Publié le 30 Juin 2015

Vendredi dernier, la Cour Suprême des Etats-Unis a levé les dernières barrières contre le mariage pour tous en Amérique. Déjà autorisé dans plusieurs Etats depuis quelques années, l'union entre personnes du même sexe est désormais possible dans tout le pays. "Une victoire pour l'Amérique", selon Barack Obama. Un sentiment partagé par la plupart de vos séries.

En effet, de Game of Thrones à Grey's Anatomy, en passant par Orange is the New Black, elles ont crié leur joie sur Twitter tout au long du week-end, à travers le hashtag #LoveWins.

Il faut dire que les séries traitent librement de l'homosexualité depuis un bon bout de temps à la télé US et on a déjà pu y voir une pléiade de mariages gay, comme dans Glee, Scandal, Modern Family et bien d'autres. Les shows américains ont, sans aucun doute, apporté leur pierre à l'édifice et contribué à l'évolution de la legislation. Ils peuvent se réjouir aujourd'hui.

Orange is the new black

Orange is the new black

Grey's anatomy

Grey's anatomy

Scandal

Scandal

Degrassi

Degrassi

Modern Family

Modern Family

Grace and Frankie

Grace and Frankie

The Fosters

The Fosters

Les séries célèbrent le mariage pour tous
Broklyn nine nine

Broklyn nine nine

Orphan black

Orphan black

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #mariage gay

Publié le 28 Juin 2015

#ProudToLove par youtube

YouTube vient de mettre en ligne une belle et touchante nouvelle vidéo réunissant différents clips de soutien à la communauté LGBT. Le medley, appelé #ProudToLove, revient sur des vidéos, des images de mariages homosexuels, des interviews, et beaucoup, beaucoup de câlins.

YouTube a longtemps été une plate-forme pour les questions gay. Les personnes LGBT ont ainsi la possibilité de raconter leurs histoires à toute personne ayant accès à Internet.Avec juste une simple recherche, les utilisateurs peuvent regarder des célébrités et des anonymes raconter leur coming out, discuter de leur transition, ou même simplement partager des opinions.

Aujourd'hui, YouTube remercie tous ceux qui ont aidé à combattre cette longue, et épuisante bataille vers l'égalité du mariage tout simplement en partageant leurs histoires en ligne.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Documentaire

Publié le 28 Juin 2015

Dans la première partie, Maxime Donzel décrypte principalement les années pré-Stonewall (avant 1969 donc) ou comment les artistes, les auteur.e.s se débrouillaient pour disséminer des indices dans leurs œuvres. Films, émissions de télé, chansons, sont présentés et leurs sous-textes dévoilés. L'exemple le plus frappant étant Ben-Huroù la scène des retrouvailles entre Ben-Hur (Charlton Heston) et son ami romain Messala (Stephen Boyd) est un morceau d'anthologie crypto-gay.

Dans la deuxième partie, Out, Maxime Donzel s'intéresse en particulier à la musique. Entre David Bowie qui affiche une bisexualité insolente, Sylvester, totalement folle décomplexée et jusqu'à Bronski Beat et aux chanteurs et chanteuses out d'aujourd'hui, la culture pop s'aventure de plus en plus sur le terrain de l'homosexualité.

