiatiquement son homosexualité, il la chante et la clame haut et fort avec fierté. "J'ai été submergé de peur quand le label a accepté qu'on sorte La Promesse en deuxième single. Je le voulais mais j'ai eu hyper peur ! J'ai un super label qui me soutient dans ma démarche, qui m'encourage. (...) Mais ce sont des peurs qui dépassent les miennes. Ce sont des peurs liées à ce qu'on peut rabâcher, de ce qu'on peut raconter depuis toujours. Qu'est-ce que c'est la vie d'un homo ? J'ai été submergé de choses qui se transmettent de génération en génération. Mais, en fait, c'est important de prendre la parole là-dessus. Ma peur, ce n'est pas que la mienne. J'avais le sentiment que j'avais le devoir de le faire. Je me sentais responsable de le faire. Ça tempère un peu. Car quand je fais ça, je suis en accord", a-t-il confié au site.

Emmanuel Moire, révélé au grand public par la comédie musicale Le Roi Soleil, a fait son coming out il y a presque dix ans mais cela n'a pas été si simple. Pendant ses premières années de vie active dans la musique, il n'en parlait pas. "Je n'ai pas de regrets. Et puis ce n'est pas que dans ma carrière, c'est aussi dans ma vie surtout. J'avais le sentiment que pour être intégré et pour qu'on m'aime, je devais être comme tout le monde. Comme je sentais que je n'étais pas comme tout le monde, je n'osais pas. Je ne regrette pas mais je reconnais que je me suis trompé. Je n'ai pas mis de mot dessus mais je suis ok avec ça. Je ne pouvais pas faire autrement... J'accepte que je n'avais pas le courage nécessaire", dit-il aujourd'hui.

Le séduisant chanteur, qui avait révélé que le plus dur avait tout de même été de dire la vérité à sa maman, a pris du recul sur le sujet. "Comme je le dis dans la chanson, ça ne vaut pas la peine de mettre un autre costume pour plaire ou pour passer inaperçu. Je ne dis pas que c'est facile, mais avec du recul, après mon coming out, je n'ai fait que récolter des choses positives car c'était sincère. Je me suis incarné en faisant ça. (...) Mais il m'a fallu du temps pour que ça s'apaise chez moi et pour que je sois bien dans mes pompes", confesse-t-il. Reste à savoir si l'artiste est aujourd'hui un coeur à prendre ou pas. Par le passé, il a connu une première fois peu glorieuse ou l'amour fusionnel qui ne fonctionne pas..

Par  Thomas Montet pour purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #Musique gay

Repost0

Publié le 29 Octobre 2018

Taron Egerton, l'acteur âgé de 28 ans qui incarnera la pop-star britannique gay Elton John dans le prochain biopic  Rocketman , a publié une image sur Instagram ce week-end qui laisse pensé qu'il pourrait être gay. 

Le post Instagram en question est une photo d'unjeune homme à lunettes rangeant les cartes d'un jeu.  Egerton a sous-titré le post avec «trop mignon. Mon mec  », et quand quelqu'un a demandé le nom du jeune homme, Egerton a répondu:« non, il est à moi et à moi seulement. "

Egerton aurait également liké un commentaire demandant: "Est-ce que cela signifie qu'il a maintenant un petit ami ?"

A voir si Taron confirme ou non l'info de façon officielle...

Voir cette publication sur Instagram

Cutie. My boy ❤️

Une publication partagée par Taron Egerton (@taron.egerton) le

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 28 Octobre 2018

Quatre ans après son coming out, le puissant patron d'Apple, Tim Cook, est revenu sur la question de son homosexualité lors d'une interview accordée à CNN, mercredi 24 octobre 2018. L'homme d'affaires américain le clame haut et fort : il vit très bien sa sexualité !

En 2014, Tim Cook faisait publiquement son coming out, devenant ainsi le premier patron d'une multinationale à assumer son homosexualité. Toutefois, le businessman avait été un peu forcé à sortir du silence puisque sa sexualité avait été évoquée sans son accord quelques mois plus tôt à la télévision.

