cinema gay

Publié le 17 Octobre 2018

De la vie des marionnnettes
Date de reprise 24 octobre 2018 - Version restaurée (1h 44min)
 
Genre Drame
Nationalités Ouest-AllemandSuédois

Peter Egerman a étranglé une prostituée sur la scène d'un théâtre pour voyeurs. Le psychanalyste Mogens Jensen est chargé du dossier d'expertise. Peter, alors son ami, était venu le consulter pour lui avouer son désir trouble d'assassiner sa femme Katerina.

Persona
Date de reprise 26 septembre 2018 - Version restaurée (1h 23min)
Date de sortie 19 avril 1967 (1h 23min)
Genres DrameThriller
Nationalité Suédois

L’actrice Elisabet Vogler, alors qu’elle est sur scène à interpréter Electre, se retrouve d’un seul coup sans voix. Son mutisme se poursuit après l’incident. Après un séjour à l’hôpital, elle part en compagnie de son infirmière Alma se reposer dans sa demeure de l’île de Fårö.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Arrêtez tout ! La deuxième bande-annonce de « Glass », la suite d' »Incassable » et « Split » vient de tomber. On y découvre une Bête totalement déchaînée et manipulée par Mr. Glass, face à un David Dunn impuissant.

Après une première bande-annonce qui entretenait savamment le mystère tout en dévoilant les grandes lignes de l’intrigue, Glass se dévoile un peu plus dans un deuxième trailer. Après Incassable et SplitM. Night Shyamalan semble apparemment vouloir conclure sa trilogie de super-héros en apothéose. C’est en tout cas ce que laissent espérer ces nouvelles images extrêmement alléchantes.

L’alliance entre Mr. Glass et la Bête prend forme

Dans la précédente bande-annonce, on découvrait surtout que les personnages incarnés par Bruce Willis, Samuel L. Jackson et James McAvoy se trouvaient tous les trois dans un hôpital psychiatrique. Dans ce dernier, la psychiatre incarnée par Sarah Paulson tente de les soigner, avec des moyens apparemment très douteux, car ils ont la fâcheuse tendance à se prendre pour des super-héros. Pourtant, leurs dons sont bien réels et les trois protagonistes comptent bien les mettre à profit dans ce film dans lequel le héros d’Incassable affrontera son ancien ennemi ainsi que le jeune homme aux 23 personnalités qu’il découvrait dans le twist malin de Split.

La médecin a en effet sous-estimé le talent de persuasion de Mr. Glass et la force herculéenne de la Bête, dont on découvre l’évasion de l’établissement dans cette deuxième bande-annonce. Toujours détenu, David Dunn va lui aussi devoir trouver un moyen de sortir de l’hôpital pour tenter de mettre fin au plan machiavélique de ses deux rivaux.

La bande-annonce dévoile une Bête totalement déchaînée dans les rues de Philadelphie et un Mr. Glass au regard plus sournois que jamais. Les fans d’Incassable et Split devraient donc se régaler devant ce qui s’annonce comme un film de super-héros sombre, violent et particulièrement désabusé.

Aux côtés de Bruce Willis, Samuel L. Jackson, James McAvoy et Sarah Paulson, nous retrouverons également Anya Taylor-Joy, l’héroïne de Split. Spencer Treat Clark et Charlayne Woodard reprennent quant à eux les rôles qu’ils tenaient dans Incassable, à savoir le fils de David Dunn et la mère d’Elijah Price, alias Mr. Glass.

En France, les spectateurs pourront découvrir Glass dans les salles obscures dès le 16 janvier prochain. En attendant, on se remet en boucle les images de ce qui devrait être l’une des plus belles confrontations de 2019.

Source cinéséries

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Emma Stone, Rachel Weisz et Olivia Colman dans un triangle amoureux pervers.

Twentieth Century Fox vient de dévoiler la nouvelle bande-annonce de La Favorite, le prochain film de Yorgos Lanthimos (The Lobster, Mise à mort du cerf sacré) avec Olivia Colman (Week-end royal, Tyrannosaur, série The Crown), Rachel Weisz (The Lobster, Agora, Constantine) et Emma Stone (La La Land, Birdman, Magic in the moonlight). La première bande-annonce du film, dévoilée cet été, annonçait un film d’époque excentrique, digne de l’univers décalé, cynique et absurde du réalisateur grec. Ce nouveau trailer confirme cette première impression.

La Favorite se déroule à la cour d’Angleterre au XVIIIe siècle, sous le règne de la Reine Anne. Alors que la guerre contre la France fait rage, la Cour se distrait comme elle peut avec des courses de canards et des bals. Le film met en scène un triangle amoureux féminin plutôt pervers entre la Reine (Olivia Colman), sa confidente et amante (Rachel Weisz), et la jeune cousine de cette dernière (Emma Stone).