Comme l'écrivait Christophe Martet lorsque Yagg vous a présenté le teaser de ce formidable documentaire, «Tellement gay!» est une affolante et excitante compilation d'archives (extraits de films et de documentaires, images d'actualité, etc.), entrecoupée d'infographies pédagogiques et drôles (si, c'est possible) conçues par l'agence Datagif, et regorge des témoignages d'intervenant.e.s dont voici la liste exhaustive: Anna Margarita Albelo (réalisatrice du film Qui a peur de Vagina Woolf), Jaimie Babbit (réalisatrice, The L Word), Lady Bunny (drag queen légendaire), Lea Delaria (actrice dans Orange is The New Black), Christopher Bram (auteur du livre Eminent Outlaws sur les écrivains gay américains), Fany Corral (manageuse du label Kill The DJ), Durk Dehner (président de la Tom of Finland Foundation), Stéphane Foenkinos (réalisateur du film La Délicatesse), Rich Juzwiak (Chroniqueur pop culture pour Gawker Media), Ralf König (auteur de bandes dessinée), Didier Lestrade (chroniqueur musique et cofondateur de Têtu), Christophe Martet (directeur de publication de Yagg), Bruno Perreau (professeur au Massachussets Institute of Technology et spécialiste en gender studies), Rosa Von Praunheim (réalisateur de films gays militants en Allemagne), Océane Rose Marie (humoriste), Didier Roth-Bettoni (Auteur du livre L’Homosexualité au cinéma), Bryan Safi (animateur de la web-série That’s Gay), Dan Savage (initiateur de la campagne It Gets Better), Céline Sciamma (réalisatrice de Naissance des pieuvres, Tomboy et Bande de filles).

Yagg aura d'ailleurs le plaisir de vous proposer dans les prochains jours des pastilles dans lesquelles certain.e.s de ces intervenant.e.s évoquent des perles de la culture gay et lesbienne, ou parlent du livre ou du film qui a changé leur vie. Il y a encore tellement de bonheur à venir avec Tellement gay!

Publié par Yagg

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Documentaire

Publié le 26 Juin 2015

Programmes tv du 27 au 10 juillet 2015 :

 

Arte

Samedi 27 à 22h20

Tellement gay ! "Inside" (doc)

Le documentaire "Tellement Gay !" à découvrir en exclusivité sur ARTE Creative. Voici d'ores-et-déjà la première partie "Tellement Gay ! Inside" qui vous dévoile la culture souterraine et censurée de l'homosexualité au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Comment pendant des années les auteurs et cinéastes devaient disséminer des indices pour éviter d’évoquer l’homosexualité ouvertement ? Pouvez-vous les déchiffrer ? De Ben-hur à X-Men… l’homosexualité se lit entre les lignes, un combat sous-jacent.

D'ailleurs certains d'entre eux ont attendu leurs soixante ans pour faire leur coming out ! 

 

Ciné+famiz

Dimanche 28 à 20h45

Rose et noir (comédie)

Au xvie siècle, au temps des guerres de religion, le roi de France Henri III envoie le grand couturier Pic Saint-Loup en Espagne pour préparer la robe de mariage de la future épouse de l'un de ses neveux, Frédéric.

Saint-Loup s'y rend à contre-cœur accompagné de son équipe : Castaing son fidèle conseiller, Myosothis son « nez », Sergio un collaborateur et son couturier Flocon, un musulman dont la famille a fui l'Inquisition espagnole et qui doit donc se grimer en blond Normand.

Une fois arrivés en Andalousie, leurs habitudes de vie et de pensée détonnent dans la résidence de leur austère hôte, le grand d'Espagne Poveda. Mais les péripéties ne font que commencer.

 

Planète+

à 20h45

La malédiction d'Edgar (drame)

Ce biopic retrace la vie de J. Edgar Hoover et s'intéressant plus particulièrement à la présidence de John Fitzgerald Kennedy. Le patron du FBI détestait le clan Kennedy au plus haut point, mais s'il a entretenu des relations cordiales avec le patriarche Joseph (Joe), ses relations avec les fils John (JFK, aussi surnommé Jack) et Robert (Bobby) étaient plus houleuses... Ces jeunes hommes impertinents et médiatiques, faisant la promotion d'une Amérique libre, technicolor et insolente. Les Kennedy cristallisent alors tout ce qu'Hoover, défenseur d'une Amérique traditionnaliste, exècre. Mais au-delà de son opposition au « clan irlandais », Clyde Tolson nous raconte également Hoover le stratège politique, ses rapports privilégiés (voire complaisants) avec la mafia, sa vénération pour Marylin Monroe, sa haine pour Fidel Castro et son combat contre ce qu'il considérait comme le mal absolu : le communisme. 
Derrière le politique, c'est aussi le portrait psychologique d'un homme aux prises avec ses névroses que Tolson dessine. Hoover est rongé de l'intérieur par une malédiction qu'il réfrène par un puritanisme excessif. Consulter un psychanalyste et triompher de la déliquescence va lui demander de puiser à nouveau dans ses névroses et d'affronter sa « malédiction » : son homosexualité refoulée...
 

