Publié le 26 Mars 2019

Coronation street d'ITV devrait présenter un nouveau personnage gay.

Les auditions auraient eu lieu la semaine dernière pour trouver un acteur pour jouer Kai, un jeune noir talentueux footballeur qui fera son coming out auprès de son frère dans sa première scène.

Cette nouvelle est sortie quelques jours seulement après que le personnage lesbien et musulman Rana Habeeb ait été tué avant la série ne diffuse son premier mariage entre personne de même sexe .

Qu'est-il arrivé à Rana Habeeb dans l'effondrement du toit de Coronation Street ?
Coronation Street a fait face à une réaction violente après avoir tué Rana, jouée par Bhavna Limbachia, dans l'épisode de l'émission du 19 mars.

Rana est décédée le jour de son mariage après l'effondrement d'un toit de l'usine Underworld.

Le personnage, qui devait épouser Kate Connor, interprété par Faye Brooks, était entré dans le bâtiment pour prendre son sac lorsque le plafond s'est effondré. Bien qu'elle ait survécu à l'incident, elle s'est retrouvée coincée dans l'usine et a été tuée à la suite d'un deuxième effondrement du toit.

Le couple a échangé ses vœux de mariage lorsque Kate a bercé Rana dans les décombres, juste avant son décès.

Dans son entretien publié par ITV, Limbachia, qui avait déjà laissé entendre que le jour du mariage de Rana était menacé, a expliqué que c'était sa décision de quitter la série.

Elle a dit qu'elle avait voulu tuer Rana, expliquant : « Quand j'ai dit à Kate Oates et Iain McLeod que je voulais quitter la série pour essayer d'autres choses, c'était ma décision et mon choix de laisser Rana mourir, parce que c'était la seule fin appropriée pour le personnage.


"Kate et Rana s'étaient battues si fort pour être ensemble et elles avaient vécu des moments difficiles ensemble."

Elle a poursuivi : «Je pensais que si elles devaient être séparées, elles seraient déchirées et cela n'aurait pas pu être leur décision.

" La seule façon de faire était que Rana meure. Rana ne quitterait jamais Kate, jamais".

L'actrice de 34 ans a également déclaré qu'elle était « fière d'être une alliée de la communauté LGBT + ».

Elle a ajouté : "Ce n'était pas quelque chose que je connaissais assez, alors quand on m'a abordé avec ce scénario, j'ai pensé qu'il était important de m'informer sur la communauté LGBT + et cela m'a changé en tant que personne."

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 26 Mars 2019

Ryan Murphy a révélé de nouveaux détails pour la deuxième saison de Pose.

 

"Nous avons imaginé ce grand rôle pour Patti LuPone ", la légende de Broadway, a déclaré Murphy, le créateur de la série.

"Elle adore la série et elle a dit:" Oui, je veux le faire ", alors elle vient jouer avec nous dans quelques semaines."

Il a également ajouté que LuPone partagerait de nombreuses scènes avec l'acteur principal MJ Rodriguez, qui interprète Blanca.

LuPone est surtout connue pour son travail dans les comédies musicales. Elle a remporté deux Tony Awards, la première en 1979 pour Evita et la seconde pour le revival of Gypsyen en 2008. Elle a été deux fois lauréate d'un Grammy.

Le curriculum vitae de LuPone comprend de nombreux titres de films et de télévision, y compris un précédent projet avec Murphy. Elle est apparue dans American Horror Story: Coven, la troisième saison de l'anthologie d'horreur. 

 

En route vers les années 90

Murphy a également révélé que la série faisait un bon en avant pour sa deuxième saison. Alors que la première saison, qui mettait l'accent sur la culture des salles de bal à New York et les personnages transgenres, s'est déroulée à la fin des années 80, la deuxième saison s'attaquera à la décennie des années 90.

 

La deuxième saison débutera le jour même de la sortie du single à succès de Madonna, Vogue - le 27 mars 1990.

 «C'est amusant d'explorer ce qui s'est passé au cours des deux dernières années et de voir se qu’ils sont devenus ? Nous avons pu étudier ce qui se passait en 1990 et nous pencher sur les changements survenus à New York. '

Il  a également ajouté que la deuxième saison serait davantage axée sur l'épidémie de VIH et de sida.

