series gay

Publié le 18 Octobre 2019

Apple a dévoilé une nouvelle bande-annonce de sa série « Dickinson ». La série s’intéressera à la poétesse Emily Dickinson, incarnée pour l’occasion par Hailee Steinfeld (Bumblebee, Pitch Perfect2 et 3). Une série à découvrir sur Apple TV+, la nouvelle plateforme de streaming.

 

Dans Dickinson, Hailee Steinfeld sera dans la peau d’Emily Dickinson, la célèbre poétesse qui ne fut reconnue qu’après sa mort. Décédée en 1830, c’est en effet seulement en 1890 que son premier recueil fut publié, après que sa sœur ait découvert l’endroit où elle cachait ses poèmes. La série se déroulera donc au début du XIXe siècle, et verra Emily, encore adolescente, commencer à se questionner sur le monde et les sujets de société de l’époque.

Dickinson, la série féministe d’Apple

Le premier teaser de Dickinson avait donné le ton de la série. Le show proposé par Apple se voulant loin des biopics classiques, avec une approche bien plus moderne, presque anachronique, à la manière de Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Dans la nouvelle bande-annonce mise en ligne par Apple, on plonge encore plus dans l’imaginaire de la jeune fille, qui se rêve déjà en poétesse reconnue.

Derrière les situations décalées, Dickinson se présente à l’évidence comme une série féministe, bien décidée à mettre en avant des questions toujours d’actualité. Emily ne pouvant recevoir la même éducation que les hommes et affirmant auprès d’une amie que cela doit être pour empêcher les femmes de prendre le contrôle du monde. On entendrait presque résonner le Run the World (Girls) de Beyoncé.

Enfin, il sera surtout question d’une jeune femme qui refuse de se plier aux règles et souhaite vivre librement, quitte à choquer le monde qui l’entoure. Nul doute qu’Hailee Steinfeld aura de quoi se faire plaisir avec ce rôle. C’est du moins le sentiment qu’on a devant cette bande-annonce de Dickinson.

Dickinson sera disponible sur Apple TV+ à partir du 1er novembre.

Source cineseries

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 17 Octobre 2019

Will & Grace devait revenir pour sa dernière saison au début de 2020, mais une vacance inattendue dans la programmation de NBC verra le classique gay revenir un peu plus tôt sur nos écrans.

À la lumière du changement d'horaire de dernière minute, NBC a également publié la bande-annonce de la dernière saison - et il y a un point important de l'intrigue révélé, fermez donc les yeux si vous préférez ne pas savoir.

Oui. Grace Adler est enceinte. Encore.

Au cas où vous l auriez oublié Grace avait à l'origine un enfant avec son ex-mari, Leo (Harry Connick, Jr). Au retour de la série, il est précisé que, même si Grace était toujours mariée à Léo (et récemment divorcée), le bébé n'existait pas.

Lors de la dernière saison, Grace, frustrée par son petit ami Noah (David Schwimmer), décollait de l'aéroport avec un homme qu'elle venait de rencontrer et qui l'avait invitée à parcourir le monde avec lui. Alors, qui pourrait être le père du bébé  de Grace ? et quelle est exactement leur relation ?

 Billie Lourd , Demi Lovato , et Ryan Phillippe seront tous invités avec Matt Bomer qui continue dans son rôle en tant que petit ami de Will. 

La nouvelle saison débutera jeudi prochain, le 24 octobre, et durera 18 épisodes.

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 17 Octobre 2019

Jim Parsons de Big Bang Theory , et Greg Berlanti, créateur de Riverdale , deux grandes puissances gay d'Hollywood, se réunissent pour créer une nouvelle série consacré à l'histoire des homosexuels. "Equal " sera une série documentaire en quatre parties sur HBO, illustrant des moments importants de l’histoire des LGBTQ + et de la lutte pour l’égalité. 

Selon Daily Mail , la série se concentrera sur les histoires du fondateur de Radical Faeries, Harry Hay, de l'organisation de défense des droits civils des lesbiennes "The Daughters of Bilitis", de la pionnière transsexuelle Christine Jorgensen et de l'activiste homosexuel Bayard Rustin. 

La série se terminera avec l'histoire des Stonewall Riots et de la première gay Pride. L'émission mettra en vedette des reconstitutions dramatiques ainsi que des images inédites. 

«En juin, nous avons commémoré le 50e anniversaire des émeutes de Stonewall, qui ont marqué le début d'une nouvelle ère pour la fierté des LGBTQ +», a déclaré au Daily Mail le vice-président directeur de Original Non-fiction and Kids Programming de HBO Max . 