 

France 4

Lundi 29 à 20h50

Le fils du comique (théâtre)

 Pierre Palmade, toujours dans la peau de Pierre Mazar, son alter ego à la scène, veut un fils. Toujours égocentrique et à la recherche de bons mots, toujours homosexuel assumé, mais cette fois-ci en couple avec un compagnon qu’il adore martyriser, c’est maintenant son envie de faire un enfant qui sera le nœud de l’histoire.
Il veut un fils et il l'a promis à deux femmes : Sylvie, sa meilleure amie, et Isabelle, l’actrice, très prometteuse, de sa prochaine pièce ! Une vraie bataille de « femelles » opposera alors les deux jeunes femmes, chacune d’une nature très affirmée

 

M6

Mardi 30 à 20h55

Murder (saison 1)

Annalise Keating possède toutes les qualités requises chez un professeur de droit pénal. Brillante, passionnée, créative et charismatique, elle symbolise également tout ce à quoi on ne s'attend pas : sexy, imprévisible et dangereuse. Que ce soit lors d’un procès ou dans une salle de classe, Annalise est impitoyable. Avocate de la défense, elle représente les criminels, des plus violents jusqu'à ceux suspectés de simple fraude. Son objectif est de faire presque tout ce qui lui est possible pour gagner leur liberté. De plus, chaque année, Annalise sélectionne un groupe d’élèves, qui se révèlent être les plus intelligents et les plus prometteurs, à venir travailler dans son cabinet. Car apprendre auprès d’Annalise est l'occasion d'une vie, celle qui peut tout changer pour ces étudiants, et cela pour toujours. C’est exactement ce qui se produit lorsqu’ils se retrouvent impliqués dans un assassinat qui fera vibrer toute l'université...

Ciné+premier

Mardi 30 à 18h20

Les témoins (drame)

Paris, été 1984.
Manu débarque à Paris, où il partage la chambre de sa soeur Julie dans un hôtel modeste. Il fera la connaissance d'Adrien et nouera une amitié chaste et joyeuse avec ce médecin quinquagénaire, qui lui fera découvrir le style de vie de son milieu.
Au cours d'une balade en bateau, Adrien présentera à Manu Sarah et Mehdi, un couple de jeunes mariés qui vient d'avoir son premier enfant.
Une passion amoureuse imprévue et l'irruption de l'épidémie du sida, encore perçue dans les médias et l'imaginaire collectif comme une peste moderne et honteuse vont bouleverser le tranquille agencement de ces destins particuliers. Chacun va devenir acteur et témoin d'un drame contemporain, où ceux qui ne mourront pas ressortiront peut-être plus forts, mais en tout cas pas indemnes.

 

Tf1

Mercredi 1 à 23h30

The Flash (saison 1)

Barry Allen est un jeune scientifique travaillant pour la police de Central City. Lorsqu'il avait 11 ans, il a vu sa mère se faire tuer par une entité mystérieuse, son père a été accusé et il purge une peine pour un crime qu'il n'a pas commis.

Un jour lors d'un accident provoqué par l'explosion d'un accélérateur de particules dans les laboratoires de Harrison Wells, fait de Barry une personne exceptionnelle capable de courir à des vitesses extrêmes. Pour le monde entier, il est un scientifique qui travaille pour la police, mais secrètement, il utilise sa vitesse pour combattre le crime et trouver d'autre personnes comme lui, des méta-humains. Toutefois, son but premier est de trouver qui a tué sa mère et de rendre justice pour son père.