Le patron d'Apple affirme avoir confirmé son homosexualité non pour que d'autres patrons suivent son exemple mais plutôt pour que des jeunes, avec des rêves en tête, ne se sentent pas bloqués en raison de leur orientation sexuelle. "Je n'ai pas fait ça pour les autres patrons. Cela ne m'a même pas traversé l'esprit. J'ai publiquement parlé car je commençais à recevoir les témoignages de gamins qui lisaient quelque part que j'étais gay. J'ai reçu des messages de jeunes harcelés, rejetés par leurs familles, chassés de chez eux, proches du suicide, des choses qui m'ont brisé le coeur", a-t-il confié.

 

 

 

À bientôt 58 ans (son anniversaire est le 1er novembre), Tim Cook vit très bien son homosexualité et il le dit haut et fort. "C'est le meilleur cadeau que Dieu m'a fait. Je suis très fier de cela oui, totalement", a-t-il assuré. Le successeur du regretté Steve Jobs espère que sa démarche aura, à son échelle, un impact sur les plus jeunes pour lesquels il voulait "faire quelque chose".

Par Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 28 Octobre 2018

Après son coming out survenu en août 2018, l'acteur américain Garrett Clayton, ex-star des studios Disney, sort du silence pour évoquer l'homophobie qui règne parfois à Hollywood. Le jeune homme de 27 ans dit avoir attendu avant de parler car il n'était pas à l'aise.

L'acteur, révélé par ses téléfilms Teen Beach Movie pour Disney Channel, a accordé une interview au magazine Gay Times dans laquelle il revient sur son homosexualité, longtemps cachée mais source de rumeurs. Il s'en prend à Hollywood pour expliquer pourquoi il est resté "dans le placard" pendant des années.

Après avoir attendu longtemps pour publiquement assumer son homosexualité, Garrett Clayton dit aujourd'hui se sentir "enfin à l'aise". Le jeune homme de 27 ans revient sur une période au cours de laquelle sa sexualité était questionnée par les pontes d'Hollywood, notamment les puissants directeurs de casting. "L'une des premières choses que l'une des personnes qui géraient ma carrière au début a faite, ça a été de me faire asseoir et de me dire : 'Tu es gay ?' J'ai pu ressentir la pression autour de cette question, alors j'ai dit : 'Ouais, je suis gay ou bi ou ce que tu veux.' Parce que, d'un coup, j'ai pu sentir dans les yeux de cette personne qu'il y avait quelque chose de mal", a-t-il relaté.

 

 

 

Garrett Clayton raconte alors avoir été contraint de se "masculiniser" sous la pression. "Je devais totalement changer tout ce qui me définissait à ce moment-là, sinon je n'aurais jamais pu réussir. Et ça a été une vraie lutte car il y avait quelqu'un qui m'offrait mon rêve sur un plateau mais qui me disait que je n'étais pas assez bien tel que j'étais. J'avais beau avoir du talent, ce n'était pas assez", a-t-il ajouté. L'acteur alors été forcé à modifier sa démarche, sa voix, son look ou encore la manière dont il répondait aux questions ! Malgré ses efforts pour entrer dans le moule voulu – on lui a même dit de faire semblant d'aimer le sport et de faire des photos comme si les homos ne faisaient pas de sport... –, il est resté la cible de moqueries de la part de gens bien placés dans les studios. "J'avais l'impression d'être de retour au lycée", dit-il. Les conséquences ont été instantanées : changement de comportement, dépression et thérapie.

Heureusement, cette période est derrière lui et Garrett Clayton, amoureux et en couple, ne se met plus de pression.

Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 21 Octobre 2018

Allez directement à 41.41 mn pour retrouvez le témoignage pleins de sensibilités du comédien jeanfi janssens qui revient sur son coming out et son amour pour sa mère.

Il rend hommage à Charles Aznavour en dansant sur sa chanson "comme ils disent"

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #Musique gay, #danse, #Coming out

Repost0

Publié le 16 Octobre 2018

Jeudi 11 octobre, la Human Rights Campaign fêtait la Journée nationale du coming out ! Daya y a pris part en se présentant comme bisexuelle. La chanteuse de 19 ans confirme également la nature de sa relation avec la photographe Clyde Munroe.