Il a expliqué: «Évidemment, la situation était lourde la première saison, mais nous voyons beaucoup plus les conséquences dans le monde réel la deuxième saison. Nous parlons également d'accès aux soins médicaux et qu'est-ce que cela signifie d'être positif et d'être noir ou d'être latinos sans y avoir accès?

"Explorer la vie et la mort de cette manière est un récit passionnant et effrayant, car vous savez que le public a des attentes et qu'il tombe amoureux de ces personnages."

 

Pose, la saison 2 sera présentée plus tard cette année.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 26 Mars 2019

Une grosse déception.

Plus que jamais décidé à s'imposer sur le marché de la série française, Netflix débarque à Séries Mania avec Osmosis, nouveau projet 100 % made in France après Marseille et Plan coeur. Une adaptation de la web-série du même nom diffusée en 2015 sur Arte Creative, qui se déroule dans un futur proche et met en scène une application révolutionnaire permettant à chacun de trouver son âme sœur, à l’aide de micro-robots implantés dans le cerveau. Esther et son frère Paul (joués par Agathe Bonitzer et Hugo Becker), développeurs de l’application qui cachent un lourd passé, testent sur leur invention sur des cobayes désespérés de tomber un jour sur l'amour vrai.

Un pitch d'anticipation alléchant mais dans les deux premiers épisodes que nous avons pu visionner, Osmosis hésite à chaque instant entre la comédie romantique (les scènes de rencontres entre âmes sœurs sont incontestablement les plus réussies) et le thriller SF pur jus. Ce mélange des genres pas très heureux pèse d'autant plus sur la série que les acteurs semblent eux-mêmes perdus dans la façon d'aborder leurs personnages, et ne pas croire une seconde à leurs dialogues. Osmosis accumule les clichés du cinéma d'anticipation - le jargon technique improbable et l'intelligence artificielle dotée d'une voix humaine ont de quoi rendre fou - et peine à inventer un univers futuriste distinct qui lui permettrait de faire passer la pilule.

Dommage, car quelques belles idées de mise en scène surgissent çà et là dans les scènes en extérieur : on en vient à espérer que la série délaisse la froideur clinique de la start-up et ses intrigues de couloirs insipides pour s'intéresser un peu plus à ce Paris légèrement augmenté. Peut-être dans le reste de la saison ?

Osmosis, 8 x 45 minutes, à partir de ce vendredi 29 mars sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 26 Mars 2019

Depuis sa sortie de prison, Hugo s’est vite rapproché de Bart. Mais, le jeune homme cache un lourd secret qui pourrait détruire son ex… Et pour cause, il a quelqu’un d’autre dans sa vie, qui ne comprend pas son petit jeu et lui demande de cesser de fréquenter Bart. De son côté, Hugo a peur de quitter Bart et de retourner sous les barreaux. Quel plan Hugo a-t-il en tête ? Rendez-vous ce soir à 19h20 pour suivre votre série quotidienne Demain vous appartient sur TF1.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 26 Mars 2019

C'est un coup de théâtre digne de la série "Empire", grâce à laquelle il a acquis sa notoriété : l'acteur américain Jussie Smollett, sous le coup de seize chefs d'inculpation après sa supposée fausse agression raciale et homophobe ne sera finalement pas poursuivi en justice !

Le site TMZ relate que Jussie Smollett (36 ans) s'est présenté avec ses avocats à une audience au palais de justice de Chicago, ce mardi 26 mars 2019, et qu'on lui a notifié que toutes les charges retenues contre lui étaient abandonnées !

L'acteur, qui incarne le personnage de Jamal Lyon dans la série Empire, ne sera donc pas poursuivi puisque la procureur Kim Foxx a préféré tirer un trait sur les seize chefs d'accusation qui pesaient contre lui depuis sa mise en examen pour avoir supposément orchestré une fausse agression raciste et homophobe, fin janvier. La juge aurait estimé que l'acteur ne risquait au final qu'une faible sanction – même s'il encourait une peine de prison ferme – à savoir des travaux d'intérêt général et que, dans son dossier, il en aurait déjà fait dans le passé. Toutefois, TMZ affirme qu'aucune trace ne prouve cette affirmation... D'ailleurs, la police de Chicago serait "furieuse" et en voudrait à Kim Foxx.