 

Nt1

Vendredi 3 à 20h50

C'est quoi l'amour ? Ados pas comme les autres (doc)

L'adolescence est l'une des périodes les plus complexes de la vie. Rébellion, changement d'image, désir d'indépendance, affirmation de soi, beaucoup de choses se jouent à la puberté. Pourtant, cette phase ne se vit pas de la même manière selon les enfants. Certains doivent la traverser en assumant une différence (maladie rare, désir de grossesse... ) ou en faisant face à un environnement éloigné de celui de leurs camarades. C'est le cas de Bastien, Noaki, Thomas et Eva, quatre jeunes qui ont accepté d'être suivis par les caméras du magazine.

 

Arte

Samedi 4 à 22h20

Tellement gay ! "out" (doc)

De la libération des mœurs dans les années 1970 aux coming out de stars comme Jodie Foster, en à peine trente ans, la visibilité gay a explosé. Cinéma, littérature, musique, télévision... tous les domaines sont concernés. Cet épisode revient sur cette évolution en s'appuyant sur de nombreuses images d'archives et des témoignages de figures de la communauté homosexuelle comme l'écrivain Christopher Bram, la comédienne Lea DeLaria et la drag-queen Lady Bunny.

 

Ciné+club

Mardi 7 à 22h20

Maurice (drame)

Quelques années avant la Premiere Guerre mondiale, la découverte par un jeune bourgeois londonien, intelligent et sensible, Maurice, de ses affinités particulières avec un être de son sexe, Clive. Les tourments et les luttes qui en découlent dans une société victorienne et enfin la victoire de pouvoir assumer en toute honnêteté sa différence. Apres "Chambre avec vue", dernière production de James Ivory qui a obtenu le lion d'argent et a valu a Hugh Grant et James Wilby le prix d’interprétation masculine au festival de Venise en 198

 

Ocs géants

à 20h40

Lady Oscars (drame)

Une jeune femme est prise dans le tourbillon de l'histoire dans les annees qui precedent la Revolution francaise. Elevee par son pere comme un garcon, nommee officier dans la garde personnelle de la reine, elle est amenee par son amour pour un ami d'enfance a se ranger du cote du peuple.

 

Ciné+club

Mercredi 8 à 22h20

Gérontophilia (drame)

Lake, 18 ans, un garçon plutôt ordinaire, vit avec une mère névrosée et sort avec une fille de son âge, un peu excentrique. Mais il se découvre un penchant de plus en plus fort pour... les vieux messieurs. Embauché dans une maison de retraite pour l’été, il tombe sous le charme de M. Peabody, un séduisant patient de 82 ans.

Ciné+premier

Mercredi 8 à 19h15

Comme les autres (drame)

Ils filent le parfait amour... Enfin, presque : Emmanuel veut un enfant et pas Philippe...
Pourtant, Emmanuel décide un jour de franchir le pas, au prix de perdre Philippe... Mais comment avoir un enfant quand on est homo ?

du coté des rediffs :

Basic instinct le 27 ocs choc

Tout va bien : the kids all right le 27 sur ciné+ émotion

8 femmes le 28 sur ciné+émotion

Ceux qui m'aiment prendront le train le 28 sur ciné+émotion

People jet set 2 le 30 sur ciné+émotion

Tomboy le 1 sur ocs city

Billy Elliot le 1 sur ciné+famiz

Philadelphia le 2 sur 6ter

I love you Philip Morris le 3 sur c+club

Midnight express le 6 sur ciné+club

My beautiful laundrette le 7 sur ciné+club

Le nom de la rose le 9 sur france 3

Gazon maudit le 9 sur nt1

Du coté des séries

Downton Abbey (saison 4) sur tv breizh

Masters of sex sur OCS city

Glee sur OCS max

Orphan Black sur Numéro 23

Girls sur Ocs city

Nurse Jacky (saison 6) sur c+séries

Scandal (saison 4) sur c+décalé

Looking (saison 1) sur OCS city

Transparent sur OCS City

Brooklyn nine-nine (saison 1) sur France4

Desperate housewives (saison 8) sur téva

Grey's anatomy (saison 10) sur TF1

Pretty little liars sur OCS max

Game of thrones (saison 3) sur c+ et sur OCS Max

Chicago Fire (saison 1) sur D17

Plus belle la vie sur France3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Publié le 26 Juin 2015