Cette nouvelle bande-annonce dévoile une reine absolument extravagante, pas toujours très futée, et souvent caricaturale, ainsi que Rachel Weisz et Emma Stone rivalisant d’inventivité pour rester ou devenir la préférée de sa majesté. Autant d’extraits déjantés qui promettent un film aussi déstabilisant que The Lobster et Mise à mort du cerf sacré.

La Favorite sortira en salles le 6 février 2019.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #people

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Et en a profité pour la sortir sur le plateau.

C’est un secret de polichinelle : dans le remake de Suspiria signé Luca Guadagnino, Tilda Swinton incarne un homme de 82 ans, le psychiatre Jozef Klemperer. Si officiellement le rôle est tenu par un certain Lutz Ebersdorf, Swinton elle-même a avoué au New York Times incarner le personnage. « Indéniablement, je l’ai fait avant tout pour m’amuser », confie l’actrice. « Comme l’aurait dit ma grand-mère : ce serait dommage de ne pas le faire ». 

Chaque jour, Tilda Swinton a donc passé quatre heures au maquillage pour ressembler à un vieux monsieur. Et le maquilleur Mark Coulier explique à nos confrères que la comédienne, malgré son look « légèrement androgyne », a « une structure de visage très féminine ». Il a donc fallu masculiniser les traits de Swinton, et notamment sa mâchoire. On a apprend au passage que l’actrice a voulu aller jusqu’au bout : elle a demandé à Coulier de lui fabriquer un appareil génital masculin. « Elle nous a fait faire un pénis et des testicules », raconte-t-il. « Elle avait ce chouette truc, un peu lourd, qui se balançait entre ses jambes. Et elle a trouvé l’occasion de le sortir sur le plateau à quelques reprises ».

Coulier assure que le tout se trouve « probablement dans une boîte, quelque part. Je devrais essayer de le trouver pour le mettre sur mur de mon atelier ».

Suspiria sortira le 14 novembre prochain en France. Bande-annonce :

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 8 Octobre 2018

L’acteur franco-américain a fait part de son enthousiasme et de celui de son partenaire de jeu. Timothée Chalamet et Armie Hammer sont « à 1000% pour » un projet de sequel de « Call me by your name » de moins en moins incertain.

Les profs de maths se crisperont un peu, mais tous les autres peuvent sauter de joie. Timothée Chalamet a confié au Time que Armie Hammer et lui-même sont « à 1000 % pour » tourner la suite de « Call Me By Your Name ».

Celui qui incarne le jeune Elio a expliqué que le projet était réellement en préparation et qu’il ne voyait « aucune raison que le film ne se fasse pas ». Il a également précisé qu’il était toujours très proche de son partenaire de jeu.

La fin d'un désaccord ?

Le réalisateur Luca Guadagnino avait annoncé en mars vouloir donner une suite à « Call Me By Your Name ». Une annonce faite pendant les Oscars qui n’avait pas plu à James Ivory, en charge de l’écriture du film adapté du roman d’André Aciman. Luca Guadagnino avait expliqué travailler directement avec l’écrivain pour son projet de sequel.

Le fait que Timothée Chalamet s’exprime publiquement sur une suite de plus en plus certaine laisse penser qu’un accord a été trouvé avec James Ivory. A moins qu’il ne travaille finalement pas sur le projet. Un point d’incertitude sur lequel Timothée Chalamet ne s’est pas exprimé.

Crédit photo : Sony Pictures Releasing.

Source Têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 3 Octobre 2018

Le réalisateur du prochain film  Fantastic Beasts: Les crimes de Grindelwald a  annoncé qu'Albus Dumbledore ne vivrait pas comme un homme ouvertement homosexuel dans le film, mais aurait des scènes sensuelles avec l'amour de sa vie, Gellert Grindelwald.

 

Pendant des années, Rowling a dit que les suites de Fantastic Beasts offriraient aux fans un personnage ouvertement gay à Poudlard. 

"Je ne peux pas vous dire tout ce que je voudrais dire, car il s'agit évidemment d'une histoire en cinq parties, de sorte qu'il y a beaucoup à raconter dans cette relation", a déclaré Rowling. «Vous verrez Dumbledore plus jeune et troublé parce qu'il n'a pas toujours été cet homme sage. Il est très intelligent, mais nous verrons une période de sa vie très formatrice. En ce qui concerne sa sexualité ... surveillez cet espace. "

Cependant, Yates a clairement indiqué que nous ne verrions pas Dumbledore sortir du placard - pour le moment.