Les avocats de Jussie Smollett se sont en revanche félicités de cette décision. "Aujourd'hui, toutes les charges pénales contre Jussie Smollett ont été abandonnées et effacées de son casier judiciaire s'agissant de cette plainte lamentable contre lui, ont-ils déclaré. Jussie a été attaqué par deux personnes qu'il n'a pas pu identifier le 29 janvier. C'est une victime qui a été vilipendée et amenée à comparaître en tant qu'auteur de l'attaque à cause de fausses accusations inappropriées, (...) ce qui a entraîné une certaine précipitation pour obtenir un jugement."

Jussie Smollett, qui devra toutefois s'asseoir sur 10 000 dollars de frais de justice, était soupçonné d'avoir payé 3 500 dollars aux frères nigérians Abimbola Abel et Olabinjo Ola Osundai pour orchestrer son agression. L'acteur aurait estimé ne pas gagner assez d'argent avec Empire et voulait davantage de notoriété. Si les deux frères, qui ont fait de la figuration sur la série et s'entraînaient parfois avec l'acteur, ont affirmé avoir été rémunérés pour cette mise en scène, un flou persistait sur le motif réel du versement, puisqu'il a été mis en avant que cette somme aurait été utilisée afin que les deux frères servent de coach à l'acteur...

Thomas Montet pour purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 25 Mars 2019

Les amants maudits se réuniront-ils jamais?

 

La toute première relation homosexuelle dans la série Star Trek : Discovery n'est pas encore terminée, a déclaré l'acteur Anthony Rapp.

Un couple gay était une première pour la série et la franchise.
L’acteur a déclaré que la relation entre le lieutenant Paul Stamets, et le Dr Hugh Culber (Wilson Cruz) étaient toujours d’actualité.
En outre, les deux acteurs sont ouvertement homosexuels et jouent des personnages homosexuels dans la série.

Selon Deadline,  Rapp a rapporté "que l'histoire de ce couple n'est pas terminée", alors qu'il parlait au festival de télévision Paleyfest à Los Angeles.

Qu'a-t-il dit ?
Lorsque le sujet du personnage de Rapp a été abordé, il a rapidement précisé que leur relation ne devait pas être discutée au passé.
"Les choses continuent d'évoluer", a-t-il déclaré.
"Nous sommes reconnaissants d'avoir reçu quelque chose d'authentique et de compliquer [de la part des écrivains]".

La relation entre Stamets (Rapp) et Dr Culber (Cruz) est au centre du dernier opus de la série de science-fiction.

Les fans étaient ravis lorsque les deux hommes s'embrassèrent, réalisant ainsi le souhait du créateur de Star Trek, Gene Roddenberry, de faire figurer un membre de l'équipage ouvertement gay dans la distribution principale.
Ainsi, la mort du Dr Culber avait été critiquée par les fans LGBTI l'année dernière.

Vont-ils se réunir ?
Il semble que les show-runners, Gretchen J. Berg et Aaron Harberts, rassurent les fans en confirmant que ce n’est pas la dernière fois que l’on voit le Dr Culber.
En février dernier, Dr Culber est revenu dans la deuxième saison. Mais les écrivains semblaient avoir suspendu sa relation avec Stamets.
De plus, avec la série étant renouvelé pour une troisième saison, les fans devront attendre et voir si les deux amoureux se retrouveront un jour dans leurs voyages à travers la galaxie.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 25 Mars 2019

Actuellement sous le feu des projecteurs avec son nouveau film en tant que réalisateur, Ma Vie avec John F. Donovan, Xavier Dolan poursuit en parallèle une carrière d'acteur. A l'approche de la sortie de Boy Erased, on fait un point sur ses projets.

1. Boy Erased (27 mars 2019)

Xavier Dolan tient un rôle secondaire dans Boy Erased, de et avec Joel Edgerton, avec Lucas Hedges dans le rôle principal. Le film inspiré de faits réels s'intéresse aux programmes de thérapie de reconversion. Xavier Dolan joue l'un des patients du centre de thérapie.

2. Matt & Max (courant 2019)

Après deux films en tant que réalisateur dans lesquels il n'apparaissait pas en tant qu'acteur (Juste la fin du monde et Ma Vie avec John F. Donovan), Xavier Dolan retourne devant la caméra pour son 8e long métrage, Matt & Max. Il tiendra l'un des rôles principaux de cette histoire d’amour entre deux meilleurs amis. La date de sortie n'a pas été communiquée mais le film est pressenti pour le prochain Festival de Cannes.