Les fans de stars sont passionnés par leur vie amoureuse et sexuelle. Ceux de Daya ont soutenu son coming out. La chanteuse et compositrice américaine se présente comme bisexuelle et confirme l'identité de sa petite amie.

@daya compte plus de 560 000 abonnés sur Instagram. Elle a publié un nouveau cliché ce week-end passé. En légende, la jeune femme de 19 ans célèbre la Journée nationale du coming out (tombée jeudi 11 octobre), une initiative de la fondation Human Rights Campaign.

"Un jour de retard mais joyeuse première Journée nationale du coming out à moi ! Tout ce que j'ai à dire est qu'il faut suivre son instinct et qu'il ne faut pas considérer que l'on doit la moindre explication à qui que ce soit. Votre sexualité n'est qu'à vous, donc construisez avec, à un rythme qui vous convient", écrit Daya. Elle ajoute : "Je suis fière d'être un membre bisexuel de la communauté LGBTQ avec une fille que j'aime et qui me permet de me sentir moi un peu plus chaque jour."

"Je veux être au côté de ceux d'entre vous qui ne sont pas entourés par les familles, amis ou communautés les plus ouvertes, conclut-elle. Restez authentiques, parlez-en avec les personnes en qui vous avez confiance, sachez que vous êtes aimés et que je pense à vous."

Daya répond ainsi aux interrogations de ses fans sur sa relation avec la photographe Clyde Munroe, fréquemment présente sur les images postées sur son compte Instagram. Les deux jeunes femmes sont bien en couple !

 

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #Musique

Repost0

Publié le 14 Octobre 2018

A l'occasion de la journée internationale du coming-out, le jeudi 11 octobre 2018, le journaliste de France 2, Jean-Baptiste Marteau a affiché son soutien à la communauté gay à travers un message sur Twitter.

Figure discrète de la scène médiatique, Jean-Baptise Marteau n'en est pas moins absent. Depuis octobre 2017, le journaliste de 35 ans officie en tant que joker des 13 heures du week-end sur France 2. Aussi, durant l'été il remplace Laurent Delahousse à la présentation du 20 heures du week-end, où il a déjà signé des records d'audience. S'il n'a aucun mal à s'exposer aux yeux du grand public pour sa carrière, Jean-Baptise Marteau est beaucoup plus réservé sur sa vie privée.

Mais ce mardi 11 octobre 2018, le présentateur s'est quelque peu dévoilé à l'occasion de la journée internationale du coming-out. Sur Twitter, le chroniqueur de l'émission politique au côté de Léa Salamé a exprimé son soutien à la communauté gay en postant un message dans lequel il lève le voile sur son homosexualité : "C'est la journée internationale du #ComingOut. Je pense à tous ces jeunes homos qui n'osent en parler à personne, qui se sentent abandonnés, perdus. Je veux leur dire qu'ils ne sont pas seuls! On peut être heureux, réussir sa vie perso et pro en étant homosexuel #ComingOutDay."

Rapidement, son post est devenu viral et a été salué par de nombreux internautes. Mais ce n'est pas tout, l'association des journalistes lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes (AJL) a également applaudi son message d'espoir en partageant sa publication : "Journaliste et out ! Merci, @jbmarteau! #VisibilityMatters", peut-on lire en légende.

En 2018, l'homosexualité reste encore un sujet tabou au travail. Mais en télévision, de plus en plus de personnalités du PAF osent le coming-out, à l'image de Frédéric Lopez en 2016, Stéphane Bern en 2009 ou encore Laurent Ruquier en 1997.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Il y a beaucoup de façons de faire son coming out de nos jours. Mais pourquoi publier votre identité LGBTQ sur Instagram alors que vous pouvez (littéralement) la chanter sur tous les toits? L’histoire de la télévision est riche en moyens fracassante  de se déclarer. Tous ne sont pas recommandés, mais tous laisseront certainement une impression mémorable.