Rédigé par Michael

Publié dans #transexualité, #Musique

Publié le 26 Juin 2015

Alors que l’on a appris hier que la série Transparent avait été renouvelée pour une saison 3 avant même la mise en chantier de la saison 2, on peut se féliciter de ce signe envoyé et du regard bienveillant porté par la production (et donc par la société) sur les personnages transsexuels et transgenres, pour une ouverture d'esprit bienvenue. Tout comme l'homosexualité longtemps cantonné à un ressort comique (ce qui perdure malgré tout un peu), le trans a mis longtemps avant d'exister dans les séries quitte a n'être qu'un ressort dramatique, d'abord exceptionnel, puis de plus en plus comme un autre. Le début de la "normalité" ?

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Pour beaucoup en effet, le seul personnage iconique ouvertement transsexuel ou du moins drag queen (on n’allait pas jusqu’à évoquer un personnage transsexuel sur ABC en 2001 !) dans une série est Charles Bing, le père de Chandler dans la série Friends, incarné avec brio par l’actrice Kathleen Turner. Bien évidemment, il s’agissait là de rire de la gène causée par un père "différent".

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Trois ans plus tard, l’ex James Bond Girl Famke Janssen prenait en main le rôle d'Ava Moore, une sublime transsexuelle manipulatrice, professionnelle du coaching, dans la série Nip/Tuck. Avec une petite quinzaine d’épisodes en trois saisons, la transsexuelle tenait à se normaliser peu à peu dans les séries.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

En 2006, dans la comédie Ugly Betty, le personnage d'Alexis Meade, d'abord interprétée par Elizabeth Penn Payne puis par Rebecca Romijn était née Alexandre Spencer Meade, avant son opération, causant au passage pas mal de quiproquos. Un petit pas en arrière question normalisation.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

C’est en 2006, dans la saison 3 de la série ouvertement gay (lesbienne) friendly The L Word qu’intervenait (enfin) Moira/Max Sweeney (Daniela Sea), un personnage qui suivait un traitement à base d’hormones masculines dans le but de devenir un homme et ce, avec toutes les complications personnelles que cela peut impliquer. Un peu didactique, un peu pathos, mais le personnage touchera beaucoup de téléspectateurs.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Six ans plus tard, en 2012, Sky Atlantic lance (sans grand succès) la série Hit and Miss dans laquelle Chloë Sevigny jouait Mia, une femme trans travaillant comme tueuse à gages qui se découvre un enfant à élever, tant bien que mal. Très beau personnage, pas trop caricatural. La transsexualité comme enjeu narratif.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

L’année suivante, Laverne Cox commença à faire des étincelles dans le rôle de Sophia Burset, la coiffeuse trans de la prison où est enfermée l’héroïne d'Orange is the new Black. Saison après saison (on en est à la troisième et la quatrième est commandée par Netflix), le personnage a pris de l’épaisseur et sa relation avec son fils est devenu l’un des enjeux principaux de la série.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

En 2014, on découvre la série Amazon Transparent dans laquelle Jeffrey Tambor joue avec maestria Maura Pfefferman (ex Morton L. Pfefferman), une professeure de sciences politiques à la retraite qui révèle son identité de femme transgenre à sa famille avec les conséquences que l’on devine.
Golden Globe de la meilleure série (comique) et du meilleur acteur (dans une série comique).
Une mode est sans doute lancée.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Cette année, il faut noter l’arrivée du personnage de Nomi Marks (née Michael Marks) interprété par Jamie Clayton dans la série Sense8. Un personnage de femme trans blogueuse/hackeuse qui fait sans conteste échos à Lana Washowski (ex Larry) co-créateur, scénariste et réalisatrice (avec son frère Andy) de la série Netflix.
Sans doute l’un des personnages les mieux écrits de cette première saison qui prône (entre autre thème majeur) le droit à la différence.

Où sont les personnages trans dans les séries ?