3. Ça 2 (18 septembre 2019)

Le cinéaste étant un grand fan de cinéma des années 90, on se réjouit d'avance de cette collaboration. A la rentrée de septembre, Xavier Dolan apparaitra en effet dans la suite très attendue du remake de Ça. Il y tiendra un rôle symbolique, celui d'Adrian Mellon, jeune homosexuel de Derry, et lancera la partie contemporaine de l'intrigue et le nouveau cycle de tueries de Grippe-Sou.

4. Bonus : Sale temps à l'hôtel El Royale (disponible en DVD)

Sorti en novembre 2018,  Sale temps à l'hôtel El Royale nous donnait l'occasion de voir une apparition clin d'oeil de Xavier Dolan dans ce film à l'esthétique très chic, à l'image du look de l'acteur. Le film vient de sortir en DVD / Blu-Ray, l'occasion de rattraper ce caméo du comédien.

5. Et aussi : actuellement à l'affiche avec Ma Vie avec John F. Donovan

Rappelons enfin que Xavier Dolan est actuellement à l'affiche avec son nouveau film en tant que réalisateur, Ma Vie avec John F. Donovan.

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 25 Mars 2019

"Boy Erased" de Joel Edgerton remporte le Grand prix du Festival 2 Cinéma de Valenciennes 2019 côté fiction. "Le Vent de la liberté" et "La Lutte des classes" décrochent chacun deux prix. Côté documentaire, "Je vois rouge" a reçu le prix du jury.

Le Festival 2 Cinéma de Valenciennes a rendu son palmarès. L'événement qui s'est tenu du 19 au 24 mars, avec deux compétitions dédiées aux documentaires et aux fictions, a primé Boy Erased côté fiction. 

Le jury fiction était présidé par Myriam Boyer accompagnée de Jean-Christophe Bouvet, d'Evelyne Bouix et Marie Bunel, de Jeanne Lapoirie, de Robinson Stévenin et Daniel Vigne. 

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 25 Mars 2019

Le réalisateur veut filmer "l’Europe d'aujourd’hui", 18 ans après la sortie de sa comédie culte.

Ouest France a rencontré ce week-end Cédric Klapisch, le réalisateur du Péril jeune, L’Auberge espagnole et Ce qui nous lie, dans le cadre du festival de cinéma 7e lune, qui met en avant des réalisateurs de 20 à 30 ans, et dont il était membre du jury, à Rennes. Il révèle qu’il travaille sur une série dérivée de son film culte porté par Romain Duris, Audrey Tautou et Cécile de France, qui avait attiré 3 millions de curieux en 2002, évoquant 8 épisodes de 52 minutes consacrés à l’Europe d’aujourd’hui, qui a bien changé depuis les aventures de Xavier. 

"Le contexte est tellement différent, explique le metteur en scène. L’Europe d’aujourd’hui c’est celle du Brexit, du doute, de la remise en question. Je vais pouvoir montrer la différence entre deux jeunesses européennes. On est en train de choisir les scénaristes. Pour l'instant, je n'ai pas encore choisi la ville, ni le pays. Il faut que j'enquête un peu, mais je pense à la Grèce pour parler de la nouvelle Europe."

Amazon est à la production et devrait diffuser cette série tirée de L’Auberge espagnole courant 2020. D’ici là, Klapsich aura sorti son nouveau film au cinéma, Deux moi, avec Ana Girardot et François Civil, en septembre.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 25 Mars 2019

Ce film, qui aborde les thérapies de conversion, est vraiment très intéressant à voir pour avoir une idée de ce que peux être ce genre de pratique.

Quand le fanatisme religieux en vient à nier la personne que vous êtes et tente de vous rééduquer. Des thérapies pour vous formater à entrer dans un corps dans lequel vous étouffez. 

C'est ce sentiment d'oppression que je retiens avec ce film. Très sobrement réalisé et joué (peut-être trop sobrement) on suit le parcours de ce jeune homme et on souffre avec lui.

Il n'y a pas de grandes démonstrations, mais en même temps, est-ce bien nécessaire ? Au final, on se rend compte que ce qui fait le plus de mal ce n'est pas les discours religieux, mais le dégoût de soi-même. 

C'est un très beau film avec ses faiblesses, mais qui reste touchant. II est pleins d'espoirs, car il montre que la paix intérieure vient dans l'acceptation de soi. 

En salle le 27 mars 2019

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0