«Bien que nous connaissions l’histoire de cette nuit d’été fatidique, il existe beaucoup d’histoires fascinantes et inédites de patriotes, d’artistes et de penseurs qui ont ouvert la voie… Il est temps de partager leurs récits héroïques, et nous ne pourrions avoir meilleurs partenaires que Jim Parsons, Greg Berlanti, Jon Jashni et Scout pour présenter ces pionniers historiques. "

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 14 Octobre 2019

 

Le prince charmant épousa... un chevalier et ils adoptèrent une fille: à l'image du dessin animé "The Bravest Knight", les programmes TV pour enfants s'ouvrent lentement aux personnages LGBT+, faisant grincer les dents des plus conservateurs.

 

Dans la série de Disney "Andi Mack" (photo), lancée en 2017, un des personnages sort avec un autre garçon après avoir hésité à lui déclarer sa flamme. Le dessin animé "Steven Universe" (Cartoon Network) va plus loin en faisant s'épouser en 2018 les joyaux Rubis et Saphir, des femmes non-binaires (ne se reconnaissant ni homme ni femme), tout comme le canadien "Bienvenue chez les Loud" (Nickelodeon), avec un couple d'hommes en personnages secondaires.

En Australie, la série "First Day" met en scène depuis quelques jours la jeune Hannah, qui en arrivant au collège porte une jupe et abandonne le prénom masculin de sa naissance.

Si le projet d'extension de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes fait descendre des dizaines de milliers de manifestants dans la rue en France, "la plupart des enfants ne font pas la différence, et les parents des dernières générations non plus", estime un dirigeant d'un grand studio américain dans les allées du marché international des programmes jeunesse à Cannes, le MIPJunior.

"Les enfants ne naissent pas avec des préjugés!", appuie la productrice britannique Sallyann Keizer. "Notre responsabilité en tant que producteurs de programme pour la jeunesse est donc immense", lance-t-elle après une table ronde qu'elle animait sur le sujet.

Effet plateformes

Des personnages de télévision ont déjà été perçus par certains, sans que ce soit confirmé par leurs auteurs, comme pouvant être homosexuels, comme les Teletubbies, Bert et Ernie dans "Sesame Street", ou Bob l'éponge et son ami Patrick.

Plus récemment, quelques-uns ont été clairement décrits comme homosexuels dans des programmes pour les plus grands, comme Bruce dans les "Griffin", Smithers dans les "Simpsons" ou le sage Dumbledore dans "Harry Potter".

"Quand j'étais petite (dans les années 2000), je devais regarder des films pour grandes personnes, avec des personnages lesbiens, pour me reconnaître", raconte la jeune auteure belge Charlie Dewulf, qui a fait son coming out en tant que personne non-binaire et bisexuelle. "Il faut permettre aux enfants et adolescents de se reconnaître dans des programmes."

Ces initiatives restent minoritaires: 7% des épisodes vus par la jeunesse britannique comportent un personnage LGBT+ selon le cabinet Dubit.

Mais la diffusion de ces programmes plus ouverts a connu un coup d’accélérateur avec les plateformes en ligne comme Netflix ou Hulu, qui prennent plus de risques avec des productions réputées de niche. Des productions que des jeunes téléspectateurs ne verraient pas forcément sur les chaînes de leur pays.

"Il est juste impossible d'aborder le sujet dans la plupart des pays musulmans", souligne une productrice qui vend des programmes dans les pays du Golfe.

"Autocensure" en Russie 

Le Kenya, où l'homosexualité reste illégale, a aussi interdit en 2017 la diffusion de plusieurs dessins animés "promouvant des comportements homosexuels", comme "Steven Universe" et "Bienvenue chez les Loud".

En Russie, en raison d'une loi bannissant la "propagande" gay auprès des mineurs, "l'ambiance est à l'autocensure, ce qui est le pire", regrette le producteur Thatcher Mines.

En Alabama, une chaîne publique locale a fait sauter en 2019 un épisode du dessin animé à succès "Arthur" où son professeur M. Ratburn épouse un chocolatier.

"Je suis ravie que ces programmes provoquent le 'scandale'", lance Shabnam Rezaei du studio canadien Big Bad Boo, à l'origine de "The Bravest Knight" (sur la plateforme américaine Hulu).

Opposants et partisans du "très valeureux" prince s'écharpent sur Facebook. "Dans les commentaires, des catholiques conservateurs citent la Bible en disant que c'est un péché et que nous diffusons de la propagande aux enfants", explique la productrice.

"Nous savons au fond de nous que c'est une émission familiale, qu'on n'y parle pas de sexualité", a souligné Mme Rezaei à l'AFP. "Nous parlons de valeurs. Nous montrons que ces personnages sont des êtres humains."

Rédaction avec AFP  pour e-llico

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #séries gay, #dessin animée gay

Repost0

Publié le 13 Octobre 2019

Dominique Jackson a rejoint le casting de la série fantastique originale d'Amazon Prime, American Gods.