Notons au passage et c’est sans doute aussi un signe du temps, puisque cette année dans le soap Amour, Gloire et Beauté, les spectateurs ont découvert (tout comme l’actrice d’ailleurs) que le personnage de Maya (Karla Mosley) était en fait en fait Myron, un transsexuel. Pendant 2018 épisodes, on ne s’en était pas douté !

source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #transexualité

Publié le 25 Juin 2015

Série "Transparent" saison 3

Alors que la saison 2 n'a pas encore débuté, Amazon vient déjà de commander une saison 3 de sa série Transparent.

La série Transparent aura donc droit à une saison 3.

Selon The Hollywood Reporter, Amazon Studios a en effet renouvelé sa série pour dix nouveaux épisodes (prévus en 2016) alors même que la saison 2 n’est pas encore diffusée, ni même tournée puisque les prises de vues commenceront seulement la semaine prochaine !
En un mot : Amazon croit dur comme fer en sa série, plébiscitée il est vrai par les critiques et le public - le show a obtenu cette année le Golden Globe de la meilleure comédie et Jeffrey Tambor celui du meilleur acteur. Les deux premières statuettes jamais remportées par une production Amazon.

Par ailleurs, la créatrice de Transparent, Jill Soloway, a signé un contrat avec Amazon Studios pour développer d’autres projets.
En France, la série Transparent est diffusée sur OCS. La saison 2 devrait arriver à l’automne prochain.

source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #transparent

Publié le 24 Juin 2015

Harlequin HQN est la collection 100% numérique des éditions Harlequin entièrement dédiée aux auteurs de langue française. Romance, Erotisme, Comédie, Historique, Thriller : elle propose une grande variété en termes de genre et de format.

Harlequin : Romance pour tous

http://www.harlequin.fr/livre/7711/harlequin-hqn/romance-pour-tous

La romance déclinée sur tous les genres !
Homme et homme, femme et femme, femme dans un corps d’homme et amoureuse d’un homme... Nous vous proposons d’explorer toutes les combinaisons amoureuses dans ce coffret dédié à l’amour avec un grand A, sans limite de genre !


Sexy Business, David Lange
Jonathan est puissant, charismatique et dirige l’un des plus grands empires immobiliers des États-Unis.
Troy est jeune, audacieux et l’un des escort-boys les plus demandés de Miami.
Entre eux, une future ex-femme délaissée, bien déterminée à se servir de l’un pour récupérer l’argent de l’autre.
Entre eux, un jeu de séduction intense et sulfureux…

Nadya & Elena, Sylvie Géroux
Lorsqu’elle arrive au village olympique de Londres, Nadya n’a qu’une seule idée en tête : décrocher la médaille d’or. Rien d’autre ne compte, et rien ne la détournera de son objectif. Du moins le croit-elle. Car, un soir, après l’entraînement, elle aperçoit sur la piste la silhouette gracile d’Elena Lumiya, qui fait naître en elle un trouble intense, et la déstabilise complètement. Et lorsque, quelques jours plus tard, la belle Ukrainienne vient lui parler, un sourire éblouissant aux lèvres, Nadya a le sentiment que tout son univers bascule d’un seul coup. Mais après toutes ces années d’entraînement intensif, à mettre entre parenthèses sa vie amoureuse, ses questionnements, sa jeunesse, est-elle vraiment prête à tout remettre en cause pour une beauté blonde ?

Pas sans toi, Ven Yam
Si Julian pouvait changer un instant de son passé, ce serait ce jour-là. Ce fameux soir où, ayant encore oublié ses clés, il attendait bêtement devant la porte de leur appartement ; où Marcus, comme toujours, est arrivé en sauveur pour lui ouvrir. Ce terrible soir où il a perdu son meilleur ami.
Alors, s’il pouvait changer le passé, Julian choisirait d’accepter les mots d’amour que lui offre Marcus. Il s’obligerait à repousser ses préjugés, sa colère et ses doutes pour serrer son ami dans ses bras et laisser parler son cœur.
Six années se sont déjà écoulées… Julian est devenu une star internationale. Mais il lui manque l’essentiel ; une part de son âme, une part de son être : Marcus. Cette part manquante, Julian a décidé de la reconquérir, coûte que coûte. Dès demain, il partira pour retrouver Marcus…