Source advocate

1. Lire un poème en classe.

La poésie est un moyen merveilleux de déclarer ses sentiments et de confesser les désirs de son cœur, comme l'a démontré Jack (Kerr Smith) dans cet épisode novateur de la saison 2 de Dawson . 

2. Embrassez votre partenaire en public.

Le baiser est l'ultime déclaration publique de son amour. Dans la saison 2  de Sense8, afin d'arrêter les rumeurs entourant son orientation sexuelle l'acteur Lito Rodriquez (Miguel Ángel Silvestre) embrasse son petit ami Hernando (Alfonso Herrera) lors de la grande parade des fiertés de São Paulo. 

3. Danser avec son partenaire lors d'un événement public.

On peut voir beaucoup de coming out lors des bals de promo dont les américains sont très friand, comme dans le film de Netflix Alex Strangelove . Ou lors de tout rassemblement public. Dans Ugly Betty , Justin (Mark Indelicato) a volé la vedette au mariage de sa mère en prenant la main de son petit ami Austin (Ryan McGinnis) et en dansant langoureusement devant sa famille.

4. Chantez une chanson.

Pourquoi ne pas  faire votre coming out en chanson ? Jamal Lyon (Jussie Smollett) a chanter dans Empire  «You're So Beautiful» devant son père Lucious avec un texte modifié: «C'est le genre de chanson qui fait qu'homme aime un homme. »Le soutien enthousiaste de la foule et de sa mère, Cookie, ont aidé Lucious à vaincre son homophobie. 

5. Faire une confession avec ses trippes.

La confession-émotion est un élément essentiel dans le coming out à Hollywood - et dans le monde réel. Kurt Hummel (Chris Colfer) en a donné l'exemple dans Glee , où sa déclaration à son père sur son identité gay est un summum d'effusion émotionnelle.

6. Dites le  dans un talk show.

 En 2016, Ellen DeGeneres a été honoré par le président Obama avec la médaille présidentielle de la liberté pour son courage d'artiste hors pair, qui a également utilisé son talk show pour aider d'autres personnes (comme Jussie Smollett) à vivre ouvertement.

7. Citez la Bible.

Les religieux conservateurs sont enclins à citer la Bible pour justifier ce qu'ils considèrent comme le péché des LGBTQ. Sara Ramírez, en tant que Callie sur Grey's Anatomy , les a battus à leur propre jeu. Lors de son coming out, elle a rencontré son père qui est religieux - et le prêtre qu'il a amené - en citant des versets bibliques qui soutiennent l'amour queer. «Vous ne pouvez pas prier pour éloigner les gays», lui dit-elle dans la scène animée, et se référant à Matthieu 5:10, «Bénis sont ceux qui ont été persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux.» Amen !

8. Faites une annonce lors d'un dîner en famille.

Entre l'entrée et le dessert un petit coming out, s'il vous plaît. Il n’y a pas de meilleur moment  que les dîners de famille, où des membres de différentes générations se sont réunis pour manger, boire un verre. C'est ce que Carmen ( Sarah Shahi ), dans The L Word, a fait lorsqu'elle a annoncé à sa mère que son "ami" Shane ( Katherine Moennig ) était en fait sa petite amie. Ce qui suit est un échange bilingue qui aboutit à un rejet de la famille - une réponse triste mais malheureusement pas rare dans le monde réel. 

9. Faire sa déclaration dans un bar malfamé.

Sortir du placard peut être désordonné. Par exemple, ce n'est pas le meilleur plan que de le faire dans une pièce où des étrangers boivent en criant un langage obscène - mais c'est la vie, parfois. Ce fut le chemin emprunté par Mickey Milkovich ( Noel Fisher ) dans Shameless . «Je veux juste que tout le monde ici sache que je suis un putain de gay», a-t-il hurlé à la foule. Une bagarre au bar s'ensuivit avec des coups de poing et des bouteilles brisées. C'est certainement un moyen mémorable de faire une déclaration, mais ce n'est pas recommandé.

10. Tenir une conférence de presse.

Une conférence de presse est un moyen de s’assurer que sa sortie sera remarquée. Dans Faking It, Duke (Skyler Maxon), combattant du MMA, a fait sensation lorsqu'il a déclaré aux journalistes: «Je suis amoureux de Shane Harvey.»