"Cette partie de cet énorme récit que Jo est en train de créer ne se concentre pas sur sa sexualité, mais nous ne le cachons pas", a déclaré Yates . "L'histoire [d'une relation romantique ] n’est pas dans ce film, mais il est clair que dans ce que vous voyez… il est gay. "

En attendant, les fans sont extrêmement déçus que les esprits derrière Poudlard n'aient pas explicitement montré le personnage qu'ils ont proclamé gay vivre sans honte. La série a également été critiquée après la révélation que dans le prochain film,  Voldemort's pet snake, Dumbledore reste dans le placard et Johnny Depp dans le casting. .

Le réalisateur a noté que la sexualité de Dumbledore sera montrée de manière subtile dans le film. «Quelques scènes que nous avons tournées sont des moments très sensuels entre lui et le jeune Grindelwald», a déclaré Yates. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 3 Octobre 2018

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 2 Octobre 2018

Colette 

Colette, écrivaine bisexuelle qui ne respecte pas les règles, reçoit toute l'attention qu'elle mérite dans le nouveau film du réalisateur Wash Westmoreland ( Still Alice ). Keira Knightley joue le rôle principal dans  Colette en  tant que femme derrière les   romans de Claudine qui ont fasciné à la Belle Époque - même si son mari, Willy (joué par Dominic West), a pris tout le crédit. Colette était impétueuse, sexy et en avance sur son temps et ses premiers romans, écrits sous le nom de Willy, décrivaient l'éveil sexuel d'une jeune femme. 

Le biopic commence par le mariage de Colette avec Willy, son déménagement à Paris et son ascension en tant que star de tous les salons auxquels elle a assisté. Le film de Westmoreland suit également le réveil sexuel de Colette, qui proclame son attirance pour les autres femmes. Finalement, elle et son mari s'engagent dans une relation polyamoureuse, au cours de laquelle elle prend des amantes. 

Colette vivra finalement un amoureux en particulier, avec  la riche Missy (Denise Gough), qui porte des vêtements d'hommes et utilise des pronoms masculins. 

Mais au-delà de la vie personnelle animée de Colette, le film est aussi un traité féministe. Non seulement Willy a été récompensé pour le travail fait par sa femme, mais il a aussi dit qu'il devait le faire parce que le travail d'une femme ne se vendrait pas - un refrain familier, même aujourd'hui. 

The happy prince

La star des films d'artiste des années 80 comme Another Country et Dance With a Stranger, Rupert Everett a fait son coming out à une époque où il n'y avait pas beaucoup d'acteurs ouvertement homosexuels. Il est ensuite devenu le partenaire gay du mariage de mon meilleur amiMais The Happy Prince est l'aboutissement d'un projet de passion de plusieurs années pour Everett, qui a écrit, réalisé et joué dans le film sur les dernières années, décidément pas très heureuses de la vie d'Oscar Wilde. The Happy Prince se concentre sur le moment où l'auteur est tombé en disgrâce .Il a repris après que Wilde soit sorti de prison après avoir purgé deux ans de travaux forcés pour indécence et sodomie. Oscar Wilde est sans le sou et déchiré entre essayer de faire amende honorable avec sa femme, Constance (Emily Watson), et ses jeunes fils, et son désir pour son jeune amant riche. Alfred "Bosie" Douglas (Colin Morgan), la relation avec qui l'a poussé en prison en premier lieu.  Colin Firth joue son ami Reggie et Edwin Thomas joue Robbie Ross

Can you ever forgive me ? 

Marielle Heller  "Diary of a Teenage Girl " dirige ce biopic à propos de Lee Israel, une biographe lesbienne  qui a commencé à écrire de fausses lettres d’auteurs célèbres pour joindre les deux bouts dans les années 90. Melissa McCarthy incarne Israël, passionné par les chats, qui évite l'amour et la gentillesse, sauf pour son amitié avec le pirate gay Jack Hock (Richard E. Grant), qui devient le partenaire d'Israël dans le crime.  

1985

Le réalisateur Yen Tan, examine l’impact de l’épidémie de sida sur les jeunes homosexuels en termes d’émergence d’une période de chagrin indescriptible. Cory Michael Smith interprète Adrian, un jeune homosexuel qui a du mal à se rapprocher de ses parents conservateurs (Virginia Madsen et Michael Chiklis) pendant les vacances de 1985, alors que le sida commençe à se répandre dans la communauté gay. 