L'actrice sera un personnage récurrent dans la distribution de la troisième saison de la série, qui devrait être présentée en première mondiale en 2020. À la suite de cette nouvelle, elle a écrit sur Twitter: «Travailler dur, c'est payant ! Merci aux dieux américains. "

Dominique Jackson jouerait Mme World, une autre incarnation du personnage de Crispin Glover, M. World. La saison 3 suivra le personnage de Ricky Whittle, Shadow, qui tente de se libérer des contraintes de Mr Wednesday, interprétée par Ian McShane.

Dominique Jackson est surtout connue pour son rôle légendaire en tant que Elektra Wintour dans la série de Ryan Murphy, Pose, qui présente le plus grand nombre d’acteurs trans de l’histoire.

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 13 Octobre 2019

Suite à une altercation entre deux automobilistes, la police découvre une petite fille dans le coffre d’une berline grise. Bailey Shaw a été enlevée à Central Park quelques heures plus tôt. Elle raconte avoir suivi un homme qui prétendait être un ami de son papa, qui l’a emmenée chez lui. La fillette s’est déshabillée et a fait la sieste avec lui dans son lit. Quand on retrouve l’homme qui conduisait la berline grise, il dit avoir joué de malchance : il a volé le véhicule sur le parking d’une supérette, mais ce n’est pas lui qui a enlevé Bailey. Les deux papas de Bailey expliquent qu’ils ont eu recours à une mère porteuse pour avoir Bailey. L’unité spéciale l’interroge et découvre que la jeune femme espionne sa fille. Elle est rapidement mise hors de cause, mais les photos qu’elle a prises à Central Park permettent d’avoir une description de l’homme qui a enlevé l'enfant...

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 13 Octobre 2019

Beaucoup de boulot en ce moment alors voici un résumé de toute l'actu média gay de la semaine passée...

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #people, #Trans&transgenre, #homophobie, #Pub gay, #lesbien

Repost0

Publié le 9 Octobre 2019

La série New York unité spéciale, proposera bientôt un épisode sur les deux hommes, les frères Ola et Abel Osundario, qui aurait commis un crime de haine motivé par le racisme et l'homophobie contre l'acteur de la série "Empire" , Jussie Smollett. 

Un aperçu de l'épisode de jeudi montre la couverture médiatique de l'incident du 29 janvier, qui avait provoqué initialement une onde de choc et une consternation généralisée. Un acteur reconnu au niveau international, et activiste communautaire aurait été blessé pour son appartenance à la communauté gay. 

Nous sommes curieux de voir comment la série va traiter ce sujet.

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 9 Octobre 2019

Après avoir fait le remake français de Fleabag, elle jouera donc dans l'autre série événement de Phoebe Waller-Bridge.

La saison 2 vient de se terminer sur Canal + en France et la saison 3 n'est pas attendue avant l'année prochaine. Mais déjà, on sait que Killing Eve va ajouter une actrice française à son casting.

L'actrice Camille Cottin donnera la réplique à Sandra Oh et Jodie Comer dans ce nouveau chapitre des péripéties de Villanelle, comme elle l'a confirmé ce matin sur Europe 1. Tournage prévu cet automne. On ne sait pas encore quel rôle elle incarnera, mais on rappellera que Camille Cottin avait carrément repris le rôle de Phoebe Waller-Bridge, la créatrice de Killing Eve, dans Mouche, le remake français de Fleabag pour Canal+ diffusé cet été.

Après Killing Eve, la comédienne reviendra en France pour filmer la saison 4 de Dix pour cent, la dernière, attendue en 2020 sur France 2.

Source première

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 9 Octobre 2019

Les grands (saison 3)

Rentrée des classes pour les élèves de 3e d’un petit collège de banlieue. Pour Boogie, Hugo, Ilyes et Avril, c’est l’année des choix. Ils sont officiellement les grands de l'école. Séduire ? Être les boss ? C’est vite l’angoisse pour nos ados qui se mettent la pression, tous seuls, comme des grands.

Avec Ilyes qui dans la saison 2  découvre son homosexualité. Il entretiendra même une relation avec l'un de ses prof.

La saison 3 démarre sur OCS le 31 octobre 2019


 

Les sauvages (saison 1)

Tout sourit à Fouad, jeune acteur star d’une série télévisée et fiancé de Jasmine, la fille du candidat favori à l’élection présidentielle, Idder Chaouch. Mais le jour de l’élection, Chaouch est la cible d’un tireur… qui appartient à la famille de Fouad. L'homme, dont le monde s’écroule, décide d’enquêter de son côté soutenu par Marion, la responsable de la sécurité du président... Vengeance, lutte fratricide ou manipulation ? 

Avec Marina Fois en chef de la sécurité lesbienne.

Actuellement sur Canal + en 6 épisodes

Lire la suite

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0