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Coming out

Repost0

Publié le 4 Septembre 2018

Laurent Ruquier était l'un des premiers invités de la rentrée de "C à vous" (France 5), lundi 3 septembre 2018. L'animateur télé et producteur en a profité pour faire des confidences sur son coming out.

Lundi 3 septembre 2018, C à vous a fait sa rentrée sur France 5. L'émission présentée par Anne-Elisabeth Lemoine accueillait pour sa première de la saison Laurent Ruquier. L'animateur d'On n'est pas couché venait faire la promotion de sa nouvelle pièce de théâtre, Pourvu qu'il soit heureux, avec Francis Huster et Fanny Cottençon dans les rôles principaux.

Pour sa dixième comédie sur les planches, Laurent Ruquier évoque l'homosexualité et surtout le coming out. Un sujet qui lui est familier. Il raconte : "Mes parents n'ont pas spécialement mal réagi. C'est évidemment un sujet dont on n'a jamais parlé, aucune conversation sur ce sujet avec mes parents. Mais en revanche ils m'ont vu avec mon ami de l'époque, le suivant, vivre avec un homme... Ils n'avaient aucun problème mais on n'en parlait pas."

Si Laurent Ruquier n'a pas eu de difficulté à vivre sa vie et à se pacser en 2012 à Benoît Petitjean, il admet que dans les milieux artistiques, il n'est pas toujours évident d'assumer au grand jour son homosexualité. Une note sur laquelle rebondit le journaliste Pierre Lescure qui cite quelques personnalités reconnues qui ont eu le courage d'évoquer leur vie privée : Alex Goude, Stéphane Bern, Frédéric Lopez et plus récemment Christophe Beaugrand... Ils ont tous décidé de rendre public cet aspect de leurs vies privées. Même des hommes politiques ont à leur tour fait leur coming out comme Frédéric Mitterrand et tout récemment le secrétaire d'Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi.

Laurent Ruquier se souvient avoir fait son coming out sur scène : "Je n'ai jamais caché ma sexualité depuis 1993. Je pense être, dans ce métier, un des premiers à l'avoir assumé et l'avoir dit."

 

C à vous a fait une rentrée de qualité sur France 5 et a séduit 835 000 téléspectateurs soit 5.3% de part de marché.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #programmes télé gay

Repost0

Publié le 1 Août 2018

Dans un entretien accordé au magazine "Têtu", le député LREM Matthieu Orphelin a révélé son homosexualité. Une volonté d'exposer sa vie privée motivée par le fait d'encourager et d'aider "ne serait-ce qu'une seule personne, un seul jeune, dans son parcours de vie".

Interviewé le 31 juillet 2018 par le magazine Têtu, le député de Maine-et-Loire LREM Matthieu Orphelin a fait son "coming out médiatique", révélant publiquement son homosexualité pour la première fois. "Dans ma vie de tous les jours, dans mes activités professionnelles, associatives, amicales, politiques, sportives, tous ceux qui me côtoient sont au courant que je suis gay", a-t-il d'abord expliqué.

Puis, l'homme politique de 45 ans a justifié sa volonté d'exposer sa vie privée. S'il en parle aujourd'hui, c'est pour provoquer une prise de conscience. "Je le fais aujourd'hui car je pense qu'il est important que, dans la politique, comme dans le sport ou tous les autres milieux, on puisse en parler simplement, pour que cela devienne, d'une certaine manière, banal, a-t-il ajouté.

Souhaitant servir d'exemple positif, Matthieu Orphelin a précisé qu'il serait heureux si son coming out pouvait "aider ne serait-ce qu'une seule personne, un seul jeune, dans son parcours de vie". Et de conclure : "Dans un contexte de recrudescence des actes homophobes, ces enjeux de visibilité restent toujours aussi essentiels et il est utile que je le sois à mon tour."

Une démarche qui rappelle celle de son collègue Mounir Mahjoubi, l'actuel secrétaire d'État chargé du Numérique, qui a récemment posé avec son compagnon Mickaël dans Paris Match.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0