 

Postcards from London 

Steve McLean ( Postcards From America) est de retour avec un nouveau film. La vedette de Beach Rats , Harris Dickinson, interprète Jim, un jeune homosexuel qui devient un "rent boy" et une muse dans Londres.  

Anchor and Hope

La famille moderne d' Anchor and Hope présente Oona Chaplin et Natalie Tena dans le rôle d'Eva et Kat, un couple libre vivant sur un bateau, qui demande de l'aide d'un ami, Roger (David Verdaguer), pour avoir un bébé. 

La favorite 

Le dernier film - et le plus accessible - de l'auteur grec Yorgos Lanthimos (  The Lobster , le meurtre d'un cerf sacré ) est une folle agitation démesurée devant la cour du XVIIIe siècle de la reine Anne d'Angleterre, une femme maladive et souvent enfantine. Le film réunit les stars de  The Lobster de Lanthimos, Olivia Colman ( Broadchurch, prochainement sur The Crown ) et Rachel Weisz ( Disobedience) comme reine Anne et sa confidente ou «favorite», Sarah, la duchesse de Marlborough. Anne et Sarah se lancent joyeusement dans un jeu de rôle méchant qui frise le sadomasochisme jusqu'à ce que la cousine de Sarah, Abigail (Emma Stone) - une femme tombée en disgrâce et qui ne recule devant rien pour regagner son poste - arrive à la cour. Bientôt, la rivalité entre Sarah et Abigail est en plein essor et les femmes jouent à la politique, sexuelle ou autre, pour attirer l'attention de la reine dans ce qui restera l'un des films les plus étranges sur les femmes de l'année. Le film est finalement une histoire d'amour entre Anne et Sarah.  

Millénium : tout ce qui ne vous tue pas 

La gagnante des Emmy, Claire Foy, est la troisième actrice à entrer dans les bottes et la veste en cuir de la hackeuse suédoise Lisbeth Salander (après Noomi Rapace et Rooney Mara). Le film est basé sur une histoire de Salander écrite après la mort prématurée de l'auteur Stieg Larsson. C'est le récit d'une vengeance pour demander des comptes aux hommes toxiques à l'époque de #MeToo. Cette fois, Salander est hantée au sens propre etau figuré par la première femme qu'elle n'a pas réussi à sauver d'un homme horrible.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 1 Octobre 2018

Paramount Pictures France

Le trailer invite à découvrir le rêve derrière la légende. 

La bande-annonce de Rocketman, le biopic d’Elton John, vient d’être dévoilée. Taron Egerton incarne le célèbre chanteur britannique, l’une des rock stars les plus populaires des années 1970. Le film est réalisé par Dexter Fletcher, le réalisateur qui avait repris les rênes de Bohemian Rhapsody, le biopic sur Freddie Mercury, après le renvoi de Bryan Singer.

Fêtes démentes, alcool à gogo et hospitalisation sont au programme de ce biopic qui devrait révéler l’envers du décor de la vie de rock star. Ces premières images montrent également le chanteur sur scène, déguisé en joueur de baseball à paillettes et en reine Elisabéthaine, défiant les lois de l’apesanteur lorsqu’il interprète "Rocketman", et enregistrant en studio - notamment la chanson "Don’t Go Breaking My Heart" avec Kiki Dee.

Rocketman sortira le 29 mai prochain.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 30 Septembre 2018

Le roman pour jeunes adultes de Becky Albertalli et d'Adam Silvera, What If It's Us, n'a même pas encore été publié, mais des projets sont déjà en cours pour une adaptation au grand écran.

L'histoire suit Arthur, âgé de 17 ans, qui passe l'été à New York faire un stage au cabinet d'avocats où travaille sa mère.

Après avoir rencontré un garçon mignon prénommé Ben dans un bureau de poste, ils n’ont même pas la possibilité d’échanger leurs coordonnées avant qu’ils ne soient séparés par une performance de flash-mob.

C'est alors que commence leur quête pour se retrouver dans la Grande Pomme. Becky Albertini écrivant les chapitres du point de vue d'Arthur, et Adam Silvera celui de Ben.

Becky Albertalli est l'auteur de Love, Simon.

Ils ont embauché le créateur Brian Yorkey de "13 Raisons why" qui  a adapté le livre, avec Joy Gorman Wettels .

"What If It's Us est une comédie romantique étincelante, une lettre d'amour à New York en été et un regard émouvant et profondément honnête sur ce que c'est d'être un jeune aujourd'hui", a déclaré Yorkey dans un communiqué.

«Ce sont toutes les choses que j'aime et je ne pourrais pas être plus ravie de faire partie de ce projet.»

Becky et Adam seront également producteurs sur le nouveau film.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0