Âme volée, Anne Rossi
Et vous, que feriez-vous si vous vous retrouviez dans le corps d’un homme ?
Voilà bien une question que je ne m’étais jamais posée. Jusqu’à ce que je meure. Jusqu’à ce que je me retrouve dans le corps de Johan – beau gosse androgyne de 25 ans. Se comporter comme un homme, c’est loin d’être simple ! Mais je n’ai pas vraiment eu le choix : si le Bureau découvrait ma présence, c’était la mort assurée, et pour de bon cette fois-ci. En plus de ça, j’ai dû apprendre à contrôler les réactions physiques de ce corps masculin... et le fait que Thierry, le colocataire de Johan, soit le mec le plus sexy de la Terre et me donne envie de me jeter sur lui dès le réveil ne m’y a pas beaucoup aidée…

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #livres gay

Publié le 24 Juin 2015

Le film TARO est un court métrage tout droit sorti de la tête de Franck Marchal (l'un des fondateurs du groupe Cinélibre) et produit par les Films de la Falaise.

Voici le pitch: "A 16 ans, Marc n’a pas de doute : un garçon ça sort avec les filles. Ses convictions amoureuses et religieuses sont remises en cause lorsqu'il découvre différemment Taro, son ami d’enfance. Marc se transforme alors, s’ouvre au désir, le rejette et le trouve."

En résumé, Marc affronte la peur, la violence, la religion, la sexualité etc... le tout en noir et blanc et dans un style qui se veut proche du film d'auteur.

(Le projet est aussi cross-média puisque l'univers fera l'objet d'une adaptation en manga afin de prolonger l'expérience tout en couleur).

Si vous souhaitez que ce court métrage se concrétise une campagne participative vient d'être lancé

sur Ulule: https://fr.ulule.com/taro-lefilm/

pour plus d'infos : http://tarolefilm.com/

MARC (JULES HOUPLAIN - à ne pas confondre avec James DEAN...) est un jeune homme de 16 ans sans histoire, qui a toujours vécu protégé par le cocon familial. Pour lui, les choses sont claires : il est « hétéro », mais à vrai dire il ne s’est jamais tellement posé la question.

MARC (JULES HOUPLAIN - à ne pas confondre avec James DEAN...) est un jeune homme de 16 ans sans histoire, qui a toujours vécu protégé par le cocon familial. Pour lui, les choses sont claires : il est « hétéro », mais à vrai dire il ne s’est jamais tellement posé la question.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Court-métrage gay

Publié le 24 Juin 2015

« Mezzanotte »

Présenté l’an dernier à Cannes en ouverture de la Semaine de la Critique, ce premier long-métrage de Sebastiano Riso, s’appelle en version originale, Piu Buio di Mezzanotte qui peut se traduire par « plus sombre que minuit ». Très beau titre pour le récit d’un parcours à la fois nocturne et vibrant de Davide, un adolescent de 14 ans qu’on prendrait pour pour un double fragile du Tazzio de Visconti dans Mort à Venise. Davide décide de fuir les coups d’un père violent vers un inconnu qu’il imagine libérateur.

Mezzanotte est une plongée sans fard dans l’univers des drogués et des prostitués de Catane en Sicile. Une marginalité qui va pourtant aider Davide à s’accepter en tant qu’homosexuel. Joliment mené, à la fois brut et aérien, troublé par le mélange de fragilité et de ténacité de son jeune interprète Davide Cappone, ce Mezzanote mérite le détour par ses parti pris et son univers à la fois sauvage et tendre.

Un film de Sebastiano Riso avec Davide Cappone, Pippo Delbono, Vincenzo Amato et Francesca Inaudi. Drame. 1 h 38.

PAR LOUIS MAURY pour tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma